Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 03 – Les sacrifices (Genèse 3, 4 & 22 ; Lévitique 2, 4 & 7)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Le « sacrifice » n’est pas un concept populaire. Qui veut sacrifier quelque chose ? Cela signifie abandonner quelque chose, n’est-ce pas ? Nous recherchons tous à acquérir des choses, et non à nous en séparer ! Ou bien ? Avez-vous déjà ressenti la joie d’aider ? La joie de donner quelque chose à quelqu’un qui est davantage nécessiteux que vous ? Que nous demande Dieu en ce qui concerne les sacrifices ? Le sacrifice est-il une façon d’acquérir quelque chose ? Notre étude de cette semaine aborde les sacrifices. Ouvrons la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre !
 
I.      L’arrivée du péché
 
1.     Lisez Genèse 3.1-5. Quel est l’enjeu du sacrifice dans le cadre de ce texte ? (Les humains sacrifient un arbre et jouissent du reste.)
 
a.      Qu’offre le serpent à Ève ? (D’être comme Dieu.)
 
b.      S’agit-il d’un appel au sacrifice de soi ? (Il s’agit exactement de l’opposé, il s’agit d’un appel à l’agrandissement de soi.)
 
2.     Lisez Genèse 3.6-7. Adam et Ève ont désobéi à Dieu. Ont-ils gagné ou sacrifié quelque chose ? (Ils ont perdu beaucoup de choses, y compris leur protection.)
 
a.      Notez la relation : en cherchant à gagner quelque chose, ils ont tout perdu.
 
3.     Lisez Genèse 3.11-12. Adam semble-t-il désolé de son péché ?
 
a.      Adam est-il disposé à sacrifier quelque chose ? (Il veut maintenant sacrifier sa femme !)
 
4.     Lisez Genèse 3.13. Ève semble-t-elle désolée de son péché ?
 
a.      Lequel d’Adam et d’Ève semble se repentir le plus ?
 
5.     Lisez Genèse 3.14-15. La dernière partie de ces deux versets contient une promesse selon laquelle la tête du serpent sera écrasée dans un contexte de génération de douleur et d’inconfort pour les humains. De quel sorte de promesse s’agit-il ? (Cette promesse concerne le péché, et c’est la promesse qu’à la fin les humains triompheront sur le péché.)
 
a.      Regardons cela avec la perspective de Dieu. Les humains sont-ils un ensemble attrayant à ce moment-là ? Éveillent-ils de la sympathie comme après avoir fait une erreur mais en étant réellement repentants ? Les humains sont-ils prêts à se sacrifier pour le plus grand bien ? (Non. Adam est le pire. Il fait des reproches essentiellement à Dieu et il veut jeter sa femme sous le bus ! Ève au moins a le bon sens de ne pas faire de reproches à Dieu.)
 
II.    La réponse du péché
 
1.     Lisez Genèse 4.1-3. Que fait Caïn en apportant une offrande à Dieu ? (Il s’agit d’un sacrifice de soi.)
 
2.     Lisez Genèse 4.4-6. Les deux fils apportent une offrande qui reflète la nature de leur travail. Pourquoi Dieu répond-il favorablement au sacrifice d’Abel, mais pas à celui de Caïn ? (Le texte ne le dit pas. Mais pour une certaine raison l’offrande d’Abel est juste.)
 
3.     Lisez Genèse 4.6-7. Que cela révèle-t-il sur l’offrande de Caïn ? (Elle n’était pas juste. Il n’a pas respecté un standard qui n’est pas mentionné ici.)
 
4.     Lisez Exode 12.21-23. Quel est le rôle du sang de l’animal pour la famille ? (Il empêche le « destructeur » de faire du mal à la famille.)
 
5.     Lisez Lévitique 4.27-29. Finalement, nous commençons à voir l’image de ce qui se passe. Quelle est la raison de tuer la chèvre ? (Il s’agit d’une offrande pour le péché.)
 
a.      Faisons le parallèle avec l’histoire de Caïn et avec la Pâque. Pourquoi le sacrifice de Caïn ne suffit-il pas ? Pourquoi le sang de l’agneau pascal est-il important ? (Un animal meurt pour les péchés de la personne. Le sang de l’animal protège d’une certaine façon le pécheur. Nous voyons déjà dans les premiers récits de la Bible que cette idée du plan de Dieu pour vaincre le péché a un lien avec le sacrifice d’un animal et avec le fait que le sang protège les humains.)
 
i.      S’agit-il d’un sacrifice de soi ? (Si vous possédez l’animal, c’est un sacrifice, mais si l’animal est mort à votre place, il évite un sacrifice bien plus grand.)
 
ii.    Chaque sacrifice est-il bon ? (Non ! Caïn a fait un sacrifice, mais il n’a pas sacrifié en accord avec la volonté de Dieu.)
 
