Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 10 - Les pressions possibles (Actes 1, Jean 12 et 21, Luc 9)

Copyright © 2008, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Vous pensez que vous passez des moments difficiles ? La semaine passée j’ai entendu un orateur qui avait 14 ans et vivait au Rwanda en 1994. Son père était issu d’une tribu rivale et sa mère de l’autre. Sa mère est décédée du cancer et son père a quitté le pays, l’emmenant avec lui. Quand d’autres réfugiés de la tribu ont remarqué que le garçon ressemblait aux membres de la tribu de sa mère, ils ont dit au père qu’ils assassineraient son fils. Renvoyé au Rwanda, le garçon s’est fait dérober tous ses biens et des étrangers lui ont pris sa maison. Ai-je mentionné qu’il a manqué d’être tué à six reprises ? Il a maintenant 27 ans et est un citoyen français. Ce garçon a été la victime de plus de crimes qu’une petite ville d’Amérique n’en connaît en une année ! Quand j’étais enfant, ce qui m’a le plus traumatisé était l’acné. Débutons notre leçon et penchons-nous sur des disciples qui sont victimes de pression et de déception.
 
I.          Un espoir anéanti

1.       Lisez Actes 1:1-3. Imaginez-vous être l’un des disciples qui ont laissé leur entreprise et ont suivi Jésus pendant plus de trois ans. Quand Jésus est assassiné, quel est votre sentiment ?

a.         Quand Jésus se relève de la mort, comment votre sentiment change-t-il ?

b.         Lisez attentivement le verset 3. Qu’a en tête Jésus ? (Il s’assure que les disciples croient qu’il est vraiment ressuscité. Il leur donne ce qui devrait (maintenant) être des instructions claires au sujet du Royaume de Dieu.)

2.       Lisez Actes 1:6. Pourquoi les disciples de Jésus lui demandent-ils une telle chose ?

a.         Comment peuvent-ils passer à côté de 40 jours de preuves et d’enseignement ?

b.         Qu’en est-il de vous ? Est-il possible que vous ayez des plans et des rêves qui résistent aux enseignements les plus clairs de la Bible ?

3.       Lisez Actes 1:7-8. Jésus répond-il en partie au désir de leur cœur ? (Le désir des disciples était le pouvoir, la puissance. Jésus dit qu’ils recevront la vraie puissance de l’Esprit saint et non d’un royaume terrestre.)

a.         Quand vous êtes sous pression, est-ce parce que vous avez des mauvais objectifs ?

b.         Considérez-vous la puissance que l’Esprit saint met à votre disposition ? Ou alors, comptez-vous surtout sur votre propre puissance ?

c.         Cette semaine j’ai reçu un courrier électronique d’un homme très instruit que j’ai défendu pendant des décennies dans une série d’affaires. Finalement toutes ses affaires sont arrivées à leur terme et nous évoquions le passé. J’attribuais mon succès dans ces litiges à l’œuvre de Dieu dans ma vie. Il déniait fermement cela et me disait que le crédit me revenait. Je me disais : "Comme il a tort !" Dieu a beaucoup de travail à faire sur mon attitude, mais au moins (j’espère !) je comprends quelle est ma place.

d.         Ces versets dans Actes nous enseignent-ils que nous devrions éviter d’essayer d’obtenir du pouvoir politique dans une démocratie moderne ? (Lisez Psaumes 75:6-7 et Romains 13:6. N’importe quel étudiant de la Bible compétent comprend l’importance du contexte. Jésus et ses disciples n’avaient pas la possibilité de voter. Tout pouvoir terrestre qu’ils pouvaient avoir devait venir par la force, par la révolution. Le but de Jésus était de changer les cœurs, et les cœurs ne se changent pas par des gouvernements. Néanmoins, la Bible enseigne que Dieu est intéressé et impliqué dans la personne qui gouverne. Dans une démocratie, les électeurs manquent à utiliser l’un de leurs talents disponibles, ils échouent dans leur partenariat avec Dieu, s’ils n’utilisent pas leur vote pour installer des hommes et des femmes moraux au gouvernement.)

II.        Un amour offensé

1.       Lisez Jean 12:1-2. Imaginez les sentiments de Lazare et de ses sœurs, Marthe et Marie, envers Jésus. Selon vous, dans quelle mesure l’aimaient-ils ?

a.         Que fait Marthe pour montrer qu’elle aime Jésus ? (Elle servait.)

2.       Lisez Jean 12:3-5. Combien d’argent gagnez-vous en une année ? Prenez ce montant et dites-moi si vous le dépenseriez pour du parfum à mettre sur les pieds et sur les cheveux ?

a.         Si votre réponse est "non" (comme c’est sûrement le cas, sauf si vous avez des pierres pour cerveau), Judas a-t-il raison ?

