Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 02 - D’une position élevée à la chute (Genèse 3, Apocalypse 12, Ézéchiel 28)

Copyright © 2011, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Si la justice est semblable à un manteau, quel habit porte le mal ? Cette semaine nous examinons ce que la Bible a à dire au sujet de l’origine de Satan et du mal. Notre étude est rendue plus compliquée par le fait que certains écrits semblent symboliques. Qu’est-ce qui est réel et qu’est-ce qui est symbolique ? Comment arriver au pied des faits ? Plongez avec moi dans cette aventure et ouvrons la Bible !
 
I.       Le tentateur
 
1.     Lisez Genèse 3:1-4. Nous voyons là quelque chose de remarquable : un animal qui non seulement parle, mais qui contredit Dieu ! S’agit-il d’un symbole, d’un animal ou d’autre chose ?
 
2.     Lisez Apocalypse 12:7-9. Qu’apprenons-nous au sujet du serpent qui "égare toute la terre habitée" ? (Le serpent est Satan, le diable. Apparemment, il est capable de prendre la forme d’un serpent ou d’un dragon ! Il était au ciel, s’est élevé contre Dieu et a perdu. Il a été jeté sur la terre où il s’active depuis lors à tromper les humains.)

a.      Satan est-il seul ? (Non. Il a des anges qui ont combattu (sans succès) pour lui. Ils ont également été jetés sur la terre avec lui.)

II.     L’habit du tentateur
 
1.     Nous avons toujours beaucoup de questions sans réponse au sujet de Satan. Lisez Ézéchiel 28:11-13. Qui est décrit ici ? (Le roi de Tyr.)
 
a.      Quel fait ne correspond pas avec le roi d’une nation ? (Il est dit qu’il était dans le jardin d’Éden.)

i.       Rappelons-nous dans notre esprit les personnages qui se trouvaient dans le jardin d’Éden. Y avait-il un roi (autre que Dieu) ? (Non.)

ii.     Si le serpent en Éden n’était pas réellement un serpent, le roi de Tyr peut-il être autre chose d’un être humain ? (Aucun commentaire que j’ai parcouru n’est d’accord avec moi, mais si les faits que nous avons vus (et que nous verrons) sont tous tenus pour réels, alors le serpent d’Éden et le roi de Tyr ont des caractéristiques communes - ils étaient tous les deux en Éden. La déduction logique est que Satan a pris la forme d’un serpent et d’un roi. Satan possédait le serpent et le roi, ou d’une façon ou d’une autre assumait leur identité. Peut-être s’agit-il là des premiers cas de vol d’identité !)
 
2.     Lisez Ézéchiel 28:14. Peut-il s’agir du roi de Tyr ? (Nous voyons maintenant un troisième lieu, "la montagne sacrée de Dieu", ainsi qu’une troisième description, "keroub", qui ne peut pas de façon réaliste décrire un roi terrestre. Cependant, ces nouvelles informations sont entièrement compatibles avec ce que nous avons appris jusqu’ici au sujet de Satan. L’évidence est claire qu’il s’agit d’une description de Satan, et non d’un simple humain.)
 
3.     Maintenant que nous savons qu’Ézéchiel décrit Satan, revenons en arrière et lisons à nouveau Ézéchiel 28:13. Quel habit porte Satan ? (Un habit couvert d’or et de pierres précieuses. Beaucoup d’entre elles sont les mêmes que sur le pectoral que portait le grand prêtre (Exode 28:15-21) et beaucoup se trouvent dans les fondations de la Jérusalem nouvelle (Apocalypse 21:19-20).)

a.      Que suggère cet habit au sujet de Satan lorsqu’il était au ciel ? (Il était un personnage important.)

b.      Comment Satan est-il venu à l’existence ? (Il était une créature - comme les humains et les anges.)
 
c.       Nous avons débuté notre étude en posant la question : "Si la justice est semblable à un manteau, quel habit porte le mal ?" La réponse est-elle : "De l’or et des pierres précieuses" ?
 
i.       Si cela est vrai, comment expliquer le pectoral du grand prêtre et les pierres de la Jérusalem nouvelle ? (Nous avons besoin d’une meilleure réponse.)

4.     Lisez à nouveau Ézéchiel 28:14. Quel était le rôle de Satan au ciel ? (Il a été ordonné et oint par Dieu lui-même comme un "keroub protecteur" dans la montagne sacrée de Dieu.)

5.     Lisez Ézéchiel 28:15. Comment le péché est-il entré dans le ciel ? (Ce texte dit que Satan a été créé intègre. Ézéchiel 28:12 dit qu’il "mettait le sceau à la perfection", qu’il était "plein de sagesse, parfait en beauté". Un jour, "l’injustice a été trouvée" chez Satan.)
 
a.      S’agit-il d’une réponse satisfaisante ?
 
