Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 04 - Le fils de Dieu est parmi nous (Jean 1, Luc 15, Matthieu 23)

Copyright © 2008, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction: Nous ne pensons en général pas à Jésus comme un "missionnaire", alors qu’il est le plus grand missionnaire de tous les temps. Alors que nous continuons notre série d’études sur les grands missionnaires de Dieu, considérons le travail missionnaire de Jésus envers les pécheurs, ainsi que ce que nous pouvons apprendre de lui pour notre mission, à savoir amener les gens au Royaume de Dieu. Débutons notre étude et voyons ce que la Bible nous apprend!
 
I.          La Parole
 
1.       Lisez Jean 1:1,14. Qui est "la Parole"? (Jésus. Nous savons que Jean parle de Jésus, car il dit: "La Parole est devenue chair; elle a fait sa demeure parmi nous".)
 
a.         Si Jésus est la Parole, comment le verset 1 peut-il affirmer qu’il était "auprès de Dieu" et qu’il "était Dieu"? Imaginez-vous dire que quelqu’un était "avec Christian" et qu’il "était Christian". Cela a-t-il du sens? (Il s’agit là d’une introduction anticipée au concept de Trinité - dans lequel trois sont un. Dans ce sens, vous pouvez être "avec" la "personne" que vous êtes.)
 
b.         Pourquoi, parmi tout ce qui existe, Jésus est-il appelé la "Parole"? (La parole, les mots communiquent des idées. En tant que plus grand missionnaire, Jésus est venu pour nous communiquer des idées sur qui il est et ce qu’il veut pour les hommes.)
 
2.       Lisez Jean 1:2. Que nous dit Jean sur Jésus? Comment cela dissipe-t-il l’idée que Jésus soit un être créé, comme par exemple un ange? (Quand Dieu existait, Jésus existait. Dieu le Père ne pourrait pas avoir créé Jésus, le Fils, tout en gardant cette affirmation vraie.)
 
3.       Lisez Jean 1:3. Qui est le Créateur de la terre? (Jésus.)
 
a.         Est-ce important? Si oui, pourquoi? (Cela donne de la crédibilité au récit de l’évangile. Si Jésus nous a créés, alors il semble plus logique qu’il veuille intervenir dans les affaires des hommes pour nous sauver. S’il nous a créés, il semble logique qu’il nous aime de façon absolue.)
 
b.         L’idée de Jésus comme Créateur nous donne-t-elle une autre raison pour l’appeler "la Parole"? (Oui. Genèse 1 affirme que Dieu a créé toute chose par la parole. La "Parole" intègre cette idée.)
 
4.       Lisez Jean 1:4. Nous avons vu jusqu’à présent que Jésus a créé les hommes (ainsi que toute autre chose). En quoi le fait que la "vie" est en Jésus est-il pertinent? (Jésus n’est pas simplement un artiste qui peut faire de belles choses. Jésus a la capacité d’apporter le déclencheur qui nous rend vivant!)
 
a.         Pensez-vous que le texte veuille dire davantage que Jésus apporte aux hommes le déclencheur de vie lors de la Création? Dans l’affirmative, quelle autre signification y trouvez-vous? (Le texte dit que la vie de Jésus était "la lumière des humains". Lisez Jean 8:12. La lumière vous aide à voir plus clair. Jésus a donné aux hommes une meilleure compréhension de Dieu.)
 
b.         Lisez Hébreux 9:14. De quelle autre façon Jésus nous donne-t-il la vie? (Jésus n’est pas simplement notre Créateur, mais il est notre "re-Créateur" par le fait qu’il a payé le prix de nos péchés et qu’il nous donne la possibilité d’avoir la vie éternelle.)
 
5.       Lisez Jean 1:5. Que sont les "ténèbres"? (Éphésiens 5:8 suggère que cela signifie l’humanité perdue.)
 
a.         Qu’est-ce qui empêche les "ténèbres" d’être dissipées par la lumière de Jésus?
 
b.         Les "ténèbres" doivent-elles "comprendre" la lumière pour être chassées?
 
c.         Lisez Jean 3:19-20. Selon ces paroles de Jean, quelle est la raison pour laquelle la lumière ne chasse pas les ténèbres? (Les ténèbres ne veulent pas être dissipées.)
 
i.         Certainement qu’une partie des ténèbres veut être dissipée. Comment vous et moi passons des ténèbres à la lumière? (Une partie des ténèbres n’est qu’une question de mauvaise compréhension. Si ce n’était pas le cas, le travail de Jésus serait vain.)
 
ii.        Considérez une question personnelle: existe-t-il une part quelconque de votre vie que vous voulez garder "dans les ténèbres"? S’il existe une part de votre vie que vous ne voulez pas exposer, avez-vous laissé Jésus entrer entièrement dans votre vie?
 