3.       Lisez Jean 12:6. Maintenant pensez-vous que Judas avait tort ? (Sa morale était corrompue. Sa motivation était mauvaise.)

a.         Changeons un peu les choses. Supposez que ce soit Jacques qui se plaigne - Jacques qui n’a pas d’autre intérêt là-dedans que les pauvres ? Jacques aurait-il raison de se plaindre ?

b.         Avez-vous déjà vu des images d’orphelins qui meurent de faim ? Imaginez que vous puissiez donner à manger à 100 orphelins qui meurent de faim pendant une année si vous leur donnez votre revenu annuel. Choisissez donc : du parfum pour les cheveux et les pieds ou 100 orphelins qui meurent de faim ?

c.         Maintenant mettez-vous à la place de Marie, qui vient d’assassiner 100 orphelins qui meurent de faim pour du parfum pour les cheveux et les pieds. Vous n’aviez jamais pensé à cela quand vous avez acheté le parfum, et maintenant Jacques/Judas l’a fait remarquer devant tout le monde. Comment vous sentez-vous maintenant ?

4.       Lisez Jean 12:7-8. Je suis bientôt un vieil homme. Je ne serai pas là pour toujours. J’aimerais acheter une Bentley Continental GT. Jésus m’autorise-t-il (je vous assure que ma femme ne me l’autorise pas) à acheter cette voiture ? Cela me semble plus pratique que du parfum pour les cheveux et les pieds, et cela devrait durer plus longtemps. Qu’en dites-vous ? (Quel motif aurais-je pour acheter la Bentley ? Parce que je m’aime (tout comme Judas). Les gens seraient impressionnées par ma Bentley. Ils sauraient que je suis "quelqu’un". Marie aimait Jésus. Ce cadeau était désintéressé. Si vous faites quelque chose parce que vous aimez Jésus, même si c’est idiot (et je pense que cet achat de parfum l’est), Jésus interviendra pour vous.)

a.         Quelle leçon nous enseigne Marie sur les amis et la famille ? (Faites de bonnes choses pour eux maintenant, pendant qu’ils sont là pour que cela puisse se faire.)

III.     Le Maître offensé

1.       Lisez Luc 9:51-52. Jésus a pu ne pas avoir de maison, mais il avait des messagers qui organisaient ce qu’il fallait pour passer la nuit. Pourquoi ? (Parce qu’ils étaient en Samarie. Les Samaritains n’accueillaient pas de Juifs. Probablement que Jésus devait payer quelque chose pour rester.)

2.       Lisez Luc 9:53. Pourquoi les gens se soucieraient-ils de la destination de Jésus ? (Il ne venait pas pour les voir. Il n’était là qu’en transit. Pire, il se dirigeait vers la capitale juive.)

3.       Lisez Luc 9:54. Ne s’agit-il pas là du remède standard ? Rejetez Jésus et soyez détruit par le feu ?

a.         Que pensez-vous de cette proposition ?

4.       Lisez Luc 9:55-56. Que pense Jésus de cette proposition ?

a.         Passons au chapitre suivant. Lisez Luc 10:10-12. C’est Jésus qui parle. Pourquoi rabroue-t-il Jacques et Jean pour avoir suggéré de détruire par le feu du ciel une ville qui n’accueille pas Jésus, alors qu’il dit que c’est ce qui arrivera aux villes qui rejettent les disciples ? (Lisez à nouveau Luc 9:54. Les disciples voulaient savoir s’ils devaient être les agents de la vengeance. Dieu punira le péché par le feu. La différence entre ces deux textes est dans la chronologie et dans les rôles. C’est le travail de Dieu et au moment où il le juge.)

i.         Quel enseignement tirons-nous des moments où nous sommes sous pression dans la vie ? Des moments où nous voulons nous venger ? (Laissez à Dieu la punition.)

IV.      L’échec sous la pression

1.       Le moment le plus difficile dans la vie de Pierre fut probablement lors de l’arrestation et du procès de Jésus. Pierre avait promis à Jésus qu’il préférerait mourir plutôt que de le renier (Marc 14:31), et qu’il lui resterait fidèle même si tous les autres partaient (Matthieu 26:33). Dans ce contexte, au moment où Pierre pensait qu’il risquait d’être arrêté, il a renié Jésus à trois reprises, niant même qu’il le connaissait (Matthieu 26:69-75). Lisez Jean 21:15. Selon vous, qu’est-ce qui est important dans la question de Jésus ? (Il ne montre aucune colère envers Pierre. Mais il couvre le même sol. Pierre va-t-il continuer à soutenir qu’il est plus fidèle que les autres ?)

a.         Quel genre de réponse donne Pierre ? (Il donne la réponse juste. Il ne se vante pas. Il s’agit juste d’une réponse d’amour.)

b.         Pierre a misérablement échoué dans sa tâche envers Jésus. Est-il maintenant en dehors du ministère ? (Non. Jésus lui donne la mission de "prendre soin de ses moutons".)

c.         Qu’en est-il de vous ? Avez-vous échoué dans votre tâche envers Jésus quand la pression est arrivée ? L’avez-vous (re)nié ? Jésus pardonne, aime et accepte dans son œuvre ceux qui ont précédemment échoué sous la pression.

i.         Jésus aurait-il dit à Pierre de "prendre soin de ses moutons" si Pierre avait répondu : "Oui, je t’aime plus que t’aiment les autres" ?

2.       Cher ami, la pression vient de différentes sources. Quelquefois elle arrive parce que nous avons de mauvais objectifs, quelquefois elle vient des insultes, quelquefois elle vient lorsque nous faisons les bonnes choses et quelquefois quand nous échouons lamentablement. Jésus est là pour porter notre fardeau dans tous les cas. Voulez-vous le laisser faire ?

V.        La semaine prochaine : Leçons supplémentaires.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don