Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 02 – « Le ciel » sur la terre (Hébreux 8, Exode 25, Apocalypse 7)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La semaine dernière nous avons étudié le sanctuaire de Dieu dans le ciel. Nous en avons appris davantage au sujet du trône de Dieu, de ses conseillers et du centre de contrôle de l’univers. Cette semaine nous étudions les copies. À première vue, ce que nous avons appris la semaine dernière ne semble avoir aucun rapport avec ce que nous allons lire cette semaine. Débutons notre étude de la Bible et voyons pourquoi Dieu nous a demandé de créer des « copies » du sanctuaire céleste, combien il en a fait et ce que tout cela signifie !
 
I.      La copie « bâtiment »
 
1.     Lisez Exode 25.1-8. Dieu sollicite des offrandes de la part de son peuple pour construire son sanctuaire sur la terre. Pourquoi ? (Il veut que nous prenions part à son œuvre.)
 
2.     LisezExode 25.9 et Hébreux 8.4-5. Qu’apprenons-nous au sujet du sanctuaire terrestre et du sanctuaire céleste ? (Le sanctuaire sur la terre est conçu d’après celui qui se trouve dans le ciel.)
 
3.     Lisez Hébreux 8.5-6. Lequel d’entre eux est le meilleur ? Lequel est arrivé en premier ? (Cela nous dit que ce qui se passe dans le ciel est meilleur ! Le fait que le sanctuaire sur la terre ait été conçu d’après celui qui est dans le ciel montre que le sanctuaire céleste existait en premier. Notez qu’Hébreux 8.5 mentionne que le sanctuaire terrestre est une « ombre » du sanctuaire céleste – il représente d’une certaine façon l’original.)
 
a.      « Ombre » est un mot intéressant. Que peut-on apprendre sur vous à partir de votre ombre ?
 
i.      Que ne peut-on pas apprendre sur vous à partir de votre ombre ?
 
II.    La copie « Jésus »
 
1.     Lisez Jean 2.13-16. Comment Jésus décrit-il le sanctuaire sur la terre ? (« La maison de mon Père. »)
 
a.      Quelle est la revendication de Jésus relativement à sa relation avec Dieu ? (Il est le Fils du Père. « La maison de mon Père. »)
 
b.      Quelle est la revendication de Jésus relativement à l’autorité sur la maison de son Père ? (Il est le Fils.)
 
2.     Lisez Jean 2.17-18. Notez que les responsables juifs ne rigolent pas et demandent plutôt une preuve qu’il est le Fils de Dieu. Quelle preuve demandent-ils ? (Un signe.)
 
3.     Lisez Jean 2.19-20. Que pensez-vous du signe donné par Jésus ? (Étrangement, les gens ne semblent pas discuter le fait que cette preuve demande premièrement la destruction du sanctuaire. Au lieu de cela, ils pensent qu’il est absurde de croire qu’il peut être reconstruit en trois jours.)
 
4.     Lisez Jean 2.21-22. Que veut dire Jésus en réalité ? (Qu’il ressuscitera du tombeau le troisième jour.)
 
a.      Jésus fait-il référence à son corps comme étant le sanctuaire de Dieu ? Cela signifie-t-il qu’une deuxième copie du sanctuaire était désormais sur la terre ? Y en avait-il deux : la construction physique et Jésus ?
 
b.      Comment pouvons-nous considérer tant la construction que Jésus comme des « copies » du sanctuaire dans le ciel ? (Le sanctuaire céleste est le lieu où Dieu demeure. Dieu dit à Moïse  de réaliser un sanctuaire sur la terre « et je demeurerai au milieu d’eux » (Exode 25.8). Jésus est Dieu. Dans les trois cas, le sanctuaire dans le ciel, le temple de Jérusalem et Jésus, nous y trouvons la présence de Dieu.)
 
III.  La copie « église »
 
1.     Lisez 1 Corinthiens 3.5-9. Paul termine sa discussion sur le travail coopératif avec la déclaration selon laquelle ceux qui enseignent le message biblique sont des « collaborateurs » de Dieu et l’église est le « champ » de Dieu et sa « construction ». En quoi sommes-nous un champ et une construction ?
 
