Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 03 – Une mission improbable (2 Rois 5)

Copyright © 2015, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quand vous pensez à votre avenir, qu’aimeriez-vous qu’il arrive ? Vous voulez que des bonnes choses arrivent ! Une bonne santé, un bon travail, de bonnes relations sont les choses que nous voulons. Pour certains, l’espoir est même plus basique : la nourriture en suffisance, la liberté d’expression, la liberté de travail, la liberté religieuse. Au contraire, quand des mauvaises choses arrivent nous avons de la peine à comprendre comment un Dieu aimant peut les permettre. Jean 9.1-3 fait le récit d’une discussion sur un homme aveugle. Jésus explique qu’il est aveugle « pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui ». Quand nous sommes face à des difficultés, cela s’avère être une opportunité pour Dieu. Débutons notre étude de la Bible et apprenons-en davantage sur cette idée intrigante !
 
I.  Naaman et la jeune fille
 
1.     Lisez 2 Rois 5.1. Qui était responsable du succès de Naaman ? (Dieu lui avait donné le succès militaire.)
 
2.     Lisez 2 Rois 5.2. Pourquoi cette jeune fille était-elle captive ? N’est-ce pas une conséquence des bénédictions de Dieu sur Naaman ?
 
a.      Si cette jeune fille vient d’Israël, Dieu a-t-il donné à Naaman la victoire sur Israël ? (En réalité ce n’est pas le cas. Aram (Syrie) a résisté avec succès aux Assyriens – la nation forte dans la région. La Syrie se livrait à des raids en Israël, mais n’a pas conquis le pays.)
 
b.      Que penseriez-vous de votre Dieu s’il apparaissait que ses bénédictions sur Naaman lui permettent de vous prendre en captivité ?
 
3.     Aimeriez-vous être Naaman ? (Il est un chef de haut niveau dans le pays, son supérieur l’admire, le peuple l’aime, et il est courageux et a du succès. Cependant, il souffre d’un mal terrible : la lèpre.)
 
4.     Lisez 2 Rois 5.3-4. Quel genre d’attitude a cette jeune fille envers ses ravisseurs ? Auriez-vous une attitude semblable ?
 
a.      Selon vous, dans quelle mesure Naaman tient-il compte des conseils d’une jeune esclave ?
 
b.      Notez que le conseil de la jeune esclave a gravi tous les échelons jusqu’au roi ! Comment expliquez-vous cela ? (Naaman est désespéré ! Autrement cela n’a aucun sens.)
 
5.     Lisez 2 Rois 5.5. Pourquoi le roi d’Aram et Naaman décident-ils de prendre de l’or et de l’argent s’ils dirigent Israël ? (Cela confirme qu’Aram ne dirige pas Israël. Ils sont peut-être une nation dominante, mais ils n’en ont pas le contrôle.)
 
II.  Le roi d’Israël
 
1.     Lisez 2 Rois 5.6-7. Comparez la réflexion de la jeune esclave de Naaman à la réaction du roi d’Israël. (Le roi ne considère que ses propres capacités !)
 
a.      Abordez-vous les problèmes difficiles de la même manière que le roi d’Israël ?
 
b.      La jeune fille captive est une missionnaire de Dieu. Si nous voulons être les missionnaires de Dieu, que devrait être notre première réaction à chaque situation dans la vie ?
 
2.     Lisez 2 Rois 5.8. Auriez-vous exprimé le message d’Élisée en ces termes ?
 
a.      Comparez les termes utilisés dans 2 Rois 5.3. (Dieu dirige le récit de cette histoire. Bien que cela me dérange que l’attention soit portée sur le prophète plutôt que sur Dieu, c’est peut-être la volonté de Dieu. Il s’agit peut-être d’une mauvaise compréhension de ma part de ce qui est dit.)
 
III.  La fierté
 
1.     Lisez 2 Rois 5.9-12. Le point de vue de Naaman est-il raisonnable ?
 
a.      Lisez Romains 13.7. Naaman a une lettre du roi d’Aram. Le roi d’Israël lui a également envoyé Élisée. De plus, Naaman est un homme important. Pourquoi Élisée le snobe-t-il en refusant de lui rendre honneur ?
 
b.      Reconsidérons quelque chose que nous avons discuté précédemment. Je pensais que Dieu devait être le centre de focalisation et non Élisée, le prophète de Dieu. Mais si le cœur de l’histoire est qu’ils sont perçus comme une unité – le prophète de Dieu est le représentant de Dieu – alors cela a du sens que « Dieu » n’ait pas besoin de sortir pour saluer un simple homme.)
 
c.      Votre fierté ne vous a-t-elle jamais fait passer à côté d’une bénédiction ?
 
2.     Lisez 2 Rois 5.13-14. Qui parle avec bon sens à Naaman ? Que cela nous enseigne-t-il sur Naaman ? (Naaman est un homme fier – et nous pouvons comprendre pourquoi. Mais cela reflète une caractéristique de sa vie : il veut prendre conseil auprès de ceux qui sont « sous » lui. Souvenez-vous qu’il s’est lancé dans cette aventure parce qu’il voulait suivre le conseil d’une jeune esclave.)
 
