Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 09 - Un tison arraché du feu (Zacharie 1 à 3)

Copyright © 2011, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La nouvelle de cette semaine est que le directeur du Fonds Monétaire International, qui est celui que les sondages donnent favori aux prochaines élections présidentielles en France, est accusé d’avoir agressé sexuellement une femme de chambre dans sa chambre d’hôtel. En supposant que cela est vrai, comment une telle chose peut-elle arriver ? Comment un homme élégant, important et cultivé peut-il s’engager dans un tel horrible comportement ? Pouvons-nous sans risque rire et pointer notre doigt ? Ou alors, sommes-nous vous et moi capables de telles choses ? La réponse de Dieu est "oui", cela devrait être un moment de vérité pour nous tous. Dans Romains 3:10-18 Paul cite la déclaration de l’Ancien Testament selon laquelle nous sommes tous "pervertis". Il n’y a pas de juste. Nous sommes tous destinés à être embrasés (Malachie 3:19). Notre étude de cette semaine porte sur le fait d’être arrachés de ce feu. Cela semble être un but important ! Débutons notre étude de la Bible et découvrons-en davantage !
 
I.       Le chemin vers la maison de Dieu
 
1.     Lisez Zacharie 1:1. Qui est Darius ? (Lisez Daniel 5:30 à 6:2. Il est le roi des Mèdes qui ont vaincu Babylone.)
 
2.     Lisez Zacharie 1:2-6. Que s’est-il passé quand Dieu s’est mis en colère contre leurs ancêtres ? (Ils ont été emmenés en captivité par Babylone et leur captivité a continué avec les Mèdes/Perses.)

a.      Combien d’entre nous, à cause de nos mauvais choix, se retrouvent esclaves du péché ?

3.     Lisez Aggée 1:1. Notez l’aspect chronologique. En quoi cela est-il comparable avec Zacharie 1:1 ? (C’est la même année ! Nous avons deux prophètes de Dieu qui donnent des messages au peuple de Dieu.)
 
4.     Lisez Aggée 1:2-6. Quel schéma voyons-nous dans les messages de ces deux prophètes ? (Quand nous ne prêtons pas attention à Dieu, nous avons des problèmes. Il est difficile de prospérer.)
 
5.     La dernière partie de Zacharie 1:6 rapporte que le peuple de Dieu a reconnu qu’il mérite les mauvaises choses qu’il a endurées - et il s’est repenti de ses péchés. Lisez Zacharie 1:16-17. Quelle est l’attitude de Dieu envers nous quand nous nous repentons ? (Il veut nous témoigner de la miséricorde. Il veut nous bénir.)

6.     Quel est le but spécifique de Dieu pour Jérusalem ? (Tant les prophéties de Zacharie que celles d’Aggée parlent de la reconstruction de la maison de Dieu (le temple). Dieu va se joindre à son peuple.)

II.     Enter dans la maison de Dieu
 
1.     Lisez Zacharie 2:14-17. Quand le verset 15 parle d’une "multitude de nations", à qui cela réfère-t-il ? (Dieu dit que le peuple de Dieu n’est pas simplement les Hébreux. Au lieu de cela, toutes sortes de nations et de races "s’attacheront au Seigneur en ce jour-là et deviendront son peuple". Nous pouvons entrer dans la maison de Dieu et vivre avec lui !)
 
a.      La question est : comment entrons-nous dans la maison de Dieu ?

2.     Lisez Zacharie 3:1. Josué est-il un homme bien ou mauvais ? (Lisez Esdras 3:2-4. Josué n’est pas seulement le grand prêtre, il réinstaure les sacrifices et les fêtes, selon les directives de Moïse. Il est vraiment un homme bien.)

a.      S’il est un homme bien, pourquoi Satan l’accuse-t-il ? (Lisez Hébreux 9:7. Le grand prêtre portait les péchés du peuple. Fondamentalement, nous sommes accusés par Satan.)
 
