Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 02 - Le mystère de sa divinité (Hébreux 1, Colossiens 1, Apocalypse 19)

Copyright © 2008, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : D’après mon exposition limitée à l’histoire et aux religions du monde, les revendications à propos de Jésus semblent uniques. En ce qui concerne le judaïsme, soit il attend un Messie, soit il a perdu tout intérêt sur le sujet. Quant à l’islam, le plus haut titre qui soit pour quelqu’un qui a vécu sur la terre est "prophète". Les revendications au titre de "roi-dieu" de beaucoup de dirigeants terrestres ne semblent jamais s’étendre au-delà de leur vie. Les gens espèrent que le dirigeant suivant occupera la même position en tant que "roi-dieu". Jésus avait des revendications uniques qui sont soutenues par l’Ancien Testament - un livre accepté par les juifs, les musulmans et les chrétiens. Ouvrons la Bible et étudions ce que dit la Bible au sujet de la divinité de Jésus !
 
I.          L’ancien des jours

1.       Lisez Michée 5:1. Il s’agit d’une prophétie messianique et nous savons que Jésus est né à Bethléem. Que dit ce texte au sujet de la durée de l’existence de Jésus ? ("Son origine remonte au temps jadis, aux jours d’autrefois.")

2.       Lisez Ésaïe 9:5. Quelles contradictions apparentes voyez-vous dans ce verset ? (Ce verset est rempli de contradictions. Le "fils" est appelé "Père". Un "enfant" est appelé "Dieu". Un nouveau-né est défini comme "éternel".)

a.         Pouvez-vous résoudre de façon logique ces sérieuses contradictions ?

i.         Dans l’affirmative, comment ? (La contradiction fils/père est facile. Je suis tant un fils qu’un père. Nous avons vu dans l’histoire des enfants qui étaient appelés des dieux. La contradiction nouveau-né/éternel est difficile à résoudre. Cela doit référer à quelqu’un qui existait avant qu’ils fussent nés.)

II.        Le Créateur de l’Univers

1.       Lisez Hébreux 1:1-3. Que dit ce texte à propos de l’existence de Jésus avant sa naissance à Bethléem ? Quel âge a-t-il ? (Le texte dit que Dieu a fait l’Univers par Jésus. Il a fait l’endroit avant qu’il n’y fût né !)

a.         Beaucoup de scientifiques pensent qu’il y a une théorie de grande unification de l’Univers ("GUT[1]"). J’y crois. Dieu est un Dieu d’ordre, et la personne la plus prosaïque peut voir un ordre sous-jacent aux choses. (Comme vous le savez, le soleil s’est levé ce matin. Comme c’est inattendu !!) Je suis toujours à l’affût d’indices sur GUT. Quel indice sur GUT trouvons-nous ici, et quel est le rapport avec la divinité de Jésus ? (Le verset 3 dit que la parole de Jésus "soutient" toute chose. Une puissance verbale universelle émane de Jésus qui soutient toute vie.)

2.       Lisez Hébreux 1:4-5. Jésus est-il un être créé comme les anges ? (Le texte dit de façon claire que Jésus n’est pas un ange qui a été promu ou adopté pour devenir le Fils de Dieu.)

a.         Que faites-vous du verset 4, selon lequel Jésus est "devenu... supérieur" et il a "hérité" son nom ? (Ma suggestion est qu’il y a un rapport avec son incarnation. Quand Jésus-Dieu est devenu homme, a vécu une vie parfaite, est mort pour nos péchés et est ressuscité, il a été "promu" d’une certaine façon. Il a fait quelque chose qu’aucun autre membre de la Trinité n’avait faite. Il a fait quelque chose que personne, si ce n’est Dieu, ne peut faire. Il a vaincu le péché. Il y a certainement une quelconque reconnaissance pour cela !)

