Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 09 - Une vie de louange (Actes 16)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quand j’étais jeune, je chantais des hymnes à l’école, à l’église et à la maison. Toutes ces répétitions ont gravé les paroles (ou au moins quelque chose qui ressemblait aux vraies paroles) dans mon esprit. Je chantais des hymnes ayant pour thème "changer de ligne de vie", "volontaires" "pour le salut de l’humanité", construire "mon espérance basée sur Jésus-Christ seul" et "s’accrocher à cette vieille croix" "sur une colline loin d’ici". Le thème commun à beaucoup de ces vieux hymnes est ce que je vais faire. Je vais changer, escalader, être volontaire, espérer, m’accrocher. Il s’agit de choses intéressantes à chanter, mais j’ai une forte préférence pour les chants de louange contemporains parce que, en général, ils louent Dieu. Ils sont focalisés davantage sur Dieu que sur moi. Notre étude de cette semaine aborde l’idée de vivre une vie qui se focalise sur la louange à Dieu plutôt que sur nos problèmes. Est-ce possible ? Pouvons-nous regarder au-delà de nos difficultés personnelles et louer Dieu ? Entamons notre étude et voyons ce que nous pouvons apprendre !
 
I.          Bloqué et déçu

1.       Lisez Actes 16:6-10. Paul court dans une porte fermée ! Pourquoi l’Esprit saint empêcherait-il Paul de prêcher en Asie ? (Dieu a un autre plan à l’esprit pour annoncer l’évangile.)

a.         Si vous faites des plans pour ouvrir des portes et amener l’évangile dans un nouveau territoire et que Dieu ferme la porte en la faisant claquer, comment vous sentiriez-vous ? (Déçu.)

2.       Lisez Actes 16:12-15. Qu’y a-t-il d’inhabituel concernant l’audience de Paul ? (Elle n’est constituée que de femmes ! Dans Actes 16:9 c’était un homme qui avait supplié Paul d’aller en Macédoine, mais quand Paul et ses compagnons arrivent là, ils ne trouvent que des femmes.)

a.         Selon vous, comment se sent Paul ? (Tout cela semble étrange. Dieu le dirige dans une autre direction, et quand il arrive il ne trouve que des femmes. D’après le commentaire biblique The Bible Exposition Commentary, l’attitude contemporaine des rabbins se reflétait dans cette affirmation : "Il est préférable que les paroles de la Loi soient brûlées plutôt que données à une femme". Je présume que Paul n’avait pas cette attitude (Galates 3:28), mais le fait de ne parler qu’à des femmes ne constituait certainement pas un début très inspirant.)

II.        Contrarié et frustré

1.       Lisez Actes 16:16-17. Voici une femme avec un "esprit" qui prédit l’avenir et promeut le royaume des cieux en s’occupant de relations publiques pour Paul. Cet esprit est exactement à l’endroit où l’Esprit saint a conduit Paul. Conformément à ses expériences passées dans ce lieu, il s’agit d’une femme. Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Un bon ou un mauvais esprit ?

a.         Si vous dites "mauvais" (comme c’est le cas), comment expliquez-vous que cette femme/cet esprit promouvait le royaume de Dieu ?

i.         Que cela nous enseigne-t-il sur notre précipitation à établir un jugement sur le fait qu’une personne soit motivée par l’Esprit saint ou par un esprit satanique ?

ii.        Le commentaire de Alan Clarke nous donne un bon aperçu de la raison pour laquelle cela était mauvais pour le ministère de Paul. Il dit que les Juifs savaient qu’ils devaient rester à l’écart de cette femme à cause des avertissements de l’Ancien Testament contre les "esprits familiers". Cela ruinerait le travail de Paul auprès des Juifs s’il apparaissait que Paul et ses amis étaient ligués aux mauvais esprits. Cela aurait anéanti le travail de Paul auprès des non-Juifs s’ils avaient pu penser que le travail de Paul n’était qu’une extension du travail de cette femme possédée par un démon. Mais en agissant ainsi, les choses s’empirent pour Paul et ses amis.)

2.       Lisez Actes 16:18. Paul est-il contrarié par le bruit ou est-il contrarié quant à la dilution de l’évangile ? (Plusieurs traductions utilisent le terme "excédé" qui me semble être plus qu’un simple mécontentement au sujet de la dilution du message de l’évangile. Paul est irrité par cette femme.)

a.         Pourquoi Paul n’a-t-il pas chassé ce démon dès le début ? Pourquoi avoir attendu plusieurs jours ? Pourquoi avoir attendu que sa patience s’épuise ? (La réponse se trouve dans notre texte suivant.)

