Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 11 – Visions d’espérance (Zacharie) (Zacharie 1 à 6)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Zacharie est un livre incroyablement intéressant ! Il est plein de symboles, de complexité et de grandes nouvelles au sujet de l’évangile ! Cette semaine et la semaine prochaine nous démêlerons les histoires qui nous donnent confiance en notre Messie et en le message du salut par la grâce seule. Débutons notre étude pour découvrir les enseignements que Dieu a pour nous dans la première partie du livre de Zacharie !
 
I.       L’histoire
 
1.     Lisez Zacharie 1.1-4. Quel est l’appel historique de Dieu à son peuple ? (Un appel à se repentir du mal et à se tourner vers Dieu.)
 
2.     Lisez Zacharie 1.5. Qu’arrive-t-il à ceux qui ne se repentent pas ? Avons-nous l’éternité pour décider ? (Dieu dit que l’opportunité de se tourner vers lui est une offre à durée limitée – limitée par votre vie !)
 
3.     Lisez Zacharie 1.6. Comment cela se passe-t-il pour le peuple de Dieu ? (Finalement au moins certains d’entre eux ont reçu le message, ont accepté les reproches de Dieu, ont reconnu la justice de Dieu, et se sont repentis de leurs péchés.)
 
II.     La vision des chevaux
 
1.     Lisez Zacharie 1.7-8. Combien de couleurs de chevaux avons-nous ? (Trois : roux, fauve et blanc.)
 
2.     Lisez Zacharie 1.9-11. Qui sont ces chevaux colorés (ou ces humains qui les chevauchent) ? (Ils sont des représentants de Dieu.)
 
a.      Selon vous, pourquoi ont-ils de multiples couleurs ? (Cela montre la diversité parmi le peuple de Dieu.)
 
b.      À qui rapportent-ils ? (À l’ange de Dieu.)
 
i.       Quel rapport font-ils ? (Le monde est en repos et tranquille.)
 
ii.     Bonne nouvelle, n’est-ce pas ? Nous avons ce que toutes les concurrentes de concours de beauté souhaitent : la paix dans le monde.
 
3.     Lisez Zacharie 1.12-13. L’ange défie-t-il Dieu ? L’ange remet-il en question le jugement de Dieu ?
 
a.      Si tel est le cas, comment réagit Dieu ? (Il semble que l’ange défie Dieu. Dieu répond par des paroles « bienfaisantes » et « de consolation ».)
 
b.      Quel est l’enseignement pour nous aujourd’hui quand nous défions Dieu ou quand nous questionnons ce que Dieu fait ?
 
4.     Lisez Zacharie 1.14-17. Quel est l’effet positif d’avoir questionné Dieu ? (Il semble que cela ait amené Dieu à agir ! Dieu explique qu’il était « jaloux » que son peuple ne se confie pas en lui.)
 
a.      Pourquoi le rapport d’une paix mondiale apporte à Dieu une « grande irritation » ? (Il s’agit de gens qui ne se confient pas du tout en Dieu. Pourquoi devraient-ils se sentir en sécurité quand ils ne s’appuient que sur eux-mêmes ?)
 
i.       Pourquoi un Dieu aimant serait-il mécontent d’un monde en paix et tranquille ? (Cela tend à déposséder le peuple d’un motif pour trouver la véritable paix – celle que seul Dieu peut donner.)
 
ii.     Que pouvons-nous apprendre de cela ? (Que la paix dans votre vie n’est pas le but le plus élevé. La confiance en Dieu est le véritable but.)
 
III.  La suite de l’histoire des chevaux
 
1.     Lisez Zacharie 6.1-3. Que trouvons-nous de semblable à la première vision des chevaux ? (Il est question de chevaux multicolores.)
 
a.      Qu’y a-t-il de différent dans la suite ? (Il y a davantage de couleurs. De plus, ceux-ci ne sont pas juste des chevaux, il s’agit de chevaux qui sont attachés à des attelages.)
 
2.     Lisez Zacharie 6.4. Zacharie pense-t-il que cette vision est différente de la première vision des chevaux ? (Oui, il ne la comprend pas.)
 
3.     Lisez Zacharie 6.5-7. La semaine dernière nous avons relevé le mot hébreu « ruwach », qui signifie esprit. Que fait l’Esprit de Dieu ? (L’Esprit de Dieu parcourt la terre avec vigueur, avec puissance.)
 
a.      Est-ce facile ? (Le verset sept dit qu’ils « demandent » – ce terme implique la notion d’impatience, de demande ardente et insistante.)
 
b.      Récapitulons. Dieu est mécontent avec la paix du monde et il envoie sur la terre des chevaux puissants avec des chars (une sorte d’arme de guerre). Pourquoi ? Selon vous, quel est le but de Dieu ? (Si nous avons raison en pensant que le but de Dieu est que les non-convertis se tournent vers lui, alors la mission est la conversion du monde. Dieu veut que le monde entier se tourne vers lui et lui fasse confiance.)
 
IV.    Le rouleau volant
 
1.     Revenons un chapitre en arrière. Je voulais aborder les deux visions des chevaux ensemble. Lisez Zacharie 5.1-2. Avons-nous besoin d’un contrôleur aérien ? Nous avons des chevaux volants avec des chars et maintenant un rouleau volant ! On pourrait bientôt entendre un signal d’alerte anticollision !
 
