Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 12 - Grandir à l’aide de la Parole (Jean 3, Hébreux 4 à 6)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Une des affaires judiciaires les plus difficiles que j’ai eue à défendre, relative à la liberté religieuse, impliquait un client dont la vie avait changé de façon substantielle après avoir donné sa vie à Jésus. L’autre partie affirmait qu’il n’était pas sincère dans ses croyances religieuses (et ne devait donc pas gagner), à cause du conflit entre ce qu’il avait été autrefois et ce qu’il disait et faisait dans le présent. L’avocat principal de l’autre partie était un païen qui n’avait aucune compréhension du sujet de notre étude de cette semaine : la croissance chrétienne. J’ai passé beaucoup de temps à discuter devant la cours cette idée de croissance chrétienne et comment cela fonctionnait dans la vie de mon client. Heureusement, le juge a compris cette notion et sa décision s’est avérée en notre faveur. Débutons sans attendre notre étude sur la croissance chrétienne !
 
I.          Nicodème

1.       Lisez Jean 3:1-2. Qu’apprenons-nous sur Nicodème et ses vues sur Jésus ? (Nicodème était un homme très important. Il n’avait pas compris que Jésus était le Messie - il considérait Jésus comme un enseignant rempli de l’Esprit qui faisait des miracles.)

a.         Selon vous, que voulait Nicodème ? (Il a rencontré Jésus de nuit. Cela suggère que Nicodème était sincèrement intéressé à en apprendre davantage sur Jésus sans porter atteinte à sa réputation ou sans sembler être du côté de cet "enseignant" controversé.)

b.         À la place de Jésus, quel serait votre but dans cette conversation ? (Convertir Nicodème.)

2.       Lisez Jean 3:3. Je sais que c’est difficile, mais essayez de vider votre esprit de tout ce que vous savez sur la notion de "naître de nouveau". Que concluriez-vous des paroles de Jésus ?

a.         La réponse de Jésus est-elle une réponse naturelle à la question de Nicodème ? (La déclaration de Nicodème était probablement le début lent et diplomatique (il réfléchissait) d’une discussion spirituelle qui déterminerait qui était vraiment Jésus. Jésus saute la diplomatie et vient droit au point que les deux voulaient atteindre.)

b.         Nicodème pourrait-il s’offenser à cause de cette réponse ? (Ce serait naturel - étant donné le haut niveau du passé politique et religieux de Nicodème. Il aurait pu penser qu’il devrait construire sur ce qu’il avait accompli et non tout recommencer à nouveau.)

3.       Lisez Jean 3:4-6. Que veut dire Jésus en disant que Nicodème (et vous) doit être "né de nouveau" ? (Le baptême d’eau et d’Esprit saint.)

4.       En réfléchissant à la déclaration de Jésus sur le besoin de naître de nouveau - quelle signification y a-t-il au-delà du baptême ? (L’analogie de Jésus à la nouvelle vie suggère que le nouveau chrétien doit grandir. En effet, Jésus parle beaucoup du fait de naître de "l’esprit" dans le contexte de la "nouvelle naissance" du chrétien. L’idée générale de croissance spirituelle est centrale dans l’idée de Jésus.)

a.         Est-ce que même Nicodème, cet érudit de la Bible, avait besoin d’être "né de nouveau" ?

b.         Qu’en est-il alors de vous ?

II.        L’attente de Dieu

1.       Lisez Hébreux 5:11-12. Qu’est-ce qui ne va pas avec ces chrétiens ? Le texte dit qu’ils sont "lents à comprendre". Manquent-ils d’intelligence ?

2.       Lisez Hébreux 5:13-14. Que nous enseigne ce texte sur la justice ? (Que la justice est liée à la croissance de la connaissance de la Parole de Dieu. Si vous avez besoin continuellement de réapprendre les vérités élémentaires de l’évangile, quelque chose ne va pas dans votre compréhension du but de Dieu pour votre vie.)

a.         Que signifie pour un chrétien la "nourriture solide" ? (La "nourriture solide" vous permet de distinguer le bien du mal. Il s’agit là d’un travail continuel, qui est le résultat de la croissance dans la justice.)

3.       Lisez Hébreux 6:1-2. Quand nous sommes appelés à ne pas "poser de nouveau les fondations" de la repentance, nous est-il dit que la croissance chrétienne ne devrait pas impliquer le fait de devoir se repentir à nouveau ? (Non. Le texte d’Hébreux décrit les bases (le "lait") du christianisme : la repentance des péchés, la foi en Dieu, le baptême, l’imposition des mains, la résurrection à venir et le jugement.)

4.       Lisez Hébreux 6:4-6. Considérez cet avertissement sur la croissance chrétienne : cela veut-il dire que nous ne devrions pas rester activement en contact avec ceux qui ont quitté l’église ? Qu’en est-il si nous quittons l’église - ne pouvons-nous pas y revenir ?

