Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 11 – Le sabbat (Genèse 2, Marc 2, Jean 1, Matthieu 12)

Copyright © 2014, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : J’aime le sabbat ! En général il m’est difficile de me reposer. Si je suis à la maison et que je vois quelque chose qui doit être fait, je le fais presque toujours. Quand je suis au travail j’ai toujours quelque chose à faire. À n’importe quel autre moment que pendant le sabbat je me sens coupable (ou quelque chose comme ça) quand je me repose et qu’il y a des choses à faire. Pendant le sabbat, cependant, ma culpabilité s’en va. Si je commence à penser au travail que je dois faire, je me dis à moi-même « C’est sabbat, le travail est hors-limites ». Quelle bénédiction d’avoir un moment de repos qui nous laisse la conscience en paix ! Le sabbat est une doctrine biblique importante, ouvrons donc la Bible et débutons notre étude sans plus attendre !
 
I.  Comment cela a commencé
 
1.     Lisez Genèse 1.31 et Genèse 2.1. En combien de temps Dieu a-t-il créé le monde ? (En six jours.)
 
a.      Selon vous, aurait-il pu le faire en moins de temps ? (Lisez Genèse 1.14-19. Nous voyons que Dieu a créé le soleil, la lune et les étoiles, et il les a mis en mouvement en un jour. Je pense que s’il a fait cela en un jour, rien ne lui est impossible.)
 
b.      Dieu aurait-il pu prendre davantage de temps pour créer le monde ? (Bien sûr, s’il avait pris cette décision.)
 
2.     Lisez Genèse 2.2-4. Puisque Dieu aurait pu prendre davantage ou moins de temps pour créer le monde, selon vous pourquoi a-t-il pris six jours ? (Lisez Marc 2.27-28. Dieu l’a fait pour nous. Il voulait que nous nous reposions.)
 
a.      Lisez à nouveau Genèse 2.3. Selon vous, que signifie le fait que Dieu « bénit le septième jour et en fit un jour sacré » ? (Une chose sacrée est mise à part, elle est spéciale. Le sabbat est un jour spécial.)
 
II.  L’autorité de Dieu
 
1.     Lisez Ésaïe 45.11-12. Qu’arrive-t-il à Dieu ici ? (Il est mis au défi. Les humains remettent en question l’autorité et les règles de Dieu.)
 
a.      Que revendique Dieu comme étant la base de son autorité sur les humains ? (Il est le Créateur ! J’ai fait quelques recherches à ce sujet et j’ai trouvé qu’au travers de la Bible la revendication de Dieu concernant l’autorité se base principalement sur le fait qu’il est notre Créateur.)
 
2.     Lisez Exode 20.8. Quelle est la raison pour laquelle Dieu dit que nous devons garder le sabbat ? (Dieu relie le sabbat à sa puissance et à son autorité en tant que Créateur. Il dit qu’il a créé le monde en six jours littéraux, et ainsi nous devons nous reposer le septième jour, comme il l’a fait.)
 
a.      Passons quelques instants à philosopher. À la place de Satan, quel genre de stratégie élaboreriez-vous si vous vouliez contester l’autorité de Dieu ? À la place de Dieu, quelle serait votre stratégie ? (Si j’étais à la place de Satan, j’essayerais de créer le doute quant à la création, et j’essayerais de la rendre sans importance. À la place de Dieu, je ferais exactement ce que nous pouvons lire dans le quatrième commandement – j’instaurerais un mémorial hebdomadaire pour se rappeler qui est le Créateur.)
 
i.       Voyez-vous ces stratégies se mettre en place dans le monde ? (Oui, tant la création en six jours littéraux que le sabbat du septième jour sont attaqués sévèrement.)
 
3.     Lisez à nouveau Exode 20.11. Rappelez-vous que Moïse a reçu les Dix Commandements de la part de Dieu. J’ai lu des avis soutenant que les « jours » de Genèse 1 n’étaient pas des jours comme nous les connaissons aujourd’hui. Comment les « jours » étaient-ils compris du temps de Moïse ? (Ce que Dieu a transmis à Moïse se situe au-delà du débat. Moïse et le peuple d’Israël comprenaient cela comme des jours littéraux.)
 
a.      Je ne suis pas un scientifique. Je suis un logicien et un débatteur. Il y a beaucoup de soi-disant Chrétiens, également dans ma propre église, qui ne croient pas en une création en six jours littéraux. Laissons de côté l’aspect scientifique. Quelle est la conclusion logique si le monde n’a pas été créé en six jours ? (Dieu a menti. Il n’y a pas de place pour l’argument selon lequel les humains du temps de Moïse étaient primitifs et n’auraient pas compris, donc Dieu leur a dit des sottises. Dieu n’avait pas à donner des explications sur sa Création. Mais il l’a fait. Dans Genèse 1 et Exode 20 il est très spécifique.)
 
i.       Si Dieu a menti, quelle est la conclusion logique qui en découle ? (Dieu a menti au sujet de son argument le plus important comme base pour revendiquer l’autorité sur les humains. Cela va au cœur de la question de qui est Dieu. Cela va au cœur de la question d’être chrétien.)
 
