Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 11 – Le sabbat, don de l’Éden (Genèse 2, Exode 20, Deutéronome 5)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Pensez à une fois où vous avez oublié un évènement important pour votre conjoint, un membre de votre famille ou un(e) ami(e). Quelle a été votre excuse pour l’avoir oublié ? Mon excuse est que je suis trop occupé, ce qui veut dire que je suis concentré sur autre chose. Franchement, je déteste les excuses parce qu’elles suggèrent que quelque chose d’autre dans ma vie est plus importante. En ce qui concerne le sabbat, Dieu a éliminé cette excuse. Il nous invite à mettre de côté tout le reste et à nous focaliser sur la raison du sabbat. Débutons notre étude de la Bible et découvrons-en davantage sur la vision de Dieu sur le sabbat et ce qu’il signifie pour nous !
 
I.       Pourquoi le sabbat ?
 
1.     Lisez Genèse 2.1-3. Quelle raison est donnée pour le sabbat ? (Dieu a terminé son travail de création, et il se repose. Pour cette raison il « bénit le septième jour et en fit un jour sacré ».)
 
2.     Lisez Exode 20.8-11. Quelle raison est donnée pour le sabbat ? (La même raison que celle donnée dans Genèse 2.)
 
3.     Lisez Deutéronome 5.12-15. Quelle raison est donnée pour le sabbat ? (La libération du peuple de Dieu de l’esclavage.)
 
4.     Lisez Exode 31.12-13 et Ézéchiel 20.12. Quelle raison est donnée pour le sabbat ? (Il s’agit d’un signe que Dieu nous rend saints.)
 
5.     Nous avons maintenant au moins trois différentes raisons pour le sabbat : célébrer la Création, célébrer la libération de l’esclavage, et célébrer notre libération du péché. Dieu continue-t-il à changer les raisons pour célébrer le sabbat ? Ou alors, y a-t-il une ligne commune ? (La ligne commune est que dans chacune de ces cas Dieu a fait quelque chose d’important pour nous. Dans chaque cas il y a un rapport avec une demeure – le jardin d’Éden, la permission de revenir chez soi, et des qualifications pour une demeure céleste.)
 
II.     La nature du sabbat
 
1.     Lisez 1 Samuel 7.10-12. Pourquoi Samuel érige-t-il la pierre d’Eben-Ezer ? (Pour se remémorer la victoire sur les Philistins.)
 
2.     Lisez Genèse 17.10-11. Quelle est la raison de la circoncision ? (Se remémorer l’alliance entre Dieu et son peuple.)
 
3.     Nous pouvons voir que le type de mémoriaux que nous venons de voir concerne le temps. Les humains créent des monuments de pierre ou de métal pour aider à se souvenir de personnes ou d’évènements importants. Les gens écrivent sur leur peau ou sur du papier pour se rappeler des évènements importants du passé. Le sabbat est bien différent – il s’agit d’une marque dans le temps. Selon vous, pourquoi Dieu a-t-il créé un marqueur dans le temps ? (Vous souvenez-vous que dans l’introduction j’ai mentionné que la vie nous distrait des choses importantes ? Dieu enlève les distractions de la vie en nous donnant une période de temps pour le célébrer et pour célébrer ce qu’il a fait pour nous.)
 
a.      Que pensez-vous de la fréquence du sabbat ? (Je ne sais pas quel jour de la semaine je suis né, parce que je célèbre mon anniversaire une fois par année. Il en est de même pour mon mariage. Nous célébrons la naissance de mon pays seulement un jour par année. Nous avons les périodes de Noël et de Pâques une fois par année pour célébrer les aspects de la vie de notre Seigneur. Mes amis noirs et hispaniques demandent (aux États-Unis) un mois entier pour les célébrer. Les marmottes et les amoureux ont un jour chaque année. Dieu a quelque chose de spécial en tête pour le sabbat.)
 
b.      Que nous enseigne la fréquence du sabbat ? (Elle met en évidence une semaine littérale de la création. Dieu aurait pu limiter la célébration à un évènement mensuel ou annuel si le récit de la création était une allégorie. De plus, cela nous donne un repos nécessaire chaque semaine.)
 
