Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 06 - Samson et les femmes : la folie de la passion (Juges 13 à 16)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Avez-vous, vous ou vos enfants, pris de mauvaises décisions dans votre mariage ? Vous êtes-vous demandé si la façon dont vous avez élevé vos enfants a contribué à certains problèmes dans leur mariage ? La "gestion de la colère" est-elle un problème dans votre mariage ? Cette semaine nous abordons les débuts de la vie de Samson et son "mariage", pour découvrir comment Dieu peut travailler avec nos mauvaises décisions. Entamons sans plus attendre notre étude !
 
I.          La promesse
 
1.       Lisez Juges 13:2-5. Imaginez l’excitation de la femme de Manoah ! Que Dieu lui demande-t-il de faire et pourquoi ? (Il lui dit qu’elle doit élever son fils à venir comme un nazir (ou naziréen) parce qu’il "commencera à sauver Israël de la main des Philistins". Pour plus d’information sur le vœu de naziréat lisez Nombres 6:1-21.)
 
a.         Seriez-vous fier si un ange vous disait cela à propos de votre fils ?
 
b.         Si le fils doit être élevé comme un nazir, pourquoi cela implique-t-il que la mère ne boive pas d’alcool, ni ne mange d’aliment impur ? Elle n’est pas la personne qui prend le vœu de naziréat ! (Il s’agit là d’un bon argument contre l’avortement. Dieu considère ce fils comme un nazir dès sa conception. Il dit à la mère de ne pas boire ni de manger d’aliment impur en parallèle avec le vœu de naziréat, afin qu’elle ne le transmette pas à son enfant nouvellement conçu.)
 
2.       Lisez Juges 13:6. Pourquoi la femme n’a-t-elle pas demandé à l’ange d’où il venait, ni son nom ? (J’imagine que vous comprenez. Elle était sous le coup de l’émotion. Elle souhaiterait l’avoir demandé pour soutenir la crédibilité de son histoire.)
 
3.       Lisez Juges 13:7-8. Que veulent savoir ces parents ?
 
a.         Quelles instructions avaient été données à la femme quant à l’éducation de l’enfant ? (Juges 13:5 - ne pas couper ses cheveux - comme faisant partie du vœu de naziréat. Les instructions étaient un peu maigres.)
 
4.       Lisez Juges 13:9-14. Que pensez-vous de la réponse de l’ange ?
 
a.         Y a-t-il ici plus d’information que ce qu’ils savaient déjà ? Pouvons-nous conclure de cette apparente non-réponse que la droiture de la mère est incroyablement importante dans l’éducation d’enfants consacrés à Dieu ? (Considérez dans cette optique la conversation de l’ange avec Marie : Luc 1:28-33.)
 
b.         À quel point ces parents se sentent-ils qualifiés pour élever un enfant spécial ?
 
i.         Selon vous, à quel point sont-ils qualifiés ? (Ils ont la bonne attitude : ils veulent agir correctement !)
 
II.        Le fils et sa femme
 
1.       Lisez Juges 13:24-14:2. Comment réagiriez-vous à la place des parents de Samson ? (Il est supposé être "mis à part pour Dieu", il est supposé "sauver Israël de la main des Philistins". Il n’est pas supposé demander une fille des Philistins en mariage !)
 
a.         Est-ce ainsi que les mariages arrangés sont censés fonctionner ? (Les mariages arrangés étaient censés être négociés par les parents. Je suis sûr que les parents prenaient la décision finale, et non pas l’enfant.)
 
b.         Quelle image de Samson cela nous donne-t-il ? (Une image partagée. L’Esprit saint travaille en lui. En même temps, il ne traite pas ses parents ni ne gère sa mission de façon appropriée.)
 
c.         Que pensez-vous du jugement de Samson sur les femmes ? (Le texte dit qu’il a simplement "vu" cette femme - il semble fonder son jugement sur la seule apparence.)
 
2.       Lisez Juges 14:3. Ce mariage était-il acceptable pour les parents de Samson ? (Lisez Deutéronome 7:1-3. Un commentaire suggère, en se basant sur ce texte, qu’il n’était pas "illégal" d’épouser une fille des Philistins. D’un autre côté, Exode 34:16 dit de ne pas donner à votre fils une femme qui l’amènera à adorer d’autres dieux. Comment Samson pourrait-il sauver son peuple d’un groupe qui était sur le point de devenir membre de sa "famille" ?)
 
3.       Lisez Juges 14:4. Comment expliquez-vous ce commentaire d’arrière-plan ? Est-ce vraiment Dieu qui enfreint ses règles sur le mariage ? Dieu sélectionnerait une épouse simplement pour créer un conflit ? (Il s’agit là d’un exemple de la façon dont Dieu travaille avec nos mauvaises décisions, pour que cela fasse avancer sa cause. Samson aurait dû être en train de mener le combat pour se débarrasser du joug des Philistins (Juges 13:5). Au lieu de cela, il leur tourne autour et lorgne leurs femmes. Dieu utilise les mauvais choix de Samson pour l’accomplissement de sa cause.)
 
