Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 07 – Le peuple élu de Dieu (Michée) (Michée 1, 2, 5 & 7)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Tout le monde a-t-il besoin d’espérance ? La réponse évidente est « oui ». Mais l’espérance est quelque chose de drôle. Vous n’avez pas besoin d’espérance si vous êtes satisfait(e) des choses actuelles. Dans Apocalypse 3.16 Dieu dit qu’il veut vomir les gens tièdes. Dieu préfère que nous soyons bouillants ou froids. Cela signifie-t-il que Dieu veut vomir des gens qui n’ont pas besoin d’espérance ? Rappelez-vous que la semaine dernière Dieu a envoyé le ver qui a tué la plante qui donnait de l’ombre à Jonas. Dieu enverrait-il des « vers » dans notre vie pour nous mettre dans une position où nous avons besoin d’espérance ? Si tel est le cas, quelle sorte d’espérance offre Dieu ? Débutons notre étude du livre de Michée et découvrons !
 
I.       La prophétie de punition
 
1.     Lisez Michée 1.1. Qui est le prophète ? (Michée.)
 
a.      Quel est le sujet de sa prophétie ? (Dieu lui a donné une vision sur l’avenir de Jérusalem et de Samarie.)
 
2.     Lisez Michée 1.2-5. Attendez une minute ! Nous avons appris dans les études précédentes que le royaume de Juda était constitué de deux tribus du Sud et que le royaume d’Israël était constitué des dix tribus du Nord. Pourquoi Juda est-il puni pour les péchés d’Israël ? (Israël avait déjà été conquis par l’Assyrie. Michée met maintenant Juda et Israël dans la même catégorie. Considérez le fait qu’il réfère à la « transgressions de Jacob », et Jacob est le père des fils qui sont devenus les douze tribus qui ont créé tant Juda qu’Israël.)
 
3.     Lisez Michée 2.3-4. Qu’est-ce qui semble être le pire de la punition ? (Les railleries, le ridicule. Il nous est à tous arrivé des choses regrettables dans la vie. Notre malheur est allégé par des amis qui mettent leurs bras autour de nous pour nous réconforter. Cela est plus facile si les gens sont sympathiques. Ici, ceux qui souffrent sont raillés par les autres.)
 
a.      Pourquoi Dieu permet-il cela ? Dieu est un Dieu d’amour ! (Nous avons certains indices. Dieu dit : « Vous ne pouvez pas vous sauvez vous-mêmes ». Dans la prochaine section nous allons étudier la nature de leurs péchés. Nous verrons qu’ils mettent leur confiance en eux-mêmes, soit par l’intermédiaire des idoles qu’ils ont fabriquées, ou par l’intermédiaire d’un système judiciaire truqué. Il s’agit d’une fausse fierté et Dieu la balaie.)
 
4.     Lisez Michée 2.5. Rappelez-vous dans le verset 4 que le problème était que le peuple avait perdu son pays et que ceux qui ne le méritaient pas (les traîtres) l’avaient reçu. Que signifie « tendre le couteau sur un lot » ? (Lisez Proverbes 16.33. Tirer au sort était une façon de déterminer la volonté de Dieu. Il s’agissait d’une façon pour Dieu de diriger. Au lieu que Dieu divise le pays parmi son peuple, ce sont maintenant les ennemis du peuple de Dieu qui vont prendre cette décision.)
 
II.     Le problème du péché
 
1.     Lisez Michée 2.6-7. Que prédisent les autres prophètes ? (Ils annoncent que rien de mal n’arrivera au peuple. Dieu ne s’énerve pas et il ne fait pas de telles choses.)
 
a.      Avez-vous déjà entendu des gens dire que le jugement est incompatible avec un Dieu d’amour ? La nature d’amour de Dieu n’autorise-t-elle pas la punition ? (Une partie du problème du péché pour ces gens est leur attitude : ils ne croient pas que Dieu exécutera un jugement sur eux.)
 
2.     Lisez à nouveau Michée 2.7. Quelle réponse sur le jugement donne Dieu dans la dernière partie du verset 7 ? (Dieu fait une distinction entre ceux qui sont bons et ceux qui sont mauvais. Nous savons du livre de Job et de notre expérience dans la vie que les mauvaises choses arrivent parfois aux gens bons. Mais nous savons également que de mauvaises choses arrivent plus souvent aux gens mauvais.)
 
3.     Lisez Michée 2.8. Souvent Dieu avertit au sujet du riche qui abuse du pauvre. Qu’arrive-t-il au riche ici ? (Le peuple de Dieu vole le riche.)
 
a.      Comment Dieu considère-t-il ceux qui abusent du riche ? (Ceux qui font cela sont des ennemis de Dieu.)
 
4.     Lisez Michée 2.9. Quel autre mal font ces gens ? (Ils chassent des femmes et des enfants hors de chez eux. Ils les privent des bénédictions que Dieu leur a données.)
 
a.      Cela touche à une question de politique publique actuelle dans nombre de pays. Les gens qui ne sont pas riches soutiennent que les riches devraient être taxés à un taux très élevé simplement parce qu’ils peuvent se le permettre. Que nous enseignent ces versets à ce sujet ? (Dieu est contre l’injustice. Si le riche vole le pauvre, Dieu s’y oppose. Si le pauvre vole le riche, Dieu s’y oppose. Dieu dit : « Ne prenez pas ma bénédiction aux autres peuples ».)
 
