Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 07 - À l’ombre de ses ailes (2 Samuel 12, Psaumes 32)

Copyright © 2011, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : En grandissant, j’ai appris dans mon école chrétienne que le péché était suivi par la calamité. C’est souvent vrai. Vous méritez la punition, vous avez la punition, et vous devriez faire plus que de demander à Dieu de vous protéger contre ce que vous méritez, n’est-ce pas ? Peut-être pas. Notre étude de cette semaine porte le regard sur l’un des plus grands guerriers de Dieu, qui s’est engagé dans un grand péché et qui a souffert de la punition. Mais, pour certaines raisons, il semble toujours être reconnaissant envers Dieu pour sa protection. Cela semble être un mystère. Débutons notre étude de la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre !
 
I.       Sommé de rendre compte
 
1.     Lisez 2 Samuel 12:1-3. De qui était l’idée de raconter cette histoire au roi David ? (C’est Dieu qui a envoyé Nathan.)
 
a.      Pouvez-vous vous identifier à l’homme pauvre de l’histoire parce que vous avez un animal domestique que vous aimez ?

2.     Lisez 2 Samuel 12:4-6. Mettez-vous à la place du roi David. Pourquoi penseriez-vous que Nathan vous raconte cette histoire ? (Le roi était également un juge. David pensait sans doute que Nathan lui apportait une situation complexe afin qu’il la résolve.)

a.      Êtes-vous d’accord avec la conclusion de David ?
 
b.      N’est-il pas un peu extrême d’exiger la mort d’un homme pour celle d’un animal ? (David n’exige pas la mort. Il est de l’opinion qu’il s’agit d’une violation extrême des droits humains.)
 
3.     Lisez 2 Samuel 12:7-9. Selon vous, pour quelle raison Dieu voulait-il que Nathan approche le roi David de cette façon - avec une histoire ? (Il voulait que David déclare un verdict exempt d’autojustification.)

a.      Avez-vous déjà entendu quelqu’un dire quelque chose, sans vous accuser, mais dont l’effet a été de vous convaincre de votre péché ? (Cela m’est arrivé. Je pensais que le péché n’était pas si mauvais (et peut-être même pas un péché), jusqu’à ce que quelqu’un me dise quelque chose qui l’a mis sous sa vraie lumière.)

b.      Si vous étiez David, feriez-vous remarquer que vous n’avez pas tué la femme d’Urie, et donc que l’analogie n’est pas correcte ? (David est pris au piège, parce que la réponse serait : "Non, tu as tué le voisin (Urie) à la place".)
 
c.       L’histoire de Nathan aide à révéler la source de ces terribles péchés. Quelle est-elle ? (La jalousie. Vouloir quelque chose que nous n’avons pas - quelque chose que quelqu’un d’autre possède.)
 
4.     Lisez 2 Samuel 12:10-12. Comment Dieu voit-il le péché de David ? (David a "méprisé" Dieu.)

a.      Pourquoi est-ce si personnel avec Dieu ? David ne semble pas mépriser qui que ce soit - il est juste tombé pour une belle femme et a par la suite essayé de garder son péché secret. (Dieu ne voit pas les Dix Commandements comme une sorte de liste de recommandations. Dieu voit nos actes comme reflétant son amour pour nous. Nous ne l’aimons pas quand nous portons un sérieux préjudice à nos voisins.)

b.      Si vous étiez David, comment verriez-vous l’avenir ?
 
5.     Lisez 2 Samuel 12:13. Selon vous, qu’est-ce qui a amené David à se confesser : l’histoire, la déclaration selon laquelle il avait méprisé Dieu, ou la prédiction concernant l’avenir ?
 
a.      La déclaration de David est-elle correcte dans les faits ? Après tout, David a commis l’adultère et a fait tuer le mari. Est-il correct de dire qu’il a péché "contre le Seigneur", par opposition à ceux qui se trouvent plus directement sur le chemin de David ?

b.      Que dit Dieu au sujet du péché de David ? (Il est pardonné. Dieu le "laisse passer".)

II.     Pardonné
 
1.     Lisez Psaumes 32:1-2. David s’exprime au sujet du péché que nous venons de discuter. Je pensais que le problème de David était qu’il cachait son péché - et que Dieu devait le confronter à ce péché. Que signifie le fait que Dieu "couvre" nos péchés ? (Après qu’ils soient pardonnés, Dieu les considère comme faisant partie de l’histoire.)
 
a.      Notez la phrase "... dans l’esprit duquel il n’y a pas de tromperie". Dans quelle mesure est-il important pour nous de comprendre ce point ? (Utilisez cela comme un thermomètre dans la vie : si vous avez trompé quelqu’un, il s’agit d’une indication que quelque chose ne va pas dans votre comportement.)

2.     Lisez Psaumes 32:3-4. Comment le péché affecte-t-il notre santé ? (David dit qu’il se sent mal (gémissant) et qu’il se sent physiquement diminué (les os se consument, la vigueur s’en va).)

a.      Que signifie pour la "main" de Dieu de "peser sur moi" jour et nuit ? (Sa conscience le travaillait. Il avait du mal à dormir à cause de cela.)
 
b.      Revenons en arrière un instant. Si David ressentait tant de culpabilité qu’il n’en dormait pas la nuit, pourquoi Nathan a-t-il dû se glisser auprès de lui avec une histoire pour le convaincre de son péché ? (Ce Psaume a été écrit plus tard. Quand nous sommes au cœur du péché, nous avons beaucoup de difficultés à voir les choses clairement. Plus tard, nous avons une vision plus claire de notre péché.)
 
