Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 07 - Une espérance indestructible (Romains 5, Job 1 et 38-41, Jérémie 29)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Ma fille et moi discutions récemment de la dépression et du suicide. Je lui disais que si jamais j’arrivais au point de penser que je devrais me suicider à cause de mes problèmes, je déménagerais simplement en Floride et travaillerais en tant qu’aide sur un bateau. Je me souviens du temps où j’avais un travail simple - je reviendrais simplement à quelque chose de semblable dans un bel endroit où la météo est ensoleillée et agréable. Cette réponse n’a pas semblé être pour ma fille une solution potentielle à la dépression et au suicide. Sa réponse était que la dépression génère une sorte de brume sombre au-dessus de vous qui vous empêche de prendre du recul. Dans ces circonstances, vous ne pouvez pas imaginer un bateau ensoleillé en Floride. Il me semblait que la différence entre les deux idées était l’espérance (et non que ma compréhension de la dépression fût réaliste !). J’avais de l’espérance dans ma solution, tandis qu’elle décrivait une situation sans espérance. Notre étude de cette semaine porte sur l’espérance. Débutons-la sans attendre !
 
I.          Deux sortes d’espérance

1.       Lisez Romains 5:1-2. Ces deux versets tracent un chemin vers la réjouissance, quel est-il ? (Si nous comprenons et croyons à la justification par la foi en Jésus, cela nous apporte premièrement la paix. Cela ne s’arrête pas là. Deuxièmement, cette paix mène à "l’espérance de la gloire de Dieu". Je pense que la gloire de Dieu est ce que nous attendons du ciel, à savoir une vie renouvelée et être éternellement en présence de Dieu. Cette espérance spirituelle nous apporte de la joie.)

2.       Lisez Romains 5:3. Apparemment, l’espérance spirituelle ne constitue pas la fin de la vision générale de notre vie. Qu’est-ce qui entre dans notre vie et qui crée des problèmes ? (La détresse, l’affliction.)

3.       Lisez Romains 5:3-5. Quel peut être le résultat de la détresse ? (Paul nous dit que la détresse peut générer l’endurance ou la persévérance (traduction NEG), qui peut conduire à une plus grande fidélité, qui peut à son tour être source d’espérance.)

a.         De quel genre d’espérance s’agit-il ? S’agit-il de la même que l’espérance spirituelle ("l’espérance de la gloire de Dieu") que nous avons découverte dans Romains 5:1-2 ? (Je pense que nous discutons deux concepts quelque peu différents. Les deux premiers versets de Romains 5 nous enseignent que nous pouvons avoir de la joie dans l’attente de notre récompense éternelle. Mais en même temps, nous vivons dans le troisième verset de Romains 5 - qui est la "détresse" quotidienne dans la vie. Cette détresse peut aussi mener à l’espérance, mais il semble qu’il ne s’agisse pas tant d’une espérance pour le ciel, mais plutôt d’une espérance qui existe "puisque l’amour de Dieu a été répandu dans notre cœur".)

4.       Lisez Romains 5:6-8. Paul a-t-il changé de sujet, ou alors cette discussion est-elle liée à Romains 5:3-5 ? (Il s’agit d’une explication additionnelle. Notre espérance dans notre détresse est l’amour de Dieu. L’amour de Dieu pour nous se manifeste dans sa volonté de mourir pour nous.)

5.       Notez ce qui se passe ici. Quand il s’agit de "l’espérance" de Romains 5:1-2, nous voyons la solution logique du ciel - vivre au-delà des problèmes de ce monde. Mais l’espérance de Romains 5:3-5, l’espérance de ceux qui sont maintenant dans la détresse, est que Dieu a été dans la détresse pour eux - témoignant de son amour. Ce n’est pas une cure "logique" contre la détresse. Cela dit simplement (au cas où vous douteriez à cause de votre détresse) : Dieu vous aime ! Il ne vous a pas laissé, il ne vous a pas abandonné, il est mort pour vous.)

II.        L’espérance de Job

1.       Lisez Job 1:1,8-12. Comment cet homme intègre et droit est-il arrivé dans une situation difficile ? (En étant intègre et droit ! C’est à cause d’une dispute entre Dieu et Satan que les ennuis ont commencé pour Job.)

2.       Le livre de Job traite de la quête humaine d’une explication à la détresse. Les amis de Job l’accusent de mauvais agissements - ce qui aurait causé sa détresse. Job nie qu’il ait fait quoi que ce soit pour mériter cela et demande à confronter Dieu pour qu’il puisse être entendu sur l’injustice dont il est victime. Lisez Job 38:1-3. Dieu se manifeste finalement, mais au lieu de débattre avec Job, il lui dit qu’il veut qu’il réponde à quelques questions. Cela vous semble-t-il juste et attentionné ?

3.       Lisez Job 38:4-7. Le reste de ce chapitre et les chapitres 39 à 41 suivent tous la même ligne de logique. Quelle argumentation Dieu expose-t-il à Job ? (Je suis Dieu et vous ne l’êtes pas ! Qui êtes-vous pour me questionner !)

4.       Lisez Job 40:1-2. Si vous étiez Job et que vous étiez dans la détresse, cela serait-il une réponse encourageante de la part de Dieu ?

