Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 04 - L’eau de la vie (Jean 2 à 4, Romains 6)

Copyright © 2010, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Lisez les premiers chapitres de l’évangile de Jean, et posez-vous la question : "Pourquoi Jean a-t-il commencé son récit de cette façon ?" Ma réaction est que Jean se préoccupe du fait que les gens ne comprennent pas qui est Jésus. Fondamentalement, Jean dit : "Prêtez attention et je vous enseignerai ce que vous devez savoir sur Jésus". Ensuite Jean nous raconte un grand nombre d’histoires qui nous font connaître Jésus. Trois des quatre premières histoires expliquant qui est Jésus ont un rapport avec l’eau. La fête des noces de Cana (Jean 2) voit de l’eau changée en vin. Le dialogue avec Nicodème (Jean 3) se focalise sur l’eau du baptême. L’histoire de la femme samaritaine (Jean 4) parle de l’eau vive. Débutons notre étude et apprenons-en davantage sur "l’eau de la vie" !
 
I.       L’eau des noces
 
1.     Lisez Jean 2:1-5. Avez-vous déjà entendu une conversation semblable entre un adolescent et un parent ? (Il semble que la mère de Jésus ne l’écoute pas vraiment. Jésus dit "ce n’est pas le moment", et sa mère entend "Oui, je vais le faire".)
 
a.      S’agit-il là d’un problème qui doit être résolu ? Notre série d’études porte sur la santé et la guérison. Qu’est-il meilleur de boire : de l’eau ou du vin ?

2.     Lisez Jean 2:6-10. Quelle quantité de vin Jésus fait-il ? (Entre 450 et 700 litres !)

a.      Dès lors que nous parlons de l’eau, que cela nous enseigne-t-il sur Jésus et l’eau ? (Jésus a la puissance de transformer de l’eau en quelque chose de spécial. Il peut à partir de l’eau faire plus que de l’eau.)
 
b.      Que cela nous enseigne-t-il sur la volonté de Jésus de rendre l’eau spéciale pour nous ? (Jésus est généreux en ce qui concerne le don d’eau transformée. Il nous donne bien plus et bien mieux que ce dont nous avons besoin.)
 
II.     L’eau du puits et l’eau vive

1.     Lisez Jean 4:1-3. Pourquoi les Pharisiens suivaient-ils de près le nombre de personnes que les disciples de Jésus baptisaient par rapport au nombre de personnes que Jean baptisait ? (Il ne fait aucun doute que les Pharisiens considéraient cela comme une compétition illicite. Ils s’y intéressaient de près.)

a.      Pour quelle raison Jésus repart-il en Galilée - parce qu’il a apprit que les Pharisiens le suivaient de près ou parce qu’il remportait la "compétition" baptismale ? Rappelez-vous le texte de Jean 2:1-4. Jésus se souciait de l’aspect temporel de son ministère. Apparemment, il ne voulait pas apparaître comme étant en compétition avec Jean, ni attirer l’attention des Pharisiens sur lui-même si tôt dans son ministère.)
 
2.     Lisez Jean 4:4-6. La façon la plus directe pour Jésus de retourner en Galilée est de traverser la Samarie. C’est ce qu’il fait. Il est midi et les disciples sont partis acheter de quoi manger (Jean 4:8). Jésus est fatigué. Il s’assied auprès d’un puits historique pour se reposer.)
 
a.      Quelle sorte de relation les Samaritains avaient-ils avec les Juifs ? (Les relations étaient très mauvaises. Les Juifs pensaient que les Samaritains étaient inférieurs et les Samaritains réagissaient de la façon à laquelle nous pouvons nous attendre.)

3.     Lisez Jean 4:7-9. Cette femme est-elle méchante envers Jésus ? Ou alors, est-elle simplement agacée qu’il ait demandé à boire ?

a.      Pensez-vous qu’elle refuse de donner à boire à Jésus ? Ou alors, lui rappelle-t-elle seulement le problème qui existe entre les Juifs et les Samaritains ?
 
4.     Lisez Jean 4:10. Comment réagiriez-vous à cette affirmation si vous étiez samaritain(e) ? (Quel complexe de supériorité ! Il demande à boire, puis annonce qu’il est "très important" et qu’il a déjà de la meilleure eau que celle que vous pouvez lui donner.)
 
