Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 11 - Missionnaires en pays païen: Daniel et ses compagnons (Daniel 1 et 2)

Copyright © 2008, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction: Avez-vous déjà pensé que la vie, telle que vous l’avez connue jusque là, est arrivée à sa fin? Ce genre de pensées m’a traversé l’esprit au matin du 11 septembre 2001, alors que j’étais dans la région de Washington et que le Pentagone a été la cible (nous pensions) d’une bombe. L’année passée, j’ai entendu un jeune homme rwandais raconter la perte de sa famille et la fuite de son pays à cause du génocide qui y a eu lieu. Cette semaine nous étudions Daniel, un homme dont la vie a été complètement bouleversée par la conquête de son pays par les Babyloniens. C’est une chose d’essayer de convertir les autres quand tout autour de vous est normal. Qu’en est-il d’être un missionnaire lorsque tout autour de vous a changé? Étudions la vie de Daniel et découvrons!
 
I.          La fin?

1.       Lisez Daniel 1:1-2. Que représentait la ville de Jérusalem, quel était son rôle majeur? (Elle constituait le centre historique d’adoration du vrai Dieu. Elle contenait le temple de Dieu, préparé par le roi David et construit par le roi Salomon.)

a.         Qu’est-il arrivé à Jérusalem et au temple?

b.         Le Dieu de Juda a-t-il été vaincu par le dieu de Babylone? (Daniel 1:2 nous dit que "le Seigneur" a provoqué ces évènements. Le vrai Dieu surveillait la défaite de son peuple et de son temple.)

i.         Imaginez-vous vous-même à cette place. Votre pays s’est fait attaquer et est désormais vaincu. Votre Dieu a apparemment été vaincu et son temple, le lieu de sa présence visible, a été dépouillé et détruit peu après. Quels sont vos sentiments face à l’avenir?

2.       Lisez Daniel 1:3-4 et 6. Qu’apprenons-nous sur Daniel et ses trois amis? (Ils sont les meilleurs et les plus brillants. Ils viennent de la "haute" société.)

a.         Quel genre d’avenir avaient-ils en Juda? (Ils seraient devenus des hommes importants et influents.)

b.         Qu’ont-ils perdu ? (Tout, du moins semble-t-il.)

3.       Lisez Daniel 1:5. Quel genre d’avenir ont-ils maintenant?

a.         Quels problèmes voyez-vous sur le fait de devenir représentant du pays envahisseur?

4.       Lisez Daniel 1:7. J’aimerais que vous regardiez attentivement le changement de leur nom:

a.         Daniel "Dieu est mon juge" est devenu Belteshatsar "le prince de Bel". ("Bel" étant le dieu babylonien en chef.)

b.         Hanania "à qui Dieu a donné grâce" est devenu Shadrak "illuminé par le dieu soleil".

c.         Mishaël "qui est semblable à Dieu" est devenu Méshak "humilié devant mon Dieu".

d.         Azaria "Dieu a aidé" est devenu Abed-Nego "serviteur de Nebo". (Nebo était le fils de Bel.)

i.         Quel était le but de leur nom d’origine ? (Honorer Dieu.)

ii.        Quel est le but de ces changements de nom ? (Quand votre nom signifie quelque chose, vous vous identifiez à ce qu’il signifie. Les Babyloniens ont donné quatre noms masculins hébreux qui témoignaient du triomphe des dieux babyloniens sur le vrai Dieu. Ils se le rappelleraient quotidiennement, de même que leur nouvelle mission dans la vie. Le but était de remodeler ces jeunes hommes pour en faire des responsables babyloniens, des serviteurs de Bel, dieu de Babylone.)

II.        La mise à l’épreuve

1.       Lisez Daniel 1:8. Pourquoi Daniel décide-t-il de ne manger que des légumes? (Il ne s’agissait pas d’un débat "viande contre légumes". Quelques commentaires suggèrent que le problème était lié à la consommation d’aliments sacrifiés aux idoles. Je crois que le problème primaire était que la viande était "impure" (Lévitique 11) et incorrectement préparée (Deutéronome 12:21-25: le sang ne doit pas être consommé). Cela explique pourquoi Daniel 1:8 se réfère au fait d’être "souillé" par les mets du roi.)

a.         D’après vous, s’agissait-il d’une question importante aux yeux de Daniel? Aurait-elle été une question importante pour vous? (Lisez Ézéchiel 4:13. Dieu avait prédit qu’une partie de son jugement contre son peuple serait l’exil et une alimentation impure. Daniel croyait qu’il s’agissait d’une mise à l’épreuve de sa fidélité envers Dieu.)

