Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 12 - Un don pour servir: Philippe (Actes 6 et 8)

Copyright © 2008, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction: Comment résolvez-vous les problèmes dans l’église? Est-ce avec des plans réfléchis ou à l’aide de personnes qui ont reçu des dons? Si vous deviez choisir, lequel serait le plus important? Cette semaine, nous étudions l’histoire d’un homme qui faisait partie de la solution d’un des problèmes les plus explosifs dans l’église naissante. Il a apparemment eu du succès dans son service à l’église et Dieu en a fait un puissant évangéliste. Ouvrons la Bible et étudions l’histoire de Philippe afin d’apprendre au sujet de la vie idéale au service de Dieu.
 
I.          Philippe le diacre

1.       Lisez Actes 6:1. Supposez que je vienne vers vous avec ce problème. Quelle serait votre première suggestion quant à la source du problème et la façon de le résoudre?

a.         Vous renseigneriez-vous premièrement pour savoir si les accusations sont fondées?

i.         Cela importe-t-il qu’elles soient fondées? Ou alors, la perception est-elle plus importante?

b.         Dès lors qu’ils mentionnent des différences culturelles, ma première pensée serait qu’il s’agit de discrimination fondée sur la culture. La solution serait-elle plutôt basée sur l’éducation ou le remplacement de personnes?

i.         Réfléchissons-y quelques instants. Supposez la chose suivante: vous commencez à résoudre le problème en déterminant si ce sont ceux qui servent la nourriture qui sont discriminatoires ou si ce sont plutôt ceux qui se plaignent qui sont coupables ou qui se plaignent à tort de discrimination. Quoi qu’il en soit, l’une des deux parties montre une discrimination basée sur l’appartenance ethnique. Après avoir déterminé qui est la source du problème, quel nouveau problème surgirait? (L’une des parties serait déconcertée et revendiquerait une discrimination encore plus grande!)

2.       Lisez Actes 6:2-4. Comment les premiers leaders de l’église résolvent-ils le problème? (Ils supposaient que le problème était dû à un manque d’attention. Ils n’ont blâmé personne. Ils n’ont pas contesté les plaignants. Ils disaient qu’ils avaient des choses plus importantes à faire. Personne ne s’avère être culturellement insensible.)

a.         Qu’en est-il si le problème vient effectivement d’une discrimination culturelle? (Quelle que soit la source du problème, cela le résoudra.)

b.         Ont-il créé un comité pour résoudre le problème?

3.       Lisez Actes 6:5-6. Que remarquez-vous au sujet des noms des nouveaux diacres? (La plupart d’entre eux ont des noms grecs.)

a.         Qu’en concluez-vous? (Les apôtres refusaient d’admettre qu’il y avait une quelconque discrimination volontaire contre les Juifs grecs. Cependant, quand l’église a choisi les nouveaux diacres, elle a choisi principalement des Juifs grecs.)

i.         Que nous enseigne la résolution de ce problème explosif pour nos activités missionnaires aujourd’hui?

ii.        Pour revenir à notre introduction, que semble être le plus important: des plans réfléchis ou des personnes qui ont reçu des dons? (Tous deux sont importants. Il s’agit d’une fausse dichotomie.)

4.       Lisez à nouveau Actes 6:3. Notre étude de cette semaine porte sur Philippe. Qu’apprenons-nous à son sujet de notre première introduction? (Qu’il était "rempli d’Esprit et de sagesse".)

II.        Philippe le médecin

1.       Lisez Actes 8:1-5. Qu’arrive-t-il à l’église à Jérusalem? Qu’arrive-t-il à Philippe? Se retrouve-t-il maintenant sans travail? (À cause de la persécution, les leaders et membres d’église se sont dispersés dans d’autres villes. Philippe est allé dans une ville en Samarie. Il n’était désormais plus chargé de la distribution de nourriture.)

a.         Rappelez-vous l’étude d’il y a deux semaines (étude 10) au sujet de la rencontre entre Jésus et la Samaritaine au puits. Pour quelle raison Philippe choisirait-il d’aller en Samarie? (Les autorités juives n’avaient certainement que peu d’influence là-bas. Jésus avait été le premier à partager l’évangile avec les Samaritains.)

2.       Lisez Actes 8:6-8. Le ministère du diacre signifie différentes choses dans différentes églises. Que signifie-t-il dans le cas de Philippe? (Il faisait des miracles et apportait "une grande joie dans cette ville".)

a.         Quelle relation existe-t-il entre les miracles et le message? (Les gens "s’attachaient à ce que disait Philippe" grâce aux miracles.)

i.         Quel enseignement trouvons-nous là pour nos activités missionnaires aujourd’hui?

