Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 10 - David et Bethsabée : l’adultère, et après ? (2 Samuel 3, 5, 11 et 12)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Le péché est un type d’addiction qui, comme toutes les dépendances, est progressif. Si vous voulez préserver votre mariage du péché, vous devez faire attention à toutes les petites choses, et pas uniquement aux grands problèmes. Les petites choses vont probablement croître et devenir de grands et pénibles problèmes. Quelles sont ces "petites" choses au sein du mariage, qui sont sources d’addiction ? Quelques-unes qui me viennent à l’esprit sont la pornographie, la critique à l’égard de votre conjoint et la convoitise à l’égard du conjoint d’autrui. Ouvrons ensemble la Bible et découvrons ce qu’il ne faut pas faire !
 
I.          La progression

1.       Lisez 2 Samuel 3:1-5. Bien avant son accession au trône, quel problème y avait-il dans la vie de David ?

2.       Lisez 2 Samuel 5:13. Quel exemple d’attitude démontrait David quant aux femmes et au mariage ?

3.       Lisez 2 Samuel 11:1-2. Selon vous, quelle idée a traversé l’esprit de David, compte tenu de son passé avec les femmes ? (Que cette belle femme pourrait être ajoutée à son harem.)

4.       Pensez-vous que cette femme savait qu’elle pouvait être vue par le roi ?

a.         Pensez-vous que cela l’importait ? (Elle était sans doute consciente de sa beauté. Peut-être pensait-elle que ce serait un plaisir innocent que d’avoir le roi du pays qui la remarque et la trouve belle.)

5.       Lisez 2 Samuel 11:3-4. Pourquoi la Bible dit qu’elle "se consacrait pour se purifier de son impureté" ? (Il s’agit d’une référence à une "purification" cérémonielle - quelque chose de spirituel. Il ne fait aucun doute que cela reflète leur vision de ce qui est important - ça nous "rassure" de constater qu’ils observent les petites choses de la loi et violent les plus grandes !)

6.       À ce stade, comment imaginez-vous la relation entre David et Bethsabée ? (Excitante. Dangereuse. Peut-être romantique. Un peu coupable. Ils s’en tirent comme cela.)

7.       Lisez 2 Samuel 11:5. Comment sont les choses maintenant ?

a.         À ce stade, David regrette-t-il ses choix ?

8.       On dit que la sagesse de David est de 20/20. Avec une parfaite sagesse, à quel moment David a-t-il franchi la ligne du péché ? Regardons les éventualités. Levez la main quand nous trouvons ce moment et gardez-la levée.

a.         Quand il a décidé de prendre plusieurs femmes ?

i.         Si vous pensez que cela était un péché, quelles que soient les circonstances, est-ce un péché qui a amené David à commettre l’adultère avec Bethsabée ?

b.         Quand il est resté chez lui au lieu de diriger les troupes ?

c.         Quand il l’a regardée suffisamment longtemps pour dire qu’elle était belle ?

d.         Quand il a envoyé quelqu’un se renseigner sur qui elle était ?

e.         Quand David l’a faite venir - sachant qu’elle était mariée ?

f.          Quand il a couché avec elle ?

9.       Lisez Jacques 1:14-15. Selon ce texte, comment le péché vient-il dans notre vie ?

10.   Y a-t-il des pratiques ou des activités dans votre vie et dans votre mariage qui peuvent ne pas être un péché en soi, mais qui ne sont simplement pas sages ?

a.         Cela varie-t-il avec la nature de votre faiblesse face au péché ? En d’autres termes, si certains péchés sont plus problématiques pour vous que pour d’autres, faites-vous spécialement attention quand vous vous trouvez dans la zone du problème ?

II.        La tentative de couverture

1.       Lisez 2 Samuel 11:6-9. David est pris dans son péché. Se repent-il ?

a.         Pourquoi non ? (Urie pourrait tenter de le tuer. Il pourrait se révolter. Au minimum, Urie pourrait commencer à se plaindre, ce qui mettrait David dans l’embarras.)

b.         Que fait David ? (Il essaye de se couvrir en envoyant chercher Urie, afin qu’il passe la nuit chez lui avec sa femme.)

2.       Lisez 2 Samuel 11:10-11. Pourquoi ce plan ne fonctionne-t-il pas ? (Urie est l’exact opposé de David. Il a un grand sens du devoir. Il ne va pas passer la nuit dans sa maison alors que tous les soldats sont dehors sous tentes. (Il se peut même qu’il ait été établi que les soldats s’abstiennent d’acte sexuel lorsqu’ils sont en campagne militaire. Voir 1 Samuel 21:5-6.))

a.         Que veulent dire ces mots pour le roi David, qui vit dans son palais alors que ses troupes sont en campagne ?

b.         S’agit-il d’un reproche envers David ? (Oui. Urie avait le droit de coucher avec sa femme. Toutes les raisons misent en avant par Urie pour justifier de rester dehors sont également des raisons qui justifierait que David reste dehors. Et David couchait avec la femme d’un homme qui était dehors.)

c.         Que nous dit cela sur la relation entre Urie et Bethshabée ? (Cela pourrait ne rien nous apporter. Pourtant, ce que cela me dit est qu’Urie a une femme magnifique qui est mariée à un homme qui a des priorités plus élevées que de coucher avec elle (même une fois rentré de la guerre). Le roi lui demande même de rentrer chez lui (2 Samuel 11:8). Si elle souffre de l’orgueil de sa beauté, cela pourrait nous dire quelque chose sur la raison pour laquelle elle est disposée à coucher avec le roi - un homme dont la première priorité (semble-t-il) est de coucher avec de belles femmes. Urie préfère le sens élevé de l’honneur à la beauté de sa femme - ainsi elle se retrouve à la seconde place. Le roi la place à la première place.)

