Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 05 - Femmes disciples (Luc 1 et 10, Jean 4)

Copyright © 2008, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Rassurez-vous. Nous n’allons pas labourer de nouveau champs avec cette étude. Au lieu de cela, nous allons étudier comment les femmes ont répondu à l’appel pour être disciples et voir ce que nous (des deux sexes) pouvons apprendre sur le fait d’être disciple aujourd’hui. La bonne nouvelle, mesdames, est que les femmes s’en sortent bien en comparaison des hommes que nous étudions cette semaine. Ouvrons la Bible et découvrons !
 
I.          Marie

1.       Lisez Luc 1:8-9,11-13. L’ange a-t-il donné une bonne ou une mauvaise nouvelle à Zacharie ? Désirait-il un fils ou non ? (Le verset 13 dit : "ta prière a été exaucée". Il avait prié pour avoir un fils !)

2.       Lisez Luc 1:14,17-18. Transcrivez les paroles de Zacharie dans le langage d’aujourd’hui. ("Comment puis-je savoir que vous ne me mentez pas ?")

3.       Lisez Luc 1:19. Gabriel s’est-il senti offensé ? (Il semble que oui. Gabriel semble dire : "Savez-vous à qui vous parlez ? Comprenez-vous d’où j’ai reçu ce message" ?)

4.       Zacharie est-il déjà un disciple ? (Oui. Non seulement il marchait avec Dieu, mais il tenait le rôle spécial de prêtre (voir verset 5).)

a.         Dieu appelle-t-il Zacharie à tenir un rôle plus important comme disciple ? (Oui ! Il est appelé à engendrer (et ainsi en faire un disciple) un fils qui fait partie d’un plan spécial pour préparer le chemin du Messie !)

i.         Cet appel fera-t-il sortir Zacharie de sa zone de confort ? Cela l’embarrassera-t-il ? (Non. Avoir un fils lui apportera de l’honneur. Il n’y a aucun inconvénient à cette promesse - si ce n’est la nécessité de suivre les directions de Dieu (ce qui n’est pas supposé être un "inconvénient").)

b.         Zacharie doute-t-il de la réponse à ses prières ?

i.         Doutons-nous parfois que nos prières aient été répondues ?

c.         S’agit-il d’une réaction compréhensible pour un prêtre ? (Non. Il a prié pour cela. C’est quelque chose qu’il désire ! Il est prêtre, quelqu’un dont on suppose qu’il a une relation plus étroite avec Dieu. De plus, il a l’exemple d’Abraham et de Sara qui ont eu un fils tardivement dans leur vie. Pourtant, Zacharie doute.)

5.       Juste quelques mois plus tard, Gabriel a une mission similaire. Lisez Luc 1:26-29. Quand le verset 26 dit : "au sixième mois", quoi s’agit-il ? (Le sixième mois de la grossesse de l’épouse de Zacharie, Élisabeth.)

a.         Marie est troublée par les paroles de Gabriel. Pourquoi ? (Il serait inhabituel pour une personne ordinaire, spécialement pour une femme à cette époque, d’espérer s’entendre dire "toi qui est comblée par la grâce" de la part de Dieu.)

i.         Cette salutation aide-t-elle Marie à croire au reste du message de Gabriel ?

6.       Lisez Luc 1:30-33. S’agit-il d’un message crédible ? Est-il plus ou moins crédible que le message que Gabriel a donné à Zacharie quelques mois plus tôt ? (Cela ne s’était jamais produit dans l’histoire du monde !)

7.       Lisez Luc 1:34. Marie doute-t-elle des paroles de Gabriel ? (Non. Elle demande simplement : "Comment cela va-t-il se passer ?" Cela semble être une question raisonnable compte tenu de la nature du message.)

8.       Lisez Luc 1:35-38. Quelle est la réponse de Marie à cet incroyable message ? (D’accord, Seigneur.)

a.         Quel est l’inconvénient du fait que Dieu fasse comme Gabriel l’avait annoncé ? (Joseph pourrait refuser de l’épouser. Sa réputation serait ruinée. Il y avait même un risque de lapidation (voir Jean 8:3-5).)

b.         Comment comparer la réponse de Marie à cet appel à être un disciple particulier avec la réponse du prêtre Zacharie ?

i.         Quel est celui qui aurait pu raisonnablement dire à Gabriel : "Comment puis-je savoir que tu ne me mens pas ?" (Zacharie a reçu un message complètement plausible qui correspondait à sa vie (il était marié) et qui était une réponse à sa prière. Marie a reçu une histoire complètement invraisemblable (jusqu’alors), qui pouvait avoir de sérieuses conséquences négatives pour sa vie, et elle a juste répondu : "Très bien Seigneur. Utilise-moi comme tu me l’as annoncé".)

ii.        Cela nous donne-t-il une idée de la raison pour laquelle Dieu a choisi Marie pour être la mère de Jésus ?

