Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 11 - La puissance de sa résurrection (Matthieu 27 et 28)

Copyright © 2008, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Avez-vous déjà eu une très bonne nouvelle qui était très une mauvaise nouvelle pour quelqu’un d’autre? Si vous étiez en sa présence, comment avez-vous réagi? Si vous avez de l’intelligence émotionnelle, vous vous êtes probablement retenu au sujet de votre bonne nouvelle et vous avez dit quelque chose de réconfortant à l’autre personne au sujet de sa mauvaise nouvelle. Cette semaine, notre étude porte sur la résurrection de Jésus. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour nous et d’une terrible nouvelle pour Satan et ses anges. Dans ce cas, nous n’avons pas à être polis ou à montrer de l’intelligence émotionnelle. Nous ne pouvons qu’acclamer Jésus avec force. Pourquoi? Parce que le but de Satan était de vous tuer et de vous laisser mort. Maintenant que Jésus est ressuscité, nous savons que si nous l’acceptons, nous ressusciterons pour être éternellement avec lui. Débutons notre étude pour en savoir plus sur notre très bonne nouvelle et sur le combat pour la garder secrète!
 
I.          Laisser Jésus dans le tombeau
 
1.       Lisez Matthieu 27:57-58. Jésus vient juste d’être crucifié par les Romains. Dans quelle mesure est-il difficile pour Joseph d’Arimathée de demander le corps de Jésus? Sa vie pourrait-elle être en danger?
 
a.         Lisez Jean 19:38-39 et Marc 15:43. Que nous disent les faits additionnels mentionnés par Jean et Marc quant à la situation de Joseph? (Il s’agissait d’un homme hardi, riche et membre du Conseil juif. Dès lors qu’il n’était pas connu comme étant un disciple de Jésus, il pouvait demander le corps de Jésus à Pilate. Ce dernier pouvait penser qu’il s’agissait d’une sorte de demande "officielle". Le fait qu’il était accompagné par Nicodème, un autre membre très riche du Conseil juif, a probablement renforcé l’avis de Pilate à cet égard.)
 
2.       Lisez Matthieu 27:59-61. Pourquoi Joseph roule-t-il une grosse pierre à l’entrée du tombeau? Pensez-vous que Joseph s’attendait à ce que Jésus ressuscite d’entre les morts? (Il est certain que ces actions semblent contraires à cette attente. Notez que la pierre était placée de sorte que Joseph pouvait la rouler à lui seul.)
 
3.       Lisez Matthieu 27:62-64. Cela suggère-t-il que les responsables juifs prêtaient une plus grande attention à ce que Jésus disait que ses propres disciples?
 
a.         Selon vous, comment les responsables juifs ont-ils réagi lorsqu’ils ont appris que les membres du Conseil Joseph d’Arimathée et Nicodème se sont occupés du corps et l’ont placé dans le tombeau de Joseph? (Je pense que cela les préoccupait d’autant plus. Si vous ne pouvez pas faire confiance au membres de votre propre Conseil, qui sait ce que les disciples pourraient encore sortir de leur poche! Il y avait une puissance et une influence inattendues dans le camps des disciples de Jésus.)
 
b.         Quel jour était-ce lorsque ces responsables juifs allèrent demander au Gouvernement de prendre des mesures préventives contre une fraude? (Le jour suivant la "Préparation" était le sabbat! Ces gens violaient leurs croyances religieuses en allant trouver Pilate le vendredi soir après le coucher du soleil (le début du sabbat).)
 
4.       Lisez Matthieu 27:65-66. Quelle raison a Pilate pour donner cet ordre? (Supposons que Pilate pensait que Joseph et Nicodème faisaient une demande officielle. Maintenant que le chef des prêtres se montre, il réalise que ce n’était pas le cas. Quelque chose de drôle se passe. Cela va l’amener à donner une certaine crédibilité aux craintes du chef religieux quant à ce qui pourrait se passer. De plus, qui aimerait que quelqu’un qui vient d’être condamné à mort revienne d’entre les morts pour vous hanter?)
 
II.        L’échec de la tentative de laisser Jésus dans le tombeau
 
1.    Lisez Matthieu 28:1. De quel jour de la semaine s’agit-il? (Dimanche matin.)
 
a.         Notez la foi de ces femmes. Elles étaient là le vendredi (Matthieu 27:61) et maintenant nous lisons qu’elles sont là le dimanche à l’aube.
 
2.       Lisez Matthieu 28:2-3. Selon vous, comment ont-ils décidé au ciel qui s’occuperait de cette mission? Si vous étiez un ange, auriez-vous été volontaire?
 
a.         Selon vous, comment est arrivé ce tremblement de terre? Cet ange se déplaçait-il à la vitesse la plus élevée possible et ne s’est pas arrêté à temps, causant ainsi un tremblement de terre? Avez-vous déjà été dans une onde de choc (quand un avion supersonique passe le mur du son)? Selon vous, qu’arrive-t-il si vous dépassez la vitesse de la lumière? (Je sais que la théorie humaine dit que ce n’est pas possible.)
 
b.         L’ange s’assied sur la pierre. Pourquoi? Est-il fatigué d’être allé si vite et d’avoir heurté la terre si violemment? (Imaginez l’outrage dans le ciel qu’a créé le traitement de Jésus. Quel privilège d’être choisi pour être celui qui doit rouler la pierre qui ferme le tombeau de Jésus. Je peux m’imaginer l’ange assis là disant avec triomphe: "Quelqu’un veut-il me défier?")
 
i.         L’ange n’aurait-il que des humains qui se sentiraient concernés?
 
