Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 11 - Le fruit de l’Esprit est : justice (Éphésiens 5, Romains 3 & 5, 1 Jean 2)

Copyright © 2010, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Chacune de ces dernières semaines nous avons parcouru la liste des fruits de l’Esprit qui se trouve dans Galates 5:22. La semaine passée nous sommes arrivés à la fin de cette liste, alors peut-être vous demandez-vous où nous pourrions trouver un autre fruit de l’Esprit ? Nous le trouvons sur "l’arbre de lumière" ! Éphésiens 5:9 dit : "le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité". Entamons notre étude et voyons ce que signifie avoir un fruit de la "lumière", le fruit appelé justice !
 
I.       Trouver la justice
 
1.     Lisez Romains 3:21-24. Comment devient-on juste ? (Cela vient de Dieu, c’est gratuit, et cela requiert la foi en Jésus.)
 
2.     Lisez Romains 3:25-28. Pouvons-nous devenir justes par l’obéissance aux Dix Commandements ? (Non. S’il nous était possible de garder la loi, nous aurions de quoi nous vanter. Mais la justice vient par la foi - et nous ne pouvons pas nous vanter des actes d’un autre (Jésus). Cette justice dont il nous est parlé (deux fois) est "en dehors des œuvres de la loi".)

3.     Lisez Romains 5:17-19. De l’obéissance de qui parle la Bible ? (De l’obéissance de Jésus.)

a.      Cela signifie-t-il que je dois me préoccuper uniquement de l’obéissance de Jésus et non de la mienne ?
 
i.      Si cela est vrai, alors la justice n’est qu’un fruit "léger" (note : il s’agit d’un jeu de mot, car en anglais "léger" et "lumière" se disent tous deux "light") ! Qu’y aurait-il de plus simple - laisser quelqu’un d’autre se charger de la grosse transformation !
 
II.     Tenir le rôle

1.     Lisez Romains 3:29-31. Comment cette conclusion (que "nous confirmons la loi") suit-elle logiquement ? Si nous enseignons que nous ne pouvons pas être justifiés en gardant la loi, comment cela peut-il la confirmer ? Cela ne rend-il pas la loi vide de sens ?

a.      C’est quelqu’un d’autre qui a relevé le défi de garder la loi, et la victoire s’applique à moi ! Cette histoire de garder la loi est une histoire ancienne, n’est-ce pas ?
 
2.     Lisez Éphésiens 5:1-3. Pouvez-vous être "saint" et être avide, impur et mal vous conduire sexuellement ?
 
a.      Si vous répondez négativement, devons-nous alors nous débarrasser de notre avidité, impureté et inconduite sexuelle pour devenir saints ?

i.      Si vous répondez positivement, relisez alors Romains 3:21-24 et Romains 3:28 !

3.     Lisez à nouveau Éphésiens 5:1. Que veut nous dire Dieu en demandant de "l’imiter" ? (Romains 3 nous enseigne que nous sommes mauvais, et que notre unique chemin vers la justice vient de la foi en Jésus. Sa vie sainte et sa mort à notre place nous rendent saints. Cependant, un peuple saint est supposé agir en accord avec sa sainteté. Ainsi, nous sommes appelés à "imiter" notre Dieu saint.)
 
a.      Une imitation est-elle la chose réelle ? (Non.)
 
i.      Alors que cela signifie-t-il pour nous ? Dieu est le beurre et nous sommes la margarine ? Dieu est le bois et nous sommes les plastiques aux couleurs du bois ? Cela n’est pas très encourageant, alors regardons plus en détail dans Éphésiens 5.

4.     Lisez Éphésiens 5:3-7. Qu’est-il arrivé à ma justification par la foi ? Comment le même homme (Paul) peut-il être inspiré par l’Esprit saint pour écrire ces versets et Romains 3 et 5 ? (Cette instruction "d’imitation" est sérieuse. Nous avons une réputation à garder. Dès lors que Jésus nous a rendu saints, nous devons agir comme tels. C’est la raison pour laquelle les Dix Commandements ne sont pas anciens ou vides de sens. Ils sont au cœur de notre "imitation".)

a.      Certains chrétiens nous trompent-ils sur le fait que nos actions (et la loi) ne comptent pas ? (Paul nous met en garde dans le verset 6 contre la tromperie à ce sujet.)
 
