Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 05 – Des exilés missionnaires (Ésaïe 39, Daniel 1 et 2)

Copyright © 2015, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Il y a deux semaines nous avons étudié la jeune esclave israélite au service de Naaman. Quelle aventure missionnaire incroyable elle a initiée ! Cette semaine nous étudions d’autres captifs, cette fois-ci de Jérusalem. Leurs vies sont complètement bouleversées. Mais au lieu de blâmer Dieu, ils décident d’être fidèles, et ils changent le monde. Débutons notre étude de la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.  Le début du problème
 
1.     Lisez Ésaïe 39.3-4. Pourquoi le roi Ézéchias montre-t-il à ces visiteurs tous ses trésors ?
 
2.     Lisez Ésaïe 39.5-7. Cette prophétie est-elle une punition pour le péché ? (Lisez 2 Chroniques 32.25-26. Cela révèle que le péché d’Ézéchias était de l’orgueil. La destruction qui est venue sur son peuple après sa mort était une punition pour son péché d’orgueil.)
 
3.     Lisez Ésaïe 39.8. Que pensez-vous de cette réponse ? Que pensez-vous de la nature de la punition ? (Tout ceci est troublant. Ézéchias ne semble pas se soucier du fait qu’il blesse ses descendants. Pourquoi Dieu punirait-il quelqu’un qui n’est pas responsable du péché d’Ézéchias ? La réponse est que nous n’avons lu qu’une partie de l’histoire. La destruction promise n’est pas venue avant 150 ans, et les descendants d’Ézéchias ont fait beaucoup de choses pour mériter un jugement.)
 
4.     Lisez Daniel 1.1-2. À quoi cela ressemble-t-il aux yeux de quiconque essaye de comprendre qui est le vrai Dieu ? (Les objets d’adoration du vrai Dieu sont amenés dans le temple du dieu de Babylone. Cela ressemble à une défaite de notre Dieu.)
 
5.     Lisez Daniel 1.3-5. Selon vous, quel est le but des Babyloniens en cela ? Comment vous sentiriez-vous si vous étiez l’une des personnes sélectionnées pour ce programme spécial ?
 
II.  Témoin avec la nourriture
 
1.     Lisez Daniel 1.6-8. Il s’agissait sans aucun doute des meilleurs mets de la gastronomie babylonienne. Quelle est l’objection de Daniel ? (Le fait de manger cette nourriture aurait créé des conflits avec la loi relative à la viande impure, viande qui n’a pas été vidée de son sang, et nourriture et boisson offertes à des faux dieux. Lisez par exemple Lévitique 7 et Lévitique 11.)
 
2.     Lisez Daniel 1.11-14. Pourquoi des légumes et de l’eau ?
 
3.     Lisez Daniel 10.2-3. Cela nous dit que plus tard dans sa vie Daniel a mangé des « mets délicats » qui comprenaient de la viande et du vin. Daniel est-il devenu moins fidèle dans sa vieillesse ? (Non. La raison pour laquelle Daniel a commencé trois semaines de jeûne plus tard dans sa vie est que Dieu lui avait donné des messages très importants et troublants. Plus tard dans sa vie Daniel est devenu un homme important. Sans aucun doute à ce moment-là Daniel pouvait contrôler la façon dont sa nourriture était préparée, afin qu’elle soit conforme à la Parole de Dieu.)
 
4.     Lisez Daniel 1.9-10 et Daniel 1.15-16. Est-ce le résultat d’un régime végétarien ? (Je suis végétarien depuis plus de cinquante ans et je crois que je suis en meilleure santé que la plupart. Mais un changement après seulement dix jours doit être le résultat de l’intervention de Dieu.)
 
a.      Qu’en est-il des autres captifs ? Qu’ont-ils décidé sur la question ?
 
5.     Lisez Daniel 1.17. Quel est le résultat de la fidélité de Daniel et de ses amis ? (Dieu les bénit !)
 
6.     Lisez Daniel 1.18-20. Il s’agit de la fin d’une sorte de période de probation. Alors que plusieurs auraient blâmé Dieu pour leur captivité, quel est le résultat de la fidélité ? Dix fois supérieur vous est-il possible ?
 
a.      Quel est l’impact sur leurs ravisseurs ? (Ils réalisent qu’il y a quelque chose de différent chez ces jeunes hommes.)
 
III.  Témoin avec des rêves
 
1.     Lisez Daniel 2.1-5. Aimeriez-vous avoir Nabuchodonosor comme chef ?
 
a.      Est-il vraiment désagréable, ou pensez-vous qu’il y a autre chose dans cette histoire ? (Lisez Daniel 2.9. Le roi pensait que s’ils pouvaient lui dire le rêve, alors il pourrait avoir confiance dans leur interprétation. Rappelez-vous que Daniel 1.20 nous a informé que les nouvelles recrues, Daniel et ses amis, étaient « dix fois supérieurs » aux mages et envoûteurs qui étaient là. Peut-être les envoûteurs n’envoûtaient-ils plus.)
 
