Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 05 – Cherchez le Seigneur et vivez ! (Amos) (Amos 5 & 9, Romains 7, Genèse 12)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La semaine dernière nous avons étudié les « rugissements » que Dieu a envoyés aux nations non-juives qui entouraient son peuple. Ensuite, nous avons lu que les rugissements de Dieu étaient également dirigés vers son propre peuple. Quel enseignement devrions-nous en tirer ? Dieu est-il un rugisseur qui prône « l’égalité des chances » ? Qu’en est-il de la conclusion selon laquelle Dieu nous encourage à vivre une vie sainte ? S’il s’agit-là du message de Dieu, et je crois que c’est le cas, explorons ce message plus profondément et apprenons comment le faire en étudiant le livre d’Amos !
 
I.       Les complaintes
 
1.     Lisez Amos 5.1-2 (version à la Colombe). La semaine dernière nous avions des rugissements, cette semaine nous avons des complaintes. Qu’est-ce qu’une complainte ? (Une expression de douleur ou de tristesse.)
 
a.      Qui se lamente ? (Amos, porte-parole de Dieu, fait des déclarations de douleur pour Israël.)
 
b.      Qu’est-ce qui ne va pas ? (Israël est tombée entre les mains de ses ennemis. Dieu l’appelle « la vierge » parce qu’il se rappelle du temps où elle lui était fidèle.)
 
c.       Pourquoi Israël n’a-t-elle personne pour aller la chercher ? (Normalement Dieu est son défenseur, mais elle a abandonné Dieu.)
 
2.     Lisez Amos 5.3. Quand nous lisons l’expression « se mettre en campagne », à quoi cela fait-il penser ? (À des batailles. À des conflits militaires.)
 
a.      Comment se déroulent ces batailles pour Israël ? (Nonante pourcent de perdues ! C’est la raison pour laquelle Israël a été vaincue.)
 
3.     Lisez Amos 5.4. Quelle est la formule pour la vie ? (Rechercher Dieu. « Cherchez-moi et vivez ! »)
 
a.      Quelle est la relation avec les complaintes ? (Notre vie entre dans une période de douleur et de défaite quand nous laissons Dieu derrière nous.)
 
b.      Ceux d’entre vous qui lisent régulièrement ces études savent que je mets un fort accent sur la grâce. Que cela nous dit-il au sujet de la grâce ? (La phrase « cherchez-moi et vivez » souligne une vérité simple sur la grâce – elle vient de Dieu. Nous ne pouvons la trouver nulle part ailleurs.)
 
c.       Qu’en est-il de nos batailles perdues dans la vie ? (Il s’agit-là d’une part importante d’une vie sainte, une relation avec Dieu améliore votre vie. Quand vous tombez, vous pouvez vous tourner vers Dieu. Il vous aidera dans les batailles de la vie.)
 
II.     Les réflexions
 
1.     Sautons quelques versets jusqu’à Amos 5.14. Selon vous, pourquoi Amos écrit-il : « comme vous le dites » ? (Le peuple affirmait faussement que Dieu était avec lui.)
 
a.      Comment comprenez-vous cela : si nous ne recherchons pas Dieu, Dieu nous laissera-t-il ? (Le vrai problème est de savoir si le peuple suit Dieu. Amos dit que si nous avons une relation avec Dieu, alors celle-ci se reflétera dans notre vie.)
 
2.     Lisez Amos 5.15. Notez le virage ici. Nous passons de l’invitation à « rechercher Dieu » à l’invitation à « aimer ce qui est bon ». Nous passons de l’invitation à ne pas chercher le mal à l’invitation à « détester ce qui est mauvais ». Quel problème y voyez-vous ? (Dieu fait monter les enchères, il exige davantage. Rechercher le bien est une décision. Aimer le bien ou détester le mal est une émotion. Les décisions sont plus simples que les émotions.)
 
a.      Pouvez-vous contrôler ce que vous détestez et ce que vous aimez ?
 
3.     Lisez Romains 7.5-6 et Galates 5.22-24. Quel est le secret du fait d’avoir le pouvoir d’aimer ce qui est bon et de détester le mal ? (Lisez Romains 8.1-4 et Romains 8.9. Jésus maintenant remplit les exigences de la loi ! Notre focalisation n’est pas sur l’obéissance à la loi, Jésus l’a fait, mais notre focalisation se porte plutôt sur le fait d’avoir l’Esprit saint qui vit en nous. Nous avons besoin d’une vie contrôlée par l’Esprit saint. C’est la puissance de l’Esprit saint qui change notre cœur et qui nous donne le vrai amour.)
 
a.      Amos partage une vérité fondamentale quand il dit premièrement « recherchez Dieu » et deuxièmement « aimez ce qui est bon ». Quelle vérité trouvez-vous ? (Une vie sainte est une décision. Nous devons prendre la décision de rechercher une vie empreinte de la puissance de l’Esprit saint. Alors la puissance de l’Esprit saint nous transforme pour « aimer » ce qui est bon.)
 
