Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 07 - L’œuvre des prophètes (1 Samuel 9, 2 Rois 17, Ésaïe 30, Romains 3)

Copyright © 2009, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Que fait exactement un prophète ? Son travail est-il de prédire des choses à venir ? Ou alors d’apporter l’instruction religieuse ? Ou alors de rechercher des ânes ? Ou alors de nous faire sentir mal ? Ou alors d’être l’agent de Dieu pour toutes sortes de choses ? Ouvrons la Bible et découvrons ce qu’elle nous dit à ce sujet !
 
I.         Ceux qui recherchent les ânes
 
1.      Lisez 1 Samuel 9:3-5. Que nous dit cela sur le caractère de Saül ? (Il était prévenant envers son père, il était appliqué et digne de confiance.)
 
2.      Lisez 1 Samuel 9:6. Ce serviteur rigole-t-il ? Les prophètes sont-ils à disposition pour rechercher des ânes ? Dieu prendrait-il le temps de donner un message à un prophète pour chercher des ânes ?

3.      Lisez 1 Samuel 9:14-16. Quelle tâche de prophète trouvons-nous dans ces versets ? (Dieu a révélé l’avenir à Samuel, il a fait de lui son agent pour sélectionner et oindre un dirigeant en réponse aux prières de la nation.)

4.      Lisez 1 Samuel 9:18-20. Quelle tâche de prophète trouvons-nous ici ? (Rechercher des ânes ! Notez que Samuel connaissait le passé et pas uniquement l’avenir. Dieu avait révélé tant le passé que l’avenir à Samuel, de telle sorte qu’il pouvait conseiller Saül.)
 
5.      Alors que vous considérez cette histoire, comment décririez-vous le travail d’un prophète ? (Le prophète est un agent de Dieu sur la terre pour faire ce que Dieu demande. Cela inclut des choses simples comme garder la trace d’une prospérité perdue, ainsi que des choses très importantes comme diriger la conduite de la nation.)
 
a.        Un prophète contemporain devrait-il être actif en politique ?

i.        De quoi devrait dépendre votre réponse ?

b.        Est-ce égoïste de prier Dieu qu’il nous aide dans les petites choses, alors que certains prient Dieu pour qu’il les guérisse du cancer ?
 
i.        Pouvons-nous dire : "Dieu a une capacité illimitée pour répondre aux prières, quand je prie Dieu pour des petites choses je ne détourne pas l’attention qu’il porte à ceux qui souffrent du cancer" ? (Saül jouissait de la faveur de Dieu et Dieu désirait aider Saül au sujet de sa préoccupation principale à cet instant.)
 
II.       Corriger et rappeler

1.      Lisez 2 Rois 17:13. La semaine passée nous avons étudié que Jérémie parlait d’une distinction entre les prophètes qui disent ce que nous voulons entendre et ceux qui disent ce que nous ne voulons pas entendre. Les prophètes dont il est question dans ce verset disent-ils ce que le peuple veut entendre ?

a.        Ces prophètes ajoutent-ils des nouveaux commandements à ceux que Dieu a déjà établis ? (Pas ici. Dieu utilise les prophètes pour rappeler ses commandements au peuple, ainsi que pour faire remarquer comment le peuple s’en est écarté.)
 
2.      Lisez 2 Rois 17:18-20. Le peuple n’écoute pas les prophètes. Quel en est le résultat ? (Il s’est fait piller.)
 
a.        Dieu est-il simplement en colère contre son peuple ? Qu’en est-il de notre image d’un Dieu qui aime et qui pardonne ?

b.        Lisez 2 Rois 17:17. Pourquoi ont-ils sacrifié leurs enfants ? (Ils pensaient que cela les aiderait avec leurs dieux. Il s’agit d’un véritable avortement tardif. Pour rendre leur vie plus facile, ils ont sacrifié leurs enfants.)

c.        Relisez 2 Rois 17:18. Quel sens tirez-vous de la phrase "le Seigneur les a écartés de sa vue" ? (Dieu est saint. Quand son peuple rejette ses avertissements et s’engage dans les péchés les plus ignobles, Dieu ne les veut pas "dans sa vue". Lorsqu’ils n’étaient plus dans la présence de Dieu il leur est arrivé des mauvaises choses.)
 
i.        Ne s’agit-il que d’un "évènement de l’Ancien Testament" ?
 