3.     Lisez à nouveau 2 Rois 5.11. Cela aurait-il fonctionné si Dieu avait opté pour l’approche que voulait Naaman ? (Bien sûr.)
 
a.      Le fait de le faire comme le voulait Naaman aurait-il apporté l’avantage supplémentaire de placer le point de focalisation sur Dieu ? (Le commentaire biblique Adam Clarke’s Commentary a une grande perspicacité. Il relève que Naaman s’attendait à ce qu’Élisée sorte à sa rencontre. Élisée se serait alors tenu devant Naaman (qui était dans son char) pour invoquer Dieu. Cela met tant Élisée que Dieu au service de Naaman. La guérison devait se passer comme l’entendait Naaman.)
 
i.       Combien de fois demandez-vous que Dieu fasse les choses à votre manière ?
 
IV.  Gloire à Dieu
 
1.     Lisez 2 Rois 5.15. Comparez 2 Rois 5.9. Qu’est-ce qui a changé ? (Naaman est descendu de son char. Élisée est sorti pour voir Naaman.)
 
a.      Cet effort missionnaire a-t-il fonctionné ? (Oui, et Dieu et Élisée n’ont pas traité Naaman avec douceur.)
 
i.       Est-ce là un enseignement pour les missions ? Un Dieu aimant n’est-il pas toujours un Dieu gentil ?
 
2.     Lisez 2 Rois 5.16. Comparez 1 Timothée 5.17-18. Si un ouvrier mérite son salaire, pourquoi Élisée ne prend-il pas la récompense ? (Rappelez-vous mon souci de se focaliser sur le prophète plutôt que sur Dieu. Il s’agit de l’affirmation la plus claire de qui est responsable de la guérison. Si Élisée avait guéri Naaman, alors il aurait gagné sa récompense. Mais c’est le grand Dieu du ciel qui a guéri Naaman. Pour Élisée, le fait d’accepter la récompense aurait signifié prendre à son crédit l’œuvre de Dieu.)
 
3.     Lisez 2 Rois 5.17. Comment expliquez-vous cette étrange demande ? Pourquoi Naaman a-t-il besoin de terre ? (Cela reflète une erreur dans la théologie de Naaman. Il pensait que les dieux étaient territoriaux – chaque nation ayant son propre dieu. Il voulait de la terre d’Israël, afin de pouvoir adorer le vrai Dieu de la terre d’Israël.)
 
4.     Lisez 2 Rois 5.18-19. Accepteriez-vous cette requête de Naaman ? Naaman explique à Élisée que son travail l’oblige à se prosterner devant un dieu païen. J’ai régulièrement des clients qui refusent de compromettre leurs croyances religieuses pour une exigence de leur travail !
 
a.      Réfléchissons à ceci : Premièrement, Naaman a une claire incompréhension théologique qui sape sérieusement l’autorité de Dieu. Deuxièmement, il demande la permission de pécher à l’avenir. La réponse d’Élisée à ces deux sérieux problèmes est : « Va en paix ». Pourquoi ?
 
b.      Il y a un débat qui court depuis longtemps sur la question de savoir s’il faut ou non être sûr qu’une personne connaît toutes les « règles » avant d’être baptisée. Si nous la baptisons sans expliquer les règles, quelqu’un sera toujours très rapide à corriger le nouveau converti. Que nous enseigne la réponse d’Élisée à ce sujet ?
 
c.      Lisez Luc 23.40-43. Cet homme a non seulement manqué sa classe baptismale, mais il n’est même pas baptisé ! S’agit-il d’une « exception ponctuelle » à cause des circonstances ? (La réponse à cette série de questions est que nous empiétons trop souvent sur le travail de l’Esprit saint. Si quelqu’un veut se faire baptiser, nous devrions le faire sans créer toutes sortes de barrières. Une fois que la personne accepte Jésus, comme l’a fait le brigand sur la croix, alors l’Esprit saint devrait être la première force pour convaincre le pécheur de la volonté de Dieu.)
 
i.       Cela signifie-t-il que nous n’avons aucun rôle dans l’instruction de nouveaux Chrétiens ? (Lisez Matthieu 28.19-20. Nous avons clairement un rôle d’enseignement. Cependant, notez que même quand Jésus énonce son grand ordre de mission, il place le baptême avant l’enseignement.)
 
5.     Selon vous, dans quelle mesure Naaman sera-t-il un grand témoin à l’avenir ? (Il est admiré par le roi et aimé par le peuple. Il peut avoir un grand impact pour faire avancer le royaume de Dieu en Aram.)
 
a.      Comment a débuté ce glorieux résultat ? (Avec une jeune esclave.)
 
i.       Si elle n’avait pas été faite captive, aurions-nous eu ce glorieux résultat ?
 
6.     Cher(ère) ami(e), les moments difficiles peuvent créer des opportunités pour de grands pas dans l’avancement du royaume de Dieu. Voulez-vous demander à l’Esprit saint de vous aider à déceler ces opportunités ?
 
V.    La semaine prochaine : La saga Jonas.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don