4.       Lisez Juges 14:5-7. Que confirme ce verset quant au fondement du choix d’une femme de la part de Samson ? (Il n’avait même pas parlé avec elle auparavant.)
 
a.         Qui a permis à Samson de vaincre le lion ? ("L’Esprit de l’Éternel" (traduction NEG). Cela m’ouvre les yeux. J’ai l’habitude de penser que les anges nous donnent la protection physique et l’Esprit saint nous apporte la compréhension de la volonté de Dieu. Avec cette répartition des rôles, quand je prie Dieu pour qu’il m’aide dans mon argumentation devant une court de justice, à qui devrais-je m’adresser ? Cela indique que l’Esprit saint n’est pas limité à un rôle de "consolateur" et de "révélateur". La troisième personne de la Trinité est aussi un "tueur de lion" !)
 
5.       Lisez Juges 14:8-9. Ce récit nous donne beaucoup de détails. Est-ce aussi simple que de manger un bonbon ? (Non ! Rappelez-vous, Samson est un nazir et ceux-ci "ne doivent pas s’approcher d’un mort" (voir Nombres 6:6). Cela indique de façon claire que Samson est très laxiste dans son obéissance à Dieu.)
 
6.       Samson, en tant que marié, accomplit ses obligations festives. La semaine de mariage commence et Samson défie ses 30 compagnons philistins. Lisez Juges 14:12-14. Connaissez-vous la réponse ?
 
7.       Lisez Juges 14:15-17. Les Philistins sont de façon évidente des gens "sympathiques". Blâmez-vous la nouvelle femme de Samson à cause de ses actes ? Qu’auriez-vous fait à sa place ?
 
a.         Le mariage débute de façon terrible. Quelle est la source du problème dans leur mariage ? (Épouser quelqu’un hors du peuple de Dieu.)
 
8.       Lisez Juges 14:18-19. Que veut dire Samson lorsqu’il dit : "si vous n'aviez pas labouré avec ma génisse, vous n'auriez pas trouvé mon énigme" ? (Ils se sont servis de sa femme pour trouver injustement la réponse à l’énigme.)
 
a.         Dès lors que Samson réalise qu’ils ont agi injustement, pourquoi les paye-t-il ? (Peut-être est-il encore inquiet de la menace de sa femme.)
 
b.         Contre qui est fâché Samson ? (Probablement contre sa femme. S’il était fâché contre les 30 types, alors il aurait pu les assassiner au lieu d’assassiner les Philistins d’Ashqelôn.)
 
9.       Lisez Juges 14:20. Les parents de Samson n’étaient pas fâchés à cause de ce mariage. Quelle attitude semblent avoir les parents de la fille face à cela ? (Le père la donne en mariage à un des 30 Philistins pour être son épouse !)
 
a.         Le père réalise certainement que Samson a été injustement traité par sa fille et par les 30 Philistins. Pourquoi rend-il le problème permanent en mariant sa fille à quelqu’un d’autre ?
 
10.   Lisez Juges 15:1-2. Pourquoi le "beau-père" offre-t-il une autre fille à Samson ?
 
11.   Lisez Juges 15:3-5. Pensez à ce qui s’est produit. Est-il "juste" que Samson s’attaque aux récoltes des Philistins ? Qui est vraiment la source du conflit ? (Son "beau-père".)
 
a.         Pourquoi attaquer les récoltes de cette façon ? (Je pense qu’il a une façon particulière de s’amuser, plutôt pervertie. Bien sûr aucun Philistin n’était content, comme nous le verrons.)
 
12.   Lisez Juges 15:6. Samson pouvait ne pas voir la source de son problème, mais les Philistins le pouvaient. Que cela nous enseigne-t-il sur le caractère des Philistins et pourquoi Dieu a-t-il décidé d’exécuter un jugement sur eux ?
 
III.     Des occasions perdues
 
1.       Juges 15 nous raconte que Samson s’est vengé, les Philistins ont répondu et Samson a fini par assassiner 1’000 Philistins (Juges 15:15). Israël a fait de Samson son chef, mais il continuait à être attiré par le mauvais type de femmes. Finalement, la faiblesse de Samson pour les femmes et son échec à suivre la loi de Dieu lui ont causé d’être capturé par les Philistins. Lisons l’histoire dans Juges 16:21. Comment cela s’est-il fini pour Samson ?
 
a.         Pourquoi le rendre aveugle ? (Sans doute pour le rendre moins dangereux. Considérez que le "désir des yeux" l’a amené là où il est maintenant.)
 
2.       Lisez Juges 16:23-30. Samson finit par être un "guerrier suicidaire". Il a plus de succès dans la mort que dans la vie. Quelle occasion perdue ! Selon vous, quelle était la faiblesse principale dans la vie de Samson qui l’a amené si bas ?
 
3.       Cher ami, la vie de Samson tient de leçon sur la fidélité aux commandements de Dieu quant aux désirs sexuels. Voulez-vous suivre Dieu et de ne pas finir comme Samson ?
 
IV.      La semaine prochaine : Booz et Ruth : des fondements solides.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don