Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 04 – Faire des enfants des disciples (Jérémie 7, Deutéronome 6, Matthieu 18)

Copyright © 2014, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : C’était un moment difficile quand nous avons quitté l’hôpital avec notre premier enfant. Quand nous avons mis le nouveau-né dans son siège de voiture ma femme était convaincue que ça tuerait l’enfant. J’étais convaincu que si nous ne mettions pas l’enfant dans un siège de voiture il pourrait mourir. C’était une conversation déplaisante et je suis sûr que le personnel de l’hôpital souhaitait nous voir partir – ce que nous ne pouvions pas faire tant que nous n’avions pas résolu la question. Ma femme a gagné le débat. Sur le chemin de retour à la maison, nous avons pensé que l’hôpital avait donné à notre fils une lotion spéciale que nous devions acheter, mais aucune pharmacie n’en vendait. À nouveau, nous nous inquiétions d’avoir fait une erreur qui pourrait nuire à notre bébé. Personne ne nous a donné de livre d’instructions à consulter face à ces questions. Avez-vous ressenti la même chose avec votre premier enfant ? La Bible nous donne des instructions sur la façon de faire avec les enfants. Cela n’inclut pas les sièges de voiture, mais cela préserve la vie. Débutons notre étude de la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.       Donner la vie aux enfants
 
1.     Lisez Jérémie 7.30. Sur quelle maison est invoqué le nom de Dieu ? (Dieu parle de son temple. Dans notre dernière série d’étude sur le sanctuaire, nous avons pris connaissance du sanctuaire et appris qu’il était central pour le pardon des péchés. Nous avons appris que le Très-Sacré était le lieu où Dieu était présent.)
 
a.      Qu’a fait le peuple de Dieu ? (Il a mis des idoles dans la maison de Dieu.)
 
2.     Lisez Jérémie 7.31. Au lieu d’offrir un animal en sacrifice pour le pardon des péchés, qu’a fait le peuple ? (Il a offert ses propres enfants !)
 
a.      Que dit Dieu à ce propos ? (Il ne lui est même pas venu à l’esprit qu’un tel mal puisse avoir lieu.)
 
b.      Pourquoi une chose aussi horrible est-elle arrivée à l’esprit du peuple de Dieu ? (Le peuple pensait qu’en jetant ses enfants au feu en sacrifice, les dieux le béniraient et rendraient sa vie meilleure.)
 
i.       Pourquoi les gens se font-ils avorter de nos jours ? (Pour la même raison, à l’exception que le dieu n’est pas une idole, mais le même dieu d’égoïsme.)
 
3.     Lisez Jérémie 7.32-34. Qu’arrivera-t-il à une nation dont le peuple sacrifie ses enfants pour sa propre prospérité, qui sert des dieux autres que le vrai Dieu ? (Elle perdra tout ce qu’elle aura espéré gagner – y compris la vie et la dignité de son peuple. Certains cadavres du peuple seront dévorés par les animaux. Ce n’est pas une fin très glorieuse.)
 
II.     Donner aux enfants la connaissance de Dieu
 
1.     Lisez Deutéronome 6.1-3. Qu’offre Dieu ici ? (La même chose que le groupe précédent recherchait – une meilleure vie.)
 
a.      Quelle voie suggère Dieu pour une meilleure vie ? (Suivre les ordonnances et les commandements de Dieu.)
 
2.     Lisez Deutéronome 6.4-5. Quel est le premier commandement que Dieu nous donne ? (Lisez Matthieu 22.36-40. Le thème récurrent tant dans l’Ancien Testament que dans le Nouveau Testament est que nous devons premièrement aimer Dieu, et ensuite nous devons aimer notre prochain.)
 
3.     Lisez Deutéronome 6.6 et Hébreux 8.10. Nous voyons cette référence à la loi « dans leur intelligence » ou écrite « dans leur cœur ». Que signifie avoir la loi écrite dans notre cœur ? (Elle devient une partie de nous-mêmes. Elle devient une partie de notre volonté et de notre nature.)
 
4.     Lisez Deutéronome 6.7-9. Il est courant pour des Juifs conservateurs d’avoir une mezouza, un petit récipient dans lequel se trouve ce texte de la Bible et apposé à la porte de la maison. Alors que vous réfléchissez à ces versets, que pensez-vous de leur sens ? S’agit-il concrètement de fixer les choses dans votre esprit, dans vos mains et à votre porte ? (Peut-être. Mais le sens plus profond de cela est de baigner vos enfants dans la Parole de Dieu. Le but est d’avoir la volonté de Dieu dans leur cœur.)
 
a.      Est-ce possible ? Votre enfant va-t-il se rebeller et haïr Dieu si vous parlez tout le temps de Dieu ?
 
b.      Changeons cela pour la télévision. Baignez vos enfants dans la télévision. Parlez-leur de la télévision dans la voiture, quand vous marchez et quand vous mangez. Attachez des symboles de télévision à vos mains et à votre tête. Portez un t-shirt avec une télévision. Pourriez-vous faire cela ? Allez-vous le faire ?
 
c.       Qu’en est-il si nous passons à Internet ? Ayez votre Smartphone à la main et à votre oreille. Portez des lunettes Google glass. Pourriez-vous le faire ?
 
d.      Il peut sembler impossible ou irréalisable de baigner vos enfants dans la loi de Dieu, mais c’est certainement Satan qui a accompli cela avec ses messages. Quand mes enfants vivaient encore avec nous, je me souviens avoir réfléchi à la façon dont je devais orienter la conversation vers la volonté de Dieu. C’était un vrai challenge.
 