2.     Lisez 1 Corinthiens 3.10-13. Quelle construction voyons-nous ici ? (Le groupe qui constitue l’église.)
 
a.      Qui sont les ouvriers ? (Les enseignants de la Bible.)
 
i.      Certains enseignants de la Bible sont-ils meilleurs que d’autres ? (Certains construisent avec du « foin ».)
 
3.     Lisez 1 Corinthiens 3.16-17. De quel sanctuaire est-il question ici ? (Kristofor Westermeyer, qui coordonne les traducteurs pour ces études, a relevé une erreur que j’ai faite il y a plusieurs mois en écrivant à propos de ce texte. Je pensais qu’il faisait référence aux individus, mais Kris pensait qu’il faisait référence à l’église. Cela me donne une chance de corriger l’erreur. Ici, Paul fait référence à l’église comme un sanctuaire.)
 
a.      En quoi l’église est-elle un sanctuaire ?
 
b.      Si l’église est un sanctuaire, s’agit-il encore d’une autre copie de celui dans le ciel ?
 
4.     Réfléchissons-y un instant. Il y a un sanctuaire dans le ciel. Il y a un sanctuaire sur la terre. Il y a Jésus et il y a l’église. Tous sont des sanctuaires. Lisez Matthieu 27.50-52. Que suggère ce texte au sujet du sanctuaire sur la terre ? (Le déchirement du voile suggère que le sanctuaire n’est plus viable. L’activité dans le sanctuaire terrestre montrait l’activité à venir de Jésus. Quand Jésus est mort comme l’Agneau pour nos péchés, le sanctuaire terrestre a perdu sa raison d’être.)
 
a.      L’église a-t-elle repris le rôle du sanctuaire de Dieu sur la terre ?
 
b.      L’église devrait-elle se soucier du fait de maintenir sa raison d’être ?
 
IV.   La copie « vous-même »
 
1.     Lisez 1 Corinthiens 6.19-20 et 2 Corinthiens 6.16. De quel sanctuaire s’agit-il ici ? (Nous sommes le sanctuaire de Dieu.)
 
a.      Dans un sens, cela semble très étrange : Jésus, le temple de Jérusalem, l’Église, et maintenant vous et moi sommes des sanctuaires. Quel est le dénominateur commun qui fait de chacun d’eux des sanctuaires ? (Dieu est en eux.)
 
2.     Avez-vous déjà entendu parler de modèles dans la Bible ? Quand j’entends de telles choses, ma réaction générale est « Et alors ? ». La seule chose que je considère comme ayant une grande valeur au sujet des modèles est que Dieu est un Dieu complexe et subtil. Cette idée selon laquelle il y a plusieurs sanctuaires sur la terre fait-elle partie de la catégorie « Et alors ? » ?
 
a.      Que change pour nous le fait de savoir que Dieu est dans le sanctuaire céleste ? (Au moins deux choses. Cela nous dit que Dieu est aux commandes ! Le parallèle entre le sanctuaire terrestre et le sanctuaire céleste nous dit que Dieu est mort pour nous sauver et qu’il officie en ce moment comme notre médiateur dans le ciel. Dieu a conçu sa maison, de telle sorte qu’elle reflète son œuvre en notre faveur.)
 
b.      Que change pour nous le fait de savoir que l’église est un sanctuaire ? (Dieu désire être avec nous d’une façon organisée. L’église devrait refléter la volonté de Dieu.)
 
c.       Que change pour nous le fait de savoir que nous sommes des sanctuaires ? (2 Corinthiens 6.17 nous dit que nous devrions refléter la volonté de Dieu. Nous devrions nous séparer du mal.)
 
d.      Y a-t-il un enseignement primordial que nous pouvons tirer de ces sanctuaires ? (Dieu veut vivre avec nous. Il a conçu sa maison en nous ayant à l’esprit. Il nous a fait construire un lieu pour qu’il vive avec nous. Il est venu sous la forme humaine pour vivre avec nous. Il a envoyé son Esprit saint pour vivre en nous. Le désir de Dieu d’être avec vous et moi me donne du réconfort et du courage dans un monde plein de défis.)
 