3.       Lisez Hébreux 1:6. S’agit-il d’une preuve que Jésus ne pré-existait pas éternellement, qu’il était "né" ? (Non. Nous avons appris précédemment que Jésus avait créé l’endroit où il est né, ainsi les faits qu’il soit "né" et qu’il pré-existait sont compatibles. Notez spécialement que cela se réfère à Jésus qui est né dans "le monde" et non dans "l’univers". Cela renforce l’idée de sa naissance humaine.)

a.         Lisez Colossiens 1:18 pour avoir une autre proposition au sujet de la signification de Jésus qui est "né". Quelle nouvelle signification suggère le terme "premier-né" ? (Paul parle de la résurrection de Jésus en parlant de lui comme étant le "premier-né d’entre les morts".)

4.       Lisez Jean 3:16. Dans la version anglaise King James, l’expression "fils unique" est traduite par "le seul fils qu’il ait engendré". Cela constitue-t-il une preuve que Jésus est né et n’a pas pré-existé éternellement ? (Dans le Guide d’étude de la Bible sur le même thème, son auteur se lance dans une longue explication sur le terme grec originel (monogenes) traduit par "unique" et sur la façon dont Jean utilise le terme sous-jacent. Je pense que l’explication est exacte, mais je pense aussi qu’il y a une réponse beaucoup plus simple : Jésus est né de Marie. Ainsi il a été "engendré". D’autre part, la Bible déclare de façon claire que Jésus existait avant qu’il ait été engendré par Marie.)

5.       Lisez Hébreux 1:7-9. Si Jésus est complètement Dieu, comment peut-il  être "placé au-dessus" de ses "compagnons" les anges ? Pourquoi aurait-il besoin d’être "placé au-dessus" ? (À nouveau, je pense que tous les textes affirment que Jésus a reçu un honneur spécial parce qu’il a surmonté le péché. Si vous lisez à nouveau Hébreux 1:3-4, il y a un ordre : Jésus purifie les péchés et s’assied ensuite à la droite de Dieu. Il semble qu’à ce stade quelque honneur spécial lui soit conféré. Je pense que c’est à cela qu’il est fait référence dans la notion d’être "placé au-dessus" dans Hébreux 1:8. Aucun ange n’est mort pour nos péchés. Dieu est mort pour nous !)

6.       Lisez Colossiens 1:15. Comment Jésus complimente-t-il le reste de la Trinité ? (Dieu est invisible. Jésus est l’image visible de Dieu.)

a.         Cela doit-il être compris dans un sens plus large que purement visuel ? (Oui. Quand Jésus est venu sur la terre il a révélé le caractère et l’amour de Dieu.)

b.         Ce texte parle aussi de Jésus en tant que "premier-né". Cela se réfère-t-il à sa naissance en tant qu’humain ou à sa résurrection ?

7.       Lisez Colossiens 1:16-17. Ce texte déclare de façon claire que Jésus est le Créateur de l’Univers. Remarquez la dernière expression du verset 16 : "et pour lui". En quoi notre univers (y compris nous) a-t-il été créé pour Jésus ? (Si vous créez quelque chose, vous l’avez. Vous en êtes fier. Si vous créez des agents moraux libres, vous créez des personnes qui peuvent vous aimer.)

a.         Une pensée plus noire passe dans mon esprit. Notre monde a-t-il été créé afin de servir de vitrine au conflit entre le bien et le mal ? Était-il intentionné qu’il devienne le sol sur lequel Jésus montrerait que Dieu est juste et aimant et bien plus digne d’être choisi que Lucifer ?

i.         La réponse est-elle importante pour votre foi ? (Lisez Romains 9:20-21.)

b.         Rappelez-vous mon commentaire sur GUT. Que signifie le texte quand il dit (Colossiens 1:17) : "c’est en lui que tout se tient" ? (Une puissance s’émane de Jésus, qui est aussi la "colle" de l’Univers.)

8.       Considérez l’impact global de ces textes. Que connaissons-nous de Jésus ? (Il n’est pas un simple homme. Il n’est pas un simple ange. Il est le Créateur qui continue à soutenir l’Univers en ce moment-même !)

