Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 04 - Les relations (Luc 14, Éphésiens 4, Romains 2, 1 Pierre 3)

Copyright © 2011, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Au tout début de la Bible Dieu dit : "Il n'est pas bon que l'homme soit seul" (Genèse 2:18). Dans cette déclaration Dieu semble voter en faveur des relations. Cependant, combien de fois ne constatons-nous pas que les relations avec les autres, le fait de ne pas être seuls, sont à la base de la plupart des problèmes ? Que nous enseigne la Bible au sujet des relations ? La déclaration de Dieu selon laquelle les humains ne doivent pas rester seuls a-t-elle une signification plus profonde ? Débutons notre étude et découvrons ce que nous dit la Bible sur les relations !
 
I.       Le chemin vers l’honneur
 
1.     Lisez Luc 14:7. Souhaiteriez-vous être honoré(e) ? L’honneur est-il l’un des buts de votre vie ?
 
a.      Si ces gens mangeaient seuls, il n’y aurait aucun problème, n’est-ce pas ?

b.      Mettez-vous à la place de l’un des invités. Que dit le fait que vous preniez l’une des "premières" places (une place "d’honneur") sur votre attitude vis-à-vis des autres invités ? (Cela suggère que vous pensez qu’ils sont moins importants.)

2.     En ce qui concerne le travail, recherchez-vous la position la plus élevée ?
 
a.      Cela signifie-t-il que vous êtes la personne la plus qualifiée, ou alors cherchez-vous la position la plus élevée pour une toute autre raison ?
 
b.      Que suggère le monde sur le fait de chercher la dignité, l’honneur et le succès ?

c.       Si vous ne chercher pas l’honneur, la dignité et le succès êtes-vous paresseux(euse) ?

3.     Lisez Luc 14:8-9. Quelle est la logique derrière le fait de prendre la place la moins importante ? Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas la personne la plus importante que vous êtes la personne la moins importante de la fête de noces, n’est-ce pas ?
 
4.     Lisez Luc 14:10. Selon vous, quelle bonne chose Jésus essaye-t-il de faire pour nous ? (Il nous donne des conseils (informations privilégiées) pour nous aider à éviter d’être humiliés. Il donne la feuille de route vers l’honneur.)
 
a.      S’il ne nous était pas dit que le fait de prendre la place la moins importante était le "chemin secret" vers l’honneur, qui prendrait cette place, si ce n’est quelqu’un d’effectivement pas important ?

b.      Où une personne déciderait-elle logiquement de s’asseoir ? (Vous auriez à vous mesurer vis-à-vis des autres. Jésus nous dit de considérer d’abord les besoins des autres - et ne pas placer en premier nos revendications.)

c.       Pensez-vous réellement que dans la vraie vie l’hôte se préoccupe de la place où vous êtes assis(e) et qu’il vient pour vous faire asseoir à une meilleure place ? (Notre Dieu est l’Hôte, et il s’en préoccupe.)
 
5.     Lisez Luc 14:11. Pourquoi cela est-il vrai ? (S’exalter soi-même montre une préoccupation primaire pour soi-même. Être humble montre une préoccupation primaire pour les autres.)
 
a.      Si vous prêtez attention et prenez des notes concernant le conseil de Jésus parce que vous voulez jouir de l’honneur, parce que vous voulez être exalté(e), cela montre-t-il que vous n’êtes pas humble ?

i.       Jésus suggère-t-il que nous devrions avoir l’air humbles, sans l’être réellement ?

6.     Lisez Éphésiens 4:1-3. Selon vous, que veut dire Paul lorsqu’il nous dit de nous comporter "en toute humilité" ? Une personne vraiment humble aurait-elle le plan secret pour être honorée et exaltée ?
 
7.     Lisez Romains 2:7. Quel est le but du peuple mentionné ici ? (La gloire, l’honneur et l’immortalité ! (version NEG))
 
8.     Lisez Romains 2:8. Si vous chercher la gloire et l’honneur, n’êtes-vous pas égoïste ?

9.     Lisez Romains 2:9-11. Que cela suggère-t-il quant à la question de savoir si nous devrions vouloir être honorés ? (Le fait d’avoir un désir de gloire et d’honneur n’est pas inconsistant avec le fait d’être un(e) Chrétien(ne). Si c’était le cas, Jésus et Paul n’auraient pas mentionné cela en guise de récompense. La question est de savoir comment nous obtenons la gloire et l’honneur.)

II.     Tout dans le chapeau, pas de corps
 
1.     Lisez Matthieu 23:5-7. Si je vous disais que vous pourriez recevoir de l’honneur en ayant de larges phylactères et de grandes houppes, sauriez-vous quoi faire ? (Un phylactère est une petite pochette contenant un texte biblique. Les houppes servaient à rappeler au peuple les paroles de Dieu dans la Bible (voir Nombres 15:39). Une grande houppe suggérait qu’une personne faisait vraiment attention à Dieu.)
 
2.     Beaucoup d’entre vous lisent cela sur le site Internet "EtudesBibliques.net". Les gens aux larges phylactères et aux grandes houppes ne promeuvent-ils pas la Bible ? N’est-ce pas l’essence de "EtudesBibliques.net" ?