6.     Lisez Lévitique 4.1-3 et Lévitique 6.1-3. Le texte de Lévitique 4 est souvent cité concernant les péchés involontaires et les sacrifices y relatifs. De quel genre de péchés est-il question dans Lévitique 6 ? (Il s’agit de péchés intentionnels. En effet, ces péchés n’impliquent pas juste une intention, mais un certain projet.)
 
a.      Lisez Lévitique 6.4-6. Les péchés intentionnels peuvent-ils être pardonnés ? (Oui. Heureusement. Notez que quand vous planifiez de prendre quelque chose à quelqu’un, Dieu demande que vous le rendiez et ajoutiez une pénalité de 20%.)
 
7.     Lisez Lévitique 17.10-12. Considérez ce texte comme étant comme une règle de mathématiques ou un théorème de géométrie. Quelle est la théorie sous-jacente à la règle ? (Le sang est la vie et il expie pour les péchés, de telle sorte que vous ne mourez pas. Le sang est le sacrifice pour le péché. Ainsi, vous ne pouvez pas utiliser le sang pour quoi que ce soit d’autre.)
 
8.     Quelle sorte d’image obtenons-nous sur le pardon des péchés avec le système sacrificiel ? (Le sacrifice du sang de la vie d’un animal vous sauve de la mort.)
 
III.  Les offrandes en général
 
1.     Lisez Lévitique 2.1-3 et Lévitique 2.14. Rappelez-vous que Caïn a apporté des fruits en guise d’offrande. Ici, l’offrande porte sur du grain. Pourquoi cette offrande est-elle recommandée et pas celle de Caïn ? (Différentes offrandes ont différents buts. Cette offrande de grains semble refléter la gratitude pour les bénédictions de Dieu dans la récolte. Vous sacrifiez une partie à cause des plus grandes bénédictions de la récolte. L’offrande de Caïn était déficiente parce qu’elle n’était pas pour le pardon des péchés.)
 
2.     Lisez Lévitique 7.7-9. Quel est le deuxième but de l’offrande ? (Elle soutient la charge la prêtrise. Elle soutient le système d’expiation des péchés.)
 
3.     Lisez Lévitique 7.11-13. Quelle est l’idée derrière ces offrandes ? (Nous retournons à Dieu une partie de sa plus grande bénédiction. C’est l’idée générale qui ressort du thème du sacrifice. Nous sacrifions un animal, mais nous conservons notre vie. Nous sacrifions les prémices de la récolte, mais nous gardons la récolte.)
 
IV.   L’offrande inimaginable
 
1.     Lisez Genèse 22.1-2. Pensez tant à l’instruction qu’à la façon dont l’instruction est formulée. Est-ce cohérent avec un Dieu d’amour ? (Difficilement. Non seulement Dieu dit à Abraham de tuer le fils de la promesse, mais Dieu le rend encore plus pénible en disant qu’il s’agit de son « unique » fils, celui qu’il « aime ».
 
a.      Qu’ajoute à la misère d’Abraham l’instruction selon laquelle Isaac devait être une offrande « en holocauste » ?
 
2.     Lisez Genèse 22.3. Selon vous, pourquoi Abraham est-il parti si tôt ? (Je suppose qu’il ne voulait pas discuter avec sa femme Sara.)
 
3.     Lisez Genèse 22.6-8. Que pensez-vous : Abraham trompe-t-il son fils, ou alors Abraham pense-t-il que Dieu a un plan alternatif ?
 
4.     Lisez Hébreux 11.17-19. Selon ce texte, quel est le plan alternatif de Dieu auquel pensait Abraham ?
 
5.     Lisez Genèse 22.9-12. Selon ce texte, de quoi nous parle cette histoire outrageante ? (De la mise à l’épreuve d’Abraham. Genèse 22.1 dit la même chose.)
 
a.      Soyons absolument honnêtes ici. Cela aurait-il été un vrai test si Dieu n’avait pas ajouté que le fils d’Abraham était « unique » et qu’il « l’aimait » ? Cela aurait-il été un vrai test sans que le fils ne doive être sacrifié en holocauste ?
 
b.      Si vous répondez par l’affirmative, comment expliquez-vous cette histoire ? L’Esprit saint est Celui qui nous donne cette histoire, pourquoi contient-elle ces détails ? (Je suis convaincu que toute la question est d’être outrageux, d’offenser notre sens de la justice et de l’équité. Pourquoi ? Parce qu’il est outrageux que le Fils de Dieu soit mort d’une façon horrible pour nos péchés. L’histoire d’Abraham est une pâle description de l’histoire de Dieu. Le sacrifice de Jésus à notre place est simplement outrageante. Son amour pour des personnes qui refusent de porter le blâme pour leurs propres péchés est outrageant !
 
6.     Cher(ère) ami(e), pouvez-vous voir le fil conducteur de l’appel de Dieu pour notre sacrifice ? Il ne s’agit pas du tout d’un sacrifice. Nous donnons à Dieu une petite partie et il nous donne le reste. C’est seulement si nous essayons de tout avoir (comme Ève) que nous perdons tout. Voulez-vous décider aujourd’hui de signer à l’appel de Dieu pour le sacrifice ?
 
V.     La semaine prochaine : Les leçons du sanctuaire.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don