5.     Lisez Michée 2.10. Quelles sont les paroles de Dieu pour l’avenir ? (Le peuple de Dieu doit partir. Il a profané et ruiné le pays. Il doit s’en aller.)
 
6.     Dieu dit à son peuple que s’il met sa confiance en d’autres dieux, s’il maltraite les autres, le jugement va venir, qu’il y croie ou non. Ce peuple a-t-il besoin d’espérance ? (Oui, quand nos péchés amènent le jugement, nous devenons très conscients de notre besoin d’espérance. Voyons l’espérance plus en détail dans la suite.)
 
III.  La plus grande espérance
 
1.     Lisez Michée 4.14. Le jugement a-t-il commencé ? (Oui !)
 
2.     Lisez Michée 5.1. Quelle espérance trouvons-nous ici ? (Il s’agit d’une prophétie sur Jésus, qui est né à Bethléem !)
 
a.      Doutez-vous de l’existence de Jésus ? Doutez-vous qu’il est Dieu ? Réfléchissez à la prophétie de Michée, qui met le doigt sur le lieu de sa naissance !
 
b.      Pouvez-vous comprendre pourquoi les disciples de Jésus pensaient qu’il renverserait les Romains et qu’il règnerait sur Israël ?
 
i.       Comment comprenez-vous la déclaration « qui dominera sur Israël » ? (Cela doit être une référence à la seconde venue de Jésus, dès lors que Jésus n’a pas « dominé » dans le sens traditionnel du terme au cours de sa vie ici.)
 
3.     Lisez Michée 5.2. Qui est « celle qui doit accoucher [et qui] accouchera » ? (Marie, la mère de Jésus. Cela prédit la façon par laquelle Dieu deviendra un homme et vivra parmi nous.)
 
a.      Pourquoi Israël est abandonné jusque-là ? (Comme nous l’avons vu précédemment, le peuple de Dieu lui a manqué. Malgré son infidélité, Dieu a lancé son plan héroïque de salut. Cela donne de l’espérance !)
 
4.     Lisez Michée 5.3. Il est prédit que Jésus sera comme un berger. En quoi cela encourage-t-il l’espérance ? (Un berger protège. Cette protection vient dans un degré divin de puissance et nous donne la sécurité ultime.)
 
5.     Lisez Michée 5.4-5. Je suis sûr que les savants du temps de Jésus ont réfléchi à ces textes et se demandaient quel rapport ils avaient avec l’incarnation de Jésus. Peut-être que les disciples de Jésus pensaient qu’ils étaient les sept à quinze sous-bergers/responsables. Selon vous, quel rapport ont ces versets avec l’incarnation de Jésus ? (Cela semble soutenir la vision du type « sauveur guerrier ». Mais, dès lors que cela n’est pas arrivé en relation avec Jésus, cela réfère soit à une victoire littérale pour Israël à la fin des temps, ou cela signifie une victoire spirituelle pour le peuple de Dieu sur les forces du mal. Si « les Assyriens » réfère aux forces du mal opposées au peuple de Dieu, Jésus a obtenu à la croix la victoire sur le péché et sur les forces du mal.)
 
6.     Lisez Michée 5.6-7. Le peuple de Dieu est-il actuellement dispersé à travers le monde ? (Oui. Dans la mesure où l’on parle des Juifs, cela est absolument vrai. Dans la mesure où l’on parle des « Juifs spirituels » (les Chrétiens), cela est également vrai.)
 
7.     Lisez Michée 5.8. Sur quoi se base notre espérance ? (Sur le fait que Dieu nous délivrera ! Nous serons élevés !)
 
8.     Lisez Michée 5.9-10. En quoi est-il utile pour notre délivrance de détruire nos chars et nos forteresses ? Cela ressemble à ce que feraient des « méchants gaillards » ! (Les chars constituaient le fleuron des armes militaires. Les forteresses étaient les défenses militaires. Dieu dit qu’il détruira toute chose sur laquelle vous vous appuyez – autre que Dieu.)
 
9.     Lisez Michée 5.11-13. Pourquoi ces choses sont-elles détruites ? (À nouveau, il s’agit de choses sur lesquelles nous nous appuyons, plutôt que sur Dieu.)
 
10. Lisez Michée 5.14. Pourquoi trouvons-nous la destruction au milieu d’une déclaration d’espérance ? (Lisez Michée 6.8. Dieu recherche ceux qui sont fidèles ! Il désire un peuple qui marchera avec lui.)
 
11. Lisez Michée 7.18-19. Quelle est l’espérance pour les pécheurs ? (Dieu « piétinera » nos péchés et il les jettera « dans les profondeurs de la mer ».)
 
a.      Pourquoi cela est-il important ? (Lisez Apocalypse 12.10-11. Satan nous accuse. Jésus promet d’oublier nos péchés.)
 
12. Cher(ère) ami(e), notre Dieu est tant notre Juge que notre Rédempteur. Nous devons garder les deux rôles à l’esprit. Quand nous nous appuyons sur d’autres dieux et désobéissons, nous pouvons nous attendre au jugement. Mais avec le jugement vient l’espérance. L’espérance en un Dieu qui nous pardonnera, qui nous sauvera et qui effacera nos péchés. Voulez-vous vous engager aujourd’hui à faire confiance à Dieu et à vivre une vie en accord avec sa parole ?
 
IV.    La semaine prochaine : Placer sa confiance dans la bonté de Dieu (Habacuc).
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don