5.       Lisez Hébreux 6:7-8. Comment pouvons-nous dire si nous sommes tombés ? (Le texte d’Hébreux compare la vie chrétienne productive avec la vie suivant le "chemin qui nous fait tomber". Celui qui tombe peut continuer à s’asseoir dans l’église, trempé par la "pluie" (l’Esprit saint), mais cette personne produit "des épines et des chardons". Je ne pense pas qu’il s’agisse du "fils prodigue" qui quitte l’église et revient plus tard dans les bras d’un père affectueux. Voir Luc 15:11-24.)

6.       Quelle est la question centrale d’Hébreux 5:11-6:8 ? (Tout le sens de cette conversation est l’échec de la croissance chrétienne. Nous avons besoin d’avancer dans la connaissance. Nous avons besoin d’être des chrétiens productifs.)

7.       Lisez Jacques 5:19-20. Comment cela s’intègre-t-il dans l’image dépeinte par l’auteur de l’épître aux Hébreux ? (Nous pouvons tomber dans le péché et en revenir. Nous pouvons déraper et en revenir. Ce que nous ne pouvons pas faire est être complètement conscient et ancré dans la vérité et alors s’éloigner de Dieu. Il est improbable qu’un cœur si endurci en revienne. Voir aussi Hébreux 3:12-4:2.)

8.       Quels sont les points commun entre ces textes et le fait de conduire une voiture ? (Vous êtes soit en route et avançant vers le but qu’est la maturité chrétienne, ou vous ne l’êtes pas. Vous pouvez être arrêté ou vous diriger dans la direction opposée. Aucun des deux n’est bien. Si vous avancez dans la direction opposée, vous vous éloignez du but et êtes sur le chemin du durcissement du cœur.)

a.         Dans quelle direction se déplace votre "voiture" spirituelle ?

III.     La foi et le repos

1.       Ce commandement de continuer à croître dans la maturité chrétienne, de continuer à avancer droit devant semble-t-il fatiguant ? Cela nécessite-il plus d’énergie que vous en avez ? Êtes-vous en panne sèche ? Lisez Hébreux 4:1-3. Comment le fait d’ajouter de la foi à notre connaissance du message de Dieu nous apporte du repos ? (Le parallèle (voir Hébreux 3) est l’exode de l’Égypte en Canaan. Si le peuple d’Israël avait tout simplement continué à avancer avec Dieu, s’il avait simplement placé sa confiance en Dieu, il serait entré dans la terre promise - la terre du repos.)

2.       Lisez Hébreux 4:4-7. À quoi Dieu compare-il le reste de foi et de confiance en lui ? (Le sabbat clôt la semaine de travail, tout comme le sabbat originel a clos la semaine de la Création. Si vous n’entrez pas dans le repos spirituel issu de la foi, vous n’avez pas fini le cheminement de la croissance chrétienne.)

3.       Lisez Hébreux 4:8-11. Quel lien y a-t-il entre le fait de garder de sabbat et la foi ? (Le sabbat est le mémorial hebdomadaire du repos qui nous est donné par la foi. "Celui qui est entré dans son repos se repose aussi de ses œuvres". Le sabbat reflète notre foi et notre compréhension que Dieu a un repos divin en tête pour nous - pas seulement ici, mais dans la terre promise céleste.)

4.       Diriez-vous qu’une partie de notre croissance chrétienne est notre désir d’être en voyage vers le ciel ?

IV.      L’amour

1.       Lisez 1 Corinthiens 13:1-3. Nous venons d’étudier l’importance de la foi dans notre croissance chrétienne. Nous apprenons maintenant que la foi n’est rien sans l’amour. Comment cela peut-il être vrai ?

2.       Lisez 1 Corinthiens 13:4-7. Y a-t-il un place dans votre vie pour la croissance de l’amour ?

3.       Lisez 1 Corinthiens 13:8-13. Pourquoi l’amour est-il si grand ? (Je pense que ce texte nous dit que nous pouvons avoir des doctrines, des prophéties et de la connaissance imparfaites. Ce qui veut dire que l’enseignement de l’église peut ne pas être tout à fait exact. Mais une attitude pleine d’amour est aussi proche de la perfection de Dieu où que nous soyons dans notre cheminement spirituel. C’est comme le conseil donné aux parents - l’amour compense une multitude de "péchés". L’amour fait nécessairement partie de notre croissance chrétienne.)

V.        Le résultat

1.       Lisez Éphésiens 4:14-15. Au fur et à mesure que nous gagnons en maturité dans notre compréhension de la Parole de Dieu, quel bénéfice apparaît dans notre vie ?

a.         Quand nous voyons un membre qui n’a pas encore atteint une certaine maturité, et se fait ballotter par des fausses doctrines, comment devrions-nous répondre ? (Lorsque nous disons la "vérité dans l’amour", nous continuons à croître dans notre connaissance de Jésus.)

2.       Cher ami, qu’en est-il de votre vie ? Continuez-vous à croître dans votre compréhension de la volonté de Dieu pour vous ? Votre foi et votre amour croissent-ils ? Si tel n’est pas le cas, voulez-vous vous engager à étudier quotidiennement la Parole de Dieu afin que votre vie avance vers ce "repos du sabbat" que Dieu a promis ?

VI.      La semaine prochaine : La Parole de Dieu traverse les siècles.
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don