Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 06 – Prêt à pardonner (Jonas) (Jonas 1 à 4)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Êtes-vous un(e) citoyen(ne) loyal(e) envers votre pays ? Votre citoyenneté porte-t-elle préjudice à ce que vous pensez d’autres pays ? Puisque j’habite aux États-Unis d’Amérique et que ce n’est pas le cas pour beaucoup de lecteurs, je vous laisse insérer la bonne réponse qui vous correspond pour les questions suivantes. Quel pays est le plus dangereux ennemi de votre pays ? Avez-vous ce pays en tête ? Maintenant supposez que vous soyez un prophète, respectivement une prophétesse. Pendant la plus grande partie de votre vie Dieu vous a donné des messages qui ont aidé votre pays. Maintenant Dieu vous donne un message qui va menacer, mais qui pourrait aider, le pays qui s’avère être votre plus dangereux ennemi. Vous êtes supposé(e) délivrer personnellement ce message. Si vous être un(e) patriote, comment apprécieriez-vous cette mission ? Peut-être aimerez-vous la partie des menaces ! Mais cela vous met en danger de mort ! Qu’en est-il si cela aide votre ennemi ? Débutons notre étude du livre de Jonas et voyons ce que nous pouvons apprendre sur Dieu et sur la façon dont il traite avec nous !
 
I.       Le prophète patriote
 
1.     Lisez 2 Rois 14.23-25. Que prédit Jonas ? (Le succès militaire pour Israël.)
 
a.      Selon vous, comment le peuple d’Israël a-t-il réagi à cette prophétie ? (Il l’a aimée. De façon plus spécifique, le texte dit que le roi a fait commettre des péchés à Israël, ainsi j’imagine qu’une nouvelle positive de la part d’un prophète de Dieu est bien reçue.)
 
b.      Jonas est-il un héro national ?
 
2.     Lisez Jonas 1.1-2. Quelle est la bonne nouvelle et quelle est la mauvaise nouvelle ici ? (Ninive est la capitale de l’Assyrie. Genèse 10.8-11 nous dit qu’elle avait été bâtie par Nemrod. Nemrod est un « vaillant chasseur » dont on pense qu’il est opposé à Dieu. Les Assyriens étaient un peuple terrible. Jonas apporte une mauvaise nouvelle à des mauvaises personnes. L’autre mauvaise nouvelle est qu’il s’agit d’une mission dangereuse.)
 
II.     La mission tourne mal
 
1.     Lisez Jonas 1.3. Pourquoi Jonas s’enfuit-il ?
 
2.     Lisez Jonas 1.4-10. Pourquoi les marins sont-ils terrifiés par la relation qu’a Jonas avec Dieu ? (Jonas leur dit que son Dieu a créé la mer, et qu’il semble que la mer va les tuer. Jonas a apparemment offensé le mauvais Dieu.)
 
3.     Lisez Jonas 1.11-13. Quel genre d’attitude a Jonas envers Dieu ? Quel genre d’attitude a-t-il envers les marins ?
 
a.      Comment expliquez-vous la réaction des marins à la solution de Jonas ? (Ils semblent être de bons types.)
 
4.     Lisez Jonas 1.14. Comment traduiriez-vous cela ? (Seigneur, tu nous pousses à tuer cet homme.)
 
a.      Feriez-vous ce qu’ont fait les marins ? Considéreriez-vous cela comme un meurtre ?
 
b.      Jonas est-il vraiment un homme « innocent » ?
 
III.  La poursuite de Dieu
 
1.     Lisez Jonas 1.15-16 et Jonas 2.1. La tempête et le poisson sont beaucoup de travail pour une personne ! Pourquoi Dieu n’a-t-il pas trouvé un autre prophète ?
 
a.      Qu’en est-il du libre arbitre de Jonas ? (J’aime cette image de Dieu. Il est tenace dans sa poursuite de Jonas. De la même manière qu’il a poursuivi Jonas, il vous poursuit. Louez-le pour son amour et son attention !)
 
2.     Lisez Jonas 2.6-10. Quelles différentes émotions trouvez-vous ici ? (Jonas passe successivement par le désespoir, la prière, la foi, la reconnaissance, et par le renouvellement de son but dans la vie.)
 
3.     Lisez Matthieu 12.39-41. En quoi Jonas et Jésus sont-ils semblables ?
 
a.      Dans quelle mesure leurs expériences de trois jours sont-elles similaires ?
 
b.      Mettez-vous à la place d’un méchant Assyrien. Jusqu’où est allé Dieu pour que Jonas vienne vous sauver ?
 
i.       Jésus et Jonas impliquent-ils tous les deux un miracle ? (Oui ! Jonas et Jésus sont semblables – Dieu n’a pas ménagé ses grands prodiges pour nous sauver, nous son peuple rebelle.)
 
IV.    La mission sur la bonne voie
 
1.     Lisez Jonas 3.1-5. Selon vous, Jonas s’attendait-il à cette réaction ?
 
a.      Que cela nous enseigne-t-il sur le témoignage à des gens terribles ?
 
2.     Lisez Jonas 3.6-9. Le roi se repent-il à cause de la peur ? (Le roi ne sait pas que Dieu va s’apaiser – il espère que Dieu le fera. Il se repent malgré qu’il pense qu’il pourrait quand même disparaître.)
 
3.     Lisez Jonas 3.10. Revoyons les actions de Dieu jusqu’à présent. Quel genre de Dieu est-il ? (Il poursuit Jonas. Il poursuit les Assyriens. Il aurait pu laisser Jonas se noyer et le peuple de Ninive être détruit. Il est intervenu dans les deux cas – et il intervient pour vous !)
 