6.       Lisez Jean 1:10-11. Pourquoi Jean a-t-il passé autant de temps à discuter de la lumière et des ténèbres jusqu’à ces versets? (Il veut démontrer que le refus du peuple de Dieu de reconnaître ou d’accepter Jésus était une question d’ignorance volontaire.)
 
a.         Que nous enseigne cela concernant nos efforts missionnaires?
 
7.       Lisez Jean 1:12-13. Quel est le résultat d’un rejet volontaire de Jésus? (Vous perdez la possibilité de devenir enfant de Dieu! Vous perdez la lumière et la vie.)
 
a.         Dans quelle mesure est-ce important pour nous dans nos efforts missionnaires?
 
II.        La Parole imprévisible?
 
1.       Lisez Luc 15:1-2. Pourquoi les pharisiens étaient-ils mécontents de voir Jésus manger avec les collecteurs de taxes et les pécheurs?
 
a.         Avec qui avez-vous tendance à manger?
 
2.       Lisez Luc 15:3-6. Que nous montre cela quant à l’attitude de Jésus envers les pécheurs? (Il les poursuit. Rappelez-vous notre étude précédente. Nos services religieux doivent-ils être adaptés pour les membres ou pour amener les "brebis perdues" à passer la porte?)
 
3.       Lisez Matthieu 23:27-28. Pourquoi Jésus court-il après les brebis perdues et crie-t-il contre les pharisiens perdus? Un jour Jésus aime les pécheurs et un autre jour non?
 
4.       Notre série d’études actuelle porte sur les grands missionnaires de Dieu. La raison pour laquelle nous étudions la façon dont Jésus était un missionnaire est pour apprendre comment nous pouvons être de grands missionnaires. Quel enseignement avons-nous appris de l’approche missionnaire de Jésus? Quand "charmons"-nous les pécheurs en courant après eux et quand leur parlons-nous âprement en les traitant de tous les noms?
 
5.       Lisez Luc 15:7. Cette brebis que Jésus a charmée était-elle simplement confuse? (Non. La brebis s’est "repentie". Le but commun est d’avoir le pécheur qui se repent. Certains pécheurs se repentent en étant charmés, quand on leur court après. D’autres pécheurs se repentent quand on leur crie dessus.)
 
a.         Comment savoir quelle tactique employer avec un pécheur spécifique? (Si vous lisez le chapitre entier de Matthieu 23 vous verrez que les pécheurs contre lesquels Jésus a crié étaient des chefs religieux qui pensaient être dans la vérité. Si vous pensez être dans la vérité vous ne vous repentirez pas, à moins que vous soyez "frappé" par la vérité. La personne qui réalise qu’elle n’est pas dans la vérité n’a pas besoin de recevoir des coups sur la tête avec la vérité.)
 
b.         Les pécheurs devraient-ils toujours être poursuivis, soit en les charmant, soit en les fustigeant? (Lisez Apocalypse 2:20-21. Si quelqu’un crée des troubles dans l’église, parfois il suffit de lui demander de partir. Être invité à partir peut être le "coup" qui l’amènera à se repentir.)
 
6.       Jésus aimait-il les pharisiens? Quand il les fustigeait verbalement, témoignait-il toujours de l’amour? (Lisez Romains 5:8. Jésus est mort pour les péchés de chacun. Le comédien défunt et non regretté George Carlin était un ennemi de l'évangile. Il se moquait des chrétiens qui avertissaient les non-croyants que leur destinée était la mort éternelle et qui ajoutaient: "Hé! Dieu vous aime!" Les parents comprennent le concept d’amour et de discipline. En tant que victimes du péché, nous nous réjouissons du jour où le péché et la mort seront détruits. Parfois l’amour doit être "dur".)
 
7.       Cher ami, Jésus est venu nous apporter la lumière. Voulez-vous partager sa lumière avec ceux qui sont autour de vous? Voulez-vous laisser la lumière pénétrer chaque partie de votre vie?
 
III.     La semaine prochaine: Matthieu 10: Jésus et ses disciples.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don