3.       Lisez Actes 8:9-11. Si vous étiez un observateur extérieur, en quoi Simon est-il comme Philippe? (Il faisait des choses stupéfiantes. Les gens lui donnaient toute leur attention.)

a.         En quoi Philippe et Simon sont-ils différents? (Simon prenait le crédit pour lui-même. Il était "la Grande [puissance]". Philippe rendait gloire à Dieu.)

b.         Lisez Marc 16:20 et Actes 14:3. Ces versets affirment que l’évangile était "confirmé" par des miracles. Notez les différentes sources de puissance de Simon et Philippe. Comment pouvez-vous connaître la source de la puissance lorsque les résultats semblent similaires?

i.         Est-il confirmé que les choses stupéfiantes que faisait Simon étaient dues à la sorcellerie? (Lisez Matthieu 7:22-23. Le fait de faire des choses stupéfiantes ne signifie pas que cela est juste.)

c.         Lisez 2 Thessaloniciens 2:9-12. Selon ces versets, comment distinguer le vrai du faux? (Nous devons regarder au message de celui qui fait le(s) miracle(s). Le message de Simon était la puissance et la gloire personnelles.)

4.       Lisez Actes 8:12-13. Qu’est-ce qui a attiré Simon à l’évangile? (Il était étonné des signes et miracles.)

5.       Sautons quelques versets et lisons Actes 8:18-23. Attendez une minute! Il s’agit du nouveau converti de Philippe. Comment Pierre peut-il dire que le cœur de Simon n’est "pas droit" et est "en proie à l’amertume du fiel et aux liens de l’injustice"?

a.         Y a-t-il un enseignement pour nos activités missionnaires? (Lisez Actes 8:24. Simon est entré dans l’église pour des "mauvaises raisons". Son cœur n’était toujours pas droit, bien qu’il fût baptisé. Il a réagi face à Pierre en se basant sur la peur. Néanmoins, je crois qu’il est sur le chemin de la justice. Ceux qui veulent être baptisés devraient être baptisés. Nous ne devons pas attendre qu’ils soient parfaits!)

III.     L’Esprit saint

1.       Revenons à ces versets que nous avons sautés. Lisez Actes 8:14-16. Comment Philippe, un homme qui fait des miracles et qui est lui-même "rempli" de l’Esprit saint (Actes 6:3), peut-il baptiser sans l’Esprit saint? S’agit-il d’une quelconque faute technique de la part de Philippe? A-t-il oublié une partie du message requis parce qu’il est novice en la matière?

a.         Lisez à nouveau Actes 8:15-16. La première étape pour recevoir l’Esprit saint est de prier pour l’Esprit.

2.       Lisez Actes 8:17. Quelles étapes additionnelles voyons-nous?

3.       Lisez Actes 9:17. Quelle procédure est suivie pour que Saoul soit rempli de l’Esprit saint? (Dans les deux cas, nous voyons que l’imposition des mains est la méthode utilisée pour conférer l’Esprit saint.)

4.       Lisez Actes 10:44-47. Comment ce groupe reçoit-il l’Esprit saint? Cela précède-t-il ou succède-t-il au baptême? (Cela s’est déroulé avant le baptême!)

5.       Que nous enseignent ces versets sur le fait de recevoir l’Esprit saint? (Cela peut clairement être quelque chose de séparé du baptême. Cela vient de différentes façons. Mais c’est clairement manifeste chez le croyant. Dans Actes 8:14-16 il était clair que l’Esprit saint n’était pas venu sur les croyants.)

a.         Que nous enseigne cela pour nos efforts missionnaires? (Nous devons prier pour que l’Esprit saint soit manifeste chez ceux que nous baptisons.)

IV.      L’Éthiopien

1.       Lisez Actes 8:26-29. Dans quelle mesure aimeriez-vous avoir une telle relation avec Dieu, au point qu’il vous dirige vers une route et une voiture spécifiques pour prendre contact avec quelqu’un? Une telle relation est-elle possible aujourd’hui?

a.         Nous sommes toujours intéressés à apporter de nouveaux membres influents. De quelle importance est cet Éthiopien? (Il était le trésorier du pays. S’il s’agissait de la France, il serait le Ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique.)

i.         Que nous dit cela quant à sa relation avec la reine d’Éthiopie? (Vous chercheriez à trouver la personne la plus fiable pour gérer votre argent!)

b.         Que savons-nous d’autre au sujet de cet Éthiopien? (Il était intéressé aux choses spirituelles. Non seulement il était allé à Jérusalem pour adorer, mais il lisait la Bible en rentrant chez lui.)

2.       Lisez Actes 8:30-31. Qu’apprenons-nous d’autre au sujet de l’intérêt de Dieu pour les affaires humaines? (Il a mis ensemble Philippe et l’Éthiopien exactement au moment où l’Éthiopien avait des problèmes à comprendre la Bible!)

3.       Lisez Actes 8:32-34. Si vous vouliez convertir un Juif, avec quel texte de l’Ancien Testament commenceriez-vous? (Dieu s’est arrangé pour que l’Éthiopien lise le texte parfait pour introduire Jésus le Messie.)

4.       Lisez Actes 8:35-38. Comment Philippe commence-t-il ses efforts d’évangélisation avec cet homme? (Il a suivi la direction de l’Esprit saint. Il a répondu aux questions posées. Il n’a pas commencé avec un message de témoignage "préparé".)

5.       Lisez Actes 8:39-40. Aimeriez-vous vivre une vie dans l’Esprit, comme Philippe?

6.       Cher ami, si vous voulez une vie dans l’Esprit, pourquoi ne pas demander maintenant à Dieu de vous utiliser de cette façon?

V.        La semaine prochaine: « Je suis là, envoie-moi! » : le prophète Ésaïe.

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don