Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 10 – Faire des nations des disciples (Ésaïe 56, Luc 19, Actes 2)

Copyright © 2014, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Comment décririez-vous l’objectif principal de votre église ? Est-il orienté vers l’intérieur ou vers l’extérieur ? Qu’en est-il de vous – votre objectif principal est-il orienté vers vous-même ou vers les autres ? Cette semaine nous étudions un énorme changement dans l’œuvre de Dieu sur la terre. Au lieu de se focaliser sur la nation juive, l’objectif se tourne vers le monde entier. Débutons notre étude de la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre sur notre objectif personnel, ainsi que sur celui de notre église !
 
I.       Le changement
 
1.     Lisez Deutéronome 23.1-3. Quels sont les trois catégories de personnes qui n’étaient pas autorisées à « joindre l’église » du peuple de Dieu ? (Les eunuques, les personnes de naissance illégitime, et leurs descendants.)
 
2.     Lisez Ésaïe 56.1-2. Qu’est-ce qui est « près d’arriver » ? (Le salut de Dieu. Sa justice (Jésus) sera bientôt révélée.)
 
3.     Lisez Ésaïe 56.3. Qu’ont fait d’inattendu l’étranger et l’eunuque ? (Ils se sont attachés au Seigneur.)
 
a.      Que cela signifie-t-il ? (Ils ont décidé de suivre le vrai Dieu.)
 
4.     Lisez Ésaïe 56.4-5. Précédemment, nous avons lu que les eunuques ne pouvaient pas se joindre à l’église. Qu’est-ce qui a changé ? (Ils ont une place dans le temple. Ils ont « un monument et un nom meilleurs que des fils et des filles ».)
 
a.      Quelle sorte de monument peut être meilleur que celui des « fils et des filles » ? (Rappelez-vous que dans Ésaïe 56.3 l’eunuque a dit qu’il était comme « un arbre sec ». Il ne peut pas se reproduire. En joignant « l’église », il produit des disciples de Dieu – et ainsi, il est davantage « fertile » qu’en ayant des fils et des filles.)
 
5.     Lisez Ésaïe 56.6-7. Qui d’autre est accepté dans la corporation du peuple de Dieu ? (Les étrangers qui étaient précédemment exclus.)
 
a.      Lisez à nouveau Ésaïe 56.7. Qui sera bienvenu dans la maison de Dieu ? (« Tous les peuples. »)
 
b.      Qu’y a-t-il de significatif dans la référence à « leurs holocaustes et leurs sacrifices », ainsi qu’à la « prière » pour ces étrangers ? (Non seulement ils peuvent converser avec Dieu, mais ils pourront être pardonnés de leurs péchés, par l’intermédiaire du service du sanctuaire.)
 
6.     Notez que Dieu pose quelques conditions pour accepter ceux qui n’étaient auparavant pas acceptables. Lisez à nouveau Ésaïe 56.6. Qu’est-il requis ? (Ils acceptent de servir, d’aimer et d’adorer Dieu. Ils gardent le sabbat et l’alliance de Dieu.)
 
a.      Cela ressemble à la justification par les œuvres ! (La grâce est disponible pour tous, mais elle n’est pas acceptée par des étrangers qui ne s’y intéressent pas. Ceux qui étaient auparavant exclus veulent avoir une relation avec Dieu. Le sabbat reconnaît Dieu comme Créateur et Rédempteur. L’alliance représente ce que Dieu représente dans le monde – des gens qui aiment Dieu et leur prochain. Ainsi, ces gens adorent, aiment et servent Dieu.)
 
7.     Alors que vous réfléchissez à cette prédiction dans son ensemble, comment résumeriez-vous cette bonne nouvelle ? (Premièrement, j’imagine que la plupart de ceux qui lisent cette étude ne sont pas juifs. Ainsi, il s’agit d’une très bonne nouvelle pour nous. Ces textes montrent que l’évangile est pour tous ceux qui le cherchent.)
 