3.       Lisez 2 Samuel 11:12-13. Quel est le "plan B" de David ? (David essaye d’enivrer Urie, de telle sorte que sa résolution s’affaiblisse et qu’il couche avec sa femme.)

a.         Ce plan fonctionne-t-il ? (Non.)

4.       Lisez 2 Samuel 11:14-15. Quel est le "plan C" de David ?

a.         Quelqu’un doit être au premier front. Aurait-il été suffisant, dans les instructions de David, de s’être arrêté à "placez-le à la pointe du combat" ?

b.         Selon vous, était-ce un crime que de dire à Joab de rappeler Urie et de le laisser seul ?

5.       Lisez 2 Samuel 11:16-17. Joab a-t-il agit de la façon suggérée par David ? (Non. Joab n’a pas retiré le reste des troupes.)

6.       Lisez 2 Samuel 11:18-21. Que nous dit cela sur la méthode dont Joab suit les instructions de David ? (Il a mis un certain nombre d’hommes en danger. Ce n’est pas qu’Urie qui a péri ce jour-là, mais bien plus d’hommes.)

a.         Pourquoi Joab envoie-t-il la ligne frontale entière trop près de la ville, permettant ainsi à plusieurs de ses hommes de mourir ? (Peut-être le plan de David était-il trop évident ? Joab pensait peut-être qu’il s’agissait trop clairement d’un meurtre.)

b.         Pourquoi Joab parle-t-il d’une meule ? (Cette histoire de meule fait référence à une bataille précédente impliquant le fils de Gédéon (voir Juges 9:50-54). Ce fils, Abimélek, était un mauvais chef d’Israël. Au cours d’une bataille, il s’est trop rapproché et une femme lui a lancé une meule, ce qui lui a fêlé le crâne. Joab dit à David que ce n’était pas une faute de la part de Joab, mais une stratégie militaire.)

7.       Pourquoi David ne laisse-t-il pas simplement Bethshabée avoir son enfant et nier ensuite qu’il en est le père ? (Soit il l’aimait, soit il lui restait encore un peu d’honneur. Les soldats peuvent mourir. Celui-ci est mort - combattant pour son pays. Je pense que tout cela était justifié dans l’esprit de David. Il ne pouvait cependant pas justifier de laisser Bethshabée se faire lapider à mort.)

8.       Après un certain temps, David épouse Bethshabée.

III.     La confession

1.       Lisez 2 Samuel 12:1-4. Dieu envoie Nathan à David. Il lui raconte une histoire. Comment réagissez-vous à cette histoire ?

2.       Lisez 2 Samuel 12:5-6. Souhaiteriez-vous confronter le roi à son propre péché ?

a.         Quelle est la réponse de David à cette histoire ? (Il est fâché et prononce un jugement sur son propre péché.)

3.       Lisez 2 Samuel 12:7. Nathan remet énergiquement les choses en place.

a.         Pourquoi David comprend-il de façon si claire la nature de son péché quand on lui raconte cette histoire, mais est incapable de voir son péché quand il s’agit de sa vie ? (Cher ami, il s’agit-là d’un problème grave dans notre vie. Nous justifions nos propres péchés. Nous les minimisons. Mais quand nous les regardons dans un autre contexte, alors nous voyons à quel point nous étions dans l’erreur.)

i.         Avez-vous déjà expérimenté cela ? Vous êtes impliqué dans un péché quelconque et vous entendez quelqu’un dire quelque chose dans un autre contexte qui vous touche au cœur ?

4.       Lisez 2 Samuel 12:7-9. Pourquoi Dieu est-il si triste avec David ? (Dieu lui a tant donné. Si Dieu vous a béni, comment le lui avez-vous rendu ?)

5.       Lisez 2 Samuel 12:10-12. Considérez la nature de la punition de Dieu sur David. Pensez à cela dans le contexte de vos péchés. Souhaiteriez-vous que vos péchés soient rendus publics ?

6.       Lisez 2 Samuel 12:13. Comment réagit David à son péché ?

a.         Comparez cela à la manière dont le roi Saül a réagit à son péché ? (Voir 1 Samuel 15:13-20.)

b.         Dans 2 Samuel 12:13 Nathan dit que David ne mourra pas. Pourquoi dit-il cela ? (La pénalité pour ce péché était la mort. Il est passé à l’esprit de David que le Seigneur pourrait exiger sa vie à cause de cela. En effet, quand il a entendu "l’histoire de la brebis" il a dit : "l’homme qui a fait cela mérite la mort !")

7.       Cher ami, prenez-vous au sérieux les petits détails de votre vie ? Prenez-vous au sérieux le péché dans votre vie ? Le péché a de terribles conséquences. Les plaisirs momentanés du péché pâlissent en comparaison de la souffrance à long terme. Prenez simplement l’exemple du roi David.

IV.      La semaine prochaine : Achab et Jézabel : abuser du pouvoir.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don