Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 03 - Le stress (1 Rois 17 à 19)

Copyright © 2011, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Tous les stress sont-ils mauvais ? Je sais que trop de stress me rend plus susceptible de tomber malade. D’un autre côté, un certain stress m’aide à travailler efficacement. Quand il s’agit de parler en public, un peu de stress m’aide à faire de mon mieux. Trop de stress met mon cerveau en bouillie. Je pense que vous serez d’accord si je dis que trop de stress n’est pas bon pour nous. Avez-vous le sentiment d’être trop stressé(e) ? Imaginez le stress que mon père (et beaucoup d’autres comme lui) a enduré sur la zone de combat lors de la deuxième guerre mondiale ! Je n’ai jamais pensé que si je perdais un procès quelqu’un me tuerait ! Si vous avez le sentiment que vous souffrez trop du stress, venez avec moi explorer ce que la Bible nous enseigne sur la façon de gérer le stress !
 
I.      Le stress et l’inquiétude
 
1.     La semaine dernière nous avons discuté ce que la Bible avait à nous dire au sujet des inquiétudes (l’anxiété). Le stress et les inquiétudes sont-ils identiques ?
 
a.      Si ce n’est pas le cas, quelle est la différence ?

b.      S’ils ne sont pas identiques, se chevauchent-ils ? (Il est certain que les inquiétudes génèrent du stress. Dans ce sens ils se chevauchent. Mais, comme nous l’avons discuté la semaine dernière, l’anxiété est généralement associée à quelque chose qui ne s’est pas passé, et qui ne se passera vraisemblablement pas. Le stress est la pression que vous ressentez quand quelque chose de défavorable se passe.)

2.     Si rien de négatif ne vous arrive en ce moment, le stress que vous ressentez n’est-il que de l’inquiétude ? (La semaine dernière nous avons appris que faire confiance à Dieu est la meilleure solution contre l’inquiétude.)
 
II.    Élie et le stress du message
 
1.     Lisez 1 Rois 17:1-4. Mettez-vous à la place d’Élie. Élie ressent-il du stress ou de l’inquiétude ?

a.      À quel niveau de stress évalueriez-vous le travail d’Élie ? (Achab était le roi. Élie mettait le roi face à la réalité en lui présentant des nouvelles qu’Achab n’aimerait pas.)

b.      Si vous étiez à la place d’Élie, votre stress serait-il d’autant plus grand que vous vous inquiéteriez pour rien ? (Notez que Dieu avait dit à Élie de se "cacher" après avoir délivré le message au roi.)
 
c.       Qu’offre Dieu à Élie pour soulager son stress ? (Il a donné à Élie des signes qu’il était avec lui. Pour répondre à l’inquiétude quant à l’avenir, Dieu a donné à Élie des instructions relatives à l’endroit où se cacher. Il a dit à Élie comment éviter le stress de la sécheresse en lui donnant des instructions concernant le boire et le manger.)
 
d.      Que cela suggère-t-il quant au stress dans notre vie ? (Que nous y serons confrontés. Mais tout comme les inquiétudes, la confiance en Dieu nous permet de limiter notre stress.)

2.     Lisez 1 Rois 18:1. Cela se veut-il plus ou moins stressant que la dernière rencontre avec Achab ? (D’un côté Achab aurait davantage de raisons de faire du mal à Élie. D’un autre côté, l’expérience lors de la confrontation précédente et l’expérience de la protection de Dieu devraient réduire le niveau de stress. D’autant plus qu’Élie présentait de bonnes nouvelles cette fois-ci.)

a.      Y a-t-il là un enseignement pour nous aujourd’hui ? (Si vous voulez ressentir moins de stress au sujet de quoi que ce soit, mettez-le en pratique. Le stress de parler en public décroît lorsque vous parlez régulièrement en public. Cela inclut le fait de s’exercer à présenter votre exposé spécifique.)
 
3.     Lisez 1 Rois 18:2-4. Nous apprenons qu’Abdias aimait Dieu. Est-il étranger au stress ? (Le fait de résister à la reine Jézabel en cachant des prophètes devait plutôt générer un stress certain.)
 
4.     Lisez 1 Rois 18:7-9. Dans quelle mesure la tâche confiée à Abdias est-elle stressante ? (Il pense que cela lui coûtera la vie.)

a.      Abdias est-il stressé ou inquiet ?

b.      Selon Abdias, quelle est la raison pour laquelle Élie lui confie cette tâche stressante ? (Il pense qu’il a fait quelque chose de mal. C’est là un signe d’inquiétude.)
 
i.      Êtes-vous comme Abdias à cet égard ?
 
5.     Lisez 1 Rois 18:10-14. Pondérez la déclaration d’Abdias. Qu’est-ce qui est à la base de son stress ? (L’inquiétude. Il pense que Dieu continuera à cacher Élie du roi Achab. Mais Dieu ne le protégera pas de la colère du roi.)

a.      Notez qu’Abdias compte sur ses propres œuvres. Il soutient que Dieu devrait le protéger parce qu’il a protégé les prophètes de Dieu. Est-ce là la façon dont nous devrions approcher Dieu dans des situations stressantes ? (Si Dieu vous aime vraiment, a-t-il besoin d’être persuadé de faire la bonne chose à votre place ?)

