Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 08 - Voir l’invisible (Jean 14)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : N’avez-vous jamais dit que les personnages de l’Ancien Testament avaient un réel avantage sur nous parce que Dieu leur parlait directement ? Pensez-vous parfois que votre foi pourrait se renforcer considérablement si Dieu vous parlait directement ? Aimeriez-vous avoir quelque preuve tangible de la présence de Dieu ? Comment réellement voir Dieu ? Le "chapitre de la foi" d’Hébreux (Hébreux 11) commence par : "Or la foi, c'est la réalité de ce qu’on espère, l’attestation de choses qu’on ne voit pas". La vraie foi, visiblement, est bâtie sur un manque de preuve visible. Y a-t-il une manière de voir l’invisible ? Débutons notre étude et apprenons-en davantage sur la notion de "voir l’invisible" !
 
I.          Comment voir le Père

1.       Lisez Jean 14:1. Jésus parle à ses disciples lors du "dernier souper". Pourquoi devraient-ils être inquiets ? (Dans le chapitre précédent, Jean 13, Jésus leur a dit qu’il serait trahi par l’un d’entre eux et qu’il partait pour un endroit où ils ne pourraient pas le suivre (du moins pas maintenant). Voir Jean 13:21,33.)

2.       Lisez Jean 14:1-3. Quel est le traitement contre la crainte des disciples ? (La confiance en Jésus. Il reviendra et les emmènera à la maison de son Père, de telle sorte qu’ils seront tous ensemble.)

3.       Lisez Jean 14:4-5. Thomas s’inquiète de ne pas comprendre les directions de Jésus et d’être laissé derrière. Pourquoi devrait-il s’inquiéter ? Jésus n’a-t-il pas dit : "je reviens vous prendre auprès de moi" (Jean 14:3) ? (Jésus a aussi dit qu’ils connaissaient le chemin (Jean 14:4) et Thomas n’est pas enclin à se tranquilliser à propos de son ignorance sur ce point important.)

4.       Lisez Jean 14:6-7. S’agit-il d’une réponse à la question de Thomas ?

a.         Jésus a dit qu’il allait dans la maison de son Père. Thomas répond : "Nous n’avons pas cette adresse - nous avons besoin d’être sûrs que nous y arriverons". Jésus donne-t-il l’adresse de son Père ? (Oui. Dans Jean 14:6 Jésus dit que le seul chemin qui mène au Père est "par moi". Jésus leur enseigne que s’ils connaissent Jésus, ils connaissent le Père. Le "chemin" vers la maison du Père, le chemin pour connaître le Père, est de connaître Jésus.)

i.         Que pensez-vous de la réponse de Jésus ? Thomas demande une adresse physique : "Au 29e palmier, tournez à gauche et allez jusqu’au point d’arrosage. La maison sera à gauche." Est-ce que Jésus donne à Thomas ce genre de réponse ? (Nous commençons à comprendre la notion de "voir l’invisible". Jésus est physique (ils peuvent le voir) et son Père a un lieu physique (le ciel), mais y arriver physiquement n’est pas comme tourner à gauche au 29e palmier.)

5.       Lisez Jean 14:8. Philippe rejoint Thomas dans sa demande. Il veut voir le Père. Mais il pense que sa requête est moindre : "Tu n’as pas besoin de me donner l’adresse réelle du Père (contrairement à Thomas), laisse-moi juste le rencontrer et cela suffira". Philippe en demande-t-il moins ?

6.       Lisez Jean 14:9-11. Philippe a-t-il vu le Père ?

a.         Jésus est-il contrarié par la question de Philippe ?

b.         Retournant à la notion de "voir l’invisible", Jésus leur montre-t-il "l’invisible" ? (Jésus dit que s’ils "connaissent" Jésus, voir Jésus est égal à voir le Père. Voir Jésus est la même chose que voir le Père invisible.)

i.         Comment cela fonctionne-t-il ? Jésus parle du Père comme étant séparé, mais il dit que voir l’un équivaut à tout voir. Comment expliqueriez-vous cela ? (Lisez à nouveau Jean 14:10-11. Jésus ne parle pas d’une image. Il parle de quelque chose de supérieur à cela. Dieu s’est fait connaître dans Jésus. Dieu s’est révélé lui-même dans Jésus.)

ii.        Que savez-vous d’une personne en voyant une seule image ? Montrez-moi une image de votre petite amie, de votre petit ami, de votre mari, de votre épouse, de vos enfants. Quel niveau de connaissance cela donne-t-il à leur sujet ?