V.     L’unification des copies
 
1.     Lisez Apocalypse 7.9-10. Où cela se passe-t-il ? (Devant le trône de Dieu dans le sanctuaire céleste.)
 
a.      Quel est l’avenir de ces « copies » ? (Elles sont là ! Nous sommes là. « L’église » est là. Jésus est là. Sois dit en passant, je fais la grimace en faisant référence à Jésus comme une « copie ».)
 
2.     Lisez Apocalypse 7.11-12. Quand l’original et les copies s’unissent, que se passe-t-il ? (Ils louent Dieu ! Ils donnent gloire à Dieu.)
 
3.     Lisez Apocalypse 7.15-16. Que faisons-nous dans le sanctuaire céleste ? (Nous servons Dieu ! Nous sommes comme les prêtres dans le sanctuaire terrestre.)
 
4.     Lisez Apocalypse 7.17. Où se trouve Jésus ? (« Au milieu du trône » !)
 
a.      Quelle est notre relation avec Jésus ? (Il nous conduit vers la vie et la joie. Apocalypse 7.15 nous dit qu’il nous « abritera dans sa demeure ».)
 
5.     Cher(ère) ami(e), le sanctuaire dans le ciel et les copies sur la terre montrent que Dieu désire être avec nous. Il désire vivre en nous. De façon ultime, il désire que nous vivions avec lui dans le sanctuaire céleste. Le voulez-vous ? Pourquoi ne pas demander maintenant à Jésus de vivre en vous et de faire de vous un sanctuaire sur la terre ?
 
VI.   La semaine prochaine : Les sacrifices.
Le soupir de la terre

Le soupir de la terre

Un commentaire sur le livre de Daniel qui fait preuve d’une grande sensibilité prophétique et d’une solide connaissance de la culture hébraïque.
1844 simplifié

1844 simplifié

Quel est, pour les chrétiens d’aujourd’hui, la signification, s’il y en a une, de l’année 1844 et des événements qui y sont associés ? Ce livre est destiné à devenir l’un des ouvrages les plus importants pour un chrétien qui attend l’imminent retour du Christ.
Islam & christianisme dans la prophetie

Islam & christianisme dans la prophetie

Ce livre explore soigneusement le mystérieux livre de Daniel, les chapitres 11 et 12 en particulier, et dévoile un tableau fascinant de la prophétie concernant le Catholicisme, le Protestantisme, l’Islam et les États-Unis. Il examine leur rôle passé, présent et futur dans le conflit final qui est à nos portes.
Le dernier échelon de la prophétie biblique

Le dernier échelon de la prophétie biblique

Ce livre se concentre sur les dernières prophéties de Daniel qui couvrent les temps du prophète jusqu’à nos jours. Les derniers chapitres constituent un échelon prophétique que nous pouvons gravir et duquel nous pouvons attendre l’avenir avec espérance.
Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Cette biographie replace l’homme et le roi dans son époque et dans son cadre, la Babylonie et l’ensemble du Proche-Orient antique. Ainsi fait-on connaissance avec un souverain à la personnalité exceptionnelle, et peut-on en admirer l’oeuvre, dont les ruines retrouvées à Babylone et ailleurs portent encore témoignage. En achevant son propos sur ce règne, ce livre porte ainsi un jugement équilibré sur Nabuchodonosor et ressuscite la civilisation dont il se voulut le symbole dans son plus bel éclat.
Les prophéties de Daniel

Les prophéties de Daniel

Coffret de 5 DVD avec 12 conférences du Dr. Jean-Paul Lagarde sur les prophéties de Daniel. Le Dr. Lagarde nous dévoile avec beaucoup de simplicité le fruit de plusieurs dizaines d'années de recherche et d'étude sur le livre de Daniel. Une référence sur le sujet.
 

faire un don