Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 02 – Au commencement (Genèse 1 à 3, Job 38, Romains 5)

Copyright © 2012, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La semaine dernière j’ai écrit qu’il n’était pas possible d’être chrétien sans croire à la Trinité. En affirmant cela, je veux dire qu’un Chrétien doit croire que Jésus est pleinement Dieu. Cette semaine nous étudions un autre enseignement central de la Bible – que le monde a été créé par la parole de Dieu. Le monde n’est pas le résultat d’une évolution, et Dieu n’a pas « supervisé » le hasard et la sélection naturelle. Dans quelle mesure est-il important de croire à la Création ? Ouvrons la Bible et découvrons-le !
 
I.       Le récit de Dieu sur les origines
 
1.     Lisez Genèse 1.1-5. D’après la Bible, qui a créé « le ciel et la terre » ? (Dieu !)
 
a.      Le message principal de Dieu est qu’il est le Créateur. Mais il a un deuxième message qui concerne son œuvre créatrice. Quel est-il ? (Il n’a pas eu besoin d’aide d’aucune sorte. Il est parti du « chaos » et du « vide » et a simplement créé l’univers par sa parole. Il n’a même pas eu besoin de « lever le petit doigt ».)

2.     Lisez à nouveau Genèse 1.5. Combien de temps cela a-t-il pris à Dieu pour faire cela ? (La Bible dit un jour. Dans l’éventualité où nous aurions tendance à interpréter ce « jour » comme une période de temps plus longue, Dieu décrit le jour en des termes que nous comprenons par expérience.)

a.      Pourquoi Dieu appelle-t-il un jour « soir » et « matin » ? Ne s’agit-il pas de demi-jours ? (Dans Lévitique 23.32 nous trouvons qu’un jour se mesure « d’un soir à l’autre ». Le problème disparaît si vous dites que « soir » est la nuit et que « matin » est le jour. Il s’agit d’un jour complet en utilisant le soleil comme gardien du temps habituel.)
 
b.      Qu’en est-il du fait que le soleil n’existait pas encore à ce moment-là, puisqu’il a été créé plus tard (Genèse 1.16) ? (Dieu utilise ce standard de mesure de temps durant la semaine tant avant qu’après la création du soleil. Dieu a peut-être créé un soleil artificiel – ce qui n’est pas un problème pour quelqu’un qui peut créer le vrai soleil !)
 
II.     Pourquoi la Création est importante pour Dieu

1.     Beaucoup de gens citent Job 13.15 pour dire que Job aurait été fidèle à Dieu même si Dieu l’avait tué. Si vous lisez le chapitre entier (Job 13) vous constaterez que ce que Job dit réellement est : « Je veux faire comparaître Dieu devant une cour céleste. Dieu aura ainsi à apporter les charges qu’il a contre moi et j’aurai l’opportunité de défendre ma cause. Si j’obtiens un procès équitable, je gagnerai. Si je ne gagne pas, alors je serai tranquille et je mourrai. » C’est la raison pour laquelle la deuxième partie de Job 13.15 dit : « Devant lui je veux défendre mes voies ». Job lance un défi à Dieu. Lisez Job 38.1-3. Comment Dieu répond-il au défi que lui lance Job ? (Il dit : « Je te donnerai un procès ! Toi, humain ignorant, tu vas répondre à quelques questions que je te poserai. »)

a.      Lisez Job 38.4-6. Quelles sont les réponses aux questions de Dieu ? (Job n’était pas un témoin.)
 
i.       Quelle question Dieu pose-t-il réellement ? (Qui es-tu pour lancer un défi au Créateur ?)
 
2.     Parcourez rapidement le chapitre 38 du livre de Job. Quel est le message de Dieu ? (Il est tout puissant et omniscient. La Création obéit à des lois et Dieu a créé les lois.)

a.      Dans quelle mesure la Création est-elle importante quand Dieu revendique être notre Dieu ? (Cela va au cœur du problème. Dans la Bible, Dieu cite à maintes reprises sa Création comme base de sa revendication à son autorité sur Job (et sur n’importe qui d’autre). Le débat création/évolution est en fait un débat sur la puissance de Dieu et son autorité. Dieu proclame : « Je suis si puissant que je n’ai qu’à parler pour que cela existe ». L’évolution, évidemment, soutient que Dieu a eu besoin de beaucoup d’aide et de beaucoup de temps.)

3.     Lisez Genèse 1.26-27. En quoi ce récit est-il en conflit avec la théorie de l’évolution ? (Nous avons été créés selon un modèle. Dieu a planifié de créer les humains selon son image et sa ressemblance. Dieu a planifié que les humains dominent sur les animaux.)
 
a.      Pourquoi cela est-il important pour Dieu ? (Dieu a une relation spéciale avec les humains. Il n’a pas trébuché sur nous en se promenant dehors.)
 
b.      Pensez un moment à ce que dit la Bible sur la relation entre les humains et les animaux. Cela est-il en conflit avec la théorie de l’évolution ? (La théorie de l’évolution dit que non seulement les humains ont une origine animale, mais que la sélection naturelle est en grande mesure un résultat de l’interaction avec les animaux (ce qui signifie que si nous ne courons pas plus vite que les animaux, ou si nous ne sommes pas plus malins qu’eux, nous mourrons). La Bible dit, en total contraste, que nous « dominons » les animaux.)

4.     Lisez Deutéronome 30.19-20. Selon la théorie de l’évolution, qui est le vrai concepteur des humains ? (La mort. Nous avons été conçus par la mort. Si la mort est notre conceptrice, alors Dieu nous a menti sur le choix le plus fondamental qu’il a placé devant nous.)