5.     Comment pourriez-vous résumer l’enseignement à tirer de Romains 3 et d’Éphésiens 5:3-7 ? (Nous ne pouvons pas gagner la justice en obéissant à la loi. Jésus l’a fait pour nous. Mais, nous pouvons perdre notre salut par nos mauvaises actions.)
 
a.      N’est-ce pas là une façon détournée de dire que notre salut se gagne par nos œuvres ? Un peu comme si votre employeur vous disait : "Votre salaire est un cadeau gratuit aussi longtemps que vous êtes employé. Mais, si vous ne travaillez pas, alors vous êtes renvoyé." Vous pouvez raisonnablement conclure que travailler est important. (Lisez à nouveau Éphésiens 5:5. Paul appelle "idolâtres" ceux qui sont impliqués dans ces mauvaises actions. Cela signifie qu’ils s’appuient sur autre chose que Jésus. Nos actions sont une indication de notre processus de pensée. Les actions reflètent les décisions de notre esprit. Elles révèlent si nous avons foi en Jésus ou non. Je les imagine comme la jauge à essence dans une voiture - la jauge n’apporte aucune puissance, mais elle révèle combien de puissance est à notre disposition.)

III.    Le fruit de lumière

1.     Lisez Éphésiens 5:8-10. Nous arrivons maintenant au fruit de la lumière. Si quelqu’un vous disait d’être "lumière", que feriez-vous ? Sauter ? Aller sur la lune ? Changer votre nom en Edison ?
 
a.      Paul explique-t-il ce qu’il veut dire par "vivre comme des enfants de lumière" ? (Oui. Il nous dit que ce qui résulte d’une vie de lumière est "bonté, justice et vérité".)
 
i.      Est-ce un choix ? Ou alors, est-ce automatique lorsque nous sommes justifiés par la foi ? (Dès lors que Paul nous dit dans Éphésiens 5:8 de "vivre comme des enfants de lumière", cela nous dit qu’il s’agit d’un choix. Nous devons choisir de vivre une vie de lumière.)

b.      Comment devons-nous nous y prendre pour faire ce choix ? Dites-moi comment le faire, concrètement. (Notez à nouveau Éphésiens 5:10 : "sachez discerner ce qui est agréé du Seigneur". Il s’agit d’une instruction de lire notre Bible, de trouver comment Dieu veut que nous vivions et de finalement vivre de cette façon.)

2.     Lisez Éphésiens 5:11-14. Notez que nous avons la mission, en tant que "fruit de lumière", de "dévoiler" les œuvres des ténèbres. Cela signifie-t-il que nous devrions filmer le péché dans notre communauté ? Devrions-nous être dans les journaux à identifier les pécheurs ?
 
a.      Que veut dire la Bible quand il est écrit : "tout cela [...] est rendu manifeste par la lumière" ? (La première façon dont nous devrions "rendre manifeste" ce qui est mal est en étant un exemple de la bonne façon de vivre. Je ne pense pas que nous devons être timides en appelant le péché par son nom, mais je ne pense pas que c’est ce dont parle la Bible ici.)
 
b.      Selon Éphésiens 5:14, dans quelle direction Jésus illuminera-t-il de sa lumière ? (Sur nous ! Cela renforce l’idée selon laquelle notre "lumière" porte sur nos bonnes actions - et pas directement sur les mauvaises actions des autres.)

c.      Quelle est la réaction du monde face aux chrétiens qui ne sont pas des "fruits de la lumière" ? Le monde les tient (ainsi que la chrétienté) pour ridicules. Nous sommes sauvés par la grâce seule, mais nous sommes dans une bataille entre la lumière et les ténèbres. La façon dont nous vivons non seulement révèle notre loyauté à la lumière, mais elle aide la lumière à gagner la bataille contre les ténèbres.)