(1)    Qu’en serait-il si vous viviez avec quelqu’un qui porte un masque pendant deux mois ? Qu’en serait-il s’ils portaient des sacs sur la tête et des gants, de telle sorte que leur corps entier est couvert ? À quel point connaîtriez-vous cette personne en vivant avec elle ?

(2)    Voyez-vous ce que veut dire Jésus quand il dit : "celui qui m’a vu a vu le Père" ?

II.        Obtenir les pinceaux et peindre l’image

1.       Lisez Jean 14:12-14. Jésus nous dit que les deux d’entre eux (le Père et Jésus) sont un. Ainsi, Philippe a vu le Père et Thomas sait comment trouver le Père. Pourquoi Jésus parle-t-il des œuvres comme des preuves de sa relation (v. 11) ? (Parce que seul Dieu peut les faire.)

a.         Dans ce contexte, Jésus dit : "tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, pour que le Père soit glorifié dans le Fils". Quand Jésus dit : "tout ce que vous demanderez", veut-il dire "n’importe quoi" ? Vous voulez une nouvelle Mercedes ? Demandez simplement ! (Le thème entier de cette conversation est le lien entre Jésus et le Père. Le thème est "voir Dieu". Cela me fait penser que "tout" signifie "tout" ce qui promeut la compréhension humaine de Dieu. Tout ce qui promeut la confiance en Dieu. En effet, cette phrase continue par : "afin que le Fils glorifie le Père".)

2.       Lisez Jean 14:15. Je pensais que Jésus venait de dire que nous pouvions tout lui demander - demandez simplement et vos désirs sont ses commandements. Pourquoi nous dit-il maintenant d’obéir à ses commandements ? (Il s’agit là d’une autre preuve de ma théorie : Jésus ne dit pas : "Je vous donnerai n’importe quoi". Il dit que si nous travaillons avec lui pour promouvoir le Royaume de Dieu, alors il nous donnera tout ce que nous demanderons pour promouvoir cette finalité.)

III.     Peindre une image de Dieu

1.       Lisez Jean 14:16-17. Quel genre de relation devons-nous avoir avec l’Esprit saint ?

a.         Est-ce la même relation que Jésus a avec le Père ? (Jésus emploie souvent les mêmes termes. Comparez Jean 14:10-11.)

b.         Pourquoi le "monde" n’accepte-t-il pas l’Esprit saint ? (Parce qu’il ne le voit pas, ni ne le connaît.)

i.         N’est-ce pas là le problème même que nous avons discuté - voir Dieu ? Avoir la foi dans l’invisible ?

ii.        Quelle est la solution à l’incapacité du monde de voir l’Esprit saint ? (Remarquez le parallèle ! Jésus dit à ses disciples qu’ils ont vu le Père et qu’ils connaissent le Père en voyant et en connaissant Jésus. "Je suis dans le Père, et le Père est en moi" (Jean 14:11). Jésus dit ensuite que nous pouvons avoir la même relation avec l’Esprit saint ("Il demeure auprès de vous et il sera en vous", Jean 14:17.). Le but de cela est que le monde puisse voir Dieu. Ils voient l’invisible à travers vous !)

