Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 05 - Heureux es-tu, Israël ! (Lévitique 9 et 10, Romains 8, 1 Samuel 15)

Copyright © 2011, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La semaine passée nous avons étudié le sanctuaire construit durant l’exode d’Égypte du peuple de Dieu. À partir du sanctuaire, et de l’original céleste, nous en avons appris beaucoup sur le désir de Dieu d’être avec nous et de nous sauver de la mort éternelle. Cette semaine nous portons notre attention sur le début des pratiques et procédures en relation avec le sanctuaire, afin de voir ce que nous pouvons en apprendre de plus sur le plan de Dieu pour nous. Ouvrons la Bible et découvrons ce qu’elle a à nous enseigner !
 
I.       Le feu amical
 
1.     Lisez Lévitique 9:1-4. À qui est-il demandé de faire une offrande ? (À tous. Tant les dirigeants que le peuple étaient appelés à faire une offrande.)
 
a.      Notez qu’Aaron doit être le premier à apporter son offrande. Pourquoi cela ? (Aaron était le grand prêtre. Mais avant de pouvoir œuvrer pour le reste, il devait d’abord entrer personnellement dans une bonne relation avec Dieu.)

b.      De quelle sorte d’offrandes est-il question ? (Une offrande pour le péché, une pour l’holocauste, une pour la paix, ainsi qu’une offrande végétale.)

i.       Réfléchissez à ces différentes sortes d’offrandes. Quel était le but de ces offrandes ? (Une offrande était pour gérer le problème du péché. Une autre offrande était pour montrer que quelque chose avait volontairement été abandonnée. Une troisième, selon un commentaire biblique, "était une fête sacrée". Il s’agit de l’offrande pour la paix. L’offrande végétale était (dans certains cas) une farine qui, je suppose, brûlait bien et créait une "odeur agréable pour le Seigneur" (Lévitique 2:2).)
 
c.       Nous ne sommes actuellement plus sous le système sacrificiel, mais quel principe d’adoration y trouvons-nous ? (Notre première préoccupation est de considérer notre problème de péché en confessant et en abandonnant le péché. Notre préoccupation suivante et de reconnaître et d’abandonner notre égoïsme. Ensuite, nous avons l’aspect communautaire de l’adoration. Et finalement nous avons la douce jouissance d’une bonne relation avec Dieu.)
 
2.     Lisez Lévitique 9:5-6. Le peuple devait-il faire tout cela pour voir la gloire de Dieu ? (Oui. Souvenez-vous que nous avons appris la semaine passée que Dieu voulait habiter avec son peuple. Dieu veut être avec nous et nous l’adorons. Mais l’adoration n’est pas passive. Dieu a des exigences qu’il a placées sur son peuple comme conditions pour que sa gloire leur apparaisse.)

3.     Lévitique 9:1-21 décrit la façon dont ces directives ont été suivies. Lisez Lévitique 9:22-24. Comment Dieu montre-t-il son acceptation de ces offrandes ? (Sa gloire apparaît au peuple et son feu consume les offrandes.)

a.      Comment réagit le peuple à cela ? (Il pousse des cris de joie et tombe face contre terre.)
 
4.     Certains prétendent que dans l’église nous devrions être très sobres parce que nous sommes pécheurs et que nous sommes dans la présence de Dieu. Comment devrions-nous comprendre la joie et les cris du peuple et le fait qu’il tombe face contre terre ? (Les sacrifices du peuple ont été acceptés. Ses péchés sont pardonnés. Le peuple est dans la présence de son Dieu. Cela donne au peuple une grande joie qui s’exprime par un cri. Sans doute qu’il tombe face contre terre parce qu’il s’agit d’humains qui sont dans la présence de la gloire de Dieu.)
 
a.      Pouvez-vous vous rappeler d’une fois où vous avez "poussé des cris de joie" suite au pardon de vos péchés et du fait que Dieu vous accepte ?

i.       Si vous ne pouvez pas vous en rappeler, pourquoi ?

5.     Lisez Romains 8:1-4. Comment est présenté Jésus ? ("Une chair semblable à celle du péché" - comme sacrifice pour le péché.)
 
a.      Pourquoi était-il nécessaire pour Jésus d’être sacrifié ? (Romains 8:3 nous dit que la loi par elle-même ne peut pas nous sauver parce que "la chair la rendait sans force".)
 
i.       Qu’est-ce que la chair à laquelle fait référence la Bible ? (Mon péché ! Le vôtre !)

6.     Lisez Romains 8:12-17. Après avoir accepté Jésus comme notre offrande pour le péché, que se passe-t-il ensuite ? (Par la puissance de l’Esprit saint nous "faisons mourir les agissements du corps". Nous "souffrons avec lui".)

a.      Qu’avons-nous appris concernant la deuxième offrande dans Lévitique 9 ? (Il s’agit de l’offrande pour l’holocauste. Elle représente le fait d’abandonner quelque chose. Abandonner nos préférences pécheresses. Accepter que nous aurons à partager les souffrances de Jésus.)
 
7.     Lisez Romains 8:18-19 et Romains 8:26-27. Quelle était la troisième offrande dans Lévitique 9 ? (L’offrande de paix.)
 
a.      Comment est-ce reflété ici ? (Dieu envoie son Esprit pour vivre en nous, travailler avec nous, intercéder pour nous.)

b.      Rappelez-vous que le point culminant du processus et des procédures du Lévitique était la gloire de Dieu apparaissant devant le peuple. Quel est le parallèle dans Romains 8:18-19 ? (Il y a deux parallèles : la gloire de Dieu est révélée en nous ; et la création attend la seconde venue de Jésus.)

