Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 04 - Jonathan, né pour être un grand homme (1 Samuel 13, 14, 19 & 20)

Copyright © 2010, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Combien de fois ne disons-nous pas en voyant la maladie et la mort : "Ce n’est pas juste" ? Notre sentiment de justice est blessé quand le vertueux meurt et que l’injuste vit. Quand l’injustice implique votre propre personne et vos objectifs de vie, cela est encore bien plus difficile à accepter. Comment devrions-nous réagir quand nous servons Dieu fidèlement, mais qu’une promotion nous passe sous le nez au bénéfice de quelqu’un d’autre ? Comment devrions-nous réagir quand nos objectifs de vie sont balayés par la maladie ou d’autres problèmes pour lesquels nous n’y pouvons rien ? Débutons notre étude de la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre de la vie de Jonathan !
 
I.       Sans crainte pour Dieu
 
1.     Lisez 1 Samuel 13:5 et 1 Samuel 13:19-22. Qui a l’avantage technologique dans la bataille qui s’annonce ? (La différence était énorme. Les Philistins avaient non seulement des chars, la toute dernière arme militaire, mais ils avaient des armes et des armures en métal. Les Israélites n’avaient que du bois.)
 
a.      Qui a l’avantage numérique ? (Les Philistins avaient "des troupes nombreuses comme le sable de la mer". Il ne s’agit pas d’un nombre exact, mais cela ressemble à un avantage.)

2.     Lisez 1 Samuel 13:6-7 et 1 Samuel 13:15. Quelle est votre analyse militaire de la situation ? Est-il simplement possible pour les Israélites de gagner ?

a.      Fuiriez-vous si vous étiez l’un des 600 à affronter "le sable" ?
 
3.     Lisez 1 Samuel 14:6-7. Que diriez-vous si vous étiez le serviteur qui portait les armes de Jonathan ? ("Quoi ! Es-tu fou ?")
 
a.      Seriez-vous interpellé(e) par le fait que Jonathan dise que le Seigneur nous aidera "peut-être" ?

b.      Qu’apprenons-nous au sujet de la foi de Jonathan ? (Incroyable ! Il dit que l’avantage numérique et technologique des Philistins ne signifie rien si Dieu est avec nous.)

c.       Jonathan est-il présomptueux ? (Non. Il dit : "Peut-être le Seigneur agira-t-il en notre faveur". Il ne s’agit pas d’une déclaration de doute, mais simplement une reconnaissance que Dieu sait mieux.)
 
4.     Lisez 1 Samuel 14:8-10. Jonathan est-il maintenant présomptueux ? (S’il l’est, Dieu ne semble pas s’en préoccuper. Cela est certainement bien mieux que d’avoir peur et de s’enfuir.)
 
a.      Devrions-nous donner à Dieu de tels choix pour connaître sa volonté ?

5.     Lisez 1 Samuel 14:11-12. La foi abstraite est une chose. La foi en action en est une autre. Comment jugeriez-vous la foi de Jonathan ?

6.     Lisez 1 Samuel 14:13-16. Comment le courage et la foi de Jonathan et de son serviteur vont-ils de pair avec la main de Dieu ? (Jonathan va de l’avant avec foi et Dieu envoie la panique au sein des Philistins.)
 
a.      Jonathan est-il digne d’être roi d’Israël ?
 
7.     Lisez 1 Samuel 14:19-23. Quel est le résultat de la foi et du courage d’un homme qui a décidé d’avancer avec foi ? (Le peuple de Dieu gagne ce qui semble être, d’un point de vue humain, une victoire impossible.)

a.      L’avantage numérique et technologique des Philistins a-t-il fait une quelconque différence ?

b.      Quel enseignement Dieu a-t-il à l’esprit pour vous et pour moi ?
 
i.       Aimeriez-vous être un Jonathan ? Ou préfériez-vous être l’un de ces hommes qui se sont cachés et qui ont couru au combat seulement quand la situation semblait leur être favorable ?
 
II.     Les amis et les rivaux

1.     Lisez 1 Samuel 19:11-12. Quels sont les personnages en scène ici ? (Saül est le roi. David est le "roi en devenir". Mikal est la femme de David et la fille du roi Saül.)

a.      Quelle est l’attitude de Saül envers David ?
 
2.     Lisez 1 Samuel 20:1. Dès lors que Jonathan est le fils du roi Saül, Jonathan et David sont potentiellement rivaux pour le trône. Que David veut-il savoir de Jonathan ? (Il recherche des "informations internes".)
 
a.      Outre les informations, que demande David ? (La justice. Il veut savoir quelles sont les accusations à son encontre, pour lesquelles le roi veut le tuer.)

3.     Lisez 1 Samuel 20:2. Jonathan a-t-il quelque information interne à ce sujet ? (Il dit que normalement il est au courant de tout, mais ici nous savons que ce n’est pas le cas.)