6.     Lisez 1 Rois 18:15. Cela soulage le stress d’Abdias. Selon vous, quel pourrait être l’effet du discours d’Abdias sur le degré de stress d’Élie ? (Si Abdias, un proche associé du roi Achab, croyait que sa vie était en péril pour ne pas avoir délivré Élie, imaginez si Achab mettait la main sur Élie.)
 
7.     Lisez 1 Rois 18:16-17. Élie semble-t-il stressé ?
 
III.  Élie et le stress du défi

1.     Lisez 1 Rois 18:19-21. Avez-vous déjà été au tribunal ? Avez-vous déjà été dans un conflit où l’enjeu était grand ? Avez-vous déjà défié publiquement les forces du mal ? À quel point ces activités sont-elles stressantes ?

a.      Selon vous, la vie d’Élie serait-elle perdue s’il perdait ce défi ?
 
b.      Le peuple est-il du côté d’Élie ? (Le peuple "ne lui répondit rien". Ils attendaient de voir ce qui allait se passer. Élie n’a personne qui s’avance pour le soutenir.)
 
2.     Lisez 1 Rois 18:22-24. Dès lors que le stress est présent dans votre vie, les chiffres importent-ils ? (Un contre 450 (ou 850) ne semble pas très bon.)

3.     Lisez 1 Rois 18:25-26. Pourquoi Élie souhaite-t-il que la partie adverse commence en premier ? Est-ce parce qu’ils sont plus nombreux ? (Élie les laisse commencer parce qu’il est confiant du résultat.)

a.      Les prophètes de Baal ressentent-ils du stress ?
 
4.     Lisez 1 Rois 18:27-29. Est-il approprié d’en ajouter au stress des non-croyants ?
 
a.      Faire passer mes adversaires pour stupides est une forme très efficace de plaidoirie. Lisez Luc 6:35 et 1 Pierre 3:15. Comment les actes d’Élie s’accordent-ils avec le conseil de Jésus et de Pierre ? (Je lutte avec cela. Récemment, j’ai pris plaisir à faire fermer un site web dans lequel ils attaquaient ma foi. Cependant, j’ai le sentiment que se moquer des dirigeants des forces des ténèbres est différent que de se moquer de ceux qui sont tout simplement embourbés dans le péché.)

5.     Lisez 1 Rois 18:30-35. Selon vous, Élie souffrait-il d’un quelconque stress dû à l’inquiétude ? (Non ! Il est confiant.)

6.     Lisez 1 Rois 18:36-39. Quel est le but d’Élie dans cette confrontation potentiellement stressante ? (Rendre gloire à Dieu.)
 
a.      Selon vous, quel impact cela a-t-il sur le stress ? (Si notre but est de rendre gloire à Dieu, au lieu de nous glorifier nous-mêmes, notre niveau de stress sera bien plus bas.)
 
7.     Lisez 1 Rois 19:1-4. S’agit-il d’un burn-out ? Une réaction raisonnable à un stress extraordinaire ? (Je suis content que cela figure dans la Bible. La vie d’Élie a été très risquée pendant plusieurs années. Peut-être avait-il un plus grand stress ici parce qu’il avait tué les faux prophètes. Quelle que soit la raison, nous voyons que même ceux qui font de grandes choses pour Dieu manquent parfois d’une confiance adéquate en Dieu.)

8.     Si vous souhaitez lire les quelques versets qui suivent, vous verrez que Dieu vient vers Élie et l’encourage. Lisez 1 Rois 19:19-21. Quelles dispositions Dieu met-il en place pour Élie, afin de l’aider avec le stress ? (Il lui donne un auxiliaire en la personne d’Élisée.)

IV.   Jésus et le stress
 
1.     Pouvez-vous imaginer une vie au cours de laquelle vous guérissez et enseignez continuellement des gens au sujet de Dieu ? Cela serait-il stressant ? (Guérir des gens devrait être extraordinairement fabuleux ! J’aime enseigner la Bible.)
 
a.      Donc, quel stress devait avoir Jésus ?

2.     Lisez Matthieu 12:13-15. À quel stress Jésus fait-il face en guérissant ? (Le stress d’Élie était un combat contre les forces du mal. Cela nous donne un petit aperçu de la quantité de stress sous laquelle se trouvait Jésus parce qu’il était au centre de la guerre entre le bien et le mal.)

3.     Lisez Luc 5:15-16. Vous sentez-vous stressé(e) ou coupable de ne pas faire toutes les bonnes choses que vous devez faire ? (Ce texte est juste fascinant. Jésus a décidé de prendre un moment personnel de prière au lieu de guérir. Cela montre que même ceux qui font les travaux les plus importants devraient prendre du temps pour s’arrêter et reprendre des forces.)
 
4.     Cher(ère) ami(e), vous sentez-vous stressé(e) ? Si grâce à la confiance en Dieu vous éliminez la part de stress liée aux inquiétudes, quelle quantité de stress restera-t-il ? Pour ce qui reste, pourquoi ne pas le traiter par la confiance en Dieu et les moments de tranquillité avec Dieu ?
 
V.     La semaine prochaine : Les relations.
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don