2.     Lisez Daniel 2.10-12. Selon vous, ces envoûteurs se vantaient-ils dans le passé de parler de la part des dieux ?
 
a.      Quel argument de défense mettent-ils en avant ? (Historiquement parlant cela n’a jamais fait partie de leur cahier des charges. Ils ne sont pas des dieux.)
 
3.     Lisez Daniel 2.13-15. Quelle aurait été votre ligne de défense ? (« Je ne suis pas celui qui a échoué devant le roi ! Pourquoi voulez-vous me mettre à mort ? »)
 
a.      Ariok a l’autorité de mettre Daniel à mort sur place. Que nous enseigne la réponse de Daniel quand nous sommes dans les difficultés ? (Il parle avec sagesse et tact.)
 
4.     Lisez Daniel 2.16. Comparez Daniel 2.7-9. Qu’y a-t-il de plus troublant dans la requête de Daniel ? (Le roi pense que les envoûteurs veulent gagner du temps. Daniel demande davantage de temps. Notez que Daniel demande plus de temps pour « l’interprétation [du rêve] », par opposition à simplement dire le rêve.)
 
5.     Lisez Daniel 2.17-19. Quel est l’élément-clé pour sortir d’une situation où notre vie est en danger ? (La prière.)
 
6.     Lisez à nouveau Daniel 2.24. Auriez-vous dit à Ariok de ne pas exécuter les envoûteurs ?
 
a.      Quel aurait été l’avantage de Daniel s’ils étaient morts ?
 
7.     Lisez Daniel 2.25. Ariok souhaite-t-il retirer du bénéfice de cette situation ? (Probablement. Mais rappelez-vous qu’il n’obéit pas au roi. Le fait de dire qu’il a trouvé quelqu’un qui peut interpréter le rêve met à jour son manquement d’avoir exécuté les envoûteurs.)
 
8.     Lisez Daniel 2.26-27. Auriez-vous commencé votre présentation devant le roi de cette manière ? (Cette introduction rend probablement le roi fou. Reconnaissant, Daniel adopte rapidement le bon langage. Lisons la suite.)
 
9.     Lisez Daniel 2.28-30. Comparez la déclaration de Daniel à celle d’Ariok (Daniel 2.25). (Daniel donne toute la gloire à Dieu. Quand vous lisez cela et pensez à la façon dont Daniel a sauvé les envoûteurs, nous voyons qu’il montre de la modestie et de l’amour.)
 
a.      Ces attributs sont-ils des éléments-clés pour être un missionnaire ?
 
10.     Parcourez Daniel 2.31-44 et lisez Daniel 2.45-47. Qu’a fait Daniel ? (En se tournant vers Dieu dans des temps de difficultés, en donnant tout le crédit à Dieu et aucun à lui-même, Daniel a tant instruit que convaincu Nabuchodonosor sur la vérité du grand Dieu du ciel.)
 
a.      Cela semble être beaucoup d’inquiétudes et de stress pour un seul rêve. Est-ce justifié ? Que serait-il arrivé si Daniel avait été en présence du roi la première fois qu’il a mentionné son rêve, et s’il lui avait dit que Dieu interpréterait le rêve ? Cela n’aurait généré aucune tension dramatique et aucune menace. (Il s’agit là de l’une des prophéties les plus importantes décrivant l’histoire du monde jusqu’à la seconde venue de Jésus. Toute la tension dramatique focalisait l’attention sur l’importance de cette prophétie.)
 
11.     Lisez Daniel 2.48. Notez qu’au travers de tout cela Daniel a donné tout le crédit à Dieu et est resté très modeste quant à ses propres talents. Lisez Daniel 2.30 où il dit que l’interprétation ne vient pas du fait qu’il a « une sagesse supérieure à celle de tous les vivants ». De quelle façon cette modestie lui réussit-il ? (Il lui est donné une autorité et un pouvoir extraordinaires.)
 
a.      Comment devons-nous appliquer cela dans notre vie de tous les jours ?
 
b.      Avez-vous déjà vu des boxeurs ou des champions sportifs donner gloire à Dieu quand ils battent leur adversaire ? Comment réagissez-vous à cela ?
 
c.      Si vous dites à votre chef et à vos collègues qu’une idée géniale que vous venez d’avoir vous a été donnée par Dieu, s’agit-il d’un bon ou d’un mauvais témoignage ? (Lisez Matthieu 7.6. Nabuchodonosor et ses envoûteurs s’attendaient à une solution « divine ». Daniel leur a montré le vrai Dieu. Dans notre travail séculier, je pense que nous devons être habiles à ce sujet. Si quelqu’un est ouvert à connaître Dieu, nous devons partager. La modestie est toujours une bonne idée. Le mieux est de chercher la sagesse de l’Esprit saint pour connaître quand et auprès de qui témoigner.)
 
12.     Cher(ère) ami(e), il est peu probable qu’une crise typique à laquelle vous êtes confronté(e) implique les autorités qui en veulent à votre vie, mais quel que soit le problème dans la vie, nous devons rechercher l’aide de Dieu. Quand il aide nous devons lui donner tout le crédit. Voulez-vous vous engager à agir ainsi ?
 
IV.    La semaine prochaine : Esther et Mardochée.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don