Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 12 - Osée et Gomer : pardonner à l’infidèle (Osée 1 à 3)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Mes parents ont grandi dans un contexte où ils n’étaient vraisemblablement pas les enfants préférés. Les couples mariés qui sont passés par des temps difficiles ou par le divorce, à cause de l’adultère, ont un regard plus réaliste sur ce que signifie être considéré comme le "deuxième favori". Dieu s’est trouvé dans cette situation vis-à-vis de son peuple, Israël. Il était attristé parce que son peuple ne le mettait pas à la première place dans son cœur. Notre étude de cette semaine porte sur un couple qui a visiblement ce problème. Ouvrons la Bible et découvrons ce qu’elle a à nous enseigner sur ce sujet !
 
I.         Les instructions sur le mariage

1.      Lisez Osée 1:1-3. Qui est Osée et depuis combien de temps exerce-t-il sa fonction ? (Il est un jeune prophète. Dieu a commencé à parler par son intermédiaire.)

a.        Quelle est l’une des premières choses que Dieu révèle à Osée ? (Épouse une femme adultère et aie des enfants illégitimes.)

i.         En tant que jeune prophète, cela pourrait-il vous faire douter quant à votre don ?

ii.       Il est clair qu’il s’agit là d’étranges instructions de la part d’un Dieu qui condamne l’adultère ! Pourquoi Dieu dit-il à Osée d’agir ainsi ? (Dieu veut illustrer la façon dont son peuple le traite.)

b.        Gomer (la future femme d’Osée) était-elle une épouse "adultère" avant ou après leur mariage ? (La Bible n’est pas très claire à ce sujet. Comment pourriez-vous savoir que votre femme est adultère ? Personnellement, je pense qu’Osée voulait épouser Gomer (je pense que sa première erreur a été d’épouser quelqu’un portant ce nom (je plaisante)) et cela a prouvé, exactement comme Dieu l’avait prédit, qu’elle serait infidèle à Osée.)

II.       Jizréel

1.      Qui est le père du premier enfant de Gomer ? (Osée.)

2.      Lisez Osée 1:4-5. Dieu dit à Osée de donner à ce fils un nom prophétique. Quel avenir prédit le nom "Jizréel" ? (Repensez à l’étude de la semaine dernière, dans laquelle nous avons étudié ce qu’Achab a fait à Jizréel - et la punition de Dieu sur la femme d’Achab (Jézabel) et sur son fils (Joram).)

a.        Qui était le "gentil" dans l’exécution du jugement de Dieu sur la femme et le fils d’Achab ? (Jéhu !)

b.        Comment Dieu pourrait-il punir Jéhu de ce que Dieu lui a ordonné de faire (2 Rois 9:6-9) et que Dieu lui a-t-il recommandé de faire plus tard (2 Rois 10:30) ? (Lisez 2 Rois 10:31. Jéhu a continué à adorer des idoles. Il n’a pas gardé la loi de Dieu de tout son cœur. Fondamentalement, Jéhu était impliqué dans les mêmes péchés pour lesquels il avait puni la famille d’Achab.)

i.         Quel bien y a-t-il à exécuter le jugement de Dieu sur la maison d’Achab alors que vous commettez le même péché ?

ii.       Cela suggère-t-il que le motif de Jéhu pour faire la volonté de Dieu était principalement un accroissement personnel ?

c.        Imaginez une femme qui fait la plupart des choses que vous lui demandez mais qui est infidèle.

i.         Seriez-vous heureux de vivre avec une telle femme ?

ii.       Êtes-vous une telle femme ?

iii.      Plus important encore : êtes-vous un chrétien comme cela ? Vous obéissez généralement à Dieu, mais vos motifs ne sont pas purs et vous ne donnez pas à Dieu la première place dans votre cœur. Êtes-vous ainsi ?

III.     Lo-Rouhama

1.      Lisez Osée 1:6. Osée est-il le père de Lo-Rouhama ? (S’agissant du premier fils, la Bible dit précisément qu’Osée en est le père. Cette  affirmation manque ici.)

a.        Lo-Rouhama signifie "pas aimé". Maris : cela serait-il un nom naturel pour un enfant conçu au cours de votre mariage, mais qui n’est pas le vôtre ?

i.         Pourquoi auriez-vous des pensées de manque d’amour envers cet enfant ? Ce n’est pas la faute de l’enfant. (L’enfant est un rappel de votre position de "deuxième".)

ii.       Qu’est-ce qui a rappelé à Dieu sa deuxième place ? (Les idoles que les gens continuaient à adorer.)

iii.      Imaginez-vous à la place des gens du temps d’Osée. Pourquoi garderaient-ils ces idoles ? (Ils ne se fiaient pas à Dieu. Un commentaire biblique relève que l’adoration de Baal mélangeait la religion et le sexe. Ainsi, il y avait un appel sensuel aux gens.)