8.     Lisez Actes 2:1-3. Comment s’est manifestée la gloire de Dieu ? (Dans le feu !)
 
9.     Revenons en arrière un instant et réfléchissons à ce que nous avons étudié. Pourquoi Dieu a-t-il commencé avec le système du sanctuaire ? Pourquoi ne pas avoir envoyé Jésus tout de suite, et ainsi avoir évité le processus et les procédures du livre du Lévitique ? (Souvenez-vous que la semaine passée je vous ai raconté l’histoire de mon employeur qui me faisait un dessin. Le système du sanctuaire est le dessin global que Dieu fait du plan du salut. Malheureusement, la majorité du peuple de Dieu a rejeté Jésus, malgré le dessin. De plus, le sanctuaire est davantage qu’un dessin. Hébreux 8:1-2 nous enseigne qu’il reflète une réalité céleste.)
 
II.     Le feu inamical

1.     Lisez Lévitique 10:1. Il apparaît que cet évènement suit le grand moment de joie que nous avons évoqué précédemment. Selon vous, qu’ont fait les deux fils d’Aaron qui violaient les commandements de Dieu ? (Lisez Exode 30:7-9 et Lévitique 16:12. La nature du "feu profane" n’est pas claire, mais il semble qu’ils n’aient pas suivi les instructions relatives au feu qu’ils suivaient habituellement.)

2.     Lisez Lévitique 10:2-3. Le feu vient à nouveau de Dieu, mais cette fois il consume les prêtres plutôt que le sacrifice. Pourquoi cela ? (Ils avaient désobéi et déshonoré Dieu.)
 
3.     Lisez Lévitique 10:4-6. Nous avons précédemment lu qu’Aaron "garda le silence" et maintenant Moïse dit à Aaron de ne pas pleurer la perte de ses fils. Pourquoi ? (Si Aaron pensait que ses fils n’avaient rien fait de mal, il aurait protesté. Dieu ne voulait pas que la tristesse d’Aaron relative à la perte de ses fils soit interprétée comme une rébellion contre la punition de Dieu.)
 
4.     Lisez 1 Samuel 15:22-23. Samuel annonce la mauvaise nouvelle au roi Saül, selon laquelle il perdra son royaume parce qu’il a désobéi à Dieu. Cet exemple est-il toujours valable après la croix et Romains 8 ? Notre obéissance est-elle plus importante que le sacrifice de Jésus ? (La première réponse semble être négative. Romains 8:3 nous enseigne que notre nature pécheresse nous rend incapables de garder la loi. Mais notez dans 1 Samuel 15:23 les raisons du rejet de Saül : la rébellion et l’arrogance. Romains 8:12-14 nous dit que si nous vivons en suivant ce type d’attitude nous mourrons.)

5.     Les fils d’Aaron faisaient partie du processus du sacrifice, mais ils sont morts. Comparez notre feu amical et nos histoires de feu inamical. Quels enseignements devons-nous en tirez ? (Nous avons deux choix. Le feu peut consumer nos péchés ou nous consumer. Il s’agit d’un choix sérieux qui a de sérieuses conséquences. Faire le bon choix apporte la joie. Faire le mauvais choix apporte la douleur et la mort éternelle.)

6.     Lisez Lévitique 10:8-9. Que suggère ce texte concernant la cause du péché des fils d’Aaron ? (Cela suggère qu’ils avaient bu. Au cours de la célébration du feu amical ils ont commencé à s’enivrer - ce qui les a rendu moins alertes et moins précautionneux, moins attentifs qu’ils auraient dû l’être.)
 
a.      Quel enseignement pouvons-nous tirer de cela ? (Dieu veut de la joie dans l’adoration, mais il attend également de notre part une considération sérieuse de sa parole.)
 
7.     Lisez Lévitique 10:10-11. Quel est notre but dans la distinction entre ce qui est saint et ce qui est profane ? (Cela est en lien avec le fait d’honorer Dieu. La plainte de Dieu (Lévitique 10:3) était qu’il avait été déshonoré. Le but de notre adoration doit être d’honorer Dieu.)

a.      Cet enseignement s’applique-t-il hors de l’église ? Avons-nous constamment la mission de distinguer l’impur du pur ? (Lisez Romains 8:5. Paul nous enseigne que le but de notre vie est de focaliser notre esprit sur "les tendances de l’Esprit". Il s’agit de ce qui est "pur" dans Lévitique 10.)

8.     Avez-vous déjà évalué votre service d’adoration pour voir s’il honore Dieu ? Votre service d’adoration est-il considéré sérieusement, ou alors n’est-il issu que d’un peu de réflexion ou de planification ?
 
a.      Qu’en est-il de votre vie ? Honore-t-elle Dieu ?
 
9.     Cher(ère) ami(e), nous avons vu que Dieu est représenté par le feu. Dieu est dans le feu qui symbolise sa présence et qui apporte la joie. Mais Dieu est également dans le feu qui consume les pécheurs. Grâce à Dieu nous sommes sauvés par la grâce. Mais le salut requiert une décision - la décision de vivre par (le feu de) la puissance de l’Esprit saint et non par notre nature pécheresse. Voulez-vous choisir le feu amical dès aujourd’hui ?

III.  La semaine prochaine : Adoration et chants de louange.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don