Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 08 – Le discernement, garde-fou du réveil (Matthieu 12 & 24, Marc 9, Actes 2)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Un des dons de l’Esprit est le discernement des esprits (1 Corinthiens 12.10). Pourquoi Dieu donne-t-il ce don ? Apparemment parce que tous les esprits ne sont pas bons. Jésus met en garde, dans Matthieu 24.24 que des faux christs et des faux prophètes feront des miracles dans le but de séduire les Chrétiens. Cela signifie que nous devons être attentifs à ceux qui se réclament faussement de la puissance de l’Esprit saint. En même temps, Jésus nous met en garde contre le danger extrême d’attribuer à Satan l’œuvre de l’Esprit saint (Matthieu 12.32). Débutons notre étude de ce qu’enseigne la Bible sur la façon dont le discernement peut nous préserver des rivaux du Christ dans l’église !
 
I.       Que ceux qui essayent de discerner prennent garde !
 
1.     Lisez Matthieu 12.22-23. Jésus accomplit un grand miracle, que demande le peuple ? (Lisez Jean 7.41-42 et Ésaïe 35.4-5. Le peuple savait qu’Ésaïe avait prophétisé que le Messie accomplirait ce genre de miracle. Il croyait que le Messie serait de la lignée de David, et ainsi les gens demandaient : « N’est-ce pas là le Fils de David ? »)
 
2.     Lisez Matthieu 12.24. Quelle est l’opinion des responsables religieux au sujet des miracles de Jésus ? (Ils disent que les miracles de Jésus proviennent du mauvais esprit, de Satan.)
 
3.     Lisez Matthieu 12.25-26. Quel est l’argument logique de Jésus contre l’opinion des responsables religieux ? (Satan ne peut pas chasser Satan. S’il le fait, son royaume s’effondre.)
 
4.     Lisez Matthieu 12.27-29. Quel argument logique utilise Jésus avec l’exemple de l’immobilisation d’un homme fort ? (Jésus chasse des démons. Comment est-il possible de chasser des démons sans avoir premièrement ligoté le chef des démons – Satan ?)
 
5.     Lisez Matthieu 12.30. Que cela nous enseigne-t-il au sujet du discernement des esprits ? (Nous voyons l’image globale. Cette personne fait-elle avancer le royaume de Dieu ?)
 
6.     Lisez Matthieu 12.31-32. Quel terrible avertissement nous est-il donné sur le fait d’attribuer l’œuvre de l’Esprit saint à Satan ? (Il s’agit du péché qui ne peut pas être pardonné !)
 
a.      Préféreriez-vous recevoir un don moins dangereux que le discernement des esprits ?
 
b.      L’Esprit saint n’est qu’une part de la Trinité, pourquoi le blasphème contre l’Esprit saint est-il pire que le blasphème contre Jésus ? (Jean 16.7-8 nous dit que l’Esprit saint nous convainc de péché. Si nous ne pouvons pas discerner l’Esprit saint de la puissance démoniaque, nous avons un sérieux problème dès lors qu’il s’agit de comprendre le péché.)
 
7.     Lisez Matthieu 12.9-13. Rappelez-vous que cela est arrivé avant que les Pharisiens n’accusent Jésus de faire des miracles par la puissance de Satan. Quel rôle joue le sabbat dans l’opinion que les Pharisiens ont du miracle de Jésus ? (C’est vraisemblablement à cause de leurs différences théologiques sur le sabbat que les Pharisiens pensaient que le miracle de Jésus provenait de Satan.)
 
a.      Quel enseignement cela suggère-t-il à ceux qui gardent le sabbat ? (Il s’agit d’une autre mise en garde.)
 
II.     Le test de discernement
 
1.     Lisez Marc 9.38-40. Par quel esprit cet homme chasse-t-il les démons ? (Par l’Esprit saint.)
 
a.      Comment le savons-nous ? (Jésus a donné son approbation à son œuvre.)
 
b.      Quel test utilise Jésus pour discerner les esprits, et quel test a utilisé Jean pour discerner les esprits ? (Le test de Jean était « Est-il l’un d’entre nous ? », et le test de Jésus était « En quel nom a-t-il fait le miracle ? »)
 
i.       Comment exprimeriez-vous le test de Jean en des termes actuels ? (Est-il un membre de notre église ?)
 
c.       Lisez à nouveau Marc 9.39-40. Que devons-nous conclure si quelqu’un fait un miracle au nom de Jésus ? (L’approbation de Jésus est très large. Il s’agit de la même logique qu’il a employée en disant que Satan ne pouvait pas chasser Satan : ceux qui font des miracles sont d’un côté ou de l’autre.)
 