5.     Lisez Jean 4:11-12. Comment réagit cette femme ? (Elle défie Jésus - rien de ce qu’affirme Jésus semble possible. Après tout, c’est Jésus qui lui a demandé en premier à boire !)

a.      Jésus répond-il à la question ? Dit-il qu’il est plus grand que Jacob ?

b.      Le chapitre précédent de l’évangile de Jean relate la rencontre nocturne de Jésus avec Nicodème - l’un des plus puissants responsables spirituels et politiques parmi les Juifs. Lisez Jean 3:3-5. Quelle comparaison pouvez-vous faire entre la réaction de Nicodème et la réaction de la femme samaritaine ? (Tant Nicodème que la femme samaritaine demandent à Jésus : "Comment peux-tu dire une telle chose ? Cela n’a aucun sens !")
 
i.      Pourquoi Jésus parle-t-il d’eau avec Nicodème ? (Il parle du baptême - la purification spirituelle.)
 
6.     Lisez Jean 4:13-14. De quelle sorte d’eau parle Jésus ? L’eau du puits ? (Non. Il parle de l’eau spirituelle.)

a.      Méditons cela juste une minute. Supposez que vous viviez dans cette région du monde. Que signifierait l’eau pour vous ? (Dans les régions sèches, avec du sable, de la poussière, l’eau fait toute la différence. Mon frère habitait à Palm Springs, en Californie. Une partie de la ville est verte et luxuriante, tandis que l’autre est couverte de sable sec. L’eau fait toute la différence.)

i.      Que représente l’eau de Jésus pour notre vie ?
 
ii.     Rappelez-vous des noces de Cana. Que représente l’eau de Jésus pour leur vie ? (Elle rend la vie meilleure. Elle rend la vie agréable. Elle rend la vie plus riche et plus complète.)
 
b.      Lisez à nouveau Jean 4:14. Que nous arrive-t-il quand nous buvons l’eau de Jésus ? (Nous devenons des sources de l’eau de Jésus, qui "jaillira pour la vie éternelle".)

i.      Expliquez-moi ce que, selon vous, signifie vivre ce type de vie ? (Il s’agit d’une vie pleine, excitante, vibrante !)

ii.     J’ai lu une fois un magazine qui attaquait les chrétiens qui aiment célébrer leur salut. Le magazine suggérait que les chrétiens devaient être très sobres et tristes à cause de leurs péchés. (Nos péchés doivent nous rendre sobres, mais Jésus a pardonné nos péchés et nous a donné la vie éternelle. Une source d’eau qui jaillit n’est pas une description qui correspond à un chrétien triste et sobre.)
 
c.      Notre série d’études porte sur la santé. Quel enseignement pouvons-nous tirer sur la santé, à partir du discours de Jésus sur l’eau ? (Jésus nous donne une vie vivifiante, luxuriante, pétillante !)
 
III.    En eau profonde

1.     Lisez Jean 3:1-5. Pourquoi la déclaration de Jésus est-elle vraie ? Quelle est la logique sous-jacente ?

2.     Lisez Romains 6:1-4. Que fait l’eau du baptême pour nous ? (C’est la logique du baptême : quand nous sommes immergés ("ensevelis") nous sommes symboliquement sous terre et mourrons de la mort de Jésus pour nos péchés.)
 
a.      Comment ce symbolisme unit-il l’enseignement des noces de Cana et l’enseignement de la femme samaritaine au puits ? (L’eau, dans les mains de Jésus, peut transformer l’ordinaire en extraordinaire. L’eau, dans les mains de Jésus, nous donne une vie nouvelle, pétillante et vibrante à partager avec les autres.)
 
b.      Dans les histoires de Nicodème et de la femme samaritaine, quelle est le lien entre d’un côté la classe sociale, la situation dans la vie, l’intelligence, le genre, l’enseignement spirituel, l’argent, le pouvoir et les péchés passés, et d’un autre côté la disponibilité de l’eau que donne Jésus ? (Non seulement l’eau que donne Jésus est disponible à ceux qui se trouvent dans les positions les plus hautes ou les plus basses dans la vie, mais le besoin de l’eau de Jésus est la même dans les deux cas.)

3.     Lisez Romains 6:5. Quelle sorte de vie nous apporte l’eau que donne Jésus ? (Nous ressusciterons pour la vie éternelle !)

4.     Cher(-ère) ami(e), l’histoire humaine est remplie de quêtes d’un breuvage spécial qui nous donne la vie et la santé. Nous avons le secret dont les humains rêvent depuis longtemps - l’eau qui donne une vie vibrante, pétillante et éternelle ! Voulez-vous, dès aujourd’hui, vous engager à suivre les instructions de Jésus à Nicodème et à la femme samaritaine ? Voulez-vous (si vous ne l’avez pas déjà fait) être baptisé(e) dans la mort de Jésus, et relevé(e) de l’eau dans sa résurrection ? Voulez-vous vous engager à boire de l’eau vive de Jésus, qui fera de vous une source pétillante et vivifiante, partageant cette eau de la vie avec les autres ?
 
IV.    La semaine prochaine : L’environnement.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don