Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 05 – Le Christ et le sabbat (Genèse 2, Exode 20, Marc 2 & 3, Jean 5)

Copyright © 2014, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Le sabbat est un moment spécial. Quand j’étais jeune, c’était le jour où la famille était réunie. Certainement il y a eu quelques fois où je souhaitais que le sabbat se termine parce que mes parents avaient restreint le nombre d’activités que je pouvais faire le sabbat. Quand j’étais au collège, le sabbat était un jour merveilleux que je pouvais passer avec ma petite amie, sans avoir à étudier. À la faculté de droit, ainsi que plus tard dans la vie, le sabbat était toujours un moment magnifique où je pouvais me reposer sans culpabilité. Auparavant j’avais toujours des choses à faire et des échéances à respecter. Mais, depuis que je crois que le travail le sabbat est un péché, c’est un repos libre de toute culpabilité. Quelle est la base biblique pour prendre le sabbat au sérieux ? Comment devrions-nous voir le sabbat ? Ouvrons notre Bible et découvrons !
 
I.      Le sabbat de la Création
 
1.     Lisez Genèse 2.1-2. Selon vous, pourquoi Dieu a pris six jours pour créer « le ciel et la terre, et toute leur armée » ? (En se basant sur le récit de Genèse 1, il semble que Dieu aurait pu faire tout cela instantanément. Mais il avait quelque chose en tête. Je suppose que par là il a voulu donner aux humains un modèle de travail et de repos.)
 
2.     Lisez Genèse 2.3. Nous pouvons tous comprendre le besoin de repos après tout ce que Dieu a accompli, mais pourquoi a-t-il « béni » le septième jour et en a-t-il fait un jour « sacré » ? (Il semble que Dieu voulait un temps spécial pour célébrer son travail de Créateur.)
 
3.     Lisez 1 Samuel 7.12-13. Samuel commémore la victoire des Israélites sur les Philistins en plaçant la pierre d’Eben-Ezer. Pourquoi ? (Le peuple voulait se rappeler la victoire que Dieu lui avait donnée.)
 
a.      La pierre d’Eben-Ezer est-elle semblable au sabbat ? (Je pense qu’il s’agit exactement du même type de chose.)
 
4.     Lisez Exode 20.8-10. Les animaux peuvent-ils se rappeler la Création ? Pourquoi Dieu les inclut-il ? (Dieu veut offrir un repos à tous ceux qui sont sous notre responsabilité. Le sabbat ne dépend pas de la richesse, du pouvoir ou de l’influence. Il est pour tous.)
 
5.     Lisez Exode 20.11. Ce récit se situe plusieurs milliers d’années après la Création. Que cela suggère-t-il quant au sabbat ? (Il s’agit d’une institution permanente qui commémore la Création.)
 
6.     Lisez Deutéronome 5.12-15. Pourquoi cette déclaration du quatrième Commandement nous donne-t-elle une raison différente pour respecter le sabbat ? (La raison ici est que Dieu sauve son peuple de l’esclavage en Égypte. Cela suggère que le sabbat est un mémorial pour tout ce que Dieu a donné à son peuple – il a créé un monde parfait pour eux, et il les a sauvés de l’esclavage en Égypte.)
 
7.     Lisez Matthieu 27.50-52. Nous venons de fêter Pâques. Nous reconnaissons cela comme un texte qui nous parle de la crucifixion de Jésus à notre place. Qu’est-il écrit qui arriva au moment de la mort de Jésus ? (Entre autres choses beaucoup de gens sont ressuscités.)
 
a.      Imaginez que Jésus soit votre enfant et que votre enfant soit violemment brutalisé et tué. Imaginez qu’au même moment votre enfant gagne le plus prestigieux championnat de football dans l’univers entier. À la place de Dieu, auriez-vous ressuscité Jésus alors qu’il était encore sur la croix – comme ces autres personnes qui ont été ressuscitées – et l’auriez-vous accueilli au ciel glorieusement ? (Oui, bien sûr que nous l’aurions fait.)
 
i.      Pourquoi Dieu a-t-il attendu jusqu’au dimanche ? (Il s’agit exactement du même modèle que nous avons vu avec le sabbat – Jésus s’est reposé dans le tombeau durant le sabbat pour commémorer sa grande œuvre suivante – notre salut du péché et de la mort. Il s’est reposé le sabbat pour commémorer la Création. Il s’est reposé le sabbat pour commémorer la libération de l’esclavage en Égypte. Il s’est reposé le sabbat pour commémorer notre libération de l’esclavage du péché et notre nouvelle relation avec Dieu !)
 
8.     Lisez Ésaïe 66.22-23. Quand devons-nous cesser d’observer le sabbat ? (Jamais ! Dieu nous dit que l’observation du sabbat continuera sur la nouvelle terre.)
 
a.      Selon vous, pour quelle raison célébrerons-nous le sabbat ? (Lisez Ésaïe 66.24. Cela suggère que nous célébrons la victoire ultime de Dieu sur la rébellion. La victoire sur le péché, la maladie et la mort.)
 
II.    Le sabbat et la loi naturelle
 
1.     Nous avons précédemment décidé que la loi morale (qui inclut l’adoration le sabbat) est une carte pour nous aider à éviter les conséquences négatives du fait de violer les lois naturelles de l’univers. De quelle façon le sabbat s’accorde-t-il avec ce cadre ?
 