3.      Lisez  Ésaïe 30:10-11. Que demande le peuple lorsqu’il dit : "Ôtez de notre présence le Dieu d’Israël !" ? (Dieu est saint. Ils ne veulent pas se trouver face à face avec un Dieu saint.)

a.        Cela signifie-t-il que cette volonté d’être "hors de la présence de Dieu" n’est pas simplement quelque chose de l’Ancien Testament, par opposition à quelque chose de réciproque - que les pécheurs veulent être hors de la présence de Dieu ?

4.      Jésus voudrait-il être hors de la présence des pécheurs ? Je pensais que c’était où il allait.
 
5.      Lisez Matthieu 9:10-12. Les coutumes de l’Ancien Testament sont-elles hors de propos ? Jésus et les pécheurs veulent-ils être en présence l’un de l’autre ?
 
a.        S’agit-il d’une situation temporaire ? (Lisez Luc 4:24-27. Quand les gens font le mal, ils ne veulent pas de Dieu. Le premier point que relève Jésus est que les prophètes ne sont pas acceptés dans leur lieu d’origine, mais le deuxième point qu’il soulève est que le prophète va ailleurs. Jésus est venu aux pécheurs. Ceux-ci sont venus à Jésus. Mais à un certain point ils devaient prendre une décision en faveur de Jésus ou du péché. Dans l’ensemble, Israël a rejeté Jésus et son évangile a été apporté à d’autres.)

b.        Lisez Matthieu 8:11-12. Jésus chassera-t-il certains hors de sa présence ? (Oui. Ceux qui rejettent son invitation.)

6.      Sortons-nous de notre sujet d’étude ici ? Quelle relation y a-t-il entre la résistance d’un pécheur à la correction et le travail d’un prophète ? (Il s’agit d’un avertissement pour nous pour ne pas rejeter un prophète simplement parce que le message nous incommode.)
 
7.      Continuons la lecture d’Ésaïe. Lisez Ésaïe 30:12-14. Quel message donne le prophète ici ? Comment le péché rattrape-t-il le pécheur qui ne se repent pas ? (Le problème du péché devient si grand que de façon figurée il explose et emporte le pécheur. Le pécheur ne peut alors plus être utilisé même pour des tâches simples.)
 
a.        Connaissez-vous quelqu’un comme cela ?

b.        Cela vous est-il déjà arrivé ?

8.      Lisez Ésaïe 30:15,18. Quel est le but de Dieu pour nous ? Comment les prophètes (comme Ésaïe) sont-ils impliqués dans ce but ? (Le travail principal d’un prophète est d’avertir et de corriger. Le but est d’être affable. Dieu désire être affable envers nous, c’est la raison pour laquelle il envoie ses prophètes nous avertir des dangers du péché. En même temps, il est un Dieu saint et cela signifie que le péché ne peut en fin de compte pas vivre en sa présence.)
 
a.        Avez-vous un problème avec les prophètes ? Peinez-vous à déterminer si un prophète contemporain est un vrai prophète ou un faux prophète ? Vous posez-vous la question de savoir si votre peine provient premièrement de votre orgueil ? Vous posez-vous la question de savoir si vous avez un sentiment de condamnation lorsque vous considérez les paroles d’un prophète ?
 
9.      Lisez Romains 3:19-20. Le travail d’un vrai prophète vous fait-il vous sentir bien ou vous donne-t-il un sentiment de culpabilité ? (Rappelez-vous que nous avons défini que "l’étalon or" de la communication venant de Dieu est les Dix Commandements. Ces versets nous disent que le but de la loi est de mettre notre orgueil sous silence, de nous convaincre de notre péché et de nous mener à Jésus. Il s’agit clairement d’une partie importante du travail du prophète.)