2.     Lisez Zacharie 5.3-4. Le rouleau est une malédiction, selon le texte. Détruirait-il la paix et la tranquillité ? Si tel est le cas, pourquoi ? (Le texte dit que cet écrit détruira les maisons des voleurs et des menteurs. Une image se forme-t-elle dans votre esprit ? Dieu n’est pas content du monde parce qu’il est en paix avec ses péchés. Dieu veut que le monde se tourne vers lui, ainsi il met sa loi dans le ciel et la fait voler jusque dans les foyers des pécheurs !)
 
a.      Que cela dit-il à ceux qui croient en la justification par la foi ? (Nous devons établir des lignes très précises de ce que Dieu attend de nous. Croire que nous sommes sauvés par la grâce seule ne veut pas dire tolérer le péché. C’est la prise de conscience de notre péché qui nous amène à la grâce. Il ne faut pas penser qu’aimer signifie qu’il faut cacher le « rouleau » qui nous amène (nous et les autres) à la repentance et à la grâce ! Nous ne devons pas cacher le rouleau qui nous fait changer et passer de la confiance en nous-mêmes à la confiance en Dieu.)
 
V.      La grâce
 
1.     Lisez Zacharie 3.1-2. Il s’agit d’une scène de jugement. Josué est « debout devant » Dieu. Qui Josué représente-t-il, juste lui-même ? (Non. Au jour de l’Expiation, le grand prêtre représentait le peuple. Symboliquement, le peuple de Dieu passe en jugement devant Dieu.)
 
a.      Qui porte les accusations contre Josué ? Avez-vous déjà pensé que Dieu était celui qui vous accuse du péché ? Qui est l’accusateur ici ? (Satan. Apocalypse 12.10 nous dit que Satan nous accuse devant Dieu.)
 
i.       Nous avons discuté du rôle de l’Esprit saint qui vit en nous et qui nous guide chaque jour. Nous avons discuté de la façon dont l’Esprit saint peut nous parler par l’intermédiaire de notre conscience. Comment pouvons-nous faire la distinction entre l’Esprit saint qui nous guide et Satan qui nous accuse ?
 
b.      Qui est notre défenseur ? (Dieu. Il rabroue Satan.)
 
2.     Lisez Zacharie 3.3-4. Le peuple de Dieu est-il pécheur ? (Oui. Les vêtements sales représentent leurs péchés.)
 
a.      Comment Josué et le peuple sont-ils rendus justes ? (Dieu enlève leurs péchés. Dieu leur donne « des vêtements de fête » (qui symbolisent la justice).)
 
3.     Lisez Zacharie 3.5. Selon vous, que cela symbolise-t-il ? (Le turban couvre la tête. Dieu couvre l’esprit avec sa justice, renouvelant un bon esprit parmi son peuple. Voir Psaumes 51.12.)
 
4.     Lisez Zacharie 3.6-7. Quel commandement donne Dieu à son peuple ? (Obéir et jouir des bénédictions qui s’ensuivent.)
 
a.      Notez l’ordre des choses. Le peuple obéit-il pour recevoir la justice ? Ou alors, Dieu le rend-il juste par sa grâce avant de lui dire d’obéir ?
 
5.     Lisez Zacharie 3.8-9. Que symbolise tout cela ? Qui est le « Germe » ? (Lisez Jérémie 23.5-6. Le Germe est Jésus. Jésus modifie légèrement ce symbole dans Jean 15.5. L’image générale cohérente est que Jésus est notre connexion à Dieu.)
 
6.     Mettez ces quelques derniers versets ensemble. Quel est le message ici ? (Le salut de Josué est une promesse du salut par l’intermédiaire de Jésus ! Satan nous accuse de péché, à juste titre. Jésus enlève notre péché et nous donne le vêtement de sa justice.)
 
a.      Revenons à une question que j’ai posée précédemment. Comment faire la différence entre une incitation de l’Esprit saint et les accusations de Satan et de ses anges déchus ? (Si Jésus a pardonné vos péchés, alors l’accusateur est Satan. L’Esprit saint nous guide vers les bons choix, Satan nous écrase avec les péchés passés. Nous devrions être capables de faire la différence et ainsi ignorer Satan.)
 
VI.    La puissance de l’Esprit saint
 
1.     Lisez Zacharie 4.1-4. Avez-vous une réponse pour Zacharie ? Selon vous, quel rôle jouent les deux oliviers ? (Ils sont la source de l’huile qui donne la lumière.)
 
2.     Lisez Zacharie 4.5-6. Que nous enseigne Dieu par cette illustration des arbres, de l’huile et du porte-lampes ? (À d’autres endroits dans la Bible l’huile symbolise l’Esprit saint – voir par exemple 2 Corinthiens 1.21-22 et Matthieu 25.1-13. Dieu nous délivrera, il apportera la lumière dans notre vie par son Esprit saint. La force et la puissance ne sont pas la réponse. La puissance de l’Esprit saint est la réponse.)
 
3.     Lisez Zacharie 4.7. Qu’est-ce qu’une montagne ? (Un obstacle.)
 
a.      Quelles « montagnes » avez-vous dans votre vie ? Quelle est la meilleure façon de gérer ces obstacles ? La force ou la puissance ? (Non ! « Ce n'est pas par la puissance, ce n'est pas par la force, mais c'est par mon souffle, dit le Seigneur des Armées. »)
 
4.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous être le cheval de Dieu ? Voulez-vous défier la paix des non-convertis avec votre message radical de pardon, de grâce, d’obéissance, et de puissance qui fait déplacer les montagnes par l’Esprit saint ? Pourquoi ne pas faire cet engagement aujourd’hui ? Il s’agit d’une offre à durée limitée !
 
VII. La semaine prochaine : Le plus beau don du ciel (Zacharie).
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don