2.     Lisez Marc 2.23-24. Sur quelle base repose l’accusation des Pharisiens ? (Sans aucun doute sur le travail le jour du sabbat.)
 
3.     Lisez Marc 2.25-26. Dans notre étude d’il y a deux semaines nous avons vu que Jésus donne une réponse similaire. Les responsables religieux disent que ses disciples violent la loi et Jésus répond : « Vous violez également la loi ». Est-ce que deux « faux » font un « juste » ?
 
a.      Selon vous, que dit réellement Jésus ? (Jésus est trop malin pour répondre : « Vous le faites aussi. » Il doit certainement dire que quand le roi David et ses compagnons apaisaient leur faim avec des pains consacrés, cela n’était pas approprié. Ainsi, les disciples de Jésus pouvaient apaiser leur faim un jour consacré.)
 
i.      Si la faim l’emporte sur la consécration, que cela nous enseigne-t-il sur le sabbat et le fait de manger ?
 
4.     Lisez Marc 2.27-28. Que veut dire Jésus quand il dit : « Le sabbat a été fait pour l’homme » ? (Le sabbat n’est pas censé être pénible, mais au contraire un moment de joie. Il a été fait pour nous donner une pause dans nos obligations quotidiennes.)
 
a.      Quel est le point central de Jésus quand il dit qu’il (« le Fils de l’homme ») est « maître même du sabbat » ? (Jésus a créé le sabbat (Jean 1.1-3), et de ce fait il est amené à décrire avec autorité le but du sabbat et la façon dont il devrait être observé.)
 
b.      De quelle façon la déclaration de Jésus s’accorde-t-elle avec notre compréhension de la loi naturelle ? (Cette dernière nous dit que tout le monde a besoin d’un repos sabbatique. Le fait de manger fait partie de ce repos.)
 
III.  Le sabbat et la guérison
 
1.     Lisez Marc 3.1-2. Pourquoi les responsables religieux suspectent-ils Jésus de guérir le jour du sabbat ? (Il aurait dû le faire avant. Ou alors au minimum ils commençaient à comprendre le point de vue de Jésus sur l’observation du sabbat.)
 
2.     Lisez Marc 3.3-4. Pourquoi Jésus pose-t-il cette question ? (Il a l’intention d’enseigner. Il s’agit d’une question qu’il pense être importante.)
 
3.     Lisez Marc 3.5. Était-il nécessaire de guérir la main de cet homme le sabbat ? (Absolument pas. Il ne s’agissait pas d’un cas d’urgence.)
 
a.      Pourquoi Jésus est-il en colère ? (Il était frappé et triste de constater que leur compréhension du sabbat était si corrompue.)
 
b.      Quel enseignement sur le sabbat devons-nous tirer de ce récit ? (Le fait de faire le bien pour les autres le jour du sabbat est en accord avec le but du sabbat.)
 
c.       Que cela dit-il au sujet de Jésus et des normes d’observation du sabbat ? Sont-elles abolies ? (Cette histoire enseigne juste l’opposé. Jésus veut que les humains comprennent les normes correctes de l’observation du sabbat. Si cela ne lui importait pas, il n’aurait pas pris le temps d’aborder cette question.)
 
4.     Lisez Marc 3.6 et lisez à nouveau Marc 3.4. Quelle proportion de la colère de Jésus cela explique-t-il ? (Jésus savait qu’ils voulaient passer leur sabbat à comploter pour le faire mourir. Malgré cela il donnait encore davantage de vie abondante.)
 
5.     Lisez Jean 5.5-6 et Jean 5.8-11. Cette guérison n’était évidemment pas un cas d’urgence. Le fait de porter son grabat n’était pas un élément nécessaire de la guérison. Quelle leçon enseigne Jésus ?
 
6.     Lisez Jean 5.14 et Jean 5.16-17. Nous avons plusieurs parties mobiles ici. Une guérison non-urgente le sabbat. Le commandement de porter son grabat le sabbat et de ne plus pécher. La déclaration selon laquelle Jésus travaille le sabbat. Comment assembler toutes ces parties pour former quelque chose qui a du sens au sujet de l’observation du sabbat ? (Premièrement, Jésus ne se rebelle pas contre la loi parce qu’il dit : « Ne pèche plus ». Deuxièmement, le fait de guérir, de porter son grabat, et un certain type de travail doit être cohérent avec le sabbat.)
 
a.      Quel type de travail est cohérent avec le sabbat ? (Aider les autres. Relever les autres.)
 
b.      Qu’en est-il du fait de porter son grabat ? (Le fait d’être capable de porter son grabat faisait partie du miracle de restauration.)
 
7.     Cher(ère) ami(e), cette étude vous donne-t-elle une meilleure vision de l’objectif de Dieu pour son sabbat ? Il s’agit d’un jour pour célébrer ce que Dieu a fait pour nous. Il s’agit d’un jour pour faire une pause dans nos activités régulières. Il s’agit d’un jour pour rétablir les autres. Voulez-vous vous engager à garder correctement le sabbat ?
 
IV.   La semaine prochaine : La mort du Christ et la loi.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don