Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 12 - L’adoration dans l’Église primitive (Actes 1, 2, 17 & 18, 1 Corinthiens 13)

Copyright © 2011, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Comment adoraient les personnes qui vivaient avec Jésus ? L’église naissante était remplie de personnes qui avaient l’opportunité d’entendre les enseignements de Jésus. Ont-ils reçu des informations spéciales de notre Seigneur ? Pouvons-nous intégrer à notre service d’adoration ce qu’ils utilisaient dans leur adoration ? Étudions le récit biblique et voyons ce que nous pouvons apprendre !
 
I.       L’instruction
 
1.     Lisez Actes 1:1-3. Quels sont les deux sujets que Jésus discute avec ses disciples après la résurrection ? (Qu’il était vraiment ressuscité du tombeau, et du royaume de Dieu.)
 
a.      Jésus était-il le seul enseignant impliqué ? (Non. Le texte révèle que Jésus est monté au ciel "après avoir donné ses ordres, par l’Esprit saint".)

2.     Lisez Actes 1:4-6. Après ses instructions post-résurrection sur le royaume de Dieu, les disciples comprennent-ils clairement ? (Non ! Ils pensaient encore que le royaume de Dieu devait être provoqué par un renouveau du royaume d’Israël.)

a.      Comment expliquez-vous que les disciples avaient une compréhension encore erronée ? (Cela montre que nous pouvons parfois avoir de grandes difficultés à comprendre la vérité - même avec les meilleurs enseignants.)
 
3.     Lisez Actes 1:7-9. Pourquoi Jésus n’a-t-il pas dit : "Vous êtes des nouilles ! Pourquoi n’avez-vous pas prêté attention ?"
 
a.      Est-il possible que les disciples n’aient pas mal compris ? (Lisez Apocalypse 21:1-3. Le temps vient où Jésus fera toute chose nouvelle sur la terre et fera descendre du ciel la Jérusalem nouvelle.)

b.      Notez que dans Actes 1:8 Jésus réfère à ses disciples comme étant ses témoins "à Jérusalem, dans toute la Judée et en Samarie". Que cela devrait-il dire à ses disciples concernant le royaume ? (Que le royaume de Dieu ne se limite pas à Israël, mais à la Samarie et à toute la terre.)

c.       Que cela nous enseigne-t-il sur l’adoration dans l’église naissante ? (Ils devaient encore résoudre des grands problèmes liés à l’évangile.)
 
4.     Lisez à nouveau Actes 1:8. Nous avons appris que l’Esprit saint travaillait déjà avec Jésus pour instruire ses disciples. Que promet Jésus quand il dit : "vous recevrez de la puissance quand l’Esprit saint viendra sur vous" ? (Cela suggère des degrés de puissance avec le don de l’Esprit saint.)
 
a.      Lisez à nouveau Actes 1:5. Que signifie recevoir un "baptême dans l’Esprit saint" ?

5.     Lisez Actes 1:12-14. Selon vous, pour quoi prient-ils ? (La restauration du royaume d’Israël. La puissance de l’Esprit saint.)

6.     Quels enseignements trouvons-nous ici concernant l’adoration ? (Ils priaient. Nous devons prier pour avoir une compréhension correcte de l’évangile. Nous devons prier non pas seulement pour l’Esprit saint, mais pour être baptisés dans l’Esprit saint, pour recevoir une grande puissance.)
 
II.     L’accomplissement
 
1.     Lisez Actes 2:1-4. Nous avons vu que l’Esprit saint travaillait avec Jésus pour donner les dernières instructions aux disciples de Jésus. Qu’est-ce qui est différent aujourd’hui ? (L’Esprit saint est venu en puissance.)

a.      Quels étaient les signes de l’Esprit saint venant en puissance ? (Le vent faisait du bruit comme une tempête. Le feu restait sur chacun d’entre eux. Ils avaient le don miraculeux de parler en langues étrangères.)

b.      Cela ne m’est jamais arrivé. Cela vous est-il déjà arrivé ? Toutes sortes d’églises ont des images de feu sur leurs signes et logos, mais en réalité pas de feu dans leur église. D’après ce que je peux dire, j’ai l’Esprit saint "normal". Je n’ai jamais expérimenté la "grande puissance" de l’Esprit saint. Pourquoi ? (J’ai été dans des rencontres où je pouvais ressentir distinctement l’Esprit saint, mais je n’ai jamais entendu le vent, ni vu le feu.)
 
i.       Comment ces disciples ont-ils reçu une telle puissance ? (Il y a deux éléments. Il leur avait été promis, et ils priaient avec ferveur pour la recevoir.)
 
2.     L’Esprit saint en puissance nous a-t-il été promis ?

3.     Les auditeurs disaient : "Qu’est-ce que cela veut dire ?" (Actes 2:12). Lisons ce que Pierre dit que cela signifie. Lisez Actes 2:14-18. L’Esprit saint nous a-t-il été promis, non pas simplement avec une puissance normale, mais avec une grande puissance ? (Oui ! S’il y a deux mille ans on pouvait dire "dans les derniers jours", comment appellerait-on notre époque maintenant ? Si Joël 3 dit que cette promesse s’adresse à ceux des "derniers jours", la seule compréhension raisonnable est que cela s’applique à nous.)

a.      Rappelez-vous les deux ingrédients pour que l’Esprit saint vienne en puissance. La promesse en était un, et la prière fervente était l’autre. Avez-vous déjà prié avec ferveur pour que l’Esprit saint vienne en puissance ?
 
