Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 04 – Seigneur de toutes les nations (Amos) (Amos 1 & 2)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quand mes enfants étaient très jeunes nous jouions à un jeu appelé « Le rugissement ». Je me cachais et rugissais comme un lion (enfin, plus ou moins comme un lion). Les enfants essayaient alors de deviner où je me cachais. Dès lors que leur sensibilité à la direction du son n’était pas très bonne, le résultat était souvent drôle. Je pouvais être très proche d’eux, rugir, et ils couraient dans la direction opposée. Cette semaine, notre étude parle de Dieu qui « rugit » son message aux non-Juifs et à ses disciples. Sommes-nous comme des enfants qui ne comprennent pas la direction de Dieu ? Manquons-nous à suivre ses instructions de vie ? Faisons-nous la « sourde oreille » au rugissement de Dieu ? Débutons notre étude du livre d’Amos et voyons ce que nous pouvons apprendre !
 
I.       Le premier rugissement
 
1.     Lisez Amos 1.1-2. Quelques informations concernant le contexte sont importantes ici. La grande nation créée par le roi David et le roi Salomon est divisée. Des douze tribus, les dix tribus du Nord ont fait sécession à cause de la surimposition. Le royaume du Nord s’est appelé Israël et les deux tribus restantes constituaient Juda. Juda avait Jérusalem sur son territoire, de telle sorte qu’il avait conservé le centre de l’adoration. Cela constituait un problème pour Israël, de telle sorte qu’il a créé deux centres d’adoration propre à lui. Amos est un berger vivant en Juda.       
 
a.      À qui Amos délivre-t-il le message de Dieu ? (À Israël.)
 
i.       À quels problèmes cela vous fait-il penser ? (Un « étranger » nous dit ce que nous avons à faire ! Nous sommes fatigués que le royaume du Sud nous dise ce que nous avons à faire au sujet des taxes. Maintenant ils nous envoient un berger pour nous dire ce que nous devons faire !)
 
b.      D’où Dieu fait-il entendre sa voix ? (De Jérusalem.)
 
i.       À quel problème cela vous fait-il penser ? (Cela suggère que les sites d’adoration alternatifs ne sont pas acceptables. Une autre attaque concernant notre prise de décision.)
 
c.       Que suggère le fait que les messages de Dieu sont comparés à un rugissement et à un retentissement ? (Dieu semble mécontent. Il veut que son message soit diffusé parmi le peuple.)
 
2.     Lisez Amos 1.3-4. Qu’y a-t-il d’étrange concernant ce premier message ? Où est situé Damas ? (Damas est en Syrie. Il ne s’agit pas d’un message dirigé vers Israël.)
 
a.      Galaad était la terre du peuple de Dieu. Selon vous, que veut dire Dieu en disant : « Ils ont foulé le Galaad avec des herses de fer » ? (Le mot « herse » s’apparente ici à quelque chose dépourvu de roues et qui se tire sur le sol. L’image que je m’en fais est une plateforme en bois sous laquelle sont fixées des longues pointes en métal orientées vers le bas. Imaginez cela trainé sur le peuple.)
 
i.       Comment décririez-vous cela en des termes modernes ? (Il m’a vraiment déchiré ! Cela signifie de graves abus.)
 
b.      Quel est l’enseignement ici ? (Dieu s’inquiète de la façon dont son peuple est traité. Dieu le rendra.)
 
c.       Que pensez-vous de ce type de « rugissement » ? (Bonne nouvelle !)
 
II.     Le deuxième rugissement
 
1.     Lisez Amos 1.6-7. Qu’est-ce que Gaza ? (La terre des Philistins.)
 
a.      Nous n’avons pas commenté la phrase « À cause de trois transgressions… à cause de quatre ». Que cela signifie-t-il ? (Dieu ne punit pas pour un ou deux péchés. Ces gens sont de façon régulière en situation de transgression par rapport au péché mentionné.)
 
b.      Quel est le péché en question ici ? (Trafic d’êtres humains. Esclavage. Les Philistins ont pris le peuple de Dieu et l’ont vendu à Édom. Le commentaire biblique The Jamieson, Fausset and Brown commentary appelle les Édomites « les ennemis de Juda les plus acharnés ».)
 
c.       Quel enseignement peut-on en tirer pour aujourd’hui ? (Le trafic d’humains est un problème sérieux de nos jours. Au-delà de la traite des êtres humains, cela condamne toute mauvaise utilisation de quiconque, qui viole le libre-arbitre.)
 
d.      Que pense le peuple de Dieu de ce rugissement ? (Ils sont encouragés. C’est un rugissement positif !)
 
