Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 10 - Le message des prophètes (Genèse 22, Actes 4, Galates 3, Hébreux 4)

Copyright © 2009, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Si quelqu’un me demandait d’enseigner à une classe les messages de ma femme, je devrais y réfléchir quelque peu. Ma femme me donne toutes sortes de messages. Y a-t-il un thème dans les messages de votre conjoint ou de votre meilleur(e) ami(e) ? En général, les messages de ma femme sont positifs et pas critiques. Ils sont divertissants et pas harcelants. J’aime les entendre. Qu’en est-il des messages de Dieu ? Dieu a-t-il un thème ? Ses messages sont-ils divertissants ou harcelants ? Y a-t-il une façon de résumer tout ce qu’il dit par l’intermédiaire des prophètes ? Ouvrons la Bible et explorons ensemble cette possibilité !
 
I.         Abraham le prophète
 
1.      Lisez Genèse 22:1-2. Quelles sont les raisons pour lesquelles, si vous étiez Abraham, vous ne croiriez pas que ce message vient de Dieu ?
 
a.        Quelle sorte de Dieu rappellerait à Abraham qu’il aime son fils unique, au cœur d’un message lui disant de tuer et brûler son fils ?

b.        Lisez Lévitique 20:1-3. Dieu donne-t-il des messages qui varient ?

2.      Lisez Genèse 22:9-12. Nous voyons que Dieu n’avait pas l’intention qu’Abraham tue son fils. Selon vous, quelle était l’intention de Dieu ? Avait-il un message ? (Il s’agissait d’un terrible test de loyauté.)
 
a.        Le message est-il relatif à l’égoïsme ? Dieu parle de lui "refuser" le fils. (Dieu parle comme s’il s’agissait également d’un test sur l’égoïsme.)
 
b.        Cela montre-t-il que les parents qui sacrifiaient leurs enfants au Molek étaient égoïstes ? (Lisez Hébreux 11:17-19. Les parents qui donnaient leurs enfants au Molek le faisaient pour recevoir des bénédictions. Il s’agissait d’un acte d’égoïsme. Si Abraham sacrifiait son fils, cela le priverait de la bénédiction promise. Abraham croyait que Dieu ramènerait son fils à la vie. Cela montre qu’Abraham n’a jamais pensé qu’il serait béni en sacrifiant Isaac. Il était juste obéissant.)

3.      Lisez Genèse 22:15-18. Que promet Dieu à Abraham ? (Abraham ne faisait pas cela pour une quelconque bénédiction, mais Dieu lui avait promis des bénédictions, ainsi qu’une grande descendance qui serait elle-même bénie. Dieu avait également promis que les descendants d’Abraham seraient le moyen par lequel toutes les nations de la terre seraient bénies.)

a.        Pourquoi est-il promis autant à Abraham ? ("Parce que tu as obéi à ma voix" (Genèse 22:18, version NEG).)
 
4.      Il s’agit d’un temps de contemplation : Quel message donne Dieu par l’intermédiaire de l’ange et par l’intermédiaire d’Abraham ? (Il veut de la loyauté et de l’obéissance.)
 
a.        Le message est-il plus profond que cela ? Pourquoi Dieu choisirait-il un test si terrible et aux messages si variés ? Et pourquoi dans un contexte si atroce et illogique ?

II.       Le Fils et le sanctuaire

1.      Lisez Actes 3:24-26. À quel évènement ce texte relie-t-il l’expérience d’Abraham ? (La venue de Jésus sur la terre.)
 
2.      Lisez Galates 3:6-9. À quelle théologie ce texte relie-t-il l’expérience d’Abraham ? (La justification par la foi.)
 
3.      L’histoire d’Abraham et du sacrifice d’Isaac semble complètement illogique au premier abord. Elle ressemble à l’histoire du Molek et des sacrifices d’enfants. Avançons et voyons dans quelle voie les détails de l’expérience d’Abraham se rapportent au message que Dieu nous donne :

a.        Premier détail : un fils innocent. En quoi cela se rapporte-t-il au message de Dieu ? (Jésus est l’innocent fils de Dieu. Comparez Luc 1:46-55.)

b.        Deuxième détail : un fils aimé. En quoi cela se rapporte-t-il au message de Dieu ? (Dieu nous montre son incroyable amour et son incroyable loyauté parce qu’il était disposé à donner son fils qu’il aimait - il était disposé à se donner lui-même.)
 
c.        Troisième détail : un autel de sacrifice. En quoi cela se rapporte-t-il au message de Dieu ? (Dieu a enlevé notre péché par le don de son fils. Comparez Luc 1:67-77.)
 
d.        Quatrième détail : Dieu intervient par un autre sacrifice à la place du fils aimé Isaac. En quoi cela se rapporte-t-il au message de Dieu ? (La justification par la foi. Dieu est mort à notre place - ce que nous acceptons par la foi. Dieu est mort pour sauver de la mort éternelle ceux que nous aimons !)