9.       Évidemment, Dieu n’allait pas appeler Zacharie pour être la mère de Jésus. Cela aurait été un miracle encore plus outrageux et invraisemblable. Mais nous allons aussi proche que nous pouvons dans la comparaison homme/femme. Pourquoi Marie réagit-elle si favorablement à l’appel, par contraste avec Zacharie ? Les femmes font-elles de meilleurs disciples ?

a.         Cela a-t-il quelque chose à voir avec le sexe ? (Il se peut - spécialement dans cette culture. La semaine dernière nous avons discuté de Nicodème, un homme qui avait beaucoup de pouvoir et d’autorité. Quand vous possédez une base de pouvoir, quand vous avez un ensemble "d’outils" que vous avez utilisés dans le passé pour obtenir des résultats, il est alors plus difficile d’accepter l’idée de tout abandonner et de suivre Jésus. Marie disait : "Aide-moi à comprendre". Quand elle comprenait, elle disait : "Très bien". Zacharie disait : "Je comprends, mais comment puis-je être sûr que vous ne mentez pas en disant cela ?")

II.        Marie-Madeleine

1.       Lisez Luc 8:1-3. Nous voyons dans ces versets que des femmes suivaient Jésus dans son ministère. Comment l’aidaient-elles ? (Elles étaient au service de Jésus. "Elles utilisaient leurs biens" se réfère aux biens matériels. Elles utilisaient probablement de l’argent et de la nourriture pour maintenir l’effort d’évangélisation.)

2.       Lisez Jean 19:25, Marc 15:46-47, Marc 16:1. Que nous enseignent ces versets à propos du ministère de Marie-Madeleine en tant que disciple ? (Qu’elle restait avec Jésus dans les moments les plus difficiles.)

3.       Lisez Jean 20:11-16. Quelle est la récompense de Marie pour être restée avec Jésus dans ces moments difficiles de la fin ? (Elle a été la première à voir Jésus comme Seigneur ressuscité !)

4.       Quelle leçon cela nous enseigne-t-il sur le fait d’être disciples aujourd’hui ? (Vous n’avez pas besoin de mener le groupe. Dieu aime (et récompense) ceux qui travaillent dur et fidèlement au second plan - même quand personne, si ce n’est Dieu, ne voit ce qu’ils font.)

III.     Marie et Marthe

1.       Jusqu’ici nous avons vu des femmes disciples qui avaient un rôle "d’aide". Regardons cette question de plus près en lisant Luc 10:38-40. Est-ce un problème dans l’église ? Certaines personnes participent et aident, et d’autres ne font que parler (ou écouter) ?

a.         La plainte de Marthe est-elle justifiée ? (Pourquoi une personne devrait-elle faire tout le travail ?)

2.       Lisez Luc 10:41-42. Jésus dit que "une seule chose est nécessaire". Quelle est-elle ? (Écouter Jésus !)

a.         Comment pourraient-ils manger si Marthe ne faisait pas les autres choses ?

b.         Comment pourraient-ils avoir une place où s’asseoir (ou se reposer), avoir quelque chose à boire et à manger si personne ne s’inquiétait de ces détails ? (Si personne ne s’occupait de ces détails, ils n’auraient rien à manger - il manquerait un miracle de la part Jésus. Je ne pense pas que Jésus dise : "Ne fait pas ces choses essentielles". Au lieu de cela, il dit : "Ne te perd pas dans les détails. Souviens-toi que le but principal est de partager l’évangile. Enseigner l’évangile est plus important que de cuisiner et de nettoyer.")

c.         Que cela enseigne-t-il aux disciples (de n’importe quel sexe) d’aujourd’hui ?

d.         Mon église connaît une situation dérangeante. Les jours où nous avons notre repas en commun, les membres vont s’affairer dans la cuisine de l’église, alors que le sermon est prêché. Ils n’entendent pas le sermon. Comment appliqueriez-vous l’histoire de Marthe et Marie à cette situation ?

i.         Souvenez-vous que Jésus n’a pas condamné Marthe. Il a juste dit que Marie avait choisi "la bonne part". (Je pense que la "bonne part" est de ne pas préparer de repas pendant le sermon.)

IV.      La Samaritaine

1.       Si vous n’êtes pas familier avec cette histoire, lisez Jean 4:3-42. Si elle vous est familière, concentrons-nous sur quelques versets. Lisez Jean 4:6-9. Quel est le problème avec Jésus qui demande à boire à cette femme ?

a.         Si les Juifs méprisaient les Samaritains (hommes et femmes), alors pourquoi devrait-elle se plaindre ? (Jésus franchissait les barrières de plusieurs tabous culturels. Les hommes juifs n’avaient rien à faire avec les Samaritains, et encore moins avec les femmes samaritaines. Pire, Jésus demandait à boire de son récipient. Pire encore, Jésus serait redevable envers cette femme. La violation des normes culturelles était si extrême qu’elle soulève la question.)

2.       Lisez Jean 4:10,25-26. Pourquoi Jésus dit-il ces choses à cette femme ? (Il cherche à en faire son disciple.)

3.       Lisez Jean 4:39-42. Pourquoi Jésus prend-il une femme pour promouvoir l’évangile en Samarie ?

a.         Lisez Matthieu 10:5-7. Comment pouvez-vous réconcilier cela avec ce que Jésus a fait avec la femme samaritaine ? (Parfois Jésus semble respecter les normes culturelles. Parfois non. Nous avons besoin de chercher les conseils de l’Esprit saint dans ces choses.)

b.         Les questions culturelles ont-elles une question morale sous-jacente ? (Lisez Galates 3:26-29.)

4.       Cher ami, Dieu vous appelle à le suivre sans tenir compte de votre genre. Même si la culture peut rendre les choses plus difficiles, Dieu a donné les tâches les plus importantes à des disciples qui sont des femmes !

V.        La semaine prochaine : La question de l’ethnie.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don