Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 06 - Le fruit de l’Esprit est : bonté (2 Samuel 9, Matthieu 5 & 11)

Copyright © 2010, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La Bible nous dit dans Galates 5:22 qu’un autre fruit de l’Esprit est la bonté. Appréciez-vous que les gens soient bons envers vous ? Dans les aléas de la vie, je remarque et apprécie les gens qui font preuve de bonté. Si vous poursuivez la lecture au-delà des fruits de l’Esprit, vous arrivez à Galates 6:7. Ce verset nous dit que nous récoltons ce que nous semons. En étant bons envers les autres, nous cultivons la bonté à notre égard. La question est : comment devenons-nous bons ? Débutons notre étude de la Bible et apprenons-en davantage sur le don de Dieu qu’est la bonté !
 
I.       La bonté méritée
 
1.     Lisez 2 Samuel 9:1. Quelle était la motivation de David pour "faire du bien" (version NEG) ? Lisez 1 Samuel 20:12-15. Jonathan, fils du roi, protège David de son père, le roi. Jonathan réalise que David deviendra peut-être roi (à la place de Jonathan) et ainsi il demande à David de faire preuve de bonté envers sa famille. David se souvient de leur accord.)
 
a.      Lisez 1 Samuel 20:16-17. Qu’est-ce qui était à la base de cette préoccupation pour David ? (Il est dit que Jonathan aimait David comme lui-même. Il s’agit de l’attitude que Jésus nous demande d’avoir (Matthieu 22:39).)

2.     Lisez 2 Samuel 9:2-3. Quelle sorte de pouvoir et d’influence possède ce fils de Jonathan ? (Aucune. Il n’avait ni puissance physique, ni influence politique. Il semble avoir été oublié.)

3.     David fait venir ce fils, dont le nom est Mephi-Bosheth. Lisez 2 Samuel 9:6-8. Mephi-Bosheth a-t-il peur de David ? Si tel est le cas, pourquoi ? (Son grand-père était le roi Saül. David pouvait penser qu’il était important de tuer tous les descendants de Saül afin d’éviter qu’ils ne prétendent au trône.)
 
a.      Quelle est votre réponse à la question de Mephi-Bosheth faisant allusion à un chien mort ? (C’était à cause de l’amour de Jonathan. Jonathan avait été tué dans une bataille longtemps auparavant.)
 
4.     David fait preuve de bonté envers le fils d’un homme mort. David n’a rien de plus à gagner par cette bonté, et il s’avère même qu’il a beaucoup à perdre (voir 2 Samuel 16:3-4). Quels enseignements sur la bonté trouvons-nous dans cette histoire ? (Elle débute avec Jonathan qui montre un amour désintéressé pour David. La première étape pour donner et recevoir de la bonté est de témoigner aux autres de l’amour désintéressé.)

II.     La bonté non-méritée

1.     Lisez Matthieu 5:43-48. Comment l’histoire de David et de Mephi-Bosheth s’accorde-t-elle avec cet enseignement de Jésus ? (Elle ne s’y accorde pas très bien. David n’attendait rien de Mephi-Bosheth, mais la bonté de David reflétait la bonté de Jonathan.)
 
a.      Qu’enseigne Jésus sur l’amour (et la bonté) dans ce texte ? (David faisait ce que l’on pouvait attendre. Jésus nous enseigne de faire davantage que ce qui est attendu. Soyez bon envers ceux qui ne sont pas bons envers vous.)
 
b.      Cet enseignement s’applique-t-il à votre mariage ? (Si quelqu’un que j’aime m’insulte, mon inclination naturelle est de me retirer. Je pense que "bouder" est la meilleure description. Jésus dit de ne pas se retirer, mais de "saluer" ceux qui vous nuisent.)

i.      Est-ce facile ? (Notez que Jésus dit que le but est la perfection : "Vous serez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait". La perfection est loin d’être facile.)

2.     Qu’avons-nous appris jusqu’ici sur la bonté ? (Nous devons faire preuve de bonté envers chacun. Faire preuve de bonté devrait avoir pour conséquence une bonté en retour pour nous et notre famille.)
 
III.    L’humilité et la bonté
 
1.     Vous souvenez-vous d’une fois où vous avez volontairement négligé la bonté de quelqu’un d’autre ?

a.      Si tel est le cas, réfléchissez un instant et essayez de déterminer pourquoi.

