Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 07 – Jésus et les exclus (Luc 15, 1 Corinthiens 5, Matthieu 21, Marc 5, Jean 4)

Copyright © 2014, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Récemment, j’ai entendu parler d’une chanteuse chrétienne qui a quitté les Grammy Awards. Je me suis dit : « Tant mieux pour elle ». J’avais vu une partie du spectacle et j’avais été déçu du fait qu’au lieu de s’en tenir à la musique, certains participants avaient choisi de promouvoir le mal. Ce dernier sabbat, mon pasteur a relevé ce que cette chanteuse avait fait et a demandé : « Qu’aurait fait Jésus ? » J’ai alors pensé : « Il faut que je reconsidère ma première réaction. » D’un certaine manière, je me suis dit que je devrais me demander : « Cela va-t-il promouvoir le mal ou au contraire le royaume de Dieu ? » Cette chanteuse chrétienne a pris position en disant qu’elle ne voulait pas participer à promouvoir le mal. D’un autre côté, Jésus semblait constamment traîner avec ceux qui font le mal. Ouvrons la Bible et voyons quels enseignements nous pouvons y trouver !
 
I.       Une concentration de mal
 
1.     Lisez Luc 15.1-2. Aimeriez-vous voir des pécheurs venir dans votre église pour entendre l’évangile ?
 
a.      Selon vous, que voulaient dire les responsables religieux ? (Ils étaient soucieux du fait que Jésus promulguait le péché en s’associant à des pécheurs. Ceux qui s’assemblaient autour de Jésus étaient des exclus de la société.)
 
b.      Les responsables religieux étaient-ils soucieux du statut social ou du péché ?
 
c.       Mis à part les membres réguliers, des pécheurs se réunissent-ils dans votre église ? Qu’en est-il des exclus de la société ?
 
d.      Avons-nous un problème si des pécheurs ou des exclus de la société ne se réunissent pas dans notre église pour écouter l’évangile ? Le problème est-il dû au fait que nous avons peut-être la même attitude que les responsables religieux de cette histoire ?
 
2.     Lisez Luc 15.3-7. Jésus nous raconte cette histoire pour illustrer la raison pour laquelle il est bien pour les pécheurs et pour les collecteurs de taxes de venir écouter l’évangile. Quel est l’enseignement de Jésus ? (L’impie a besoin de se convertir, pas le juste. Comment peut-on convertir un impie sans le chercher ?)
 
a.      Cela répond-il à la question de savoir ce qu’aurait dû faire la chanteuse chrétienne au Grammy Awards ?
 
i.       Qu’en est-il si des pécheurs tiennent un meeting pour célébrer le péché, et qu’un Chrétien vienne les écouter ? Avons-nous inversé les faits de l’histoire de Jésus avec les moutons ?
 
ii.     Si tel est le cas, cela devrait-il modifier votre conclusion ?
 
3.     Lisez 1 Corinthiens 5.9-10. Que dit Paul au sujet des associations avec les pécheurs ? (Si nous vivons dans le monde nous devons nous associer avec les païens.)
 
4.     Lisez 1 Corinthiens 5.11. Quelle norme applique Paul à la question des associations avec les pécheurs ? (Il dit de ne pas nous associer avec les pécheurs qui revendiquent être chrétiens.)
 
a.      Attendez une minute ! Tout le monde dans mon église est pécheur (moi y compris !) Que veut dire Paul ? (La question que soulève Paul concerne le préjudice à l’encontre du christianisme. Si vous ne faites pas semblant au sujet de Dieu, alors je peux m’associer à vous. Mais si vous dites œuvrer pour Dieu alors qu’en réalité vous faites l’œuvre de Satan, alors je ne dois pas m’associer à vous.)
 
5.     Lisez 1 Corinthiens 5.12-13. Pourquoi expulser le pécheur ? Ce dernier ne doit-il pas être dans l’église ? Pourquoi devrions-nous expulser un pécheur alors que nous encourageons d’autres pécheurs à venir à l’église ? (La seule chose qui a du sens à mes yeux est de demander : « Que fait cette personne pour l’église et pour l’évangile ? » Les pécheurs qui venaient auprès de Jésus voulaient apprendre quelque chose de meilleur. Ils voulaient changer. Le pécheur dans l’église qui encourage le péché, qui veut éloigner les gens de l’évangile, doit être expulsé.)
 
6.     Revenons à notre chanteuse chrétienne Grammy Awards. Maintenant, que pensez-vous qu’elle aurait dû faire ? (Les Grammy Awards représentent clairement « les gens du monde » et pas l’église. Paul dit que nous devons nous attendre à ce qu’ils encouragent le mal.)
 
a.      Qu’en est-il du principe selon lequel nous devrions expulser de l’église ceux qui encouragent le mal ? L’idée est que les Chrétiens ne devraient pas promouvoir le vol, et donc cette chanteuse chrétienne pourrait dire : « Mon influence ici promeut le mal – parce que les gens vont dire que j’approuve cela ».)
 
7.     Je ne suis toujours pas certain de la bonne réponse ici. Abordons dans la suite quelques histoires avec Jésus pour voir si nous pouvons affiner notre pensée !
 
