Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 12 - Autres métaphores (Marc 5, Jean 13 & 19, Matthieu 26 & 27)

Copyright © 2011, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : "Un homme mord un chien". "La revanche des intellos". "Un moche épouse une belle". Ces phrases qui font souvent les titres des journaux anglophones nous donnent des nouvelles inattendues. Normalement les chiens mordent les humains, les jeunes beaux, intelligents et branchés semblent prévaloir, et le bel homme épouse la belle femme. Que se passe-t-il si le royaume de Dieu fait tout à l’envers ? Dieu dirige-t-il un royaume d’intellos ? Ou alors, ne s’agit-il que de ce que le monde pense ? Si Dieu fait les choses à l’envers, pourquoi ? Y a-t-il en cela une bénédiction pour la personne moyenne ? Débutons notre étude de la Bible et découvrons !
 
I.       La victoire de l’impur
 
1.     Lisez Marc 5:21-24. Selon vous, pourquoi Jésus va-t-il avec Jaïros ? (Jaïros est dans une situation d’urgence. Il a la foi. Il est un des chefs de la synagogue.)
 
2.     Lisez Marc 5:25-26. Mettez-vous à la place de la femme. Comment vous sentez-vous ? (Frustré(e). Elle a dépensé tout son argent à la recherche d’un traitement efficace, et son état a empiré.)

3.     Lisez Marc 5:27-28. De quel genre de plan s’agit-il ? (Lisez Lévitique 15:25-27. Elle n’était pas supposée toucher Jésus parce qu’elle le rendrait impur. Cela impliquerait que Jésus suive le processus de purification.)

4.     Lisez Marc 5:29-34. Cette femme a-t-elle été sauvée par accident ? Jésus n’a-t-il pas de contrôle sur sa propre puissance ? (L’histoire y ressemble à première vue, mais nous voyons que la guérison est la récompense de la foi.)
 
5.     Lisez Marc 5:35. Si Jésus ne s’était pas attardé avec la femme, la fille de Jaïros serait-elle morte ?
 
a.      Mettez-vous à la place de Jésus. Vous êtes face à deux personnes dans le besoin : d’une part la fille d’un chef de la synagogue se trouve dans une situation d’urgence, et d’autre part une femme impure qui a des pertes de sang chroniques, maladie sans aucune connotation d’urgence. Qui sauvez-vous en premier ? (Du point de vue des personnes assistant à la scène, la décision de Jésus n’a absolument aucun sens.)

6.     Pouvez-vous trouver un sens dans la décision de Jésus ? (Jésus ne prête pas attention au statut de la personne. Jésus ne prêt pas attention au temps. Si vous continuez la lecture de cette histoire, vous verrez que Jésus ressuscite la jeune fille. Il fait tout ce qu’il faut, mais au moment où lui-même le définit.)

II.     La victoire du laveur de pieds
 
1.     Lisez Jean 13:1-8. Pourquoi Pierre proteste-t-il contre le fait que Jésus lui lave les pieds ?
 
2.     Lisez Marc 14:10-11. Pourquoi Judas trahit-il Jésus ?

3.     Lisez Matthieu 20:20-21. Pourquoi la mère de Jacques et de Jean (voir Marc 10:35) demande-t-elle à Jésus d’avoir pour ses fils les deux meilleures places dans le royaume de Jésus ? (Toutes ces trois questions ont la même réponse. Pierre croit que Jésus va bientôt devenir roi. Judas croit que s’il donne à Jésus un petit coup de pouce, Jésus va montrer sa puissance et devenir roi. La mère croit que Jésus va devenir roi.)

4.     Revenons à Jean 13:3-4 et au repas de la Pâque. Qu’est-ce qui passe à l’esprit des disciples ? (Ils veulent montrer qu’ils sont les plus importants. Ils méritent les places les plus élevées dans le royaume de Jésus à venir. Ainsi, ils n’osent pas admettre être inférieurs en lavant les pieds de leurs rivaux.)
 
a.      Qu’est-ce qui passe à l’esprit de Jésus ? (Jésus sait que tout a été placé sous sa puissance !)
 
b.      Quel est le lien avec l’histoire de Jaïros ? (Jésus définit un ministère que personne n’attendait. Il se met au service de chacun, sans égard à sa propre situation ni à celle de l’autre.)

c.       Cela ne fonctionne-t-il que pour ceux qui (comme Jésus) savent qu’ils sont Dieu ? (Il y a deux choses. Premièrement, Jésus va au-devant d’évènements terribles et humiliants. Deuxièmement, notre relation avec Dieu doit être la source de notre confiance - une confiance qui nous permet de servir.)

III.  La victoire de l’accusé
 
1.     Lisez Matthieu 26:59-61. Imaginez-vous être l’un des accusateurs de Jésus. Quel est le problème ? (Les accusateurs cherchent des "faux témoignages" et ils ont beaucoup de faux témoins. Le problème doit être qu’aucun d’entre eux n’a de crédibilité.)
 
a.      Pour quelle raison les deux derniers témoins sont-ils crédibles ? (Cela ressemble à ce que Jésus a effectivement dit dans Jean 2:19.)

b.      Prendriez-vous ce témoignage à charge ? (La question est : "Et alors ?" D’après l’affirmation de ce témoignage, l’impression est que Jésus est fou, mais pas un criminel.)