3.     Quel serait l’équivalent moderne d’un large phylactère et d’une grande houppe ? (Une Bible grande et très voyante.)

a.      Qu’en est-il d’une grande Bible de famille placée de façon proéminente dans une maison ?
 
b.      De telles personnes rendent-elles honneur à la parole de Dieu ? (Elles montrent qu’elles sont plus concernées par la Bible que d’autres.)
 
i.       Est-ce mal ?

c.       Qu’est-ce qui serait mieux ? (Montrer que vous vous intéressez à la Bible en obéissant - en considérant les autres avant vous-même. Ces personnes se focalisent sur l’apparence (chapeau), et pas sur la substance (corps).)

4.     Lisez Matthieu 23:8-12. Quel est le chemin de l’exaltation ? (Vous la gagnez en travaillant humblement pour les autres, sans prendre la meilleure place, sans prendre un nom exalté et sans avoir de Bible voyante.)
 
5.     Lisez Hébreux 5:4-5. Rappelez-vous notre première histoire de la fête de noces où l’hôte vous invitait à prendre une meilleure place. Quel est notre rôle dans la recherche de gloire et d’honneur ? (La gloire et l’honneur sont compatibles avec le christianisme. Le fait de revendiquer la gloire et l’honneur n’est pas compatible avec le christianisme. Si nous servons humblement les autres, Dieu nous appellera pour nous honorer.)
 
a.      Sommes-nous largement hors sujet ? En quoi cette approche nous aide-t-elle en ce qui concerne les relations ? (Vous n’êtes pas en conflit avec des collègues, des ami(e)s et des membres de votre famille pour la gloire. Vous êtes en conflit avec les autres pour voir qui est le plus serviable !)

III.  En retour

1.     Lisez 1 Pierre 3:8. Dans quelle mesure cela est-il compatible avec le fait de servir les autres avec humilité ? (Le texte nous dit d’être humbles. Mais la sensibilité, l’affection et la bienveillance montrent que nous mettons nos intérêts égoïstes de côté et que nous nous focalisons sur les besoins des autres.)
 
a.      Revenons à l’introduction juste une minute. Quand Dieu dit : "Il n'est pas bon que l'homme soit seul" (Genèse 2:18), ne parle-t-il que du mariage ? (Non. Si nous sommes seuls, nous ne pensons qu’à nos propres besoins. Quand nous sommes dans une relation, nous pensons aux besoins des autres.)
 
2.     Lisez 1 Pierre 3:9 et Lévitique 24:19-20. Dieu a-t-il changé d’avis ? Il dit dans Malachie 3:6 qu’il ne change pas ! (Je ne pense pas que Dieu nous enseigne au sujet de la justice dans 1 Pierre 3, il nous enseigne au sujet des relations. L’intérêt pour les autres s’inscrit dans la perspective de la justice. La justice est essentielle pour la société (Romains 13:3-5), mais dès lors qu’il s’agit de relations personnelles la justice prend un siège en arrière.)

3.     Lisez 1 Pierre 3:12-13. Si nous avons cette attitude de sacrifice de soi en ce qui concerne les relations, souffrirons-nous d’injustice ? (Ce texte nous donne deux assurances. Premièrement, Dieu s’oppose aux méchants. Deuxièmement, la nature des choses est telle que si vous avez la volonté d’aider, les gens sont gentils avec vous.)

4.     Lisez Luc 17:1-4. Quand il s’agit de s’opposer au péché, par où devons-nous commencer ? (Par nous ! Jésus dit : "Prenez garde à vous-mêmes.")
 
a.      Comment Jésus nous suggère-t-il de réconcilier "rien en retour" et le pardon avec le fait de continuer à pécher ? (Chercher le bien des autres de manière désintéressée ne signifie pas qu’il faut être silencieux en ce qui concerne le péché. Notez le processus de pardon : 1) Réprimander le péché ; 2) La personne réprimandée se repent ; et 3) Vous pardonnez - sans limite.)
 
5.     Lisez Matthieu 5:23-24. Qui est la personne qui tient rancune ? (Celle qui n’est pas devant l’autel !)

a.      Comment devons-nous comprendre cela - nous devons nous réconcilier avec ceux qui ne nous aiment pas ?

b.      Il y a plusieurs années, ce texte m’a poussé à me réconcilier avec quelqu’un qui semblait me haïr parce que je réprimandais le péché. Est-ce là ce que signifie ce texte ? (Cela a été un processus pénible. J’ai appris à voir les choses du point de vue de la personne réprimandée. Celle-ci me haïssait un peu moins, mais ne voulait toujours pas être mon ami. Le bénéfice de mes efforts est que les membres de cette famille voient maintenant plus clairement les faits et se sont rapprochés de moi et de l’église. Je pense maintenant que ce texte est dirigé vers la situation où la personne devant l’autel a fait quelque chose de mal.)
 
6.     Cher(ère) ami(e), j’espère qu’à présent vous voyez que la Bible enseigne que l’altruisme, le fait de chercher premièrement le bien des autres (plutôt que votre propre bien), est l’attitude clé à de belles relations. Voulez-vous vous confesser et vous repentir de votre attitude égoïste et demander à l’Esprit saint de vous remplir d’un esprit de désintéressement ?
 
IV.    La semaine prochaine : La culpabilité.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don