3.     Lisez Zacharie 3:2-3. Satan a-t-il raison d’accuser Josué ? (Oui. Non seulement il a des vêtements "sales", mais ses cheveux sont en feu. (Enfin, certaines parties de lui sont en feu.)
 
a.      Que signifient "sale" et "au feu" ? (Lisez Apocalypse 20:15. Josué est pécheur - un grand pécheur. Il est sur le point d’être brûlé pour ses péchés.)

b.      Y a-t-il un quelconque argument selon lequel Satan n’a pas raison d’accuser Josué ? (Satan est bien pire ! Cependant, Satan n’est pas à l’épreuve.)

c.       Comment réagit Dieu à ces allégations contre un homme de toute évidence sale ? (Dieu rabroue Satan !)
 
d.      Réfléchissez-y un instant. S’il s’agit d’une quelconque situation de mise à l’épreuve, et que Dieu est le Juge et Satan l’accusateur, pourquoi Satan accuserait-il Josué s’il va se faire rabrouer pour cela ? (Je doute que Satan pense qu’il gagne des points contre Dieu. La question est de savoir s’il gagne des points contre vous.)
 
4.     Lisez Zacharie 3:4. Qu’a été nécessaire pour que Josué soit libéré du péché ? (Une déclaration céleste.)

a.      Que sont les "vêtements de fête" donnés à Josué ? (Lisez Matthieu 22:11 et Apocalypse 7:9. Ils symbolisent la justice.)

b.      Quel rôle a Josué dans le pardon de ses péchés et de nos péchés ? (Le grand prêtre était un intercesseur. Il se tenait devant Dieu dans la maison de Dieu (le temple), portant les péchés du peuple.)
 
5.     Lisez Hébreux 8:1-2 et Hébreux 9:24-26. Comment l’histoire de Josué et notre compréhension du sanctuaire céleste s’appliquent-ils à nous aujourd’hui ? (Nous sommes sauvés de la même façon. Nous sommes sales. Nous venons à Dieu confesser nos péchés et demander son intercession. Il enlève nos péchés aussi facilement qu’il nous enlève un vêtement. Il nous donne sa justice aussi facilement qu’il nous met un vêtement.)
 
6.     Lisez Zacharie 3:5. Qui parle ? (Zacharie.)

a.      Quelle autorité a-t-il pour ordonner qu’on donne à Josué un "turban propre" ? (Les commentateurs indiquent qu’il s’agissait d’une prière, ou d’une requête, plutôt que d’un commandement.)

b.      Quel symbole voyez-vous dans le récit d’une personne qui demande un turban propre après qu’on lui ait donné un habit de justice ? (Je n’ai pas trouvé de commentateurs qui soient d’accord avec moi, mais voici ma pensée. Quelle est la première chose que vous voulez faire après avoir reçu la grâce ? Vous voulez changer votre attitude, votre pensée. Votre esprit est là où le péché a commencé. Comme le roi David vous voulez un cœur pur (Psaumes 51:12).)
 
7.     Lisez Zacharie 3:6-7. La semaine dernière nous avons étudié la parabole du bon Samaritain. Jésus racontait l’histoire du Samaritain en réponse à la question "Que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ?" (Luc 10:25). S’agit-il d’une autre instruction sur la façon d’aller au ciel ? ("Ceux qui se tiennent ici" sont des êtres célestes.)
 
a.      Sommes-nous revenus au salut par les œuvres ? Le bon Samaritain peut être un personnage mythique, un objectif apparemment inaccessible. Mais ce langage est clair - nous sommes appelés à une sorte d’action.)

b.      Selon vous, que signifie "gouverner la maison [de Dieu] et garder les cours du temple [de Dieu]" ? (Un grand prêtre "gouverne" la maison de Dieu. Un juge en chef est responsable des cours de Dieu. Mais lisez 1 Corinthiens 6:2.)

i.       Cela change-t-il la signification du texte concernant le fait d’aller au ciel ? (Dieu ne nous dit pas simplement comment aller au ciel, il nous dit comment atteindre un rang élevé au ciel. Ceux qui "se tiennent ici" étaient en présence immédiate de Dieu.)
 
c.       À quelle sorte de réaction sommes-nous appelés ? (Suivre les voies de Dieu et assurer son service.)
 
i.       Quel symbolisme suggère le terme "suivre" ? (Non pas une analyse instant par instant de vos actes, mais plutôt la direction générale de votre vie.)

ii.     Que suggère le fait d’assurer le service de Dieu ? (Obéir aux commandements de Dieu.)