4.     Lisez Marc 2.23-26. Que pensez-vous de la réponse de Jésus ?
 
a.      De quand date la dernière fois que vous avez constaté un mauvais comportement de vos enfants, et que ceux-ci vous répondent que d’autres enfants se sont également mal comportés ? Avez-vous répondu : « Je suis désolé(e), vous avez raison. Si nous n’arrivons pas à faire cesser le mal dans son ensemble, nous devrions excuser votre mauvais comportement. » ?
 
i.       Notre Seigneur soutient-il un tel argument ? (C’est très improbable. Jésus semble dire que dans chaque situation vous devez vous rappeler l’image globale. Oui, les gens ordinaires n’avaient pas le droit de manger les pains du temple. Mais l’approvisionnement de nourriture pour les humains est plus important que les règles normales du temple.)
 
b.      Les disciples étaient-ils, comme David, dans une quelconque situation d’urgence ? (Non. Ils grignotaient.)
 
c.       Si j’étais le conseiller de Jésus je lui aurais suggéré de répondre au Pharisiens : « Quoi, êtes-vous bêtes ? Grignoter quelques grains ne veut pas dire récolter. Ils ne travaillent pas. » Cela semble la réponse évidente. Que nous dit le fait que Jésus n’ai pas répondu la réponse évidente ? (Cela nous dit qu’il voulait enseigner quelque chose de spécifique concernant le sabbat, par opposition à contester les faits.)
 
5.     Lisez Marc 2.27-28. Quel(s) enseignement(s) veut nous donner Jésus ? (Les besoins des humains (dans ce cas manger) prime sur le sabbat. Le deuxième enseignement de Jésus est qu’il peut porter ce jugement parce qu’il est Seigneur du sabbat.)
 
6.     Lisez Marc 3.1-4. S’agit-il d’une question difficile à répondre ?
 
7.     Lisez Marc 3.5-6. Quelle est l’hypocrisie ici ? (Le sabbat Jésus guérissait, alors que ceux qui le critiquaient au sujet du sabbat complotaient un meurtre.)
 
8.     Ces deux histoires se suivent dans la Bible. Quel enseignement nous donne Dieu au travers de ces histoires ? Suggèrent-elles que le sabbat n’est pas important ? (Ces histoires montrent l’importance du sabbat. La Bible a défini des limites au temps, et Dieu a pensé que le sabbat était si important qu’il a montré comment comprendre et vivre le sabbat de façon appropriée.)
 
III.  Les attaques contre le sabbat
 
1.     Lisez 2 Pierre 3.3-4. Qu’y trouve-t-on comme signe des « derniers jours » ? (Des attaques contre Dieu, sur la base du fait que son avènement n’a pas encore eu lieu.)
 
2.     Lisez 2 Pierre 3.5-7. Qu’est-ce qui est faux dans les arguments des attaquants ? (Ils oublient que Dieu a apporté le jugement sur le monde par le déluge. Ils oublient que Dieu est le Créateur.)
 
a.      En quoi le sabbat est-il un antidote contre ce genre d’arguments ? (Le sabbat est un rappel hebdomadaire de la puissance de Dieu en tant que notre Créateur et Rédempteur.)
 
3.     Lisez Apocalypse 14.6-7. Quel est le message de Dieu pour la fin des temps ? (Donnez gloire à Dieu car le temps du jugement est arrivé.)
 
a.      Sur quelle base Dieu réclame-t-il notre adoration ? (Sa Création.)
 
4.     Réfléchissez-y un instant. Si l’argument de Dieu pour soutenir son jugement final est sa puissance, telle que démontrée dans la Création et dans le déluge, dans quelle mesure le sabbat est-il important ? (Il est au milieu de la bataille. Il est le rappel de l’élément à la base de la revendication de Dieu pour le jugement final.)
 
a.      Pouvez-vous comprendre pourquoi Satan met une grande priorité à annuler l’importance du sabbat ?
 
5.     Dans Hébreux 3, la Bible nous avertit de ne pas être comme les Israélites qui ne sont pas entrés dans la terre promise après leur exil d’Égypte. Le fait d’entrer dans le pays promis est assimilé à « entrer dans son repos » (Hébreux 3.18). Avec cet arrière-plan, lisez Hébreux 4.1-5. À quoi est comparé le sabbat ? (À l’entrée dans la terre promise après la difficulté du voyage depuis l’Égypte.)
 
a.      Lisez à nouveau Hébreux 4.1-2. À quoi d’autre est comparé le sabbat ? (Le salut par la grâce seule. Souvenez-vous qu’Exode 31.13 et Ézéchiel 20.12 ont prédit que le sabbat commémore le fait que Jésus nous rend saints.)
 