2.     Lisez Matthieu 26:62-63. Selon vous, pourquoi Jésus garde-t-il le silence ? (Lisez Deutéronome 17:6. Dans la loi de Dieu il existe le droit de garder le silence en cas de peine de mort. L’auto-incrimination est prohibée. Jésus fait peut-être valoir son droit contre l’auto-incrimination. Il se peut également que l’élément à charge soit si ridicule que Jésus juge inutile de répondre.)
 
3.     Lisez Matthieu 26:63-66 et Lévitique 21:10. Qui devrait être jugé ici ? (Le grand prêtre. Il viole la règle des "deux témoins" dans les affaires de peine de mort, et il viole la règle qui interdit de déchirer ses vêtements. Dans Lévitique 10:6 Aaron est averti que s’il viole cette règle il mourra.)
 
a.      Pourquoi le grand prêtre fait-il cela ? (Il peut. Il a le pouvoir et l’autorité de le faire.)

4.     Alors que Jésus passait par ce processus, qu’est-ce qui arrive à sa fin ? (L’ensemble du système du sanctuaire. Non seulement le grand prêtre déchire sa robe, mais le voile du sanctuaire va se déchirer du haut en bas (Marc 15:38-39). Les autorités ont corrompu le message de Dieu concernant l’Agneau de Dieu. La puissance a été substituée à la piété.)

IV.    La victoire de l’humilité
 
1.     Lisez Matthieu 27:27-31. Notez que les symboles d’un roi étaient une méthode pour humilier Jésus. Pourquoi Satan a-t-il inspiré cette humiliation spécifique ? Qu’avait-il en tête ? (Rappelez-vous que le péché originel de Satan était d’être semblable à Dieu (Ésaïe 14:14-15). Le péché originel de l’humanité était de vouloir être comme Dieu (Genèse 3:1-5). Satan croyait que le fait de questionner Jésus et de se moquer de son statut de Dieu le ferait céder.)
 
2.     Dans quelle mesure aimez-vous que les gens se moquent de vous ? Qu’en est-il s’ils sont sérieux sur le fait qu’ils pensent que vous avez peu de valeur ?

a.      Comment réagissez-vous lorsque les gens vous traitent irrespectueusement ? Qu’en est-il quand les gens irrespectueux proviennent d’un "rang inférieur" dans la vie ?

3.     Pourquoi Jésus n’a-t-il pas cédé ? (Parce qu’il était ni comme Satan, ni comme Ève, ni comme vous et moi. Il était humble. Et son humilité est ce qui l’a amené à passer par cette terrible tentation. "[Jésus], qui était vraiment divin, ne s’est pas prévalu d’un rang d’égalité avec Dieu" (Philippiens 2:6).)
 
4.     Que nous enseignent ces deux dernières histoires sur la nature de l’autorité ? (Satan et ses agents usent d’autorité, et de la soif de pouvoir, pour promouvoir leur royaume d’injustice. L’autorité ne va pas améliorer votre statut avec Dieu, mais elle peut augmenter votre vulnérabilité face à Satan.)
 
V.      La victoire des habits perdus

1.     Lisez Jean 19:23-24. Quelle est l’humiliation ultime de Jésus ? (Il est mis à nu et ses habits sont partagés parmi ses meurtriers.)

2.     Lisez Romains 8:1-4. Que nous a apporté l’humiliation de Jésus ? (Elle nous a donné l’opportunité d’une vie éternelle glorieuse.)
 
3.     Regardons de plus près cette série d’histoires relatives au vêtement. Jésus (au moins à un certain moment) préfère la femme impure à Jaïros, Jésus définit l’humilité du lavement des pieds, Jésus (le grand prêtre ultime) devient la victime du pouvoir corrompu du grand prêtre, Jésus (le Roi des rois) est victime d’irrespect en tant que roi, Jésus est humilié à la croix pour nous donner la vie. Quel(s) enseignement(s) devons-nous tirer de tout cela ? (Si nous voulons vraiment ressembler à Dieu (voir Ève), alors nous devons mettre notre orgueil de côté. Dieu a renversé l’ordre des choses tel qu’il est dans le monde. Il a élevé l’humilité. Il ne considère pas le statut. Il est motivé par l’amour qui traite tout le monde équitablement.)
 
4.     Considérez nos deux dernières études. Dans l’histoire du fils prodigue, le ("bon") fils aîné met son salut en danger, alors que le plus jeune (mauvais) fils gagne la vie éternelle. Dans l’histoire des noces du fils du roi, les amis et les notables du royaume sont rejetés, alors que "ceux qui faisaient leurs courses" entrent au ciel. Dans notre étude de cette semaine, nous apprenons que l’humilité est quelque chose à saisir, tandis que l’autorité est un piège. Jésus a-t-il renversé l’ordre des choses ?

a.      Si tel est le cas, pourquoi ? Pourquoi le monde se retrouve-t-il à l’envers et rien de se passe comme nous l’attendions ? (Lisez Michée 6:8. Il s’agit du cœur de l’évangile - pratiquer la justice, aimer la miséricorde et marcher humblement avec notre Dieu (version NEG).)

b.      Est-ce une bonne nouvelle ? (Oui ! Ce chemin est ouvert à tous. Chaque personne "moyenne" est qualifiée, et elle peut même être avantagée.)
 
5.     Cher(ère) ami(e), êtes-vous un modèle d’humilité ? Vous souciez-vous de l’opprimé et du pauvre ? Ou alors, votre but dans la vie est-il de chercher le pouvoir et l’autorité ? Pourquoi ne pas demander à l’Esprit saint, dès maintenant, de changer votre cœur ?
 
VI.    La semaine prochaine : Revêtus du Seigneur Jésus-Christ.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don