6.     Lisez Ézéchiel 28:16-17. Cela nous donne une explication plus complète sur la façon dont le péché est apparu dans le ciel. Quels problèmes dans la vie de Satan ont-ils plongé le ciel et la terre dans la bataille actuelle contre le péché ? (L’orgueil est le premier problème. Le second semble être du commerce injuste ou de l’arrogance issus de ses grands attributs.)

a.      Pensez aux choses que votre église locale voit comme suffisantes pour vous retirer le statut de membre. L’orgueil fait-il partie de cette liste ?

i.       Qu’en est-il du commerce injuste ou de l’arrogance basés sur le succès dans la vie ?
 
ii.     Ou alors, ces qualités contribuent-elles plus vraisemblablement à vous élire à un poste de responsable d’église ?
 
b.      Qu’est-ce qui a amené Satan à se faire jeter du ciel ? (L’orgueil.)

i.       Donc, quel habit revêt le mal ? (Notez qu’Ézéchiel 28:17 fait une relation entre l’orgueil de Satan et sa beauté. Cela suggère que l’habit de Satan, fait d’or et de pierres précieuses, faisait partie du problème d’orgueil. Notre réponse devrait être "le mal revêt l’orgueil".)

c.       Lisons une autre phrase dans Ézéchiel 28:17 : "tu as perverti ta sagesse par ta splendeur". Nous considérons normalement la beauté et la sagesse comme de grandes bénédictions. Nous trompons-nous ?
 
i.       Qui a rendu Satan si beau ? (Dieu ! La beauté et la splendeur sont des bénédictions. Mais elles peuvent aisément être corrompues. Elles font toutes les deux naître l’orgueil. L’orgueil est la corruption contre laquelle nous avons besoin de la puissance de Dieu.)
 
III.  Éviter l’habit du tentateur

1.     Lisez Deutéronome 8:2-5. Quel est le but de Dieu pour nous ? (L’humilité ?)

a.      Je réalise que le mal revêt l’orgueil, mais je déteste être humilié. Est-ce là ce que Dieu veut pour nous ?
 
i.       Si tel n’est pas le cas, que Dieu aimerait-il faire pour nous sur le front de "l’affliction" ?
 
b.      Je lis actuellement un livre intitulé Spark : The Revolutionary New Science of Exercise and the Brain (Spark : la nouvelle science révolutionnaire de l’exercice et le cerveau), de Eric Hagerman. Ce livre trouve un élément commun à l’exercice et à la santé mentale. Expliqué de façon très simple, l’exercice met le corps sous stress, ce qui aide l’esprit à gérer le stress. S’agit-il là du principe que nous trouvons dans Deutéronome 8 ? (Oui. Le désert était un lieu de vie très stressant. Quand le peuple avait faim, il était stressé. Mais Dieu l’a sauvé de son stress. Cela a aidé le peuple à grandir dans la foi en comprenant que le chemin de sortie du stress était de faire confiance à Dieu.)

c.       En quoi ces versets de Deutéronome 8 sont-ils l’opposé du fait de vêtir le manteau de l’orgueil ? (L’orgueil vous amène à penser que vous pouvez le faire vous-même. Vous êtes supérieur(e). Le fait de faire confiance à Dieu et de le voir œuvrer sur ces choses qui vous causent du stress accroît votre confiance en lui.)

2.     Dans quelle mesure la discipline de Dieu est-elle importante dans votre vie ? (Si vous voulez croître (les muscles, la santé émotionnelle, la foi, etc.) vous devez être stressé(e). Vous savez que cela est vrai pour l’exercice. Si nous voyions la discipline comme l’exercice, nous l’apprécierions d’autant plus.)
 
a.      Quelle est la différence avec le fait de stresser notre foi, s’il y en a une ? (Le stress de la foi (comme nous l’avons étudié la semaine passée) montre que nous ne pouvons pas le faire. Cependant, la croissance de la foi vient lorsque l’on sait que Dieu peut le faire. Il nous donne la manne et les habits qui ne s’usent pas. Cela fait grandir notre manteau de justice et rétrécir notre manteau d’orgueil.)
 
IV.    La cible du tentateur

1.     Lisez Apocalypse 12:17. Quelle est l’attitude de Satan envers nous ? (Il est en colère. Il est en guerre contre nous.)

a.      Quelle arme Satan utilise-t-il contre nous ? (L’orgueil !)
 
b.      Quelle défense le verset 17 suggère-t-il ? (La semaine dernière nous avons appris que la loi témoigne de la justification par la foi. Non seulement l’obéissance à la loi est un bouclier contre le mal, mais la loi nous rappelle notre péché et perce notre orgueil. Le témoignage de Jésus est qu’il a vécu et qu’il est mort pour nos péchés. Nous tenir fermement dans notre foi en Jésus est notre meilleure défense contre l’agression de l’orgueilleux Satan en colère.)
 
2.     Cher(ère) ami(e), à quel point prenez-vous au sérieux le problème de l’orgueil dans votre vie ? Voulez-vous vous engager dès aujourd’hui à enlever votre manteau d’orgueil et à le remplacer par le manteau de justice que vous donne Dieu ? Si cela demande un peu de discipline pour vous aider à voir la différence, alors priez Dieu !

V.      La semaine prochaine : Revêtus d’innocence.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don