2.       Lisez Jean 14:18-21. Quel genre de relation pouvons-nous avoir avec Jésus ? (Il dit la même chose à propos de notre relation avec lui : "vous êtes en moi et moi en vous".)

a.         Pourquoi cette discussion au sujet de notre relation avec la Trinité et notre rôle pour rendre l’invisible visible s’entremêle-t-elle avec ces références au fait d’avoir et d’obéir aux commandements de Dieu ? (Les Chrétiens qui sont sauvés par la grâce et qui (par conséquent) pensent qu’ils n’ont pas d’obligation d’obéir à la loi passent vraiment à côté du message ! Le "monde" voit Dieu à travers vous. Comment le monde pourrait-il avoir une image claire si vous ne prêtez pas attention aux règles de vie donnée par Dieu ? Le monde verra quelque chose de bien, mais ce ne sera juste pas le Dieu invisible.)

3.       Lisez Jean 14:22. Bonne question ! Pourquoi Dieu dépend-il de nous pour donner au monde une image de Dieu ? (Lisez Jean 14:23-24. Nous sommes de façon évidente des agents travaillant avec l’Esprit saint pour apporter au monde une image de Dieu. Dieu se révélera à tous ceux qui viennent à lui.)

IV.      Aidez avec le portrait

1.       Est-ce que la pensée de votre rôle dans la promotion du Royaume de Dieu est écrasante ? Est-ce au-delà de votre capacité ? Lisez Ésaïe 41:13. Quelle offre nous fait Dieu ?

2.       Lisez 1 Pierre 5:7. Quelle cure offre Dieu contre notre inquiétude ?

3.       Cher ami, tout comme Jésus a révélé son Père, nous devons révéler la Trinité. Ce n’est pas quelque chose que nous devons faire par nos propres forces. Jésus nous donne l’Esprit saint et il propose de nous tenir la main. La question est : voulez-vous vous engager dans cette tâche ? Voulez-vous étudier Dieu et ses commandements, afin que vous puissiez dépeindre une image fidèle de Dieu ?

V.        La semaine prochaine : Une vie de louange.
Une Bible, du café... des disciples

Une Bible, du café... des disciples

Rempli d’aventures et d’humour, le livre de Neil Cole retient le coeur et l’imagination de ses lecteurs. Il donnera les clés d’une transformation durable pour devenir un disciple authentique et rayonnant pour Christ.
Vous serez mes témoins

Vous serez mes témoins

Gabriel Monet propose, à travers ce livre, un parcours à partir des textes-clés de la mission dans la Bible et de ses fi gures missionnaires un encouragement à considérer à nouveau notre situation de témoins.
Un admirable christianisme

Un admirable christianisme

On le sait, à la fi n du 1er siècle, la situation des chrétiens n’était guère enviable. Rupture avec le judaïsme, séduction d’un marché religieux foisonnant, brimades romaines... Dans tout cela, quel avenir pour le christianisme ?
L'Église au quotidien

L'Église au quotidien

Nous devons rencontrer ceux qui n’ont pas d’église là où ils se trouvent, dans le contexte de leur vie de tous les jours - en mettant l’accent sur la création de communautés attrayantes plutôt que sur l’organisation d’événements attractifs.
Vivre et partager l'Évangile

Vivre et partager l'Évangile

Qu’est-ce que l’Évangile change dans les relations humaines et sociales ? Ce livre décrit la mission des Églises au près comme au loin, qui s’accomplit par la vie communautaire, la justice, la guérison et le partage d’Évangile.
Dire la foi aujourd'hui

Dire la foi aujourd'hui

Rien de plus intime que la relation qui unit le croyant au Christ. Comme l’amour, la foi échappe d’emblée au langage. Il faut pourtant bien trouver des mots pour la dire. Car dire, c’est comprendre. Pédagogie subtile, où il ne s’agit pas d’imposer à quiconque ce qu’il doit croire, mais de l’inviter à trouver dans l’Évangile les mots capables de traduire dans l’existence son expérience de croyant.
L'évangélisation durable

L'évangélisation durable

Pourquoi évangéliser ? Comment le faire avec sagesse ? Comment déjouer les 7 freins principaux qui font obstacle à notre témoignage ? L’auteur part de la métaphore de l’agriculteur et propose un quadruple mouvement : labourer, semer, récolter et arroser. Un processus pertinent, biblique et global qu’il agrémente de nombreuses illustrations, tableaux, exemples et questions personnelles.
 

faire un don