III.  Le rugissement intérieur
 
1.     Nous avons étudié les deux premiers rugissements. Il y a cinq autres rugissements, sept en tout, qui concernent les péchés des nations non-juives qui vivent à proximité du peuple de Dieu. Ces rugissements concernent souvent des péchés qui ont été perpétrés contre le peuple de Dieu. Lisez Amos 2.4-5. Contre qui est dirigé ce rugissement ? (Contre Juda ! Contre le peuple de Dieu, le peuple dont Amos fait partie.)
 
a.      Quels sont leurs péchés ? (Le fait de rejeter la loi de Dieu et de suivre des faux dieux.)
 
b.      Depuis plusieurs années je me questionnais au sujet du « culte aux idoles ». Personne que je connais n’adore d’idoles. Comment une telle campagne historique à grand succès de la part de Satan peut-elle simplement disparaître ?
 
i.       J’ai déjà entendu dire qu’une belle voiture ou une maison est « sujette à adoration », mais je sais que cela n’a pas de sens parce que personne n’identifie sa voiture ou sa maison à un dieu. Que pensez-vous ?
 
c.       Qu’y a-t-il au cœur du culte aux idoles, qui rend Dieu si mécontent ? (Le fait de compter sur quelque chose que nous avons fabriquée, plutôt que de compter sur Dieu.)
 
i.       Réfléchissez à votre vie. Sur quoi comptez-vous (ou pourriez-vous compter) à la place de Dieu ? (La faveur de votre chef(fe), votre intelligence, votre éducation, votre argent, votre position sociale ou professionnelle, votre apparence, votre personnalité. La Bible nous enseigne à être de bons employés, à ne pas critiquer notre chef(fe), à être prudents et à développer nos compétences. Le problème apparaît quand nous comptons sur ces choses.)
 
(1)   En quoi votre vie serait-elle différente si vous faisiez simplement confiance à Dieu ? (Cela libère !)
 
IV.    Le rugissement contre Israël
 
1.     Lisez Amos 2.6. Qui est le destinataire de ce rugissement ? (Israël ! Laissez-moi vous donner davantage de détails contextuels. Les dix tribus du Nord qui constituaient Israël avaient très bien fait. Elle avait étendu la nation environ jusqu’aux limites de l’ancien royaume de David et de Salomon. Ils étaient prospères et satisfaits de leur système religieux alternatif.)
 
a.      Qui est vendu ? (Le juste et le pauvre.)
 
b.      Il s’agit d’un groupe hétérogène. Selon vous, que signifie le juste ? (Cela ressemble à de la corruption. La personne « injuste » paie le juge pour acheter un verdict à l’encontre de la personne juste.)
 
c.       Qu’en est-il de la vente du pauvre ? Que cela signifie-t-il ? (Lisez Lévitique 25.39-41. Les gens se vendaient pour une bouchée de pain.)
 
i.       Comment appliqueriez-vous cela à aujourd’hui ? (Ne prenez pas avantage des gens dans le besoin.)
 
2.     Lisez Amos 2.7 (version à la Colombe). Que signifie « ils convoitent jusqu’à la poussière de la terre qui est sur la tête des indigents » ? Cela signifie-t-il littéralement qu’ils mettent de la poussière sur leur tête ? (La référence au fait de violer le droit d’autrui et la « tête » suggèrent que les pauvres sont découragés par la justice qui leur fait défaut. Au lieu d’être encouragés par ceux qui sont dans une meilleure situation, on laisse croire aux pauvres qu’ils vont rester pauvres pour toujours.)
 
a.      Pourquoi Dieu dit-il que son saint nom est profané par l’immoralité sexuelle ? (Dieu est saint. Il prend sa loi au sérieux parce qu’elle reflète son caractère. Ainsi, le péché est une offense à son encontre.)
 
b.      Au sujet du fils et du père qui « vont vers la même fille », le commentaire biblique J.A. Motyer’s commentary affirme qu’Amos ne discute pas quelque perversion familiale, mais décrit plutôt le système de prostitution dans le temple. Israël, tout comme certains de ses voisins non-juifs, avait incorporé le sexe dans le service d’adoration. Le fait « d’adorer » en ayant des rapports sexuels avec ces « femmes saintes » violait les commandements clairs de Dieu à son peuple.
 
3.     Lisez Amos 2.8. Où a lieu ce péché ? (Au lieu d’adoration.)
 
a.      Lisez Deutéronome 24.12-13 et Exode 22.25-27. Ces prêteurs peuvent-ils dormir sur des vêtements pris en gage ? (Non. Dieu dit de rendre les vêtements à l’emprunteur avant le soir.)
 
b.      Ne s’agit-il que d’une question de suivre ou de ne pas suivre les règles de Dieu sur les prêts ? S’agit-il d’une défaillance technique dans le respect des règles ? Ou alors, s’agit-il d’une question plus sérieuse ? (C’est la grâce. Le peuple venait au temple pour recevoir le pardon des péchés. L’idée originelle des dix tribus en construisant leur propre lieu d’adoration était d’adorer le vrai Dieu. Le péché était pardonné au temple. La grâce était donnée. Ces gens dormaient maintenant sur des vêtements qui montraient leur manque de grâce envers les autres.)
 
i.       Quelle en est l’application pour nous aujourd’hui ?
 
4.     Cher(ère) ami(e), nous nous réjouissons quand nous voyons les autres « obtenir ce qu’ils méritent ». Avez-vous déjà réfléchi sérieusement à votre vie ? Avez-vous pensé à quel point vos péchés offensent Dieu ? Avez-vous pensé au fait que le jugement n’est pas juste pour les autres ? Jésus nous a offert le salut par la grâce seule. Voulez-vous vous engager aujourd’hui à honorer la loi de Dieu et à témoigner de grâce envers les autres, comme Dieu vous en témoigne à vous ?
 
V.      La semaine prochaine : Cherchez le Seigneur et vivez ! (Amos).
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don