8.     J’ai récemment entendu un sermon dont le thème était qu’il était plus important d’aimer que d’être juste. J’ai eu deux réactions alors que j’étais assis et que j’écoutais : la première était que je pouvais apprendre quelque chose de ce sermon ; la deuxième était de considérer que ce sermon était majoritairement faux. L’amour est-il incompatible avec le fait d’avoir des règles ? (C’est là ce qui est intéressant en parcourant ces versets d’Ésaïe. Dieu dit que les anciennes règles d’exclusion sont périmées, mais les personnes auparavant exclues doivent s’engager à obéir.)
 
II.    Le changement bref
 
1.     Lisez Luc 19.1-3. À cette époque, les gens riches étaient respectés. Pourquoi Zachée monte-t-il aux arbres au lieu de se tenir devant, d’où il pourrait voir et être vu ? (Les gens ne l’aimaient pas parce qu’il était le chef des collecteurs des taxes pour les Romains.)
 
2.     Lisez Luc 19.5-6. S’agit-il d’un exemple de ce qui a été prophétisé dans Ésaïe 56 ? (Oui. Ceux qui n’étaient auparavant pas les bienvenus le sont maintenant.)
 
3.     Lisez Luc 19.7. Comment réagissent les gens à l’idée d’accepter Zachée ? (Pas très bien.)
 
4.     Lisez Luc 19.8. Pourquoi les gens pensent-ils que Zachée est un pécheur ? (Ils pensaient certainement que Zachée les volait en collectant les taxes.)
 
a.      En quoi Zachée correspond-il si bien à la prophétie d’Ésaïe ? (Zachée comprend parfaitement la préoccupation au sujet de son comportement. Il s’engage immédiatement à rectifier cela.)
 
b.      Quel est l’enseignement pour nous aujourd’hui ? (Les portes de la communauté du peuple de Dieu sont ouvertes à quiconque – inclus les pécheurs, mais rejoindre la communauté signifie, comme cela est illustré avec l’histoire de Zachée, un engagement à l’obéissance. L’amour signifie avoir des règles.)
 
III.  Apporter le changement
 
1.     Après sa résurrection, Jésus a rendu visite à ses disciples. Lisons Actes 1.4-5 pour en apprendre davantage sur l’une de ces visites. Qu’attendent les disciples ? (Ils étaient à Jérusalem et attendaient de recevoir le don du baptême de l’Esprit saint.)
 
2.     Lisez Actes 1.6. Quel autre don ont à l’esprit les disciples ? Dans quelle mesure le fait de rester à Jérusalem correspond-il à leur plan ? (Ils pensaient que Jésus allait se proclamer roi d’Israël et les libérer du joug romain. Le pouvoir serait centralisé à Jérusalem. Ils seraient au cœur du pouvoir.)
 
3.     Lisez Actes 1.7-8. Il s’avère que le plan pour eux est bien différent. Notez que le centre est toujours Jérusalem, mais où se termine le travail ? (Ils devaient témoigner « jusqu’aux extrémités de la terre ».)
 
a.      Pourquoi Jérusalem en est-elle le centre ? (Notez de quelle façon cela reflète ce que nous étudions actuellement. Dieu avait un plan pour partager l’évangile avec le monde, et son plan commence avec les Juifs.)
 
b.      Un ami proche juif m’a dit que les Chrétiens ont « détourné » sa religion. Dans quelle mesure cela est-il vrai ? (Le christianisme s’est certainement développé hors du judaïsme. Mais Ésaïe nous enseigne que le peuple de Dieu s’est détourné du plan établi par Dieu pour atteindre le monde.)
 
4.     Lisez à nouveau Actes 1.6. Sur quoi se focalisaient les disciples ? (Leur regard se dirigeait vers l’intérieur. Ils voulaient avoir un pouvoir politique personnel. Leur nation dirigerait le monde.)
 
a.      Nous savons que le plan immédiat de Dieu était bien différent. Dans quelle mesure cela est-il une préoccupation pour votre église ? Votre église se focalise-t-elle premièrement sur son développement propre, ou est-elle focalisée sur le témoignage de toute la terre ?
 
