Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 09 – Le mariage, don de l’Éden (Genèse 2, Marc 10, 1 Corinthiens 7, Éphésiens 5)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi Satan a approché Ève quand il a essayé d’entraîner l’humanité dans le péché ? Genèse 3.6 dit qu’Adam était « avec » Ève, mais il n’est pas dit exactement quand il est arrivé. Le fait que Dieu dise à Adam que son péché était d’avoir « écouté sa femme » (Genèse 3.17), par opposition à avoir écouté Satan, indique à mes yeux qu’Adam n’était pas présent quand Satan a tenté Ève. Que devons-nous en conclure ? Le péché originel incluait, comme partie cruciale, une attaque contre le mariage ! L’assaut ne s’est pas arrêté là. Aujourd’hui, il y a de sérieux conflits entre la moralité séculière de l’égalité des idées et le mariage. Il y a également un nombre sans précédent d’adultes qui ne se marient jamais, et les statistiques de divorce sont terribles. Débutons notre étude de la Bible et voyons ce que Dieu a à nous enseigner au sujet du mariage !
 
I.       Le mariage idéal
 
1.     Lisez Genèse 1.28-29 et Genèse 2.15-18. Quels sont les sujets des premières instructions divines données aux humains ? (La délégation d’autorité, le régime alimentaire, le travail, le péché et le mariage.)
 
a.      Que devons-nous en conclure ? (Les premières instructions données par Dieu couvrent probablement les éléments qu’il pensait être les plus importants pour les humains.)
 
i.       Combien d’entre eux sont la cible d’attaques aujourd’hui ? (L’évolution nie tant notre autorité que la délégation d’autorité. Au moins en Amérique, l’alimentation semble hors de contrôle chez une part substantielle de la population. Notre éthique de travail s’effrite. Le mariage en prend un coup. Le péché est endémique.)
 
2.     Focalisons-nous sur Genèse 2.18. Que dit Dieu sur le fait qu’Adam soit seul ? (Ce n’est « pas bon ».)
 
a.      Aux États-Unis, de plus en plus de gens ne se marient jamais. Dieu dit que cela n’est « pas bon ». Qu’avez-vous observé sur la question de savoir si le mariage est bon pour une personne ?
 
3.     Lisez Marc 10.4-9. Que nous enseigne Jésus sur le mariage et le divorce ?
 
a.      Notez l’autorité que Jésus emploie pour enseigner. La Genèse est-elle une autorité pour nous aujourd’hui quand nous discutons des questions liées au mariage ? (Cela est extrêmement important. Jésus n’a pas considéré le récit de la création d’Adam et d’Ève comme une simple histoire (ou pire, comme une allégorie). Il la considérait comme ayant autorité pour les questions théologiques liées au mariage.)
 
4.     Lisez Éphésiens 5.28. Que cela nous enseigne-t-il quant au mariage idéal ? (Dans mon grand âge, je peux attester avec certitude la vérité de cette déclaration.)
 
II.     Les alternatives au mariage
 
1.     Lisez Genèse 4.17-19. Quels deux faits importants apprenons-nous au sujet de Lémek ? (Il était de la descendance de Caïn, et il est le premier de la Bible à avoir deux femmes.)
 
a.      Si le récit de la Genèse, dans lequel un homme et une femme deviennent « une seule chair », fait autorité pour le mariage, que devons-nous en conclure ici ? (Lémek se trouvait en dehors de la volonté de Dieu. Cependant, le fait qu’il fût un descendant de Caïn nous donne une idée sur la raison pour laquelle cela est arrivé.)
 
2.     Lisez 1 Corinthiens 7.32-34. Paul a-t-il besoin de cours de rattrapage sur la Genèse ? A-t-il manqué le « pas bon » défini par Dieu ? (Lisez 1 Corinthiens 7.25-28. Premièrement, Paul dit qu’il ne parle pas de la part de Dieu. Deuxièmement, il relève ce qu’il voit comme des désavantages pratiques au fait d’être marié.)
 
a.      Paul dit que le mariage apporte des « problèmes ». Je vois ces problèmes dus à l’esprit « partagé » et aux enfants. S’agit-il de « problèmes » bons ou mauvais ? (Le partage améliore notre caractère. Les enfants nous donnent une bien meilleure vision sur notre Seigneur que n’importe quoi d’autre dans la vie. Quand Dieu dit dans la Genèse que le fait d’être célibataire n’était « pas bon », je pense que Dieu parlait de certains des problèmes les plus élémentaires de la vie. Le mariage et les enfants peuvent être un test, mais ils apportent également le développement du caractère et une grande joie.)
 
b.      Si vous avez des enfants, comment serait votre vie sans eux ?
 
3.     Lisez à nouveau 1 Corinthiens 7.26. Selon Paul, quelle est la motivation pour ce conseil ? (La crise du moment. Il ne donne pas un conseil divin, et il ne donne pas un conseil général. Il dit qu’en temps de crise, les Chrétiens peuvent raisonnablement dévier de l’idéal.)
 
4.     Lisez Matthieu 19.10. Comment les disciples ont-ils pris les instructions de Jésus sur le mariage et le divorce ? (Pas bien ! Ils en ont conclu que si le mariage était pour la vie, il valait mieux ne pas se marier.)
 
