Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 02 – Abraham, le premier missionnaire (Genèse 12, 14 & 15, Hébreux 11)

Copyright © 2015, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Chacun devrait être un missionnaire d’une certaine sorte, n’est-ce pas ? Peut-être pensiez-vous que vous n’étiez pas suffisamment bon(ne) pour partager la bonne nouvelle de Jésus ? Abraham est l’un des hommes les plus célèbres dans la Bible, et il est un géant de la foi. Mais Abraham a eu certains problèmes qui donneront des encouragements à ceux d’entre nous qui prennent conscience de leurs défauts. Nous ne devons pas attendre de ne plus avoir de défauts pour faire avancer le royaume de Dieu, dès lors qu’Abraham nous enseigne également au sujet des bénédictions de la proclamation du message de Dieu. Ouvrons la Bible et débutons notre étude de l’histoire d’Abraham et réfléchissons sur la tension entre nos imperfections et les bénédictions que nous pouvons recevoir !
 
I.  Le temps de bouger
 
1.     Lisez Genèse 12.1 et Genèse 12.4. Peu d’entre vous qui lisez ces lignes ont soixante-quinze ans. Cependant, Genèse 25.7 nous dit qu’Abraham a vécu cent soixante-quinze ans. Si nous translatons cela à notre durée de vie moyenne actuelle, soixante-quinze correspondrait plus à trente-cinq ans. Quelles seraient vos considérations si Dieu vous donnait un commandement similaire à trente-cinq ans ?
 
a.      Où Dieu dit-il à Abraham d’aller ? (Il n’a rien dit. Abraham quitte le connu pour l’inconnu total.)
 
2.     Lisez Genèse 12.2-3. Beaucoup de gens s’en vont vers une nouvelle partie du pays (ou du monde) pour un meilleur emploi. Que promet Dieu à Abraham ? (Clairement, Abraham sera un homme important.)
 
a.      Cette promesse faite à Abraham est bien connue de la part des étudiants de la Bible. Selon vous, Dieu fait-il des choses similaires pour son peuple aujourd’hui ? Je fais référence spécialement à la partie concernant les bénédictions sur nous et les malédictions sur ceux qui nous maudissent. (Ceux qui lisent régulièrement ces études savent que je mentionne souvent mes défauts. Mais il y a quelques années j’ai relevé quelque chose d’étonnant. Dans mes grandes affaires de liberté religieuse, de mauvaises choses arrivaient régulièrement à mes adversaires. Des témoins-clés mouraient, des avocats du camp adverse étaient renvoyés. Mes clients ont gagné toutes ces affaires. Quand je mentionne cela à d’autres avocats, ils suggèrent avec humour que je transmette un avertissement écrit à mes futurs adversaires dans des litiges portant sur la liberté religieuse.)
 
3.     Lisez Genèse 12.5. « Les gens qu’ils avaient acquis ». Abraham est-il un propriétaire d’esclaves ? (Le commentaire biblique The Keil and Delitzsch Commentary on the Old Testament dit qu’il s’agissait des esclaves hommes et femmes qu’Abraham et Loth avaient acquis. Il rejette spécifiquement la traduction « les âmes qu’ils avaient acquises », qui sous-entend une conversion à la religion d’Abraham.)
 
4.     Lisez Genèse 12.6-7. Que suggère Dieu au sujet des Cananéens ? (Qu’ils seront déplacés de ce pays.)
 
a.      Discutons cela. D’un côté il nous est dit que ceux qui maudissent Abraham seront maudits, il nous est dit qu’Abraham a des esclaves, et il nous est dit qu’il va déplacer les habitants natifs (je le suppose) du pays. Il semble que Dieu favorise son peuple par rapport aux autres peuples. Si vous êtes d’accord, cela arrive-t-il encore aujourd’hui ? Dieu fait-il du favoritisme ?
 
b.      Maintenant regardez la face opposée de la pièce. Il nous est dit que Dieu veut bénir ceux qui bénissent Abraham, et que tous les peuples seront bénis par lui. Comment expliquez-vous que Dieu veuille bénir tout le monde, mais qu’il arrivera de mauvaises choses à certains ? (Le message général dans ces versets est que ceux qui choisissent Dieu sont bénis. Le fait de suivre Dieu n’est pas une assurance absolue d’être béni, puisque nous connaissons tous des gens bons à qui il arrive des mauvaises choses. Job est un exemple que Dieu a utilisé pour nous enseigner ce point.)
 
II.  La femme
 
1.     Lisez Genèse 12.10. Est-ce que tout se passe bien dans la vie d’Abraham ? (Non. Il est défavorablement touché par la famine.)
 
2.     Lisez Genèse 12.11-13. Que pensez-vous du plan d’Abraham ?
 
a.      Quel niveau de foi cela reflète-t-il ? (Aucun.)
 
3.     Lisez Genèse 12.14-17. À nouveau, nous voyons qu’Abraham est favorisé, tandis que des fléaux s’abattent sur le pharaon. Cela vous semble-t-il correct ?
 
