Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 02 - «Tout à tous»: Paul prêche au monde (1 Corinthiens 9 et 10)

Copyright © 2008, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction: "Pourquoi agirions-nous comme le monde? Tout ce dont nous avons besoin est l’Esprit saint!" Certains dirigeants d’église pensent à évangéliser le monde de la même manière que toute autre activité de sensibilisation. Si une stratégie fonctionne pour le monde des affaires, nous devrions l’essayer dans l’église. D’autres pensent qu’aucune stratégie moderne n’est nécessaire et que nous devrions simplement dépendre de l’Esprit saint pour attirer de nouveaux membres. E.M. Bounds disait: "L’homme cherche de meilleures méthodes, Dieu cherche de meilleurs hommes. Les hommes sont les méthodes de Dieu." Cela a-t-il un quelconque sens? Les meilleurs hommes ne rechercheraient-ils pas de meilleures méthodes? Qu’en serait-il si l’Esprit saint nous disait d’utiliser des stratégies modernes? Seriez-vous disposé à changer votre service de culte comme stratégie pour attirer de nouveaux membres? Qu’en serait-il si vous pensiez que certains changements sont théologiquement incorrects? Les feriez-vous? Qu’en serait-il des membres qui pensent que les changements sont un péché? Ouvrons la Bible et découvrons ce que l’Esprit saint dit par l’intermédiaire du missionnaire Paul sur le fait de convertir le monde!
 
I.          Toutes choses à tout le monde
 
1.       Lisez 1 Corinthiens 9:19. De quel travail parle Paul quand il dit: "afin de gagner le plus grand nombre"? (Il parle de convertir les pécheurs. Il parle d’évangélisation.)
 
a.         Quand Paul dit qu’il se fait esclave, que cela signifie-t-il? Perd-il sa liberté? (Il abandonne ce qu’il pourrait préférer faire. Il subordonne ses désirs à ceux des autres.)

2.       Lisez 1 Corinthiens 9:20-22. Paul est-il hypocrite quand il dit qu’il agit envers certains comme s’il était sous la loi, mais pas envers d’autres? (Il a une règle constante - essayer de s’intégrer auprès de chacun.)

a.         L’obéissance à la loi est-elle une question morale? Le salut par la foi seule est-il une question morale?

i.         Est-ce de cela que parle Paul quand il dit "sous la loi"? (S’il ne parle pas d’obéissance et de salut, il est clair que ça y ressemble!)

ii.        S’il ne s’agit pas de questions morales, s’agit-il au moins d’un point sur lequel il est possible de dire qu’un groupe est théologiquement dans la vérité et l’autre groupe est théologiquement dans l’erreur? (Oui. Pour s’amuser et gagner en confusion sur cette question lisez Galates 2:11-14.)

iii.      Si vous convenez qu’il y a une réponse juste et une réponse fausse à la question d’être sous la loi, Paul dit-il que le fait de convertir des gens est plus important que d’être théologiquement correct? (Il dit qu’il est théologiquement correct de "s’intégrer". Pourtant, notez 1 Corinthiens 9:21 où il dit qu’il est lié par la loi de Dieu/Christ. Il est lié par des principes moraux.)

II.        Des décisions de vie réelles

1.       Discutons quelques applications réelles dans votre église. Quand je me présente devant un tribunal, je porte toujours un veston et une cravate. Je pensais que je devais témoigner à Dieu le même honneur en portant un veston et une cravate à l’église. Un jour, quelqu’un a suggéré que la plupart des gens ne portaient pas de veston ni de cravate, ainsi peut-être je décourageais de nouvelles personnes de venir à l’église si eux-mêmes ne portaient pas de veston et de cravate. Supposez que j’aie raison et que je devrais porter une cravate devant Dieu si j’en porte une devant un juge humain. Que porterait Paul s’il pensait que le fait de porter une cravate pourrait décourager de nouvelles personnes à venir à l’église?

a.         J’ai récemment écouté quelques prédications du pasteur de l’église de Mars Hill. Ils étaient excellents. Le pasteur portait un jeans déchiré et un tee-shirt. Je ne peux pas m’imaginer porter cela un jour à l’église - particulièrement si je prêche. Que pensez-vous que fait le pasteur de Mars Hill, et a-t-il raison?

2.       J’aime la musique de louange contemporaine. Levi Tavares, mon cher traducteur pour ceux qui lisent le portugais, aime les anciens hymnes mais pas la musique de louange moderne. Si mon église se trouvait dans une communauté pleine de personnes comme Levi, devrais-je arrêter de chanter des chants de louange contemporains, afin que les gens comme Levi puissent venir à l’église?

a.         Qu’en est-il si Levi trouve que sa communauté est pleine de gens semblables à Bruce, qui aiment la musique de louange moderne? Doit-il jeter ses recueils d’hymnes et commencer à chanter des chants de louange contemporains pour que ces personnes viennent dans son église?