(1)   Quelles sont vos idoles aujourd’hui ? Que faites-vous (ou que gardez-vous) qui montre que vous ne vous fiez pas à Dieu ?

(2)   Quelle pratique sensuelle mettez-vous au-dessus de l’obéissance à Dieu ?

b.        Qu’en est-il de votre mariage ? Que gardez-vous ou que faites-vous qui montre que votre conjoint est le "deuxième favori" ?

i.         Si vous continuez avec ces choses, pouvez-vous accuser votre conjoint d’avoir la même réaction que Dieu : "Je ne continuerai plus à avoir compassion [ou à]... pardonner" ?

IV.      Lo-Ammi

1.      Lisez Osée 1:8-9. Cet enfant est-il le fils d’Osée ? (À nouveau, la Bible ne le mentionne pas explicitement, suggérant ainsi qu’il ne l’est pas.)

a.        Lo-Ammi signifie "pas mon peuple". Ce serait plutôt la description évidente d’un enfant qui n’est pas le vôtre - mais y a-t-il une signification plus profonde ici ? (C’est la dernière phase de la rupture d’une relation. Vous en arrivez au point où vous dites : "Je ne m’en soucie plus" - ce qui se passe alors réellement.)

2.      Quand vous atteignez ce point dans votre mariage, y a-t-il encore de l’espoir ? Quand vous atteignez ce point dans votre relation avec Dieu, y a-t-il encore de l’espoir ?

V.       Le retour en arrière

1.      Osée 2:3-17 raconte comment Dieu punira Israël de son infidélité. De façon élémentaire, ces versets parlent de toutes les choses que Dieu retirera à son peuple. Est-ce là ce qui aidera votre femme infidèle à revenir à vous ?

a.        Si votre femme revient, cela veut-il dire que vous étiez aimé pour vos "biens" ? (Cela me fait penser à de "l’amour acharné". Dieu veut amener son peuple à retrouver ses sens en supprimant les bénédictions qu’il leur a données. Je présume que tous les conjoints apportent quelque chose au mariage. Nous apportons tous des "biens". Si vous les enlevez, l’autre conjoint arrêtera de considérer votre contribution comme acquise.)

2.      Lisez Osée 2:16-17. Quel changement voyons-nous ici dans le cours de l’histoire ?

a.        Selon vous, ce changement dans le cours de l’histoire a-t-il du sens ? Si tel est le cas, pourquoi ? (Le but est de restaurer la relation, et pas simplement de punir l’épouse. Voyez-vous le schéma de pensée de Dieu ? Premièrement, il avertit son "épouse". Ensuite, quand le comportement ne change pas, il retire ses bénédictions à l’épouse. Puis, quand il a l’attention du conjoint et (espérons) que le bon sens est de retour, Dieu séduit à nouveau son épouse.)

b.        S’agit-il là des phases que nous devrions utiliser pour "réparer" notre mariage ?

c.        Que fait précisément Dieu pour "séduire" Israël ?

i.         Quel est le symbolisme dans le fait de l’emmener dans le désert ? Est-ce semblable à l’emmener à la plage ? (Cela signifie être seul. Peut-être un nouveau départ.)

ii.       Quel est le symbolisme dans le fait de parler tendrement ? (Ne pas se fâcher ou sembler être fâché. Parler avec attention, avec encouragement, avec sensibilité, avec des paroles sensuelles.)

iii.      Quel est le symbolisme dans le fait de lui redonner ses vignes ? (Il y a la notion de cadeau. Les vignes, les grappes, le vin ont une signification spéciale dans la Bible. Je pense que cela signifie une connexion spirituelle, une santé physique, le plaisir et la joie.)

3.      Lisez Osée 2:18. Quel changement d’attitude a lieu dans le mariage ?

4.      Est-ce qu’à un quelconque moment dans tout ce cheminement Dieu a cessé d’aimer son peuple ? (Lisez Osée 3:1. Dieu nous dit qu’il a continué à aimer son peuple durant son infidélité. Il est un Dieu formidable et tenace !)

5.      Cher ami, considérez l’approche de Dieu face au péché. Dieu désire établir une relation avec vous. Cela peut "secouer" un peu votre monde. Mais le but de Dieu est de venir près de vous et de vous aimer, et non de vous faire du tort. Voulez-vous revenir à lui ?

VI.      La semaine prochaine : Yahwé et Israël : au-delà des échecs humains.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don