4.     Lisez Jean 1.1-4 et Jean 1.14. Qui est cette « Parole » ? (Jésus.)
 
a.      Que dit la Bible au sujet de la Parole et de la création ? (Elle dit que Jésus est le Créateur de Genèse 1. C’est la raison pour laquelle accepter le récit de la création est essentiel pour accepter l’autorité de Jésus.)
 
III.  À quoi doit ressembler le sabbat ?
 
1.     Lisez Matthieu 12.1-2. Quelle est l’accusation portée contre Jésus ? (Il ne contrôle pas proprement ses disciples. Ils n’observent pas le sabbat.)
 
2.     Lisez Matthieu 12.3-5. La réponse de Jésus est-elle la même que celle que donneraient nos enfants – mon frère fait la même chose ? Ne me dit rien, il le fait lui aussi !
 
a.      Les disciples de Jésus sont-ils comme les prêtres œuvrant dans le temple ?
 
3.     Lisez Matthieu 12.6-8. Attendez une minute ! Jésus dit quelque chose de bien plus grand que « tout le monde le fait ». Que revendique Jésus ? (Il dit que ses disciples sont comme les prêtres qui officient dans le temple parce que Jésus est la raison du temple. Plus que cela, Jésus dit qu’il a l’autorité de décider ce qui est bien ou non de faire le jour du sabbat.)
 
a.      Si le sabbat était sur le point de prendre le chemin de l’oiseau Dodo (espèce disparue), Jésus aurait-il répondu comme il l’a fait ? (Non. Jésus n’a donné aucun signe soutenant que le sabbat n’était plus en vigueur. Au lieu de cela, il a dit qu’il était le « maître du sabbat ».)
 
b.      Que veut dire Jésus quand il dit : « Je veux la compassion et non le sacrifice » ? Et pourquoi ses disciples sont-ils « innocents » ? (Notez le modèle dans les exemples que donne Jésus. Le premier montre de la miséricorde envers ceux qui ont faim. Le second aide ceux qui sont venus au temple. Dans les deux cas la bonté envers les humains est plus importante que la lettre de la loi.)
 
i.       Je me rappelle avoir été au zoo un sabbat avec un groupe de l’église. Un couple avait des jeunes enfants qui criaient parce qu’il faisait chaud et qu’ils voulaient une boisson fraîche ou une glace. Le couple n’a rien acheté pour leurs enfants parce que c’était sabbat. Selon vous, comment aurait réagi Jésus à cette décision ?
 
4.     Lisez Matthieu 12.9-12. Quelle faille voyez-vous dans la logique de Jésus ? (Le mouton est en détresse. Cela ressemble à une urgence. Le cas de l’homme à la main paralysée n’est pas une urgence.)
 
a.      Si j’ai raison de faire cette distinction, que veut enseigner Jésus ? (Le fait que vous ayez une urgence ou non est sans importance. La seule question est de savoir si vous faites le bien le sabbat. Si c’est le cas, alors ce que vous faites est approprié.)
 
b.      Je dis souvent que la Bible est très condensée et concentrée. Tout enseignement qui fait son chemin dans la Bible doit être important. Quel est l’enseignement important ici ? (Il s’agit d’une preuve puissante que le sabbat doit continuer à être observé. Il s’agit d’instructions sur la façon de garder le sabbat.)
 
5.     Lisez Matthieu 12.13-14. Que font les responsables religieux le jour du sabbat ? (Ils ne font pas le bien. Ils complotent un meurtre !)
 
6.     Lisez Matthieu 24.15-21. Jésus parle de la destruction du temple, qui a eu lieu en l’an 70 de notre ère. Est-ce que le fait de fuir la mort le jour du sabbat violerait la loi ? (Cela fait certainement partie de « faire le bien ».)
 
a.      Si j’ai raison, que dit Jésus ? (L’hiver n’est pas une période agréable pour fuir. Vous voulez apprécier votre sabbat, et pas courir pour votre vie. Je pense que c’est le sens de cela.)
 
b.      Notez la question temporelle. Si le sabbat se terminait à la croix, la déclaration de Jésus aurait-elle un quelconque sens ? (Dans l’esprit de Jésus le sabbat allait continuer à garder son importance.)
 
7.     Lisez Apocalypse 14.6-7. Il s’agit d’un message des temps de la fin. Quel rôle joue le sabbat ici ? (Rappelez-vous que le sabbat a été créé comme mémorial de la Création. L’appel à adorer le Créateur implique directement le sabbat.)
 
8.     Cher(ère) ami(e), certains qui lisent cette étude peuvent avoir une vision erronée sur l’observation du sabbat et peuvent être passés à côté du message de miséricorde. D’autres ne tiennent peut-être pas compte du mémorial hebdomadaire de l’autorité de Dieu et perdent ainsi le privilège d’un temps de repos sans culpabilité. Voulez-vous vous engager aujourd’hui à essayer de bien observer le sabbat ?
 
IV.    La semaine prochaine : La mort et la résurrection.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don