2.       Lisez Daniel 1:9-10. Comment le chef des hauts fonctionnaires a-t-il réagi à la demande de Daniel de ne consommer que des légumes et de l’eau? (Il était compréhensif, mais s’inquiétait de leur santé.)

a.         Pourquoi était-il compréhensif? (Dieu est intervenu en faveur de Daniel!)

3.       Lisez Daniel 1:11-13. Quel genre d’attitude Daniel a-t-il envers ses ravisseurs babyloniens?

a.         Quel enseignement en tirez-vous pour les temps où vous pourriez faire face à des problèmes de liberté religieuse? (J’ai des clients qui pensent que cela fait partie de leur témoignage que de donner des coups de poing dans le nez de leurs adversaires. Daniel témoigne d’un comportement juste opposé. L’intelligence émotionnelle basée sur la Bible requiert d’être poli et aussi inoffensif que possible. Aucune insulte. Aucune attaque. Recherchez l’accommodation religieuse avec un esprit bienveillant.)

b.         Dieu est-il également mis à l’épreuve ici? Le mettriez-vous à l’épreuve, compte tenu des circonstances?

4.       Lisez Daniel 1:14. Pensez-vous que le fonctionnaire babylonien ait compris la nature religieuse de l’objection de Daniel au sujet de l’alimentation? (Si tel était le cas, il aurait été tué par Nabuchodonosor pour avoir été si conciliant. Après tout, tout ce système complexe de formation était destiné à éliminer les anciennes croyances religieuses et à recycler ces jeunes hommes dans un nouvel ordre religieux. Il ne s’agissait pas d’une question d’alimentation, mais d’une épreuve de fidélité. Daniel défiait littéralement le nouvel ordre par sa fidélité à Dieu.)

5.       Lisez Daniel 1:15-16. Cela prouve-t-il qu’un régime végétarien vous rend en meilleure santé et vous donne une meilleure mine? (Je le souhaite! Je suis végétarien depuis plus de 45 ans. Malheureusement, je pense que je vais devoir attendre jusqu’à la seconde venue du Christ pour "rajeunir". Manifestement, Dieu est intervenu et a récompensé Daniel de sa fidélité avec un miracle.)

6.       Revenons en arrière une minute. Dieu permet la destruction de leur nation, la destruction de leur maison, la destruction de leur lieu de culte et d’adoration, la destruction de leur mode de vie. Ce même Dieu fait de petits miracles en agissant sur leur bonne mine. Comment expliquez-vous que Dieu ait du succès dans les choses sans importance et "fasse défaut" dans les choses importantes? (Dieu est cohérent si nous considérons une vision plus globale. L’infidélité du peuple hébreu dans les grandes choses entraîne de grands "échecs". La fidélité de Daniel dans les "petites" choses de sa vie entraîne des "petites" victoires. Malheureusement pour Daniel, il est entraîné dans l’infidélité plus globale.)

a.         Quel enseignement y trouvez-vous pour votre vie?

7.       Lisez Daniel 1:18-21. Quel est le résultat pour ceux qui sont fidèles?

a.         Que pensez-vous du fait qu’ils étaient toujours captifs?

b.         Quel degré d’importance a le fait que Daniel et ses amis aient surpassé tous les Babyloniens? (Pouvez-vous voir le nouveau champ de bataille? Les dirigeants de Juda étaient infidèles, donc la ville du mal a vaincu la ville de Dieu. Il s’agit d’une défaite apparente du vrai Dieu. Mais notre Dieu prend alors le "reste" qui est fidèle, et par eux "vainc" tous les chefs babyloniens et les porte-parole de Bel.)

III.     Le rêve

1.       Lisez Daniel 2:1-3. Avez-vous déjà fait un rêve qui vous a fait perdre votre sommeil? Avez-vous pensé qu’il s’agissait d’un message de Dieu?

a.         Pourquoi pensez-vous que Nabuchodonosor ait été si troublé par son rêve? (Les rois savent qu’ils sont importants. Ainsi, leurs rêves doivent être importants. De plus, il s’agissait d’un rêve récurrent. Le commentaire biblique The New Bible Commentary nous dit que les anciens rois du Proche-Orient croyaient que les dieux leur donnaient des messages par l’intermédiaire des rêves.)

b.         Quel genre d’experts Nabuchodonosor fit-il appeler pour résoudre son problème de rêve?

i.         Lisez Deutéronome 18:9-12. Quel est l’opinion de Dieu au sujet de ce genre "d’experts"?