2.     Lisez Matthieu 11:28-30. Nous avons étudié ce texte dans notre dernière étude, mais j’aimerais revenir dessus. Selon vous, être doux est-il semblable à être bon ?
 
a.      Pensez-vous que l’humilité soit liée au fait d’être bon ?
 
b.      Si tel n’est pas le cas, repensez au moment où vous avez délibérément négligé la bonté d’autrui. Était-ce parce que vous étiez fâché ou mécontent contre cette personne ? Était-ce parce que vous pensiez qu’aider cette personne vous aurait "rabaissé" ?

c.      Si votre réponse à l’une de ces questions est positive, l’humilité (de votre côté) aurait-elle pu résoudre le problème ? (Oui !)

i.      Par exemple, combien de fois étiez-vous fâché ou mécontent à cause de quelqu’un qui vous a humilié ?
 
ii.     Si vous étiez plus humble, penseriez-vous toujours être "au-dessus" de quelqu’un d’autre ?
 
3.     Vous pouvez arriver à la conclusion que l’humilité est une des clés pour être bon. Dès lors que Jésus nous dit d’apprendre à être "doux et humbles de cœur" (Matthieu 11:29), comment apprendre à être humbles ? Après tout, d’après Jésus il s’agit de quelque chose qui s’apprend ! (Une façon de devenir humble est d’être humilié.)

a.      Revoyons notre discussion jusqu’ici. David a usé de bonté envers le fils de Jonathan parce que Jonathan a premièrement montré de la bonté envers David. Mais Jésus nous dit de témoigner de bonté à chacun - incluant ceux qui nous insultent (Matthieu 5:43-46).

i.      Quel est le bénéfice d’être insulté ? (Quand je pense aux fois où je me suis senti vraiment insulté, c’était généralement parce que j’avais été humilié. Le fait d’être humilié m’apprend à être humble.)
 
ii.     Voyez-vous maintenant pourquoi Jésus nous enseigne d’être doux et humble ? (Apprendre à être humble est le chemin pour apprendre à être doux !)
 
IV.    Des langues douces

1.     Lisez Proverbes 15:1 et Proverbes 25:15. Dans notre dernière étude nous avons étudié la patience, maintenant nous étudions la douceur. Pouvez-vous briser des os avec votre langue ?

a.      Qu’est-ce qu’une "langue douce" ? (Quelqu’un qui parle gentiment.)
 
b.      D’après votre expérience, une réponse douce prévient-elle votre interlocuteur de se mettre en colère ?
 
2.     Dans Matthieu 12 les chefs religieux accusent Jésus d’utiliser la puissance de Satan pour faire ses miracles. Lisez Matthieu 12:34 et Matthieu 23:33. Jésus a-t-il oublié le proverbe de la réponse douce ? A-t-il cela en tête lorsqu’il nous dit de "saluer" nos ennemis : "Bonjour vipère ! Brûle en enfer !" ?

a.      Ces études que j’écris chaque semaine génèrent un certain nombre de messages électroniques. Certains aimeraient savoir pourquoi ils ne l’ont pas reçue par courrier électronique. Certains écrivent pour me remercier pour l’étude. Certains ont des questions. Et certains envoient des bombes verbales. La semaine passée, quelqu’un a lu une de mes études sur le principe de compréhension des prophéties, et il m’a écrit pour me dire que je mentais. Je lui ai répondu qu’il devait étudier davantage sa Bible et devenir plus mature. Il m’a répondu que j’étais un cancre. Clairement, je faisais des progrès. La réponse "Bonjour vipère" est-elle parfois la bonne réponse pour nous ?

b.      Comment l’idée d’être humble s’accorde-t-elle avec la réponse "Bonjour vipère" ?
 
3.     Combien de fois avez-vous utilisé des paroles tranchantes, ou une réponse ironique, sévère, pour montrer que vous êtes plus intelligent que votre interlocuteur ?
 
a.      Comment cela s’accorde-t-il avec l’humilité ? ("J’aide les autres à apprendre l’humilité" n’est pas une réponse acceptable.)

4.     Quand Jésus nous dit "laissez-vous instruire par moi" (Matthieu 11:29), cela signifie-t-il que nous pouvons faire exactement comme il a fait ? (Ce qui me préoccupe est que Jésus connaissait le cœur des vipères, et moi non. Alors que je réfléchis à ce problème, il me semble que c’est bien plus l’orgueil qui me motive à faire des commentaires du type "vipère" que n’importe quoi d’autre. Pourquoi ne pas examiner les motifs de vos commentaires du type "vipère" ?)

5.     Cher ami, être bon est quelque chose que nous pouvons apprendre par la puissance de l’Esprit. Le chemin de l’apprentissage de la bonté implique l’amour et l’humilité. Voulez-vous, dès maintenant, inviter l’Esprit saint à développer l’amour, l’humilité et la bonté dans votre cœur ?
 
V.      La semaine prochaine : Le fruit de l’Esprit est : bienveillance.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don