2.     Lisez Ésaïe 8.19-20. Les médiums et les spirites sont clairement des mauvais esprits. Quel test est appliqué ici pour les discerner ? (Le fait de consulter les morts est un indice évident. Le test plus large est de savoir si l’esprit parle en accord avec la Bible.)
 
a.      Lisez Jean 16.12-15. Que dit ce texte sur la façon dont parlera l’Esprit saint ? (Il parlera seulement en accord avec les autres membres de la Trinité. Nous pouvons éprouver l’esprit qui nous parle en demandant si le message est en accord avec la Bible dans son ensemble.)
 
b.      Cela est-il en accord avec la déclaration de Jésus selon laquelle ceux qui font des miracles sont d’un côté ou de l’autre ? (C’est là que la question des Pharisiens et de la guérison le jour du sabbat est importante. Le test n’est pas de savoir si un Chrétien est d’accord avec nous sur tous les points de doctrine. Le test est de savoir si celui qui fait le miracle promeut Jésus ou non. Si notre test est trop étroit, nous pouvons nous trouver à blasphémer l’Esprit saint !)
 
3.     Imaginez que vous voyiez un homme fumer un grand cigare et qu’il vous dise qu’il a été guéri par la puissance de l’Esprit saint. Le fait qu’il fume est-il important pour déterminer quelle puissance l’a guéri ? (Non ! La question importante est de savoir s’il promeut Jésus, et non pas la question théologique mineure du fait de fumer. Combien de personnes ne font pas assez d’exercice physique, mangent de la nourriture malsaine, sont en surpoids, ou ne prennent pas leurs médicaments et prient pour la guérison ? La question importante est de savoir si la personne promeut Jésus. Un Dieu qui ne guérit que ceux qui suivent parfaitement les règles de santé ne pardonnerait qu’à ceux qui suivent parfaitement les lois morales.)
 
III.  Le discernement spirituel et l’exaltation
 
1.     Lisez Actes 2.1-3. À ceux d’entre vous qui connaissent cette histoire, quel était le but de cette expérience de Pentecôte pour l’Église chrétienne primitive ? (Il s’agit du point de départ du mouvement de réveil, juste après que Jésus soit retourné au ciel.)
 
a.      Pourquoi un point de départ comme cela ? (Cela attire l’attention des gens.)
 
2.     Lisez Actes 2.5-8 et Actes 2.12. Qu’est-il arrivé concrètement à cause du bruit, du feu et des langues ? (« La multitude accourut ». Une foule qui voulait en savoir plus. Une foule qui posait des questions.)
 
a.      Que devrions-nous penser d’un réveil avec des manifestations d’exaltation ? (C’est en accord avec le premier grand réveil chrétien.)
 
3.     Lisez Actes 2.13. De quel esprit ce groupe pensait-il que provenaient le bruit, le feu et les langues ? (Le vin ! Un esprit d’ivrognerie.)
 
4.     Lisez Actes 2.15-16. Quel test Pierre suggère-t-il que nous devrions appliquer pour déterminer quel esprit est derrière cet évènement ? (Il utilise la logique – il est trop tôt pour être ivre. Plus important encore, il se tourne vers la Bible et cite la prophétie de Joël 3.)
 
5.     Lisez Actes 2.18-19. Que prédit Joël qui arrivera quand l’Esprit de Dieu sera répandu dans les derniers jours ? (Des signes et des miracles. De la fumée, du feu et du sang.)
 
a.      Si nous vivons dans les derniers jours, et que notre réveil n’implique pas de signes et de miracles, que devrions-nous en conclure ?
 
6.     Lisez 2 Thessaloniciens 2.9-12. Que fera Satan dans les derniers jours ? (Des miracles, des signes et des prodiges mensongers.)
 
a.      Que cela nous enseigne-t-il quant aux signes et aux miracles ? (Les signes et les miracles ne sont pas le test. Tant le vrai que le faux utilisent des signes et des miracles.)
 
b.      Quel test trouvons-nous dans ces versets ? (Le point central du réveil de Satan est de ne pas croire la vérité et de se délecter dans le mal.)
 
c.       Pourquoi la Bible réfère-t-elle à des miracles, des signes et des prodiges « mensongers » ? (Cela montre que la véritable œuvre de Dieu présente également des miracles, des signes et des prodiges.)
 
7.     Lisez à nouveau 2 Thessaloniciens 2.10-11. À quel point est-il difficile d’appliquer le bon test de discernement ? Que cela nous dit-il quant aux gens qui sont trompés ? (Ils veulent être trompés. Ils se délectent dans le mal.)
 
8.     Lisez Matthieu 24.23-24. À quel point le test est-il difficile ici ? (Jésus dit qu’il s’agit d’une puissante tromperie.)
 
9.     Lisez Matthieu 24.26-27. À quel point le test semble-t-il être pour vous ? (Comparer un évènement à échelle mondiale à un évènement local semble facile.)
 
a.      Notez une chose. Rappelez-vous qu’auparavant nous avons conclu qu’un test large – est-ce que la personne promeut Jésus – était le bon test. Ici, nous avons un test qui est bien plus étroit. Que cela nous enseigne-t-il ? (Nous devons connaître notre Bible pour vraiment comprendre ce qui promeut Jésus et ce qui ne le promeut pas.)
 
10. Cher(ère) ami(e), voulez-vous prier pour la capacité de discernement des esprits ? Voulez-vous prier que l’Esprit saint donne de la puissance à vos efforts de réveil ?
 
IV.    La semaine prochaine : Le désir de réforme, conséquence du réveil.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don