Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 11 - Les bienfaits du sacrifice expiatoire du Christ (Hébreux 7, Jean 16)

Copyright © 2008, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La semaine passée nous avons terminé notre étude avec les paroles ultimes de Jésus "Tout est achevé" (Jean 19:30). Qu’est-ce qui est achevé ? Jésus avait-il entièrement terminé avec l’humanité ? A-t-il fait tout ce qui était nécessaire pour nous réconcilier avec le Père ? Il y a des discussions entre les chrétiens sur ce que fait Jésus en ce moment. Est-ce que tous les bienfaits du sacrifice de Jésus sont arrivés à la croix ? Arrivent-ils encore aujourd’hui ? Nous avons précédemment étudié l’idée que Jésus oeuvre comme grand prêtre dans le ciel, mais il y a certains problèmes techniques avec cette idée. De plus, il y a la croyance que lorsque Jésus n’était plus là, l’Esprit saint a pris en charge la suite de son oeuvre et l’a étendue. Débutons sans plus attendre notre étude et ouvrons la Bible pour découvrir ce que fait Jésus actuellement !
 
I.          Un meilleur grand prêtre
 
1.       Lisez Hébreux 7:11-14. En Israël, était-il possible à chaque jeune homme voulant devenir prêtre de le devenir réellement ? (Non. Lisez Deutéronome 10:8-9 et Nombres 3:10. Seule la tribu de Lévi oeuvrait dans le temple. Aaron et ses fils (qui étaient lévites) étaient les prêtres.)
 
2.       Hébreux 7:14 relève que Jésus est issu de la tribu de Juda. Si tout le monde ne peut pas choisir de devenir prêtre et qu’il faut appartenir à la bonne lignée, comment pouvons-nous prétendre que Jésus est actuellement notre grand prêtre ? Au cours de cette série d’études, nous étudions la façon dont le service du sanctuaire de l’Ancien Testament était une prophétie qui s’est accomplie en Jésus. Cela veut-il dire que nous avons un problème de logique ?

a.         Dès lors que Jésus a eu une naissance miraculeuse, pourquoi Dieu ne s’est-il pas arrangé pour qu’il soit issu de la tribu de Lévi ?

3.       Lisez Hébreux 7:1-3. Quelles sont les deux fonctions qu’avait Melchisédek ? (Il était à la fois roi et prêtre.)
 
4.       Lisez Hébreux 7:4-9. Pourquoi l’auteur de l’épître aux Hébreux entre-t-il dans cette discussion sur Melchisédek, Abraham et les Lévites ? (Hébreux relève qu’il y a en Melchisédek un précédent de Jésus qui est tant notre grand Prêtre que notre Roi. Melchisédek peut prétendre être plus grand qu’Abraham et que les Lévites parce qu’ils payaient (directement ou indirectement) une dîme à Melchisédek.
 
5.       Si Jésus est supposé s’apparenter plus à Melchisédek qu’à Aaron, si Melchisédek est le modèle, pourquoi avons-nous si peu d’éléments sur Melchisédek ? Pourquoi le système du sanctuaire n’était-il pas modelé autour de Melchisédek ? (Lisez à nouveau Hébreux 7:3. Aaron est une personne semblable à nous. Melchisédek est un roi spécial, mystérieux. On ne connaît ni le début, ni la fin de son histoire. Il est un bien meilleur précédent pour notre Seigneur. En effet, il s’agit là de la raison la plus puissante pour laquelle Jésus n’est pas né de la lignée des Lévites et d’Aaron - il était bien supérieur.)

6.       Qui a déclaré que Jésus était comme Melchisédek ? (Lisez Hébreux 5:4-6. Il est dit que cette autorité venait directement de Dieu.)

a.         D’où l’auteur de l’épître aux Hébreux tient-il cette information ? Il semble s’agir d’une citation. Quelle est-elle ? (Lisez Psaumes 110:2-4. Il s’agit là d’une prophétie de l’Ancien Testament sur Jésus.)
 
II.        Le changement de loi
 
1.       Relisez Hébreux 7:11-12. J’ai précédemment demandé pourquoi Jésus n’était-il pas issu de la lignée d’Aaron. Ces versets ajoutent une autre raison. Ils affirment qu’un changement de prêtre signifie un changement de loi. Comment la loi est-elle changée ? (Lisez Hébreux 7:17-19. L’ancien système était "faible et inutile" - il ne permettait pas d’atteindre la perfection. Nous avons maintenant un meilleur chemin pour nous "approcher de Dieu".)

a.         Cela signifie-t-il que l’ancienne loi était complètement jetée par la fenêtre ? (Non. Nous avons toujours le système du "prêtre/sanctuaire", il est seulement amélioré. Hébreux affirme que l’autorité de Jésus avait un précédent en Melchisédek et que la fonction de Jésus avait un précédent dans le sacerdoce des Lévites.)

2.       Lisez Hébreux 7:23-26. Comme Jésus a-t-il amélioré l’ancien système ?
 
3.       Lisez Hébreux 8:1-2. Cela touche au coeur même de la question de ce que fait Jésus actuellement pour nous. Que fait-il ? (Il est "au service du sanctuaire" céleste pour nous. Hébreux 7:25 affirme que Jésus "est toujours vivant pour intercéder en [notre] faveur".)
 