II.     Le devancement des collecteurs des taxes
 
1.     Lisez Matthieu 21.28-30. Quel fils a fait la volonté du père ?
 
2.     Lisez Matthieu 21.31-32. Jésus pose la même question que je viens de vous poser. Selon vous, comment Jésus répond-il à cette question ? (Jésus est d’accord que l’action est plus importante que les mots.)
 
a.      En quoi les collecteurs des taxes et les prostituées font-ils « la volonté du père » ? Si l’action est ce que veut notre Père céleste, comment Jésus peut-il faire une équivalence entre les prostituées et le fils qui accepte de travailler ? (Lisez à nouveau Matthieu 21.29 et Matthieu 21.32. Nous voyons que le bon fils « fut pris de remords ». Les collecteurs des taxes et les prostituées « ont cru ».)
 
3.     Lisez Matthieu 21.33-39 et Matthieu 21.45. Les responsables religieux savent que Jésus parle d’eux ! Quelle sorte d’attitude ont-ils envers Jésus ? (Ils sont hostiles. Ils veulent le tuer.)
 
4.     Mettons ces deux histoires ensemble. Quelle est l’image globale des collecteurs des taxes, des locataires, des prostituées et des responsables religieux ? (Les responsables religieux disent les bonnes paroles, mais ils sont hostiles envers Jésus. Ils ne croient pas, ni ne se repentent. Les collecteurs des taxes et les prostituées ont l’habitude de dire et de faire les mauvaises choses, mais ils sont pris de remords, se repentent et obéissent à Dieu.)
 
5.     Avec quelle sorte de collecteurs des taxes et de prostituées devrions-nous volontairement nous associer ? (Ceux qui cherchent la vérité, qui ne sont pas hostiles à l’évangile.)
 
6.     Une fois de plus, les Grammy Awards ! La chanteuse chrétienne a-t-elle fait ce qu’il fallait ? (En réfléchissant aux textes que nous avons lus, je pense que la réponse est « oui ». Il est vrai qu’elle était dans le monde, et pas dans l’église, mais qu’elle était au milieu d’un programme où certains participants argumentaient que le péché est moralement juste. Ils évangélisaient pour le péché !)
 
III.  Discerner l’hostilité
 
1.     Lisez Marc 5.1-5. Cet homme est-il dangereux ? Dans quelle mesure aimeriez-vous qu’il habite dans votre voisinage ?
 
2.     Lisez Marc 5.6. « Il vit Jésus de loin [et] accourut. » Comment vous sentiriez-vous s’il accourait directement dans votre direction ?
 
a.      Nous avons discuté des païens qui sont hostiles à l’évangile, par opposition à ceux qui viennent pour écouter l’évangile. Notre conclusion était que nous devrions résister à ceux qui sont hostiles. Comment catégoriseriez-vous cet homme dans la phase où il court ? (Pas seulement hostile, mais incroyablement dangereux ! Nous pourrions devoir revoir notre conclusion précédente !)
 
3.     Lisez Marc 5.7. Maintenant que vous avez entendu ce qu’a dit cet homme, le considérez-vous comme hostile ? (Il reconnaît qui est Jésus et demande à Jésus de ne pas lui faire du mal !)
 
a.      Que nous enseigne le contraste entre les actes et les paroles de cet homme ? (Nous devons être attentifs lorsque nous classifions quelqu’un comme étant hostile.)
 
4.     Lisez Marc 5.8-12. Quel est le problème avec cet homme ? (Il est possédé par le démon.)
 
a.      Les ennemis de l’évangile sont-ils possédés par le démon ?
 
5.     Lisez Marc 5.18-20. Que cela nous enseigne-t-il quant au potentiel pour ceux qui semblent hostiles à l’évangile ? (En laissant de côté la question de savoir s’ils sont volontairement ou involontairement en accord avec Satan, cela montre le grand potentiel pour quelqu’un qui quitte le camp de Satan.)
 
IV.    Des exclus de la société simples
 
1.     Lisez Jean 4.7-9. Quelle était la différence sociale évidente entre Jésus et cette femme ? (Elle était d’une part une Samaritaine (une Juive de sang mixte) et d’autre part une femme.)
 
a.      Est-elle hostile à Jésus ? (Quelque peu.)
 
2.     Lisez Jean 4.13-18. Il est étrange que cette femme vienne au puits d’elle-même. Son passé nous dit pourquoi – elle était une exclue pour des raisons morales. Elle n’est pas seulement une Samaritaine et une femme, mais elle est également rejetée par les femmes samaritaines ! Quel est l’enseignement pour nous ? (L’évangile est pour tout le monde. Personne n’est trop « bas ».)
 
3.     Cher(ère) ami(e), nous devons prendre garde à notre influence, et nous devons être attentifs à l’influence adverse des pécheurs dans l’église. Cependant, les histoires de la vie de Jésus nous montrent que nous sommes ici pour sauver chacun. Personne n’est indigne de l’évangile. Voulez-vous mettre cela en action dans votre vie ?
 
V.      La semaine prochaine : Avec les hommes riches et célèbres.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don