5.     Lisez Genèse 3.1-4. Ce texte et le texte que nous venons de lire dans Deutéronome nous amènent gentiment sur une ligne de logique très importante. Quelle est « l’histoire » générale que Dieu nous dit en ce qui concerne lui et nous ? (Il nous a créés parfaits. Nous ne lui avons pas fait confiance, nous ne l’avons pas cru et nous lui avons désobéi, avec comme résultat que nous sommes devenus sujets à la faiblesse, à la maladie et à la mort éternelle.)
 
a.      Quelle est l’histoire générale que nous enseigne la théorie de l’évolution ? (Nous sommes passés de faibles à forts pour devenir l’animal dominant – et ayant ainsi droit à la meilleure vie !)
 
b.      Ces deux « histoires » sont-elles compatibles ?

c.       Pouvez-vous faire concorder la grâce et les œuvres dans ce processus de pensée logique ? (Oui ! La Bible dit que tant notre création que notre rédemption vient de la grâce imméritée et de la puissance de Dieu. La théorie de l’évolution est une approche de type « œuvres » du salut et de la vie. Nous nous améliorons grâce à nos propres efforts.)

6.     Remarquez-vous, cher(ère) ami(e), que la théorie de l’évolution dépouille Dieu de son accréditation principale et subvertit son histoire ?
 
III.  Pourquoi la Création est-elle importante pour les humains
 
1.     Peut-être que la raison principale pour laquelle la Création est importante pour les humains est qu’elle dit que nous sommes issus de la main de Dieu. Mais beaucoup de nos visions basiques de la vie sont directement liées au récit de la Création. Lisez Genèse 2.20-23. Un argument en faveur de la théorie de « l’évolution supervisée par Dieu » est que les auteurs de la Bible ne pouvaient pas très bien décrire les mécanismes de l’évolution, ainsi ils ont raconté une histoire qui transmettait une idée similaire à l’évolution. Cet argument s’accorde-t-il avec le texte de la Bible ? (Non ! Dieu est assez détaillé. Les détails qu’il donne sont complètement et totalement en conflit avec l’idée de hasard et de la sélection naturelle.)

a.      Que nous dit ce récit au sujet de la relation entre l’homme et la femme ? (Qu’ils ont été créés égaux. Ève a été prise d’une côte, et non de la tête ou du pied d’Adam.)

i.       Que nous enseigne la théorie de l’évolution sur la relation entre l’homme et la femme ? (Que quiconque peut dominer se doit de le faire.)
 
2.     Lisez Genèse 2.24. En quoi le mariage et la création sont-ils liés ? (Si la théorie de l’évolution est une explication correcte de l’origine humaine, alors le mariage de « une seule chair » entre un homme et une femme n’a aucun sens.)
 
a.      Lisez Éphésiens 5.28-31. Que nous enseigne le « une seule chair » sur la façon dont la femme doit être traitée au sein du mariage ?

3.     Lisez à nouveau Genèse 3.2-4. La « primauté du droit » est essentielle dans une société libre. L’activité des humains doit être régie par des lois, et non par la fantaisie arbitraire d’un dirigeant. Que nous enseigne le débat création/évolution sur la primauté du droit ? (En nous créant, Dieu a prévu que nous suivions des lois. Il croit à (et il est mort pour) la primauté du droit. La théorie de l’évolution soutient l’idée selon laquelle la personne la plus puissante fait la loi.)

4.     Lisez Genèse 2.2-3. En quoi le sabbat est-il lié au récit de la Création ? (Il s’agit d’une célébration et d’un rappel hebdomadaire d’une création en six jours littéraux. Tout comme le mariage, les fondements du sabbat sont annihilés par la théorie de l’évolution.) 
 
5.     Lisez Romains 5.12-15. Comment Paul explique-t-il l’évangile ? (Il dit qu’Adam nous a plongés dans le péché et que Jésus nous en a sauvés. Jésus a triomphé là où Adam a échoué.)
 
a.      Qu’en serait-il s’il n’y avait jamais réellement eu d’Adam ? Comment cela affecterait-il notre vision du salut ?

6.     Lisez 1 Corinthiens 15.23-26. Ce message constitue-t-il une partie critique de l’évangile ? (Oui. Jésus triomphe du péché et il nous sauve de la mort.)

a.      Notez que la mort est « le dernier ennemi », et qu’elle est détruite par Jésus. Dans quelle mesure la mort est-elle importante dans la théorie de l’évolution ? (Elle est cruciale. La sélection naturelle définit les gagnants et les perdants comme le résultat de la mort.)
 
7.     Lisez Apocalypse 21.1-4. Si vous ne croyez pas au récit de Dieu sur la création originelle, pourquoi croiriez-vous à son récit relatif à la nouvelle création ?
 
a.      Si nous croyons que le récit de la création est une analogie décrivant l’évolution, que nous enseigne cela concernant notre nouvelle demeure céleste ? (Notez le verset 4 – les éléments qui n’existeront plus dans le ciel sont essentiels à l’évolution, à la survie des plus forts et à la mort des moins forts ! La théorie de l’évolution est totalement incompatible avec l’évangile.)

8.     Aujourd’hui nous avons uniquement abordé les problèmes liés à la théorie de l’évolution comme explication de notre origine. Cher(ère) ami(e), si vous avez accepté la théorie de l’évolution comme récit possible de l’origine des humains, voulez-vous rejeter cette pensée et placer votre foi dans la déclaration de Dieu sur les origines, ainsi que dans le plan de son évangile ?

IV.    La semaine prochaine : Un Dieu rédempteur.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don