III.    Le repos

1.      Lisez Genèse 2:1-2. Quel message nous donne Dieu ici ? (Qu’il est le Créateur et que le repos du sabbat fait partie de sa création.)
 
2.      Lisez Exode 20:8-11. Quel est le message de Dieu ici ? (Cela rend explicite ce qui est implicite dans le texte de Genèse : Dieu veut que nous célébrions sa création au travers du repos hebdomadaire du sabbat.)
 
3.      Lisez Deutéronome 5:12-15. Quel est le message de Dieu ici ? (Il s’agit d’une autre vue sur le repos du sabbat. Dieu veut que nous célébrions notre délivrance du mal au travers du sabbat hebdomadaire.)

4.      Lisez Hébreux 3:18 à 4:2. De quel type de repos Dieu parle-t-il ici ? (Le repos qui vient de l’évangile - l’histoire d’Abraham et d’Isaac servant de prophétie annonçant la mort de Jésus à notre place.)

5.      Lisez Hébreux 4:3-6. Il s’agit à nouveau d’un temps de contemplation. Qu’ont en commun l’évangile et le repos du sabbat ? (Ils sont tous deux des points de victoire. Lorsque nous lisons une nécrologie composée par la famille, celle-ci consiste en une liste de tous les éléments "hauts" (victoires) de la vie de la personne. Dieu nous a créés et a fait le repos du sabbat pour célébrer et commémorer la victoire de son autorité. Dieu a délivré son peuple de l’esclavage en Égypte. Il a rappelé au peuple que le repos du sabbat était un mémorial de son autorité créatrice et de son autorité sur l’Égypte (le mal). La phrase "Ses œuvres étaient cependant faites depuis la fondation du monde" suggère que le plan de salut de Dieu était en place à la Création. Le sabbat commémore également cela.)
 
6.      Lisez Hébreux 4:7-11. Quel repos de sabbat trouvons-nous ici et quelle est la relation avec ce que nous venons de contempler ? (Jésus est venu, est mort et est ressuscité pour la vie éternelle à notre place. Tout comme Dieu nous a créés, tout comme il a délivré son peuple de l’esclavage égyptien, ainsi il nous a maintenant délivrés de l’esclavage du péché et de la mort éternelle. Nous célébrons tout cela chaque semaine en entrant dans le repos du sabbat.)
 
7.      Lisez Hébreux 4:14-16. Cela nous ramène comme un cercle complet à Abraham et à Isaac. À quelle tentation Abraham et Isaac ont-ils été confrontés, à laquelle Jésus a également été confronté ? (L’égoïsme. Laisser tomber le chemin de la facilité. Éviter la souffrance du sacrifice.)

a.        Quel est le message que Dieu nous donne au travers de son œuvre en tant que "grand prêtre", au travers de l’histoire d’Abraham et au travers de la célébration des victoires de Dieu par le sabbat ? (Que dès le début il a tout mis en place pour nous permettre d’avoir la victoire.)

b.        Voyez-vous maintenant pourquoi l’histoire d’Abraham sacrifiant Isaac n’est pas un évènement étrange au message qui varie, mais plutôt un résumé des messages de Dieu aux humains.)
 
IV.     La victoire finale
 
1.      Lisez Ésaïe 25:6-8. Quel message partage le prophète Ésaïe avec nous ? (La fête de victoire quand nous irons au ciel ! Les végétariens devraient peut-être passer une commande spéciale à l’avance.)

2.      Lisez 1 Corinthiens 15:50-57. Quel élément de victoire voyons-nous ici ? (La mort est anéantie par la victoire de Jésus sur le péché. Ésaïe 25:8 nous dit que la mort est anéantie et 1 Corinthiens 15:54-55 cite ce message prophétique pour le renforcer.)

a.        Pour les végétariens qui n’ont pas apprécié ma note d’humour sur Ésaïe 25:6, demandez à ceux de votre groupe d’étude qui mangent de la viande s’ils auront de la viande quand la mort n’existera plus.
 
3.      Cher ami, voyez-vous un message cohérent de la part de Dieu au travers de ses prophètes ? Je le vois. Il est notre Créateur, il est Celui qui nous délivre du mal, du péché et de la mort. Il nous offre un repos de sabbat maintenant pour célébrer sa Création, son plan de salut et sa victoire sur le péché. Ce repos de sabbat anticipe le repos sabbatique ultime dans le ciel et sur la nouvelle terre. Voulez-vous accepter dès aujourd’hui les messages des prophètes ? Voulez-vous entrer dans le repos du sabbat de Dieu ?
 
V.       La semaine prochaine : L’interprétation des écrits prophétiques.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don