III.     Le vainqueur du péché

1.       Lisez Apocalypse 19:11-16. Fermez simplement vos yeux et imaginez cette scène ! Qui est ce guerrier ? Qui est le "Roi des rois et Seigneur des seigneurs" ? (Le verset 13 révèle que son nom est "la Parole de Dieu".)

a.         Qui est "la Parole de Dieu" ? (Lisez Jean 1:1-3 et passez en revue Jean 1:14-35. Jean, qui a également écrit le livre de l’Apocalypse, identifie Jésus comme "la Parole". L’identification est indubitable. Jésus est le Guerrier sur le cheval blanc, il est le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs d’Apocalypse 19.)

2.       Lisez Apocalypse 19:19-21. Nous avons appris que Jésus est notre Créateur. Nous savons qu’il est mort pour nous afin que nous puissions avoir la vie éternelle. Quel autre fait apprenons-nous sur Jésus ? (Il est le "Nettoyeur". Il détruit le péché, les défenseurs du péché et les pécheurs impénitents.)

3.       Cher ami, dans quel camp aimeriez-vous vous trouver dans la bataille entre le bien et le mal ? Si vous n’avez pas choisi de donner votre allégeance à Jésus comme votre Dieu, il est temps de le faire. Les arguments en sa faveur sont écrasants.

IV.      La semaine prochaine : La réalité de son humanité.


[1] Acronyme de Grand Unification Theories (Théories de Grande Unification). Il s’agit de la théorie qui ferait cohabiter la physique des corps de grande masse (Relativité Générale d’Einstein) avec la physique quantique qui régit l’infiniment petit. Davantage d’information dans cet article : http://espritlibre.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/01/31/theorie-de-grande-unification-gut-la-gravite-quantique.html.
Le soupir de la terre

Le soupir de la terre

Un commentaire sur le livre de Daniel qui fait preuve d’une grande sensibilité prophétique et d’une solide connaissance de la culture hébraïque.
1844 simplifié

1844 simplifié

Quel est, pour les chrétiens d’aujourd’hui, la signification, s’il y en a une, de l’année 1844 et des événements qui y sont associés ? Ce livre est destiné à devenir l’un des ouvrages les plus importants pour un chrétien qui attend l’imminent retour du Christ.
Islam & christianisme dans la prophetie

Islam & christianisme dans la prophetie

Ce livre explore soigneusement le mystérieux livre de Daniel, les chapitres 11 et 12 en particulier, et dévoile un tableau fascinant de la prophétie concernant le Catholicisme, le Protestantisme, l’Islam et les États-Unis. Il examine leur rôle passé, présent et futur dans le conflit final qui est à nos portes.
Le dernier échelon de la prophétie biblique

Le dernier échelon de la prophétie biblique

Ce livre se concentre sur les dernières prophéties de Daniel qui couvrent les temps du prophète jusqu’à nos jours. Les derniers chapitres constituent un échelon prophétique que nous pouvons gravir et duquel nous pouvons attendre l’avenir avec espérance.
Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Cette biographie replace l’homme et le roi dans son époque et dans son cadre, la Babylonie et l’ensemble du Proche-Orient antique. Ainsi fait-on connaissance avec un souverain à la personnalité exceptionnelle, et peut-on en admirer l’oeuvre, dont les ruines retrouvées à Babylone et ailleurs portent encore témoignage. En achevant son propos sur ce règne, ce livre porte ainsi un jugement équilibré sur Nabuchodonosor et ressuscite la civilisation dont il se voulut le symbole dans son plus bel éclat.
Les prophéties de Daniel

Les prophéties de Daniel

Coffret de 5 DVD avec 12 conférences du Dr. Jean-Paul Lagarde sur les prophéties de Daniel. Le Dr. Lagarde nous dévoile avec beaucoup de simplicité le fruit de plusieurs dizaines d'années de recherche et d'étude sur le livre de Daniel. Une référence sur le sujet.
 

faire un don