5.       Lisez Job 40:3-5 et Job 42:1-6. Apparemment une réponse était suffisante pour Job ! Comment cette réponse s’accorde-t-elle avec ce que nous dit Paul dans Romains 5:3-6, à savoir que l’espérance dans notre détresse correspond à l’amour de Dieu déversé sur nous ? (Les deux textes s’accordent parce que dans aucun des deux cas Dieu n’explique la raison de la détresse. Dans Romains 5 Dieu dit : "Je vous aime et j’ai souffert la mort pour vous". Dans Job 38-41 Dieu dit : "Je suis Dieu et vous ne l’êtes pas ; considérez de qui vient le jugement que vous mettez en question".)

6.       Il aurait été si simple que Dieu explique exactement ce qui se passait dans le cas de Job. Il ne l’a jamais expliqué à Job. Pourquoi ? (Le cas de Job est une leçon parfaite pour nous. Nous voyons la scène avec le rideau ouvert et nous voyons les raisons de la terrible détresse de Job. Celles-ci sont des raisons que Job n’aurait jamais devinées. Pourtant, Dieu ne dévoile jamais ces raisons à Job - il lui dit tout simplement : "Fais-moi confiance, je suis Dieu". Dès lors que nous avons une image complète de la situation de Job, nous pouvons voir que Dieu a raison. Pourtant, comme Job, nous n’avons généralement pas l’image complète en ce qui concerne notre détresse personnelle. Ce qui nous donne de l’espérance est que Dieu a agi raisonnablement avec Job et il a agi avec un amour incroyable quand il est mort pour nous.)

7.       Avez-vous besoin d’avoir la réponse spécifique à votre détresse pour avoir de l’espérance ? Avez-vous besoin de connaître la raison spécifique de votre détresse ? (Le simple fait de savoir qu’un Dieu plein d’amour, d’attention, plein de logique dirige la situation devrait être suffisant.)

III.     Une espérance réaliste

1.       Lisez Jérémie 29:1-3. Quel genre de tragédie et de détresse se trouve derrière ces mots ? (Le peuple de Dieu avait été vaincu par les Babyloniens. Leur temple avait été détruit, Jérusalem avait été détruite et la plupart des Israélites étaient en captivité à Babylone.)

a.         Imaginez que votre pays ait été vaincu au cours d’une bataille, votre maison détruite et vous et votre famille déportés en captivité sur les terres de votre ennemi.

i.         Comment vous sentiriez-vous ? (Ma vie serait complètement mise sens dessus dessous ! Rien de ce que j’aurais aimé autrefois ne ferait plus partie de ma vie maintenant.)

ii.        Quelles seraient vos pensées si vous aviez la conviction que Dieu était à la tête de votre pays - et que ceux qui venaient de vous battre étaient des païens (voir Habakuk 1:1-7) qui s’opposaient à votre Dieu ? (Comment Dieu pourrait-il permettre cela ? Il est certain qu’il va corriger cela.)

2.       Lisez Jérémie 29:4-9. Que veut dire Dieu quand il dit : "ne vous laissez pas tromper par vos prophètes, ceux qui sont parmi vous, ni par vos devins" ? (Certains disaient que Dieu allait résoudre le problème immédiatement.)

a.         Comment décririez-vous la "solution" de Dieu à ce terrible problème ? (Tirez-en le meilleur profit. Acceptez votre nouvelle situation et essayez de rendre votre vie aussi normale que possible. Quand Dieu dit "chercher la paix de la ville où je vous ai exilé", je pense qu’il dit "regardez devant vous, et non derrière ; ne languissez pas après vos vieux jours, faites de votre mieux pour avoir de bons jours dans votre nouvelle situation".)

b.         Ce conseil peut-il également s’appliquer à nos détresses aujourd’hui ? (Certains se languissent des bons jours passés. Dans cette situation particulière Dieu a promis qu’il "résoudrait" le problème dans le futur en ramenant son peuple dans leurs maisons - 70 ans plus tard ! (voir Jérémie 29:10). C’était évidemment trop tard pour ces gens. Leurs enfants ou leurs petits-enfants seraient sauvés. Dieu a un temps pour tout. Au lieu de nous plaindre de notre situation et de nous languir des jours passés, nous devons faire de notre mieux aujourd’hui, sachant que Dieu nous aime et qu’il rétablira finalement la justice.)

3.       Cher ami, la détresse, d’une façon ou d’une autre, fera partie de votre vie un jour ou l’autre. Dieu nous promet la vie éternelle. Mais il ne nous promet pas qu’il expliquera ou résoudra nos problèmes maintenant. Quelquefois il dit simplement : "Je t’aime de façon inconditionnelle, aie confiance que je sais ce que je fais". Quelquefois il dit : "Tire le meilleur de ta situation". Voulez-vous garder l’espérance que Dieu vous aime et prend soin de vous ? Qu’il résolve les problèmes de ce monde (et dans votre vie) maintenant ou plus tard, il fera toujours ce qui est le mieux. Nous pouvons être sûrs de cela parce qu’il est mort pour nous. Il n’y a pas d’amour plus grand et de plus grande compassion que cela !

IV.      La semaine prochaine : Voir l’invisible.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don