IV.    Connaître Dieu
 
1.     Nous avons découvert que nos bonnes œuvres, notre "lumière", sont une tentative d’imitation de Dieu et sont importantes dans le conflit entre le bien et le mal. Cela semble omettre une question importante : qu’est-ce qui nous motive à faire cela ? Est-ce la bataille ? Est-ce un désir de conformité avec notre Dieu ?
 
2.     Lisez 1 Jean 2:1-3. Quel est le motif que suggère la Bible pour vivre de façon juste ? (Connaître Dieu. Cependant, il est plutôt difficile d’imiter quelqu’un si on ne le connaît pas.)

a.      Quelle est la première chose que suggère la Bible et qui est importante au sujet de connaître Dieu ? (Jésus est mort pour nos péchés et il nous défend actuellement dans le ciel.)

3.     Lisez 1 Jean 2:4-6. Dans quelle mesure le fait de connaître Dieu vous motive-t-il à faire ce qui est juste, à marcher dans la lumière ? (L’amour de Dieu pour nous l’a motivé à vivre sur la terre et à mourir à notre place. Cela me remplit de joie ! Ma sentence de mort est levée ! Savoir que Jésus est mort pour remplir les exigences de la loi, savoir que la lumière de ma vie aide à dévoiler le mal qu’est le péché, ces choses me motivent à obéir à Dieu. Cela initie le processus dans lequel l’amour de Dieu est vraiment accompli en moi (verset 5).)
 
4.     Cher ami, si vous le choisissez, vous pouvez être sauvé par la grâce seule. Si vous faites ce choix, alors vous avez l’obligation d’agir en conséquence. Voulez-vous que l’amour de Dieu soit accompli en vous ? Si tel est le cas, apprenez de Dieu afin de le connaître. Dans ce magnifique processus, vous prendrez votre place dans les rangs des "fruits de la lumière", ceux qui marchent dans la lumière, ceux qui marchent dans la justice.
 
V.      La semaine prochaine : Le fruit de l’Esprit est : vérité.
Le soupir de la terre

Le soupir de la terre

Un commentaire sur le livre de Daniel qui fait preuve d’une grande sensibilité prophétique et d’une solide connaissance de la culture hébraïque.
1844 simplifié

1844 simplifié

Quel est, pour les chrétiens d’aujourd’hui, la signification, s’il y en a une, de l’année 1844 et des événements qui y sont associés ? Ce livre est destiné à devenir l’un des ouvrages les plus importants pour un chrétien qui attend l’imminent retour du Christ.
Islam & christianisme dans la prophetie

Islam & christianisme dans la prophetie

Ce livre explore soigneusement le mystérieux livre de Daniel, les chapitres 11 et 12 en particulier, et dévoile un tableau fascinant de la prophétie concernant le Catholicisme, le Protestantisme, l’Islam et les États-Unis. Il examine leur rôle passé, présent et futur dans le conflit final qui est à nos portes.
Le dernier échelon de la prophétie biblique

Le dernier échelon de la prophétie biblique

Ce livre se concentre sur les dernières prophéties de Daniel qui couvrent les temps du prophète jusqu’à nos jours. Les derniers chapitres constituent un échelon prophétique que nous pouvons gravir et duquel nous pouvons attendre l’avenir avec espérance.
Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Cette biographie replace l’homme et le roi dans son époque et dans son cadre, la Babylonie et l’ensemble du Proche-Orient antique. Ainsi fait-on connaissance avec un souverain à la personnalité exceptionnelle, et peut-on en admirer l’oeuvre, dont les ruines retrouvées à Babylone et ailleurs portent encore témoignage. En achevant son propos sur ce règne, ce livre porte ainsi un jugement équilibré sur Nabuchodonosor et ressuscite la civilisation dont il se voulut le symbole dans son plus bel éclat.
Les prophéties de Daniel

Les prophéties de Daniel

Coffret de 5 DVD avec 12 conférences du Dr. Jean-Paul Lagarde sur les prophéties de Daniel. Le Dr. Lagarde nous dévoile avec beaucoup de simplicité le fruit de plusieurs dizaines d'années de recherche et d'étude sur le livre de Daniel. Une référence sur le sujet.
 

faire un don