6.     Lisez Hébreux 4.6-10. Dans quel repos de sabbat devrions-nous entrer, qui est bien plus important que l’entrée du peuple de Dieu dans la terre promise ? (Le repos de nos efforts pour nous sauver nous-mêmes par nos propres œuvres ! Le sabbat commémore également le salut par la grâce seule.)
 
a.      Les attaques les plus récentes contre l’adoration le sabbat proviennent d’un groupe qui soutient que les textes que nous venons de lire signifient que nous sommes entrés dans la période de l’histoire qui correspond au « repos du sabbat ». Ainsi, nous n’avons plus besoin d’adorer le sabbat. Y a-t-il un sens logique à cela ? (Non ! Le sabbat est un mémorial. Il s’agit d’un marqueur, d’un point de référence temporel. Il ne s’agit plus d’un marqueur s’il devient la période de l’histoire dans laquelle vous vivez.)
 
7.     Lisez Hébreux 10.23-25. L’auteur de l’épître aux Hébreux suggère-t-il qu’il n’est plus nécessaire d’observer le sabbat hebdomadaire ? (Non ! Il dit : « Continuons à reconnaître publiquement notre espérance, sans fléchir » ! Cette espérance est la grâce en regard du jugement, cette espérance est la seconde venue de Jésus. Comme nous l’avons vu précédemment, l’observation du sabbat est un rappel hebdomadaire comme base de notre espérance !)
 
8.     Cher(ère) ami(e), Dieu a désigné le septième jour comme son sabbat. Ce mémorial dans le temps n’a jamais changé, ni ne s’est éclipsé avec le temps. Dans les derniers jours, son importance est plus grande que jamais. Le sabbat est l’objet d’attaques de la part de Satan parce qu’il est le rappel hebdomadaire de notre espérance et confiance en notre Créateur et Rédempteur. Si vous n’avez pas observé le sabbat sérieusement, voulez-vous vous y engager dès maintenant ?
 
IV.    La semaine prochaine : La création et l’Évangile.
Le soupir de la terre

Le soupir de la terre

Un commentaire sur le livre de Daniel qui fait preuve d’une grande sensibilité prophétique et d’une solide connaissance de la culture hébraïque.
1844 simplifié

1844 simplifié

Quel est, pour les chrétiens d’aujourd’hui, la signification, s’il y en a une, de l’année 1844 et des événements qui y sont associés ? Ce livre est destiné à devenir l’un des ouvrages les plus importants pour un chrétien qui attend l’imminent retour du Christ.
Islam & christianisme dans la prophetie

Islam & christianisme dans la prophetie

Ce livre explore soigneusement le mystérieux livre de Daniel, les chapitres 11 et 12 en particulier, et dévoile un tableau fascinant de la prophétie concernant le Catholicisme, le Protestantisme, l’Islam et les États-Unis. Il examine leur rôle passé, présent et futur dans le conflit final qui est à nos portes.
Le dernier échelon de la prophétie biblique

Le dernier échelon de la prophétie biblique

Ce livre se concentre sur les dernières prophéties de Daniel qui couvrent les temps du prophète jusqu’à nos jours. Les derniers chapitres constituent un échelon prophétique que nous pouvons gravir et duquel nous pouvons attendre l’avenir avec espérance.
Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Cette biographie replace l’homme et le roi dans son époque et dans son cadre, la Babylonie et l’ensemble du Proche-Orient antique. Ainsi fait-on connaissance avec un souverain à la personnalité exceptionnelle, et peut-on en admirer l’oeuvre, dont les ruines retrouvées à Babylone et ailleurs portent encore témoignage. En achevant son propos sur ce règne, ce livre porte ainsi un jugement équilibré sur Nabuchodonosor et ressuscite la civilisation dont il se voulut le symbole dans son plus bel éclat.
Les prophéties de Daniel

Les prophéties de Daniel

Coffret de 5 DVD avec 12 conférences du Dr. Jean-Paul Lagarde sur les prophéties de Daniel. Le Dr. Lagarde nous dévoile avec beaucoup de simplicité le fruit de plusieurs dizaines d'années de recherche et d'étude sur le livre de Daniel. Une référence sur le sujet.
 

faire un don