5.     Lisez Matthieu 19.11. Cela suit les instructions de Jésus sur le mariage et le divorce. À qui ces instructions ont-elles été données ? (Pas à tout le monde. Apparemment Jésus autorise des exceptions, tout comme Moïse a autorisé des exceptions.)
 
a.      Lisez Matthieu 19.12. Qui sont les gens exceptionnels à qui les instructions du mariage ne sont pas données ? (1. Les personnes qui sont nées avec l’incapacité de consommer le mariage. 2. Les personnes qui, à cause de circonstances, sont dans l’incapacité de consommer le mariage. 3. Ceux qui ont mis le Royaume des cieux au premier plan.)
 
b.      Lisez Romains 1.26-27. Ce texte est similaire à Lévitique 20.13. Dans la moralité séculaire d’aujourd’hui, traiter chaque personne et chaque idée comme égales est la substitution des règles bibliques sur la moralité. L’un des arguments est que certains sont nés avec une prédisposition à l’attirance du même sexe. J’ai remarqué que les enfants sujets à des abus sexuels par des personnes de même sexe grandissent parfois en devenant homosexuels. En supposant que l’on puisse naître homosexuel ou être poussé dans cette direction par des abus, comment appliquer le conseil de Matthieu 19.11-12 ? (Jésus dit que les exceptions au mariage idéal sont pour ceux qui, sans que cela puisse leur être imputé, ne correspondent pas à un mariage entre un homme et une femme.)
 
c.       Lisez à nouveau la dernière phrase de Matthieu 19.11. Jésus crée-t-il une quatrième exception ? (Entre la déclaration de Jésus, selon laquelle Moïse a autorisé le divorce à cause de leur obstination, et cette déclaration, il semble que Dieu donne aux humains une certaine marge de manœuvre pour dévier de son idéal. Mais cela n’est pas son plan.)
 
6.     Mon cercle d’amis semble toujours inclure quelques femmes qui aimeraient beaucoup se marier, mais qui ne trouvent pas le « bon » mari. Devraient-elles quand même se marier ? (La teneur de 1 Corinthiens 7 est que ces femmes ont une grande marge de manœuvre sur ce qu’il faut faire au sujet de leur situation.)
 
7.     Lisez Jérémie 16.9. S’agit-il d’une autre exception ? (Lisez Jérémie 16.10-11. Jérémie prédit une détérioration du mariage quand le peuple abandonne Dieu. Je lis actuellement le livre Coming Apart : The State of White America, 1960-2010 de Charles Murray, qui met en évidence la détérioration continue du mariage dans certains segments de la société américaine. L’auteur soutient que cela crée une division des « classes » d’une façon qui n’a jamais existée auparavant ! Le mariage idéal est important non seulement pour le couple, mais pour la société dans son ensemble !)
 
III.  L’analogie du mariage
 
1.     Lisez Ésaïe 54.5-6. Si nous vivons une situation bien en deçà de l’idéal du mariage, quelle promesse spéciale fait Dieu ? (Il nous promet qu’il sera notre compagnon. Il sera notre conjoint.)
 
2.     Lisez Éphésiens 5.25-27. Quelle autre analogie au mariage trouvons-nous ici ? (Jésus est à l’Église ce que les maris devraient être à leur épouse.)
 
a.      Selon ce texte, quà f pas trouver le "? trouvons-nous ici?it Dieu?pour la société dans son ensemble!euvent pas trouver le "?’a fait Jésus pour l’Église ? (Il s’est donné lui-même.)
 
b.      S’agit-il d’un bon ou d’un mauvais conseil pour les maris ? (C’est le meilleur conseil. L’égoïsme est dans le cœur de chacun de nous, et il est le fondement de l’infidélité. Si un mari décide de mettre sa femme en premier, il crée une barrière à l’infidélité et il « s’aime lui-même » (Éphésiens 5.28).
 
i.       S’agit-il d’un bon ou d’un mauvais conseil pour les maris ? (Dès lors que Jésus était un homme, cela semble forcer l’analogie. Je pense que le conseil s’applique tant aux maris qu’aux femmes.)
 
ii.     Combien de mariages échouent à cause de l’égoïsme ?
 
3.     Lisez Éphésiens 5.31-33. Quel est le mystère ? (Peut-être que cela dépend de votre expérience. Si vous comprenez l’amour de Dieu, alors cela vous aide à comprendre ce que Dieu a à l’esprit pour le mariage. Si vous avez un mariage heureux, alors cela vous aide à comprendre l’amour de Dieu pour son peuple. L’un aide à expliquer l’autre – et il s’agit d’une autre raison pour laquelle un mariage heureux entre un homme et une femme est l’idéal de Dieu depuis le début des temps !)
 
4.     Cher(ère) ami(e), si votre mariage n’est pas idéal, si vous n’êtes pas heureux(se), voulez-vous vous engager aujourd’hui à mettre un esprit altruiste dans votre mariage ? Voulez-vous vous engager à vous abandonner et à abandonner vos désirs égoïstes pour améliorer votre relation avec votre conjoint ? Dieu promet qu’en faisant cela, vous vous aimerez en fin de compte !
 
IV.    La semaine prochaine : Gestion et environnement.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don