4.     Lisez 1 Samuel 20:3. Quelle théorie avance David sur la raison pour laquelle Jonathan se trompe concernant les plans du roi Saül ?
 
a.      Quel degré de confiance a David envers Jonathan ?
 
b.      Si vous étiez Jonathan, qu’est-ce qui vous viendrait à l’esprit ?

c.       Sur la question de savoir qu’est-ce que Jonathan gagnerait à voir David mort, lisez 1 Samuel 20:30-31. Que cela nous dit-il sur le caractère de Jonathan ?

i.       Comment traitez-vous vos ami(e)s quand seul(e) un(e) d’entre vous peut bénéficier d’un avantage ?
 
5.     Lisez Philippiens 2:3-4 et 1 Samuel 20:4. Jonathan suit-il le conseil de Dieu concernant l’amitié ? (Absolument.)
 
a.      Remarquez que Philippiens 2:4 nous dit qu’il n’y a pas de problème à regarder nos propres intérêts. Jonathan regarde-t-il ses propres intérêts ?

b.      Dans l’histoire précédente, nous avons vu un Jonathan qui, en collaboration avec Dieu, mène son pays vers une grande victoire. David est-il d’une quelconque manière mieux qualifié que Jonathan pour être roi ?

6.     Lisez 1 Samuel 20:5-11. Pourquoi Jonathan demande-t-il à David de sortir avec lui dans la campagne ? (Jonathan s’assure que personne d’autre ne sache ce qu’il planifie avec David. Ceux qui entouraient Jonathan étaient certainement loyaux et ils pouvaient ne pas être aussi généreux envers David que ne l’était Jonathan. Au lieu de cela, ils pouvaient avoir la même attitude que le roi Saül.)
 
7.     Dans 1 Samuel 16 nous voyons que Dieu avait dit à Samuel de oindre David pour qu’il soit le prochain roi d’Israël. Pensez-vous que David ait partagé cela avec Jonathan ?
 
a.      Si vous pensez qu’il l’a fait (et je le pense), que ressentiriez-vous à la place de Jonathan ?

b.      Dieu a-t-il négligé de vous récompenser pour votre grande foi dans la bataille contre les Philistins ?

c.       Pensez-vous qu’alors qu’il était enfant Jonathan ait parlé avec son père, le roi Saül, du jour où Jonathan deviendrait roi ?
 
i.       Pensez-vous que Jonathan ait rêvé du jour où il serait roi ? Ou alors, pensez-vous que Jonathan n’était qu’un homme timide qui ne voulait pas diriger ? (L’attaque contre les Philistins montre que Jonathan était un chef motivé et courageux.)
 
8.     Lisez 1 Samuel 20:12-16. Rappelez-vous que je viens de vous demander si Jonathan regardait ses propres intérêts. Maintenant que vous avez lu davantage cette histoire, quelle est votre réponse à la question ? (Apparemment Jonathan comprenait que Dieu allait faire de David le roi. Il savait que cela le mettrait lui et sa famille en danger - parce qu’en tant que "rival" pour le trône, les amis de David voudraient l’éliminer, lui et sa famille. Il a reçu de la part de David une promesse de protection. Il pense maintenant à sa famille.)

9.     Lisez 1 Samuel 20:17. Qu’est-ce qui a rendu David et Jonathan de si bons amis ? (Lisez Marc 12:29-31. Jonathan a parfaitement suivi le commandement d’aimer. En effet, Jonathan aimait Dieu et David davantage qu’il ne s’aimait lui-même.)

10. Lisez 1 Samuel 23:15-18. Comment Jonathan voit-il son avenir ? (Il sera le second du futur roi David.)
 
III.  La déception
 
1.     Lisez 1 Samuel 31:1-6. Pourquoi Dieu donne-t-il une si grande victoire à Jonathan dans son combat initial contre les Philistins et le laisse-t-il ensuite se faire vaincre ici ?

a.      Pourquoi Jonathan n’a-t-il pas pu vivre et être le second de David, comme ils l’avaient convenu ?

2.     Lisez 1 Samuel 31:8-10. Pourquoi les Philistins mettent-ils les armes de Saül dans leur temple et clouent-ils sont corps sur la muraille de la ville ? (Ils montraient la victoire de leurs dieux sur le Dieu d’Israël.)
 
a.      Pouvez-vous expliquer le sort de Jonathan ?
 
3.     Lisez Hébreux 11:32-38. La vie est-elle toujours juste pour ceux qui suivent Dieu ? (Non. Certains, comme David, ont vaincu. D’autres, comme Jonathan, ont été maltraités.)

a.      Pourquoi Dieu n’intervient-il pas toujours pour rendre la vie juste ? (Lisez Hébreux 11:39-40. Dieu a en tête quelque chose de bien meilleur, de bien plus juste pour nous !)

4.     Cher(ère) ami(e), qu’en est-il de vous ? Voulez-vous rester fidèle et sans crainte quelles que soient les circonstances de la vie ?
 
IV.    La semaine prochaine : Abigaïl, le refus d’être victime des circonstances.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don