4.     Continuons la lecture du texte biblique. Lisez Actes 2:22-24. De quoi s’agit-il ? (Du message de l’évangile.)
 
a.      Quel rôle l’Esprit saint plein de puissance a-t-il joué dans le service d’adoration/évangéliste ? (Lisez Actes 2:32-33. L’Esprit saint était la preuve de la vérité du message. Il a attiré l’attention des autres, il a prouvé que Pierre n’était pas saoul et ne jouait pas la comédie.)

5.     Lisez Actes 2:37-39. Quel autre rôle joue l’Esprit saint ? (L’Esprit saint a aidé les auditeurs à les convaincre de leurs péchés (voir Jean 16:8-11, version NEG). L’Esprit saint était également un don promis.)

a.      Dans Actes 2:38, Pierre promet-il l’Esprit saint normal ou avec une grande puissance ? (Avez-vous déjà acheté quelque chose, puis quand vous l’apportez chez vous vous il ne fonctionne pas comme au magasin ? Qu’avez-vous fait quand cela vous est arrivé ? Je ne peut pas voir autre chose que Pierre promettant ce qu’il vient de voir - l’Esprit saint en grande puissance.)
 
6.     Lisez Actes 2:40-43. Quelle merveilleuse réponse ! Trois mille personnes se sont converties en un seul jour ! Notez la référence à la grande puissance de l’Esprit saint au verset 43. Que cela suggère-t-il ? (Tout le monde était en admiration devant les miracles et les prodiges. Mais il semble que seuls les apôtres les faisaient.)
 
a.      Devons-nous en conclure que la grande puissance de l’Esprit saint est (était) seulement disponible aux responsables ?

b.      Lisez à nouveau Actes 2:17-18. Les personnes décrites sont-elles des responsables ? (Non. Exactement l’opposé. Le jeune et le vieillard ont le don. La femme a le don. "Tout le monde" a le don.)

c.       Cher(ère) ami(e), je ne connais pas la réponse à la question de savoir pourquoi la grande puissance de l’Esprit saint n’est pas présente aujourd’hui. J’aimerais entendre le vent, voir le feu et expérimenter la grande puissance de l’Esprit saint. Je pense que nous devons prier avec ferveur pour cela et voir ce que Dieu fera ! En attendant, approfondissons cette question.)
 
III.  Une autre rencontre évangéliste
 
1.     Lisez Actes 17:16-21. À quelles sortes de réactions Paul fait-il face en prêchant ? (Les réactions semblent aller de sceptique à moyennement curieux.)

a.      Les choses seraient-elles différentes si la grande puissance de l’Esprit saint travaillait avec lui ?

2.     Si vous parcourez Actes 17:22-31 vous verrez que Paul leur prêche l’évangile en se basant sur l’évidence de la nature. Son message est semblable à celui de Pierre à la Pentecôte. Pierre cite la Bible et Paul cite la nature. Lisez Actes 17:32-34. Combien de personnes Paul a-t-il converties ? (Juste quelques-unes.)
 
a.      Pierre avait la grande puissance de l’Esprit saint et 3'000 conversions. Paul ne l’avait pas et n’avait que quelques conversions. Quelque chose ne va pas avec Paul ? (Lisez Actes 9:17. Paul (Saul) est "rempli d’Esprit saint".)
 
b.      Lisez Actes 18:4-5 et Actes 18:8-11. Qui est avec Paul dans sa prédication évangéliste ? (Nous constatons que Paul n’a pas la puissance manifestée à la Pentecôte, mais Dieu dit qu’il est avec Paul lorsqu’il prêche.)

c.       Dès lors que Dieu dit qu’il est avec Paul quand il prêche, pourquoi sa grande puissance n’est-elle pas présente ?

IV.    Conseil sur la grande puissance de l’Esprit saint
 
1.     Lisez 1 Corinthiens 13:1-3. Quelle est la relation entre les dons spirituels et l’amour pour les autres ? (Il nous est dit de ne pas perdre de vue l’objectif. Le vrai but n’est pas la grande puissance de l’Esprit saint. Ces dons de l’Esprit saint sont des outils pour faire avancer l’évangile. Le cœur de l’évangile est d’aimer Dieu et nos semblables (Matthieu 22:37-40).)
 
2.     Lisez 1 Corinthiens 14:1. Quelle attitude devons-nous avoir au sujet de cette grande puissance de l’Esprit saint ? (Nous devons désirer (et prier pour) toute la puissance de l’Esprit saint que Dieu veut partager. Mais nous devons reconnaître que les dons de l’Esprit saint sont des outils pour nous aider à amener les autres dans le royaume de Dieu.)

3.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous prier avec ferveur non seulement pour que la grande puissance de l’Esprit saint vous soit donnée, à vous et à votre église, mais afin que l’Esprit vous donne un cœur d’amour envers les autres ?

V.      La semaine prochaine : L’adoration dans le livre de l’Apocalypse.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don