5.     Lisez Deutéronome 6.20. Vos enfants vous ont-ils déjà posé cette question ? Vous ont-ils déjà demandé pourquoi cela était important ? Pourquoi ils devaient se préoccuper des lois de Dieu ? Quelle différence cela fait-il ?
 
6.     Lisez Deutéronome 6.21-24. Quelle réponse parallèle pouvez-vous donner à vos enfants ? (Parlez de votre histoire avec Dieu. Dites-leur comment le fait de marcher avec Dieu vous apporte la vie et la prospérité. Veulent-ils avoir du succès dans la vie ? Qu’ils obéissent à Dieu !)
 
a.      De toutes les opportunités que j’ai eues de parler au sujet de Dieu avec mes enfants, un aspect que j’ai réalisé était de lire la Bible le soir. Nous avons débuté par le Nouveau Testament et sommes ensuite passé à l’Ancien Testament. Je choisissais une version de la Bible facile à lire, afin que les enfants puissent lire chacun à leur tour, et nous discutions ce que nous venions de lire. C’était très agréable. Voulez-vous faire de même ?
 
III.  Accueillir les enfants
 
1.     Lisez Matthieu 18.1-4. Si vous avez passé beaucoup de temps avec vos enfants, diriez-vous d’eux qu’ils sont humbles ? (Difficilement ! Les enfants sont égoïstes – tout comme les disciples qui voulaient être les premiers.)
 
a.       Étant donné que c’est la Bible qui l’affirme et que c’est notre Seigneur qui parle, nous pouvons difficilement répondre « C’est faux ! » Selon vous, que veut dire Jésus ? (Les enfants n’avaient aucun statut dans la vie en comparaison des adultes. Les disciples recherchaient un statut l’un par rapport à l’autre. Jésus nous dit que nous ne devrions pas nous battre pour notre statut.)
 
2.     Lisez Matthieu 18.5. Quelle est la relation logique avec les versets que nous venons juste de lire ? (Vous pouvez préférer passer votre temps avec des gens qui vous donneront un meilleur statut. Mais Jésus dit que le fait de passer du temps avec les enfants au nom de Jésus n’a pas d’égal en importance.)
 
a.      Quel élément concret pouvez-vous en tirer ? (Nous devons certainement accueillir les enfants dans notre église. Nous devons être sûrs que les programmes pour enfants sont développés et gérés de façon adéquate.)
 
b.      Que penseront les enfants s’ils arrivent dans la classe d’étude de la Bible et que le moniteur n’est pas là ? Se sentiront-ils accueillis ?
 
3.     Lisez Matthieu 18.6. Dans quelle mesure notre influence sur les enfants est-elle importante ?
 
4.     Lisez Matthieu 18.7. Avez-vous déjà entendu quelqu’un dire « De toute façon, si je ne vends pas [quelque chose de nocif pour les enfants] quelqu’un d’autre le fera » ? Jésus admet-il que quelqu’un soit là et fasse du mal aux enfants ? (Oui. « Il est nécessaire qu’il y ait des causes de chute. »)
 
a.      Que dit Jésus au sujet de l’excuse « si je ne le fais pas, quelqu’un d’autre le fera » ? (Il dit qu’il n’y a aucune excuse. « Quel malheur pour l’homme par qui cela arrive ! »)
 
5.     Lisez Marc 10.13. Selon vous, dans quel but Jésus touche-t-il les petits enfants ? (Les parents cherchaient une bénédiction sur leur enfant.)
 
a.      Selon vous, pourquoi les disciples rabrouent-ils les parents ? (Ils pensaient probablement que Jésus avait des choses plus importantes à faire.)
 
6.     Lisez Marc 10.14. Comment Jésus réagit-ils aux rabrouements des disciples ? (Il était indigné. Le grec reflète une émotion profonde. Jésus était très triste.)
 
a.      Cela semble-t-il être une réaction disproportionnée ? (Non ! Nous devons comprendre cela : Jésus a mis une très haute priorité à l’accueil des enfants !)
 
7.     Lisez Marc 10.14-16. Rappelez-vous que dans Matthieu 18.4 Jésus a dit que nous devons devenir comme des petits enfants pour entrer dans le royaume de Dieu. Maintenant Jésus dit que nous devons « accueillir » le royaume de Dieu « comme un enfant », sinon nous ne pouvons pas le recevoir du tout ? Que cela signifie-t-il ? Comment un petit enfant peut-il recevoir l’évangile ? (Les enfants peuvent avoir des défauts de caractère, mais un trait universel chez les enfants est la confiance simple.)
 
a.      Dans quelle mesure votre vie s’améliorerait-elle si vous montriez une confiance simple en Dieu ?
 
8.     Cher(ère) ami(e), nous devons faire des enfants une haute priorité dans notre maison et dans notre église. Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour les guider sur le bon chemin, et ne pas les guider dans l’égarement. Voulez-vous vous engager à faire de cela un point d’honneur ? Peut-être serez-vous récompensés par une attitude plus proche de celle d’un enfant, une attitude de confiance simple !
 
IV.    La semaine prochaine : Faire des disciples en soignant les malades.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don