Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 09 – Pierre et les non-Juifs (Actes 2 & 10)

Copyright © 2015, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : « Pierre et les non-Juifs » ressemble au nom d’un groupe de musique ! Pierre a bien apporté un son, mais il s’agissait du son de l’évangile aux non-Juifs. Pierre, sous la direction de l’Esprit saint, a cassé les barrières de race et de religion pour répandre la parole de Dieu. Ouvrons ensemble la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre du travail de Pierre l’évangéliste, qui nous guidera dans nos efforts missionnaires aujourd’hui !
 
I.  La Pentecôte
 
1.     Il y a deux semaines nous avons lu Actes 1.6, qui a révélé que les disciples n’avaient pas entièrement compris le message de l’évangile. À ce moment nous avons discuté de ce qui a inversé la situation. Lisez Actes 2.1-4. Qu’est-il arrivé ? (L’Esprit saint !)
 
a.      Comment le savons-nous ? (Le bruit, le feu, et les langues.)
 
2.     Lisez Actes 2.5. Quelle est l’audience ? (L’audience est un groupe qui craint Dieu et qui vient « de toutes les nations ».)
 
a.      Pourquoi ces gens prient-ils à Jérusalem ? (En quelques mots : une partie de la pression exercée par Dieu sur le pharaon pour laisser partir son peuple de l’esclavage en Égypte était la plaie faisant mourir le premier-né mâle de chaque famille. Cependant, Dieu a protégé son propre peuple de cette mort. La célébration de cette protection est la « Pâque » (Exode 12.3-14). Cinquante jours (« sept semaines ») après la Pâque, les Juifs devaient célébrer la « fête des Semaines » (2 Chroniques 8.13 ; Lévitique 23.4-16). Cette fête était également appelée « Pentecôte » à cause de la période de cinquante jours. Les commentaires bibliques ajoutent que la Pentecôte était célébrée en partie parce que Dieu avait donné sa loi sur le mont Sinaï cinquante jours après la Pâque. Les gens étaient à Jérusalem pour la fête des Semaines/Pentecôte.)
 
3.     Lisez Actes 2.6-12. Quel conseil missionnaire trouvons-nous dans ce que nous avons étudié jusqu’ici ? (Les gens qui sont ouverts à la parole de Dieu constituent un bon point de départ pour nos efforts missionnaires. L’Esprit saint donne des outils pour un témoignage efficace.)
 
4.     Lisez Actes 2.13-15. Comment Pierre commence-t-il sa défense qui est en même temps son témoignage ? (Avec logique ! Il est trop tôt le matin pour être ivre.)
 
a.      Quel appel à la logique avez-vous déjà utilisé ? (Selon vous, comment le bruit et le feu sont-ils arrivés là ? À cause de la boisson ?)
 
5.     Lisez Actes 2.16-18. Quelle est la tactique de témoignage suivante de Pierre ? (Rappelez-vous qu’il est devant des gens qui craignent Dieu. Pierre présente un argument pratique, puis il change immédiatement à des citations bibliques. Il prend les évènements qu’il voit et les met en relation avec les Écritures qu’ils connaissent.)
 
a.      Que pensez-vous de cette approche missionnaire ?
 
i.       Comment feriez-vous cela aujourd’hui ?
 
6.     Nous avons discuté de la manière dont nous devrions utiliser notre bon sens (Matthieu 10.16) dans nos efforts missionnaires. Quels sont les tactiques astucieuses et de bon sens de l’Esprit saint dans cet évènement avec Pierre ? (Des visiteurs pieux provenant de différents endroits sont dans la ville. L’Esprit saint attire leur attention, et Pierre explique l’évangile. Cela permet à l’évangile d’être rapporté dans les contrées d’origine des visiteurs.)
 
a.      Comment appliqueriez-vous cette stratégie aujourd’hui ? (Considérez Internet. Les gens qui s’intéressent à Dieu peuvent rechercher quelque chose sur Internet. Internet s’étend à toutes les nations.)
 
7.     Nous allons sauter sur le message principal présenté par Pierre. Lisez Actes 2.36-37. Comment réagissent les gens au message de Pierre ? (Ils étaient convaincus de la véracité de ce qu’il a dit.)
 
a.      Comment pouvons-nous répliquer cela aujourd’hui ? (Nous devons utiliser notre bon sens pour apporter un message qui appelle à l’action. Cependant, la conviction est l’œuvre de l’Esprit saint.)
 
8.     Lisez Actes 2.38-39. À quelle fréquence entendez-vous un appel à la repentance ? À quelle fréquence faites-vous un appel à la repentance ?
 
9.     Lisez Actes 2.40-41. Notez la façon dont cela est écrit. La « génération » est « perverse » et les paroles de Pierre « rendaient témoignage » et « encourageaient ». Avons-nous peur d’appeler un péché par son nom aujourd’hui quand nous voulons amener des gens dans l’église ? Avons-nous peur d’offenser des gens en les appelant à la repentance ?
 
a.      Dans Actes 2.2-4 nous avons vu les choses incroyables que l’Esprit saint a faites. Ajoutez des miracles, et si quelque chose comme cela arrivait dans une église locale aujourd’hui, beaucoup de potentiellement convertis viendraient. Vous êtes-vous demandé : « Pourquoi cela n’arrive-t-il pas aujourd’hui ? » Est-il possible que cela n’arrive pas parce que nous ne les appelons pas à la repentance ?
 