2.       Lisez Daniel 2:4-7. Pourquoi pensez-vous que Nabuchodonosor ait insisté auprès de ses experts, afin qu’ils lui disent les détails de son rêve? (Lisez Daniel 2:8-9. Nabuchodonosor croyait qu’ils lui avaient menti. S’ils pouvaient prédire l’avenir par l’intermédiaire de son rêve, cela devait être une affaire simple que de décrire le contenu du rêve. Il s’agissait d’une mise à l’épreuve tant de leur honnêteté que de leur capacité à interpréter le rêve correctement.)

3.       Lisez Daniel 2:10-11. Analysez les arguments avancés par les experts à Nabuchodonosor. (1. Aucune personne ne peut le faire. 2. Aucun roi ne devrait demander cela de la part ses sujets. 3. Il devrait le demander à un dieu, et il n’y a aucun dieu dans le voisinage.)

4.       Lisez Daniel 2:12. Comment réagit Nabuchodonosor lorsqu’il entend les experts lui dire qu’il est déraisonnable et qu’aucun roi convenable ne demanderait une telle chose?

IV.      L’épreuve et la victoire

1.       Lisez Daniel 2:13-15. Comment réagiriez-vous en entendant le décret du roi? Est-ce que "sagesse et tact" pourraient décrire votre réponse?

2.       Lisez Daniel 2:16. Dans quelle mesure voudriez-vous aller devant Nabuchodonosor? Qu’est-ce qui pourrait vous arriver?

3.       Lisez Daniel 2:17-18. Apparemment le roi a accordé un délai supplémentaire à Daniel. Pourquoi Daniel avait-il besoin que ses amis prient au sujet de cette épreuve? (Daniel devait croire qu’il était mieux qu’un groupe prie.)

a.         Pensez-vous que la prière d’un groupe soit "meilleure"?

b.         Lisez Matthieu 18:19-20. Pourquoi pensez-vous que Dieu requière deux ou trois personnes rassemblées pour son nom? (Le sens de ces versets est que discuter de quelque chose avec d’autres donne de meilleurs résultats. Cela décourage les demandes égoïstes à Dieu.)

4.       Lisez Daniel 2:19. Dieu se manifeste! Que fait Daniel après que Dieu lui ait révélé le mystère? (Il loue Dieu - Daniel 2:20-23!)

a.         Considérez vos prières un instant. Comparez l’intensité avec laquelle vous priez pour de l’aide à l’intensité avec laquelle vous louez Dieu par la suite.

5.       Lisez Daniel 2:25-26. Comment auriez-vous répondu au roi?

a.         Que pensez-vous des paroles d’Ariok? (Il n’a rien fait de tel, c’est Daniel qui est allé vers lui. Ariok essaye de s’attribuer une part du crédit de l’interprétation.)

6.       Lisez Daniel 2:27-28. Remarquez que Daniel ne mentionne pas son propre nom, pas même une fois. Il ne dit rien de son rôle dans cette révélation. Pourquoi?

a.         Comparez l’expérience de Daniel avec vos propres "victoires" au travail et dans l’église. Combien de fois mentionnez-vous votre rôle dans ces contextes?

7.       Lisez Daniel 2:29-30. Finalement Daniel mentionne son propre rôle dans l’interprétation. Etudiez les mots que Daniel utilise dans ces versets. Comment explique-t-il son rôle, le rôle du roi et le rôle de Dieu?

a.         Si vous substituez le roi Nabuchodonosor à votre employeur, qu’apprenez-vous de Daniel sur la façon d’être un missionnaire dans la gestion des problèmes au travail? (Faites preuve de tact. Priez. Louez Dieu.)

8.       Cher ami, pouvez-vous rester fidèle à Dieu lorsqu’il semble permettre de terribles choses dans votre vie? Voulez-vous vous résoudre à faire de Daniel un modèle pour vous?

V.        La semaine prochaine: Un don pour servir: Philippe.

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don