3.       Lisez Matthieu 28:4. Quelles erreurs ont commis les responsables juifs? (Ils écoutaient Jésus mieux que les disciples, mais ils n’ont pas cru qu’il était Dieu. Ils ont apporté un couteau dans un combat à l’arme à feu. Bien entendu, les responsables juifs hostiles n’auraient jamais pu avoir assez de force pour garder Jésus dans le tombeau. Il en est de même pour Satan.)
 
4.       Lisez Matthieu 28:5. Quelle attitude montre l’ange aux deux Maries? (Il y a ici un enseignement sur notre décision d’être du côté de Dieu. L’attitude de l’ange vis-à-vis des femmes n’est que bienveillance. L’attitude vis-à-vis du reste semble du style "ne me marchez pas dessus".)
 
5.       Lisez Matthieu 28:6-7. Ceux qui sont dans les relations publiques parlent de rester "dans le sujet". Considérez attentivement les paroles de cet ange. Quelle est la question centrale "dans le sujet" soulevée par l’ange? (Premièrement, l’ange leur rappelle que Jésus leur avait annoncé qu’il ressusciterait. Deuxièmement, l’ange leur propose de regarder, afin qu’elles soient les premières à savoir que Jésus n’est plus dans ce tombeau qui était scellé et gardé. Troisièmement, l’ange promet que Jésus rencontrera les disciples à un endroit spécifique. Tout cela ne fait que prouver que Jésus est vivant!)
 
6.       Lisez Matthieu 28:8-10. Pourquoi Jésus apparaît-il aux femmes, par opposition à immédiatement monter au ciel? (Comparez Jean 20:17. Cela montre son amour pour elles. C’est un instant d’émotion partagée pour elles ("avec crainte et avec une grande joie"), et Jésus vient à elles pour les réconforter et les rassurer.)
 
a.         Un problème auquel sont confrontés les chrétiens est de savoir si cette histoire et ce témoignage sont une invention de toutes pièces de l’église naissante. Quelle évidence dans ce récit réfute cette idée de contrefaçon? (Le commentaire bibliques The IVP Bible Background Commentary affirme que le témoignage des femmes dans cette culture n’avait aucune valeur. Dans un récit de contrefaçon, Jésus serait apparu à Nicodème ou à Joseph d’Arimathée - hommes proéminents et fortunés dont le témoignage recevrait un grand crédit.)
 
7.       Lisez Matthieu 28:11-13. Comparez Matthieu 27:63. Qui est le trompeur? Quelle est l’étendue de cette conspiration pour faire un faux témoignage?
 
a.         Mettez-vous à la place de l’un des responsables juifs. Lorsque vous entendez cette histoire pour la première fois de la part des gardes, penseriez-vous qu’il est probable que les gardes se soient endormis et que les disciples aient pris le corps de Jésus? (Non. Si vous pensiez que cela s’est déroulé ainsi, vous insisteriez pour que les gardes soient exécutés pour l’abandon de leur fonction (voir Actes 12:19). Mais vous payeriez une "forte somme d’argent" si vous pensiez qu’ils disent la vérité au sujet de l’ange.)
 
b.         Si vous pensiez qu’ils disent la vérité - un ange a ouvert le tombeau et Jésus était vivant - pourquoi essayer de le cacher? Pourquoi ne pas simplement se convertir? (Pensez à une fois où vous avez fait quelque chose de mal. Vous vouliez le garder secret et vous étiez troublés parce que vous pensiez que cela pourrait se savoir. Que vous arriverait-il si vous le disiez? Multipliez alors ce sentiment par le nombre que vous jugez approprié si vous aviez tué le Dieu-Messie.)
 
i.         Au lieu de dire que le corps a été volé, pourquoi ne pas simplement renier le fait qu’il n’était plus là? (Parce que ce point-là était évident - le corps n’était plus là.)
 
ii.        Dans quelle mesure l’histoire selon laquelle tous les gardent dormaient, la grosse pierre a été roulée et le corps de Jésus a été enlevé est-elle solide? Quelle est la vraisemblance du sommeil durant l’enlèvement de la pierre? Comment sauriez-vous ce qui s’est passé si tous (!) dormaient?
 
8.       Lisez Matthieu 28:14-15. Auriez-vous pris l’argent? Quelles options avaient les soldats? (J’aurais été heureux de ne pas me trouver sur le chemin de l’exécution.)
 
9.       Lisez Matthieu 28:16-17. "Quelques-uns eurent des doutes." Les chefs juifs ont-ils eu des doutes? Ils croyaient suffisamment que Jésus était ressuscité pour payer une "forte somme d’argent". Comment quelqu’un parmi les disciples pouvait-il douter?
 
a.         Pourquoi la Bible rapporte-t-elle ces doutes? (Il s’agit là d’une nouvelle évidence de la vraisemblance du récit. Si vous essayiez de monter une histoire crédible, vous ne mentionneriez certainement pas que certains des partisans de Jésus avaient réellement des doutes.
 
III.     La victoire
 
1.       Lisez Matthieu 28:18-20. Quelle sorte d’autorité a été donnée à Jésus?
 
a.         Quelle sorte d’autorité a été donnée à vous et à moi? (Jésus, qui a l’autorité dans le ciel et sur la terre, nous a sauvé de la mort éternelle. Notre responsabilité est de partager cela avec les autres.)
 
2.       Cher ami, voulez-vous accepter votre mandat donné par Jésus et agir en conséquence?
 
IV.      La semaine prochaine: Un ministère sacerdotal efficace.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don