III.     Traités injustement et battus

1.       Lisez Actes 16:19-21. Analysez les accusations portées contre Paul et Silas. "Correspondent"-t-elles au "crime" ?

a.         Y a-t-il une tentative de porter préjudice à la foule ? (Oui, ils les appellent "Juifs". Actes 18:2 révèle que l’Empereur Claude avait chassé les Juifs hors de Rome.)

b.         Paul et Silas perturbent-ils la paix ? (Il semble que "la femme" perturbait la paix par ses cris.)

c.         Quelles coutumes illégales préconisent Paul et Silas ? (Très probablement, ils étaient accusés de promouvoir une religion illégale. Le commentaire biblique The Bible Knowledge Commentary relève que les officiels locaux ne connaissaient probablement pas la différence entre le judaïsme et le christianisme, mais aucune des deux n’était une religion romaine approuvée. Il était illégal d’essayer de faire du prosélytisme auprès des citoyens romains.)

d.         Pourquoi ne pas simplement dire : "Ces personnes interfèrent dans notre travail en ruinant notre diseuse de bonne aventure" ? (Ce n’était pas un commerce ordinaire. Il s’agissait d’une activité "d’un autre monde". Dans ce contexte, les dirigeants pouvaient penser qu’il s’agissait d’une dispute entre deux religions non-approuvées. Si cela en était arrivé là, vous réaliseriez que Paul et Silas avaient le Dieu le plus puissant. Pourquoi entrer dans une histoire si compliquée ? Qui veut s’opposer à ce qui peut se révéler être un dieu puissant ?)

2.       Lisez Actes 16:22-23. Est-ce juste ? (C’est la loi du peuple. La foule s’est unie et, sans même écouter, Paul et Silas sont dépouillés et frappés.)

a.         Lisez Actes 16:37-38. Comparez Actes 22:25-29. Pourquoi Paul n’a-t-il pas mentionné sa citoyenneté romaine avant de se faire flageller, et non quelques versets plus tard ? (Il ne fait aucun doute qu’il l’aurait fait s’il avait pu. La foule avait pris le dessus.)

b.         Quel était le degré de flagellation ? (La Bible dit qu’ils ont été "roués de coups". Ils ont été durement battus.)

3.       Lisez Actes 16:24. Y a-t-il une justification à cela ? (Tout cela est ridicule d’un point de vue humain. Ils n’ont rien fait de dangereux. Ils sont sévèrement battus sans jugement. Ils sont ensuite traités comme des dangereux criminels. Le geôlier, bien entendu, ne sait rien d’autre. Il ne fait que suivre les ordres.)

4.       Qu’est-ce qui pourrait donner un sens à toute cette terrible séquence d’évènements ? (Paul a attaqué un des démons de Satan. Dans ce contexte, la punition brutale a du sens. Les forces de Satan ont inspiré le traitement brutal.)

5.       Imaginez avoir la peau de votre dos et de votre fessier sévèrement lacérés. Ensuite vous vous retrouvez avec des entraves de bois aux pieds, de telle sorte que vous ne puissiez pas vous déplacer. Cela vous forcerait à vous coucher dans la saleté, sur votre dos abîmé. Comment vous sentiriez-vous ?

IV.      La puissance de la prière dans les temps difficiles

1.       Lisez Actes 16:25. Auriez-vous à cœur de chanter ? De louer Dieu ?

a.         Blâmeriez-vous Dieu pour ce traitement brutal ?

b.         Lisez Job 35:9-10. Pensez à cela un instant. Toute cette histoire n’est qu’une grosse bévue. Vous vouliez aller ailleurs. Dieu vous a conduit dans cette ville. Là, vous ne trouvez que des femmes. Cependant, vous obéissez et propagez l’évangile. Des accusations complètement fausses sont portées contre vous. Votre "jugement" est très injuste. La punition est pire. Pourquoi Dieu vous lâcherait-il dans ce terrible endroit et vous oublierait-il ensuite ?

i.         Cela serait-il une source de louange ou de plainte ?

ii.        Demanderiez-vous à Dieu d’exécuter un jugement sur ceux qui vous ont blessé ?

iii.      Questionneriez-vous Dieu au sujet de son planning ?

c.         Pourquoi chantent-ils des louanges ? (Le commentaire biblique A Commentary, Critical and Explanatory, on the Old and New Testaments suggère, basé sur le terme grec utilisé, qu’ils chantaient le même hymne que Jésus et ses disciples avaient chanté lors du dernier souper. Ces chants se composaient au moins des Psaumes 113:1 à 118:29. Prenez quelques minutes et lisez ces Psaumes. Ils soulèvent la réjouissance du fait de souffrir comme le Maître. Ils portent sur la victoire de Dieu.)

2.       Lisez Actes 16:26-28. Juste quand ils prient Dieu dans la pire des situations, Dieu entre en scène. Pourquoi Paul et Silas ne prennent-ils pas cela comme un signe de Dieu selon lequel ils devaient s’enfuir ? (Ils l’ont peut-être pensé, mais Paul est toujours focalisé premièrement sur le salut des hommes. Cela inclut le salut du geôlier.)

a.         Pourquoi tout le reste des prisonniers est-il toujours "ici" ? (Notez que dans Actes 16:25 ils écoutaient Paul et Silas chanter des louanges. Apparemment, Paul a capté leur attention.)

3.       Lisez Actes 16:29-34. Qui d’autre écoutait apparemment Paul et Silas ? (Le geôlier et sa famille !)

4.       Cher ami, pensez un instant à la façon dont les choses auraient pu tourner différemment si Paul et Silas s’étaient couchés dans la saleté en se plaignant ! Voulez-vous louer Dieu, quelle que soit votre situation ?

V.        La semaine prochaine : « Humbles » et « doux » dans l'épreuve.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don