3.     Lisez Psaumes 32:5. Quelle est la première étape pour se remettre de la pression de la culpabilité et du remord ? (Confesser nos péchés à Dieu. Nous devons arrêter de nous mentir à nous-mêmes au sujet de nos péchés.)

a.      Notez l’intéressante phrase "tu as effacé la peine de mon péché" (version NEG). Je pensais que Dieu pardonnait les péchés. Que cette phrase suggère-t-elle d’autre ? (David a relevé la "lourde main" qui pesait sur lui. Il s’agissait de culpabilité. Dieu non seulement pardonne les péchés, mais il nous libère de notre culpabilité.

b.      N’est-il pas naturel de ressentir de la culpabilité au sujet d’une chose terrible que nous avons faite - même après avoir été pardonnés ? (Lisez Apocalypse 12:10. Satan est celui qui accuse du péché pardonné. Si nous avons fait toutes choses de façon juste, dans la mesure du possible, il n’y a rien de plus que nous puissions faire. Dieu pardonne nos péchés et il nous libère de notre culpabilité.)
 
III.  Les conséquences
 
1.     Lisez à nouveau 2 Samuel 12:10-12. Quel bien y a-t-il à libérer David de sa culpabilité si en fin de compte il subit toutes ces conséquences ?

a.      Dieu a-t-il réellement pardonné David s’il l’accable avec toutes ces conséquences ?

b.      Dieu a-t-il réellement inspiré le viol public des femmes de David ? (Lisez 2 Samuel 16:22, Lévitique 20:11 et Jacques 1:13-15. Dieu hait le péché. Il me semble impossible que Dieu ait inspiré Absalom, le fils de David, à pécher. Au lieu de cela, il semble plus raisonnable de lire cela comme la prophétie de Dieu sur les conséquences futures du péché de David.)
 
c.       Nous avons discuté Psaumes 32:1 qui dit que les péchés pardonnés sont "couverts". Ces conséquences vous semblent-elles être comme une couverture ? Notez que dans 2 Samuel 12 Dieu utilise deux fois un terme relatif à la lumière du jour (au verset 11 : "... sous les yeux de ce soleil" et au verset 12 : "... à la face du soleil") - par opposition à ce qui est "couvert" ou "secret" ! (Le péché nous tuera. La culpabilité fait dépérir notre corps. Dieu enlève tant l’un que l’autre. Cependant, nos péchés ont des conséquences que Dieu considérera comme une punition.)
 
i.       Quel est le but de cette punition ? (Lisez 2 Samuel 12:14. Un aspect du péché est relatif à la gloire de Dieu. Si son roi favori, le roi qu’il a béni, s’engage dans un tel comportement terrible, cela se reflète négativement sur Dieu. Dieu montrera à ses ennemis que les règles de l’univers sont vraies : la désobéissance à Dieu amène des conséquences négatives - même à ceux que Dieu aime.)

2.     Lisez Psaumes 32:6-7. Attendez une minute ! Nous venons de discuter comment Dieu pardonne les péchés, tout en permettant les conséquences de nos péchés comme punition. De quoi parle David ? (Si David avait suivi Dieu il n’aurait pas du tout été impliqué dans tous ces problèmes. Cependant, je pense que David dit plus que cela - que même dans les conséquences Dieu le protège.)

a.      Une telle chose est-elle possible ? Dieu permet la punition et vous protège dans le processus ? Au cœur de la punition avez-vous le cœur à chanter à ce sujet ? (Lisez Luc 7:47. Quand vous réalisez à quel point vous avez été pardonné(e), vous aimez "beaucoup". Vous arrivez à accepter les conséquences concrètes parce que vous réalisez qu’elles sont de votre faute et qu’elles sont justes. En même temps Dieu vous aime tellement qu’il est mort pour vos terribles péchés. Il vous a pardonné. Par reconnaissance vous louez Dieu ! Il ne vous a pas fait mourir. Il ne vous a pas rejeté. Il vous aime !)
 
3.     Lisez Psaumes 32:8-9. Je doute que beaucoup des lecteurs de cela aient commis l’adultère, puis tué le conjoint innocent. Quelle est l’invitation que nous fait le roi David ? (Apprenez en lisant cette histoire. Apprenez l’amour de Dieu et son pardon. Apprenez au sujet des conséquences. Vous pouvez soit suivre un tel "conseil", soit agir comme une mule et laisser vos péchés vous tirer d’un côté ou de l’autre dans la vie. C’est votre choix.)
 
4.     Lisez Psaumes 38:10-11. Quelle est la promesse de Dieu pour nous ? (Son amour ne faillira pas ! Si nous confessons nos péchés et que nous faisons confiance à la Parole de Dieu sur la meilleure façon de vivre, la joie et les chants de louange nous permettront de sortir des conséquences pratiques de nos péchés.)

5.     Cher(ère) ami(e), le péché est attirant. Le péché semble amusant. Mais le péché a deux terribles conséquences. En péchant nous montrons du mépris envers l’amour de Dieu et son sacrifice pour nous. En péchant nous nous exposons à de terribles conséquences. Voulez-vous vous engager dès aujourd’hui à éviter l’enseignement de la mule et au lieu de cela vous laisser enseigner par l’histoire de David ?

IV.    La semaine prochaine : Des habits de splendeur.
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don