II.  Corneille
 
1.     Lisez Actes 10.1-2. Considérez la description de ce soldat. Les gens peuvent-ils dire la même chose à votre sujet ?
 
2.     Lisez Actes 10.3-6. Qu’est-ce que l’ange de Dieu dit à Corneille que Dieu a relevé ? (Ses prières et sa charité.)
 
3.     Lisez Actes 10.9-14. Quel est le problème avec ce que Pierre mange ? (Les animaux sont impurs. Il s’agit d’une référence aux règles alimentaires de Lévitique 11.)
 
4.     Lisez Actes 10.15. Les règles de Lévitique 11 sur ce qui est pur ou impur sont-elles révoquées ?
 
a.      Ces règles trouvent-elles leur origine avec Moïse ? (Lisez Genèse 7.8-9. Cela nous montre que la distinction entre ce qui est pur et ce qui est impur n’a pas Moïse ou le système du sanctuaire pour origine. Elles existaient depuis les premiers temps, même avant que les humains ne soient autorisés à manger de la viande (Genèse 9.1-3).)
 
5.     Lisez Actes 10.17-19. Pourquoi Pierre est-il perplexe quant à la vision ? (Cela semble tellement faux de manger des animaux impurs.)
 
6.     Lisez Actes 10.20 et Actes 10.28. La vision porte-t-elle sur les aliments purs et impurs ? (Non. La vision a pour intention d’amener Pierre à considérer les règles qui dissociaient les Juifs des non-Juifs. Le problème est que Pierre aurait été normalement hésitant à partir avec ces non-Juifs envoyés par Corneille.)
 
7.     Lisez Actes 10.22-26 et Actes 10.29. Pourquoi Corneille tombe-t-il aux pieds de Pierre ? Pourquoi Pierre ne considère-t-il pas automatiquement la situation comme une opportunité missionnaire ? Pourquoi Pierre demande-t-il seulement : « Pour quelle raison vous m’avez fait venir ? » (Cela montre que ni Corneille ni Pierre ne comprenaient parfaitement la volonté de Dieu à ce sujet.)
 
8.     Lisez Actes 10.30-33. Comment formuleriez-vous la réponse de Corneille en des termes actuels ? (Pierre demande : « Pour quelle raison vous m’avez fait venir ? » Corneille répond : « Je ne sais pas, Dieu m’a dit de le faire. » Corneille n’est pas stupide, de sorte qu’il continue en disant que Pierre doit avoir un message pour eux.)
 
9.     Lisez Actes 10.34-35. Pierre continue alors avec le récit évangélique de Jésus. Lisez Actes 10.44-46. Quels enseignements pour le travail missionnaire trouvons-nous ici ? (Premièrement, mettre de côté nos préjugés. Deuxièmement, rechercher la guidance de l’Esprit saint.)
 
10.     Lisez à nouveau Actes 10.45-46. Quand nous avons lu Actes 2.4 précédemment, il était clairement question du don de parler (ou d’être compris) dans des langues étrangères. Quel don voyons-nous ici ? (Il n’y a pas d’étrangers ici. Il n’y a pas de raison de croire qu’il s’agit de langues étrangères.)
 
a.      Pourquoi les Juifs associent-ils le fait de parler dans des langues étrangères avec le fait de recevoir le don de l’Esprit saint ?
 
11.     Lisez Actes 10.47-48. Qu’y a-t-il de significatif dans la question de Pierre ? (Elle montre qu’il a complètement accepté la direction de Dieu. Il a commencé en pensant qu’il ne devait même pas entrer dans la maison d’un non-Juif. Maintenant il accepte le message de la vision, la preuve de l’effusion de l’Esprit saint, et il continue avec la conclusion qu’ils devraient être baptisés.)
 
a.      Le fait de parler en langues est un sujet à controverse dans plusieurs dénominations. Pourquoi est-ce important d’avoir une bonne compréhension de ce sujet ? (Lisez Matthieu 12.22-24 et Matthieu 12.31-32. Si vous lisez l’entier du contexte de ces versets de Matthieu 12, vous verrez que Jésus nous avertit que le fait d’appeler l’œuvre de l’Esprit saint l’œuvre de Satan constitue le péché impardonnable. C’est un sujet très sérieux.)
 
12.     Lisez Actes 11.1-3. Pouvons-nous nous attendre à des critiques dans notre travail missionnaire ?
 
13.     Cher(ère) ami(e), Pierre a été un pionnier dans l’œuvre missionnaire auprès des non-Juifs. Nous avons vu que la clé du travail de Pierre est d’être en harmonie avec la direction de l’Esprit saint, même si cela va à l’encontre de ce que nous avons cru dans le passé. Êtes-vous ouvert(e) à la direction de l’Esprit saint ? Si ce n’est pas le cas, pourquoi ne pas vous engager maintenant à aller là où l’Esprit saint vous guide !
 
III.    La semaine prochaine : Philippe missionnaire.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don