10.  Lisez Romains 3:21. Quel autre travail de prophète trouvons-nous ? (Le travail d’un prophète est également de partager la bonne nouvelle de la grâce de Dieu. Les avertissements nous amènent à la repentance, et cela nous apporte la bonne nouvelle de la grâce.)

III.    Garder le souvenir
 
1.      Lisez 1 Chroniques 29:29-30. Quel autre travail de prophète trouvons-nous ? (Laisser une trace de l’histoire. Un autre travail de prophète est d’écrire les œuvres de Dieu au travers de l’histoire, afin que les hommes puissent mieux voir et comprendre l’œuvre de Dieu. Cela les aide à leur donner confiance en Dieu dans leur vie.)
 
IV.     Révéler les mystères

1.      Lisez Daniel 2:45-47. Quel travail de prophète voyons-nous ici ?

a.        Pourquoi Dieu donne-t-il ce travail à ses prophètes ? (Cela nous donne du courage et de la confiance en notre Dieu et en son rôle pour façonner l’avenir. Lorsque les évènements prédits se réalisent, nous avons confiance en notre Dieu et dans son attention à notre égard.)
 
2.      Cher ami, êtes-vous ouvert pour accepter le travail d’un prophète ? Croyez-vous qu’il s’agit d’une façon que Dieu utilise pour communiquer avec son peuple ?
 
V.       La semaine prochaine : L’autorité des prophètes.
Une Bible, du café... des disciples

Une Bible, du café... des disciples

Rempli d’aventures et d’humour, le livre de Neil Cole retient le coeur et l’imagination de ses lecteurs. Il donnera les clés d’une transformation durable pour devenir un disciple authentique et rayonnant pour Christ.
Vous serez mes témoins

Vous serez mes témoins

Gabriel Monet propose, à travers ce livre, un parcours à partir des textes-clés de la mission dans la Bible et de ses fi gures missionnaires un encouragement à considérer à nouveau notre situation de témoins.
Un admirable christianisme

Un admirable christianisme

On le sait, à la fi n du 1er siècle, la situation des chrétiens n’était guère enviable. Rupture avec le judaïsme, séduction d’un marché religieux foisonnant, brimades romaines... Dans tout cela, quel avenir pour le christianisme ?
L'Église au quotidien

L'Église au quotidien

Nous devons rencontrer ceux qui n’ont pas d’église là où ils se trouvent, dans le contexte de leur vie de tous les jours - en mettant l’accent sur la création de communautés attrayantes plutôt que sur l’organisation d’événements attractifs.
Vivre et partager l'Évangile

Vivre et partager l'Évangile

Qu’est-ce que l’Évangile change dans les relations humaines et sociales ? Ce livre décrit la mission des Églises au près comme au loin, qui s’accomplit par la vie communautaire, la justice, la guérison et le partage d’Évangile.
Dire la foi aujourd'hui

Dire la foi aujourd'hui

Rien de plus intime que la relation qui unit le croyant au Christ. Comme l’amour, la foi échappe d’emblée au langage. Il faut pourtant bien trouver des mots pour la dire. Car dire, c’est comprendre. Pédagogie subtile, où il ne s’agit pas d’imposer à quiconque ce qu’il doit croire, mais de l’inviter à trouver dans l’Évangile les mots capables de traduire dans l’existence son expérience de croyant.
L'évangélisation durable

L'évangélisation durable

Pourquoi évangéliser ? Comment le faire avec sagesse ? Comment déjouer les 7 freins principaux qui font obstacle à notre témoignage ? L’auteur part de la métaphore de l’agriculteur et propose un quadruple mouvement : labourer, semer, récolter et arroser. Un processus pertinent, biblique et global qu’il agrémente de nombreuses illustrations, tableaux, exemples et questions personnelles.
 

faire un don