V.      Dieu et l’humain
 
1.     Lisez Jonas 4.1-3 et lisez à nouveau Jonas 2.1-2. Quelle incohérence trouvez-vous dans la vie de Jonas ? (Il veut de la miséricorde, mais il ne veut pas montrer de la miséricorde.)
 
a.      Pensez-vous vraiment que Jonas voulait mourir ? Si tel n’est pas le cas, pourquoi dit-il cela ? (Nous pourrions dire que Jonas est un « maître d’art dramatique », mais j’ai peur que sa réelle intention est de convaincre Dieu de tuer les gens de Ninive.)
 
i.       En quoi cela s’apparente-t-il à ce que Jésus a fait pour nous ? (Peut-être que je suis trop dur envers Jonas, mais il semble dire : « Seigneur, s’il te plaît tue les gens de Ninive, de telle sorte que je n’aie pas besoin de mourir ». Jésus dit : « Mon Dieu, laisse-moi mourir, de telle sorte que les gens n’auront pas besoin de mourir ».)
 
b.      Lisez à nouveau le message de Jonas dans Jonas 4.1-3. De quoi a peur Jonas ? (Que les gens mauvais se tournent vers Dieu et que Dieu leur témoigne de la miséricorde.)
 
i.       Avez-vous déjà pensé que Dieu pouvait ne pas faire de grandes choses par votre intermédiaire ? Quelles sont exactement les qualifications nécessaires pour faire de grandes choses pour Dieu ? (Prenez quelques instants pour revoir les qualifications de Jonas et son attitude.)
 
c.       Lisez Jonas 4.4. Mettez-vous à la place de Jonas. Quelle serait votre réaction ? (Quelle grâce montre Dieu envers Jonas ! Dieu continue à témoigner de la grâce et de la compassion à un homme qui ne montre ni grâce ni compassion.)
 
d.      Lisez Jonas 4.5. L’espoir est éternel ! Si vous étiez à la place de Dieu, que penseriez-vous de l’activité courante de votre prophète ?
 
VI.    Jonas et le ricin
 
1.     Lisez Jonas 4.6. Je pense que la conclusion à laquelle nous sommes arrivés est que Dieu aurait dû être mécontent envers Jonas qui espérait que le feu du ciel descende sur Ninive. Que fait Dieu au lieu de cela ? (Il protège Jonas de la chaleur alors que Jonas attend que le feu descende du ciel.)
 
2.     Lisez Jonas 4.7-8. Voyons ce que Dieu « apporte » : un ricin qui grandit, un ver affamé, et un vent étouffant. Que fait Dieu ?
 
a.      Quelle est la réaction de Jonas ? (Il veut mourir.)
 
3.     Lisez Jonas 4.9. Quelle est la réponse correcte à la question de Dieu ? Êtes-vous d’accord avec Jonas ? (Le ricin n’appartient pas à Jonas. Il n’a rien investi en lui. Cependant, il était pour lui une bénédiction. Je ne pense pas que Jonas ait le droit d’être en colère. Peut-être que ce que Dieu met en évidence est que Jonas n’avait pas le droit d’être vexé parce que c’est Dieu qui le lui a donné.)
 
4.     Lisez Jonas 4.10-11. Réfléchissez à la relation entre Jonas et le ricin : comment la comparer à la relation entre Dieu et Ninive ? (Ninive et ses habitants sont bien entendu plus importants qu’un ricin.)
 
a.      Qu’en est-il du fait que le ricin avait donné à Jonas du confort et un abri ? (Les habitants de Ninive se sont repentis ! Imaginez la joie que cela a donné à Dieu !)
 
b.      Réfléchissez au temps et à l’effort que Jonas a investi dans ce ricin, en comparaison au temps et à l’effort que Dieu a investi dans Jonas et Ninive.
 
i.       Jonas pourrait-il argumenter que sa réputation, qu’il avait mis du temps à forger, était désormais ruinée ? (Le texte dit qu’il était fâché à cause du ricin.)
 
c.       Que veut dire Dieu quand il dit que les habitants de Ninive « ne savent pas distinguer leur droite de leur gauche » ? (Tous les commentaires que j’ai consultés disent qu’il s’agit d’une référence aux enfants. Il y avait 120'000 enfants à Ninive qui n’étaient pas suffisamment grands pour pouvoir choisir entre le bien et le mal. Notez également l’intéressante inclusion des animaux. Dieu prend également soin des animaux.)
 
5.     Focalisons-nous un instant sur la question de Dieu dans Jonas 4.11. Quelle est la réponse évidente ? (Oui ! Bien sûr que Dieu doit être concerné.)
 
a.      Si vous deviez résumer le livre de Jonas en une phrase, quelle serait-elle ? (« Dieu se soucie de moi ! » Dieu se soucie de Jonas, le prophète rebelle. Voyez l’énorme effort consenti pour faire revenir Jonas sur le bon chemin et pour l’aider à avoir la bonne attitude mentale. Voyez les difficultés que Dieu a rencontrées pour les gens mauvais de Ninive – et pour leurs enfants innocents.)
 
6.     Cher(ère) ami(e), Dieu vous aime et se préoccupe de vous ! Voulez-vous vous engager, dès maintenant, à vivre une vie pleine de confiance dans l’amour et la sollicitude que Dieu a à votre égard ?
 
VII. La semaine prochaine : Le peuple élude Dieu (Michée).
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don