IV.   La puissance pour le changement
 
1.     Si votre réponse honnête à la question précédente est : « Oui, nous nous focalisons premièrement sur nous-mêmes », selon vous, dans quelle mesure cela devrait-il changer ? Par où commenceriez-vous ?
 
2.     Lisez Actes 2.1. Selon vous, combien de temps s’est écoulé entre Actes 1.6 et cet évènement ? (Lisez Actes 1.5 – tout au plus quelques jours.)
 
3.     Lisez Actes 2.2-4. Selon vous, quel était le but de parler en d’autres langues ? (Lisez Actes 2.5-6. Jésus leur avait dit de commencer à Jérusalem, puis de propager l’évangile sur toute la terre. Il s’agissait là d’un immense pas dans cette direction.)
 
4.     Si vous pensez que votre église (et vous) est premièrement focalisée sur elle-même plutôt que sur l’extérieur, que nous enseigne cette histoire ? (Le changement peut arriver très rapidement.)
 
a.      Qu’est-ce qui est essentiel à un changement rapide ? (La diffusion de l’Esprit saint ! Actes 1.4 (version BFC) appelle l’Esprit saint un « don ». Cela signifie que la volonté souveraine de Dieu est impliquée. Actes 1.14 montre que le peuple de Dieu était constamment en prière pour recevoir ce don. Joël 3.1-2 suggère que l’intensité de la diffusion fait également partie de la volonté souveraine de Dieu.)
 
5.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous considérer le point de focalisation de votre vie et celui de votre église ? Si vous avez besoin de vous refocaliser, pourquoi ne pas prier maintenant pour que l’Esprit saint entre en puissance dans votre vie et dans votre église ?
 
V.     La semaine prochaine : Former des responsables spirituels.
Le soupir de la terre

Le soupir de la terre

Un commentaire sur le livre de Daniel qui fait preuve d’une grande sensibilité prophétique et d’une solide connaissance de la culture hébraïque.
1844 simplifié

1844 simplifié

Quel est, pour les chrétiens d’aujourd’hui, la signification, s’il y en a une, de l’année 1844 et des événements qui y sont associés ? Ce livre est destiné à devenir l’un des ouvrages les plus importants pour un chrétien qui attend l’imminent retour du Christ.
Islam & christianisme dans la prophetie

Islam & christianisme dans la prophetie

Ce livre explore soigneusement le mystérieux livre de Daniel, les chapitres 11 et 12 en particulier, et dévoile un tableau fascinant de la prophétie concernant le Catholicisme, le Protestantisme, l’Islam et les États-Unis. Il examine leur rôle passé, présent et futur dans le conflit final qui est à nos portes.
Le dernier échelon de la prophétie biblique

Le dernier échelon de la prophétie biblique

Ce livre se concentre sur les dernières prophéties de Daniel qui couvrent les temps du prophète jusqu’à nos jours. Les derniers chapitres constituent un échelon prophétique que nous pouvons gravir et duquel nous pouvons attendre l’avenir avec espérance.
Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Cette biographie replace l’homme et le roi dans son époque et dans son cadre, la Babylonie et l’ensemble du Proche-Orient antique. Ainsi fait-on connaissance avec un souverain à la personnalité exceptionnelle, et peut-on en admirer l’oeuvre, dont les ruines retrouvées à Babylone et ailleurs portent encore témoignage. En achevant son propos sur ce règne, ce livre porte ainsi un jugement équilibré sur Nabuchodonosor et ressuscite la civilisation dont il se voulut le symbole dans son plus bel éclat.
Les prophéties de Daniel

Les prophéties de Daniel

Coffret de 5 DVD avec 12 conférences du Dr. Jean-Paul Lagarde sur les prophéties de Daniel. Le Dr. Lagarde nous dévoile avec beaucoup de simplicité le fruit de plusieurs dizaines d'années de recherche et d'étude sur le livre de Daniel. Une référence sur le sujet.
 

faire un don