4.       Lisez Hébreux 2:17-18 et Hébreux 4:14-16. Quel autre avantage avons-nous avec Jésus comme notre grand Prêtre dans le ciel ? (Il comprend nos tentations et nos faiblesses.)

a.         Aaron ne serait-il pas un meilleur choix pour nous comprendre, puisqu’il était un pécheur comme nous ? (Un soir de cette semaine écoulée, je participais à une étude biblique sur l’histoire de Balaam (Nombres 22-24). Sous différents aspects, il s’agit d’une histoire humoristique au sujet d’un prophète qui a lutté (sans succès) contre la cupidité et l’orgueil. Je suis convaincu que chacun d’entre ceux qui étaient dans ce groupe lutte contre les mêmes problèmes, mais nous avons secoué la tête au sujet de Balaam. Le fait d’être un pécheur ne nous rend pas toujours compatissants.)

III.     L’Esprit saint
 
1.       Lisez Jean 16:7-8. Jésus parle à ses disciples. Jésus dit que le "Défenseur" (ou "Consolateur" dans certaines traductions bibliques) ne viendra pas si Jésus ne part pas ; qui est ce Défenseur ? J’ai parfois été mis en référence comme "défenseur" dans mon travail. Jésus se réfère-t-il à son avocat ? (Lisez Jean 14:16-17. Jésus appelle ce Défenseur "l’Esprit de la vérité". Il s’agit de l’Esprit saint, le troisième élément de la Trinité.)
 
2.       Lisez Jean 16:8-11. Quel avantage tirons-nous du fait d’avoir l’Esprit saint avec nous ? (L’Esprit nous convainc de culpabilité et de péché, il nous assure notre justification par Jésus, il nous rappelle que Jésus a vaincu Satan, et que le monde se dirige vers le jugement.)

a.         Certains affirment que la loi a été abolie à la croix. Certains disent que la culpabilité est mauvaise. Certains nient le jugement de Dieu. Ces gens sont-ils remplis de l’Esprit saint ? (Comment peuvent-ils l’être ? Ils nient le travail principal de l’Esprit saint.)

3.       Lisez Jean 16:12-15. Quel lien trouvons-nous entre notre Seigneur ressuscité et l’Esprit saint ? (Jésus explique que l’Esprit saint continuera l’oeuvre de Jésus. Le "témoin" est passé à un autre élément de la Trinité.)
 
a.         Quel autre travail accomplit l’Esprit saint ? (Il nous conduit dans la vérité, il glorifie Jésus parce qu’il annonce la gloire de Jésus.)
 
b.         Pourquoi les disciples ne pouvaient-ils pas le "porter" eux-mêmes ? Qu’y a-t-il de si lourd sur la vérité ? (Rappelez-vous que cette déclaration a été faite avant la croix. L’ensemble du nouveau système était quelque chose que les disciples n’avaient pas prévu. Ils pensaient que Jésus allait devenir le Maître du système courant - et le Roi d’Israël.)

4.       Lisez Romains 8:1-4. Qu’est-ce que la "loi de l’Esprit de la vie" et a-t-elle un lien quelconque avec l’Esprit saint ? (Oui. Jésus a rempli les exigences de la loi. Il a vécu une vie parfaite, de telle sorte que les exigences de la loi peuvent être "accomplies en nous". Mais cela sous la condition que nous vivions en accord avec l’Esprit.)

a.         Voyez-vous la relation entre le travail actuel qu’accomplit Jésus dans le ciel en tant que grand Prêtre et le travail qu’accomplit l’Esprit saint sur la terre sous le nouveau système de loi ?
 
b.         Dans quelle mesure est-il important de vivre en laissant l’Esprit saint nous conduire ? (Lisez Romains 8:5-8. Si nous vivons une vie contrôlée par notre nature pécheresse, nous ne pouvons plaire à Dieu. Lisez Romains 8:9. Si nous n’avons pas l’Esprit saint, nous n’appartenons pas à Jésus.)
 
5.       Comment savons-nous que nous avons l’Esprit saint ? (Lisez Actes 1:4-5. Nous avons besoin du baptême de l’Esprit saint. Il s’agit de quelque chose de plus que le baptême d’eau. Recevoir l’Esprit saint était essentiel pour la mission des disciples après que Jésus fût parti pour son ministère dans le ciel. C’était la façon dont Jésus continuait à oeuvrer avec eux.)

6.       Lisez Actes 4:31. L’Esprit saint vous a-t-il secoué ? A-t-il secoué votre église ? Si tel n’est pas le cas, êtes-vous un marginal ? Êtes-vous en marge de l’oeuvre actuelle de Jésus au ciel et sur la terre ?

7.       Cher ami, le simple fait de comprendre ce que fait Jésus au ciel en ce moment n’est pas suffisant. Nous devons être au milieu de ce que Dieu fait actuellement sur la terre par l’Esprit saint. La présence de l’Esprit saint est un bienfait de l’expiation de Jésus. Ce qui se poursuit actuellement est l’oeuvre puissante de l’Esprit saint ! Si vous doutez que l’Esprit travaille en vous avec puissance, invitez-le dans votre vie dès à présent !
 
IV.      La semaine prochaine : Unis au Christ. 
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don