3.       Qu’en est-il si la plupart des gens dans la communauté vont à l’église le dimanche, et que vous pensez que le sabbat du septième jour est le vrai jour d’adoration: devriez-vous ajouter un service supplémentaire le dimanche, jusqu’à ce qu’ils puissent tous être enseignés au sujet du sabbat?

a.         Si vous pensez: "Non, ne soyons pas idiots", que pensez-vous que Paul avait en tête quand il disait: "J’ai été avec les sans-loi, comme un sans-loi"? (1 Corinthiens 9:21)

4.       Qu’en est-il si la moitié des membres partent de l’église parce que le prédicateur commence à porter des jeans déchirés, la musique change et vous commencez à faire les services religieux le mauvais jour? Le but de Paul "d’en sauver quelques-uns" exclut-il des membres présents?

III.     Un accord sur les principes

1.       Je suis sûr que cela a provoqué un nid de frelons. Si le principe est de "tout faire" pour amener de nouveaux membres, alors nous devrions le faire. Cependant, si ce n’est pas ce que Paul enseigne, nous devons comprendre son enseignement afin de prendre les décisions justes pour l’évangélisation. Étudions quelques applications quotidiennes de la part de Paul pour essayer de comprendre les principes sous-jacents.

2.       Lisez 1 Corinthiens 10:25-26. Quels problèmes de conscience trouve-t-on ici? (Si vous lisez 1 Corinthiens 10 vous voyez que Paul écrit au sujet de l’adoration des idoles. Il dit de ne pas adorer d’idoles et de ne pas faire de sacrifices à une idole. Cependant, si vous ne sacrifiez pas de viande aux idoles mais que vous achetez de la viande d’origine inconnue, vous ne devez pas vous préoccuper de savoir si quelqu’un d’autre l’a offerte auparavant à une idole.)

3.       Lisez 1 Corinthiens 10:27-29. Quelle nouvelle règle nous donne Paul pour manger? (Bien qu’il ne soit pas mal de manger de la viande offerte à une idole, si cela pose un problème à quelqu’un, il faut s’abstenir de le faire devant lui.)

4.       Est-ce la position de l’église d’être autorisé à manger de la viande sacrifiée aux idoles? (Non. Lisez Actes 15:23-29.)

a.         Sur l’autorité de qui a été prise cette décision? (Les premiers responsables d’église, sous la direction de l’Esprit saint.)

b.         Cela veut-il dire que Paul enfreint une règle morale quand il mange de la viande qui a pu être offerte à une idole? (Je pense que ce n’est pas la pensée de Paul, mais il est clair que les autres peuvent affirmer que Paul enfreint une règle morale.)

5.       Lisez 1 Corinthiens 9:22. Quelle est la règle première de Paul? (Gagner d’autres à Christ.)

a.         Cela inclut-il de ne pas offenser le faible que vous avez déjà dans l’église? (Lisez 1 Corinthiens 10:31-33. Oui, nous ne voulons pas "causer de chute", même à ceux qui sont déjà dans l’église.)

6.       Qu’avons-nous appris jusqu’à présent pour nos efforts missionnaires? Revenez en arrière et appliquez tous ces principes aux situations modernes que nous avons discutées: 1) la façon de s’habiller à l’église; 2) la musique d’adoration à l’église; et 3) un jour d’adoration non-traditionnel. (Il y a clairement des zones de différends théologiques dans lesquelles nous devrions "limiter notre liberté" pour en convertir d’autres. Cela, à son tour, est limité par ces membres "faibles" qui pensent qu’il y a une question morale, même s’il n’en est rien.)

7.       Cela signifie-t-il que nous sommes simplement paralysés? Nous voulons faire de nouvelles choses pour amener de nouvelles personnes, mais les membres faibles nous empêchent de le faire? (Lisez Romains 15:20. Rappelez-vous que Paul voyage d’un nouveau groupe à un autre. Il peut arriver que vous deviez mettre en place un nouveau service dans votre église ou créer une nouvelle église pour faire quelque chose de différent pour amener de nouveaux membres.)

8.       Cher ami, je ne pense pas que Paul nous dit d’enfreindre des principes moraux dans nos efforts pour gagner d’autres à Christ (1 Corinthiens 9:21). Cependant, il nous dit de façon sûre que nous devrions limiter notre propre liberté sur des grands sujets de débat. Le problème est de tenir compte des membres "faibles" qui pensent qu’une question morale est en jeu quand ce n’est pas le cas. Si votre église stagne, voulez-vous prier que Dieu vous montre ce que vous avez besoin de changer pour amener de nouvelles personnes? Voulez-vous également prier que Dieu donne à vos membres d’église la capacité de distinguer leurs préférences propres des vraies questions morales?

IV.      La semaine prochaine: Jean-Baptiste, préparer les chemins de Jésus.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don