4.     Lisez Genèse 12.18-20. Pour qui prenez-vous partie ? Quel personnage semble avoir un meilleur caractère ? Abraham qui a menti, ou le pharaon qui renvoie Abraham (avec toutes ses affaires) aussitôt qu’il apprend la vérité sur Sara ? (Je suppose que la plupart des lecteurs sympathiseront avec le pharaon.)
 
a.      Quel est l’enseignement ici ? (Abraham a obéi à Dieu en acceptant l’appel à la mission. Dieu est resté avec Abraham bien qu’il ait montré des défauts de caractère et qu’il soit en difficulté en manquant de faire confiance à Dieu.)
 
b.      Réfléchissez attentivement aux actions de Dieu. Auriez-vous agi autrement à sa place ? (Bien évidemment, Abraham laisse tomber Dieu. De façon plus qu’évidente, l’accomplissement de la promesse de Dieu à Abraham est compromis si sa femme rejoint le harem du pharaon. Dès lors qu’Abraham ne dit pas la vérité au pharaon, Dieu amène la vérité en infligeant des fléaux. Notez que Dieu reste avec Abraham bien qu’il abandonne Dieu.)
 
III.  La bataille
 
1.     Lisez Genèse 14.1-4. Quelle est la raison de la guerre ? (Les rois de Sodome et de Gomorrhe se sont rebellés contre Kedorlaomer, roi d’Elam.)
 
2.     Lisez Genèse 14.11-12. Qui subit des dommages collatéraux ? (Loth et tous ses biens.)
 
3.     Lisez Genèse 14.13-14 et Genèse 14.17. Dieu a-t-il bien fait, selon sa promesse faite à Abraham ? (Lisez Genèse 14.18-20. Oui, Malki-Tsédeq attribue la victoire à Dieu.)
 
4.     Lisez Genèse 14.16 et Genèse 14.21. Quelles sont les compétences de négociation du roi de Sodome ? (Abraham vient de vaincre les rois qui ont vaincu Sodome. Abraham aurait pu faire ce qu’il voulait.)
 
5.     Lisez Genèse 14.22-23. Pourquoi Abraham se soucierait-il de ce que pense ou dit ce roi ? (Abraham voulait que le monde sache que c’est Dieu qui l’a rendu riche. Nous voyons maintenant comment Abraham prend les promesses de Dieu et les utilise pour rendre gloire à Dieu. Abraham témoigne du fait que Dieu est le Créateur du ciel et de la terre.)
 
IV.  Le doute
 
1.     Lisez Genèse 15.1-3. Quelle comparaison peut-on faire avec Genèse 12.2 ? (Dieu n’a pas encore accompli sa promesse.)
 
a.      Quels enseignements pouvons-nous tirer de la complainte d’Abraham envers Dieu ? (Nous devons laisser Dieu connaître nos préoccupations. Cela montre que nous croyons encore qu’il est la solution au problème. Mais nous apprenons également de la situation d’Abraham que nous devons être patients.)
 
2.     Lisez Genèse 15.4-5. Si Dieu n’a pas accompli une première promesse, le fait d’en recevoir une deuxième plus grande est-il la réponse ? (Lisez Genèse 15.6. Cela était suffisant pour Abraham et devrait aussi l’être pour nous. Dieu a montré sa faveur à Abraham, alors qu’il n’avait pas encore accompli une part importante de sa promesse.)
 
3.     Lisez Genèse 15.7-8. Abraham fait-il entièrement confiance à Dieu ? (Non ! Il demande une preuve de la promesse concernant le pays.)
 
4.     Dans les versets suivants (Genèse 15.9-15) Dieu fait deux choses. Il s’engage dans un contrat formel avec Abraham concernant le pays (il s’agit de la partie avec les animaux) et Dieu décrit l’avenir « proche » pour les descendants d’Abraham). Lisez Genèse 15.16. Pourquoi les Amorites seront-ils déplacés de leur pays ? (Ils n’ont pas choisi Dieu. Quand leur péché atteindra son « comble » ils perdront leur pays.)
 
a.      Ces derniers jours les États-Unis d’Amérique ont atteint une nouvelle étape dans l’adoption du péché. Est-ce que la règle qui s’appliquait pour les Amorites s’applique aujourd’hui aux États-Unis d’Amérique et à d’autres nations ?
 
b.      Selon vous, pourquoi Dieu a-t-il formalisé sa promesse à Abraham ? Pourquoi établir un « contrat » ?
 
V.  La véritable foi missionnaire
 
1.     Lisez Hébreux 11.8-10. Quel est le véritable point de focalisation de la foi d’Abraham ? (Pas ce qui arrive dans cette vie, mais plutôt la Jérusalem nouvelle.)
 
a.      Si la vie n’apporte pas ce que nous pensons que Dieu a promis, que devons-nous faire ? (Premièrement, nous devons regarder à nous-mêmes. Nous ne devons pas rechercher la perfection, compte tenu des problèmes d’Abraham. Mais nous devons considérer si nos actions ont créé nos problèmes. Deuxièmement, nous devons avoir la vision à long terme des bénédictions de Dieu.)
 
2.     Lisez Hébreux 11.11-12. Quelle est la clé de la foi d’Abraham ? (Comme Sara, il « tint [Dieu] pour digne de confiance ». La vraie question est de savoir si nous faisons confiance à Dieu. C’est le point central de l’histoire de Job, un homme dont la vie n’allait définitivement pas comme cela avait été promis.)
 
3.     Lisez Hébreux 11.13-16. Si nous faisons confiance à Dieu, si nous accueillons sa promesse pour l’avenir, que fera Dieu ? (Il n’aura pas honte de nous et il préparera une cité pour nous !)
 
4.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous que Dieu prépare une cité pour vous ? Nous avons tous des défauts. La question est de savoir si nous choisirons Dieu et si nous lui ferons confiance. Voulez-vous le faire dès maintenant ?
 
VI.    La semaine prochaine : Une missionnaire improbable.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don