8.     Que devrions-nous conclure au sujet du chemin du salut ? (Le pardon du péché et le vêtement de justice ne se basent pas sur nos actes. Ils se basent sur le fait que nous nous approchons de Dieu pour le pardon, et Dieu nous donne ensuite sa justice. Point. Cependant, notre vie ne s’arrête pas là. Nous purifions notre esprit. Nous devons répondre à l’amour de Dieu par une vie de façon générale en accord avec sa volonté. Nous devons prêter attention à ses commandements et essayer de les garder.)
 
a.      Nos actes de justice font-ils une différence ? (Nos actes ne nous sauvent pas, mais il est suggéré qu’ils influencent notre statut au ciel ! Il ne s’agit pas du seul texte de cette nature. Considérez, entre autres, Matthieu 5:19 et Matthieu 6:19-20.)
 
9.     Lisez Zacharie 3:8-9. Dieu nous dit de prêter une attention spéciale à ce point-là. Pourquoi ? (Parce que cette histoire symbolise l’avenir. Dieu est sur le point de nous raconter notre avenir.)

a.      Qui est ce "Germe" ? (Lisez Jérémie 23:5-6. Jésus !)

b.      Qui est la "pierre" ? (Lisez Daniel 2:44-45. La pierre peut également être une référence à Jésus.)
 
i.       Notez que la pierre a "sept yeux". Que cela nous enseigne-t-il sur l’avenir ? (Que Jésus a une vision parfaite. Il voit notre vie, il prend soin de nous.)
 
c.       À l’avenir, "la faute de ce pays" est enlevée en un jour. Cela est-il arrivé ? (Oui ! Quand la branche, la pierre, est morte à notre place et est ressuscitée pour la vie éternelle ! Louez Dieu !)

10. Cher(ère) ami(e), la semaine dernière et cette semaine nous avons étudié la façon dont vous pouvez être sauvé(e) par la grâce seule. Il n’y a rien que vous puissiez faire pour gagner le salut. Après notre salut, Dieu nous appelle à marcher dans ses voies et à obéir à ses commandements. À la lumière de ce que Jésus a fait pour sauver votre vie, et les vies de ceux que vous aimez le plus, voulez-vous dès aujourd’hui demander la pureté de l’esprit, afin que des actions pures s’ensuivent ?

III.  La semaine prochaine : Un nouvel habit pour le fils prodigue.
Une Bible, du café... des disciples

Une Bible, du café... des disciples

Rempli d’aventures et d’humour, le livre de Neil Cole retient le coeur et l’imagination de ses lecteurs. Il donnera les clés d’une transformation durable pour devenir un disciple authentique et rayonnant pour Christ.
Vous serez mes témoins

Vous serez mes témoins

Gabriel Monet propose, à travers ce livre, un parcours à partir des textes-clés de la mission dans la Bible et de ses fi gures missionnaires un encouragement à considérer à nouveau notre situation de témoins.
Un admirable christianisme

Un admirable christianisme

On le sait, à la fi n du 1er siècle, la situation des chrétiens n’était guère enviable. Rupture avec le judaïsme, séduction d’un marché religieux foisonnant, brimades romaines... Dans tout cela, quel avenir pour le christianisme ?
L'Église au quotidien

L'Église au quotidien

Nous devons rencontrer ceux qui n’ont pas d’église là où ils se trouvent, dans le contexte de leur vie de tous les jours - en mettant l’accent sur la création de communautés attrayantes plutôt que sur l’organisation d’événements attractifs.
Vivre et partager l'Évangile

Vivre et partager l'Évangile

Qu’est-ce que l’Évangile change dans les relations humaines et sociales ? Ce livre décrit la mission des Églises au près comme au loin, qui s’accomplit par la vie communautaire, la justice, la guérison et le partage d’Évangile.
Dire la foi aujourd'hui

Dire la foi aujourd'hui

Rien de plus intime que la relation qui unit le croyant au Christ. Comme l’amour, la foi échappe d’emblée au langage. Il faut pourtant bien trouver des mots pour la dire. Car dire, c’est comprendre. Pédagogie subtile, où il ne s’agit pas d’imposer à quiconque ce qu’il doit croire, mais de l’inviter à trouver dans l’Évangile les mots capables de traduire dans l’existence son expérience de croyant.
L'évangélisation durable

L'évangélisation durable

Pourquoi évangéliser ? Comment le faire avec sagesse ? Comment déjouer les 7 freins principaux qui font obstacle à notre témoignage ? L’auteur part de la métaphore de l’agriculteur et propose un quadruple mouvement : labourer, semer, récolter et arroser. Un processus pertinent, biblique et global qu’il agrémente de nombreuses illustrations, tableaux, exemples et questions personnelles.
 

faire un don