4.     Lisez Amos 5.21-24. Quelle est la complainte de Dieu ? Est-il contre les chants bruyants ?
 
a.      Notez que dans Amos 5.22 Dieu semble rejeter l’équivalent de la grâce que l’on trouve dans l’Ancien Testament. Pourquoi cela ? (Aller à l’église, chanter des cantiques de louange, donner des offrandes, et même les prières superficielles ne constituent pas des substituts au fait de rechercher une relation avec Dieu par l’intermédiaire de l’Esprit saint qui habite en nous. Dieu veut une adoration, des louanges, des offrandes et des prières qui proviennent de notre relation avec lui.)
 
III.  Le jugement et la restauration
 
1.     Lisez Amos 9.9-10. Que cela suggère-t-il quant à nos actes ? (Non seulement les pécheurs se font secouer, mais ils meurent.)
 
a.      Quelle sorte d’attitude ont ces pécheurs ? (Ils ne croient pas au jugement, ou ils ne croient pas que le jugement est pour eux.)
 
b.      Que cela nous dit-il sur le fait de vivre une vie dirigée par l’Esprit saint ? (Il s’agit d’un sujet sérieux. Nous ne pouvons pas prendre à la légère les moyens de Dieu pour éviter le jugement – parce que le jugement est très réel.)
 
2.     Lisez Amos 9.11-12. Que promet Dieu quand il dit qu’il « relèvera la hutte chancelante de David » ? (Une hutte est une place où habiter. Dieu promet qu’il restaurera la gloire du peuple de Dieu, dont il jouissait quand le roi David était vivant.)
 
3.     Lisez Amos 9.13. Amos prophétise-t-il le désordre parmi les paysans ? (Non. Il semble dire que la récolte viendra si rapidement qu’il semblera que les moissonneurs viendront directement à la suite des laboureurs et des semeurs.)
 
4.     Lisez Amos 9.14-15. Que fera Dieu ?
 
a.      Quelles sont les directives de Dieu pour le peuple ? (Amos écrit au sujet de ce que doit faire le peuple pour récolter les bienfaits que Dieu leur a donné. Cependant, Amos ne dit rien ici au sujet de ce que le peuple doit faire pour que Dieu le bénisse.)
 
i.       Pourquoi Dieu sauverait-il son peuple même s’il ne se tourne pas vers lui ? (Je pense que le point (à nouveau) est que Dieu juge les pécheurs, mais il apporte la grâce gratuitement à ceux qui se tournent vers lui.)
 
5.     Étudions une histoire familière de l’Ancien Testament qui nous aide à clarifier notre pensée. Lisez Genèse 12.1-4. Quels sont les termes du contrat ? (Abram doit partir pour suivre Dieu, et Dieu promet de le bénir et de maudire ses ennemis.)
 
6.     Lisez Genèse 12.10-13. Que pensez-vous de l’honnêteté d’Abram ?
 
a.      Que cela nous dit-il au sujet de la foi d’Abram en la promesse qui lui est faite au début de ce chapitre ? (S’il avait cru en Dieu, il aurait su qu’il était en sécurité.)
 
7.     Lisez Genèse 12.14-16. Qu’arrive-t-il à Abram et qu’arrive-t-il à Saraï à cause de la malhonnêteté d’Abram ? (Il est devenu riche. Elle a été prise dans un harem.)
 
8.     Lisez Genèse 12.17-20. Comment évolue la situation pour Pharaon ? (Est-ce juste ?)
 
a.      Comment évolue la situation pour Abram ? (Il peut garder tous ses biens et il retrouve sa femme.)
 
i.       Est-ce juste ?
 
ii.     Est-ce là précisément ce que Dieu avait promis à Abram dans les premiers versets de Genèse 12 ? (Il s’agit de quelque chose que chaque Chrétien doit contempler. Abram a pris la décision de suivre Dieu. Dieu l’a béni malgré les manquements d’Abram envers Dieu.)
 
iii.    Intégrez cela dans notre discussion au sujet d’Amos. Que Dieu attend-il de son peuple ? (Qu’il revienne à lui et qu’il se détourne de ses fausses adorations.)
 
(1)   S’ils s’en détournent, doivent-ils être parfaits ? (Non. C’est la grâce. L’histoire d’Abram est une parfaite illustration de la grâce. Notre part est de suivre Dieu. Pour choisir de vivre une vie guidée par l’Esprit saint. Dieu dit : « choisis-moi », et c’est nous qui le faisons. Après cela, tout le travail est pour Dieu. Nous pouvons rejeter Dieu et être perdus, mais il s’agit d’une décision importante concernant la direction de notre vie et non de dérapages sur le chemin vers la sainteté.)
 
9.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous prendre maintenant cette grande décision de vous tourner vers Dieu ? Voulez-vous accepter d’être béni(e) par la grâce imméritée ? Voulez-vous inviter l’Esprit saint à vivre en vous et à diriger votre vie ?
 
IV.    La semaine prochaine : Prêt à pardonner (Jonas).
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don